La faillite du monde occidental

images56F6HIY6Bien entendu, les grandes tendances historiques n’apparaissent à la pleine lumière du jour qu’avec le recul des décennies ou des siècles. Et pourtant, nous vivons peut-être une phase nouvelle de l’histoire de l’humanité qui serait celle de l’effondrement du monde occidental. L’abandon des chrétiens d’Irak et de Syrie en est l’un des symptômes les plus épouvantables, les plus significatif. Dans l’indifférence et l’inaction de la communauté internationale, les chrétiens victimes de persécutions ont disparu de la ville de Mossoul où ils vivaient depuis plus de 1000 ans sans que jamais, d’ailleurs, les mots d’épuration ethnique n’aient été prononcés. Et pourtant… Le monde occidental, dont le christianisme est l’un des piliers, avec la culture grecque, la civilisation latine et les Lumières, se renie à travers cet abandon invraisemblable. https://www.portesouvertes.fr/informer/presse/communique-de-presse/2014/3238337/urgence-irak

Le monde occidental, nous le voyons aujourd’hui, totalement désemparé,  incapable d’esquisser le moindre geste significatif, dans un monde en pleine désintégration: Irak, livré au jihadistes, Libye, Ukraine, Afrique subsaharienne. En réalité, le monde est privé d’ordre, de leadership et la déstabilisation le gagne de part en part. Vingt à trente ans auparavant, nombreux étaient ceux qui croyaient à l’avénement de la démocratie universelle, de la loi universelle des marchés et la fin de l’histoire: » Le triomphe de l’Occident, de l’idée occidentale, éclate d’abord dans le fait que tout système viable qui puisse se substituer au libéralisme occidental a été totalement discrédité. » (Francis Fukuyama, La fin de l’histoire, Commentaire, 1989). Les causes de cette débâcle du monde occidental dont on célébrait la victoire au début des années 1990, sont sans doute multiples: la mauvaise conscience, au coeur de l’idéologie dominante, la violence de la crise financière et économique de 2008-2012, une succession de dirigeants médiocres (Clinton, GW Bush, Obama).

Et puis, un facteur qui nous échappe, « le secret de la force de l’histoire » dont parle Charles Péguy dans Clio, dialogue de l’histoire et de l’âme païenne . Ben Laden est le grand vainqueur de ce début du XXIème siècle: les attentats du imagesP8ZKBLA911 septembre 2001, entraînant l’intervention occidentale de 2003 en Irak ont ouvert une ère de chaos sans fin. Cette instabilité conduit sans doute au retour des Nations, ultime protection dans la tourmente. Quelle forme prendra-t-il? Celui de Nations repliées, aigries,  revanchardes, frileuses; ou celui de Nations ouvertes sur l’extérieur, le dialogue, la modernité, prêtes à affronter les réalités, même dans la douleur, l’effort, et à relever les défis? Nul n’en sait rien…

Maxime TANDONNET

 

 

 

 

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour La faillite du monde occidental

  1. Rictus dit :

    déserté

  2. Rictus dit :

    La France abandonne les chrétiens pendant qu’elle déroule le tapis à d’autres sous prétexte de nos relations particulières.
    Je n’y comprends plus rien dans ce pays.
    Vous allez me dire, De Gaulle a bien déserter l’Algérie en désarmant pendant la nuit les harkis, les laissant ainsi se faire massacrer par les indépendantistes, les mêmes que l’on accueille aujourd’hui les bras ouverts…

  3. Koufra dit :

    Bonjour Jacques,

    Concernant la France, j’ai bien peur que sa politique soit irrationnelle au regard des intérêts nationaux mais pas d’intérêts privés.

    Concernant l’Arabie saoudite, elle ne joue pas sur 2 tableaux globalement dans la régions et vise l’encerclement de l’Iran, si j’ai raison, la situation devrait basculer rapidement en Afghanistan aussi.

    Localement au Liban, ils ont peut être fait ça pour faire plaisir aux us et aux européens, mais globalement il faut du temps pour former une troupe à de nouvelles armes et technologies et du temps, le Liban n’en a guère, hélas. C’est une dépense inutile qu’ils font dans un objectif politique.

    Amitiés

    Koufra

  4. Koufra dit :

    L’Arabie saoudite financerait effectivement les deux parties djihadistes et armée libanaise. Le tout laisse effectivement perplexe.

    Soit ce sont des promesses et rien ne viendra, soit ce n’en sont pas et la seule explication me paraît liée au Hezbollah afin de l’empêcher de prendre une position majeure ou d’organiser une scission de l’armée libanaise pour combattre le Hezbollah.

    L’intérêt de la France dans cette affaire est obscure.

    • @Koufra.
      Les saoudiens « aide » les divers parties. Comme ils ont fait au Pakistan, dans le Golfe et un peu partout, ils ont bien compris qu’il doivent être crédible. Pour être crédible et s’assurer qu’ils sont sur le front gagnant une fois les hostilité « terminés », ils financent les deux camps. C’est une tactique vieux comme on en voit au Moyen Orient.
      Je pense que la position de la France dans la situation moyen-orientale est marquer par une absence total de coherence soit parce qu’il faut mieux voir ce qui se passe, soit parce qu’on attends que les americains nous donne des « directives ».
      C’est quand meme incroyable que sous ce gouvernement il y a aucune politique etrangere..on dirait que Maitre Fabuis est endormi…et il existe aucune politique meme europeene ou nationale: on suit une trajectoire de declin rapide dans TOUT.

      Une chose encore…il ya absolument personne pour relever le defi. Il ne faut pas esperer que Monsieur Sarkozy reviennent non plus.

      Cordialement,

      JdG

  5. michel43 dit :

    koufra : la FRANCE, tarde a livrer des ARMES…financer pars QUI? les SAOUDIENS. cela pose un cas de conscience? d »un coté le QATAR de l »Autre les Saoudiens; les DEUX amis de la FRANCE; QUI avait dit : méfiez vous de mais AMIS………..

  6. Koufra dit :

    M. Aoun est un homme d’un incontestable courage, un vrai patriote, politiquement constant et qui a réussi à garder une éthique lors de la guerre civile.

    Il s’est allié au Hezbollah, la France a des dettes de sang avec cette organisation, mais lui est libanais.

    Sa position est une position trans communautaire qui vise à considérer les libanais en tant que peuple et pas en tant que communautés juxtaposées.

    Cette ligne politique est louable mais loin de la réalité et affaiblie la communauté chrétienne au Liban.

    Compte tenu de la situation la communauté chrétienne aurait intérêt à s’unir autour d’un leader unique.

    Michel Aoun, 81 ans, est trop âge pour être ce leader.

    Les calculs politiques sont compliqués et risqués au Liban. Je ne sais pas si sa ligne est la bonne.

    Il faut à la fois unir la communauté chrétienne et le peuple libanais pour éviter une guerre civile, en plus d’une guerre avec les rebelles syriens.

    Il faut ajouter que c’est 1,5 millions de syriens qui sont réfugiés au Liban (pays de 4 millions d’habitants). Si une partie prend les armes aux côtés des rebelles syriens, la situations sera rapidement hors de contrôle.

    Koufra

  7. michel43 dit :

    QUE pensez vous de Michel HAOUN Koufa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s