Mortel malentendu

images (1)Je regardais hier l’intervention du 14 juillet de François Hollande. Qu’en penser, en essayant de faire abstraction de toute passion, de prendre du recul, la perspective d’un regard historique? Il nous donnait l’image d’un homme en quête de séduction, avec ses nouvelles lunettes à la mode, son air bonhomme, à la fois sympathique, sérieux et jovial. Et pourtant, le courant ne passait pas, comme si chacune de ses paroles sonnait creux, avec une évidence une toile de fond: il cherche à être aimé, à reconquérir l’opinion. « Que l’esprit humain serait pauvre sans la vanité » a écrit Nietzsche (Humain trop humain 79). De la vanité,  il en faut une dose hors du commun pour aspirer à la plus haute fonction, au prestige élyséen: culte du « je », désir de gloire, de laisser une trace dans l’histoire, d’être regardé comme le premier. Pourtant, dans le marasme d’une crise de civilisation, il s’en faut d’un rien pour que le prestige inhérent à la fonction présidentielle tourne à la dérision et que le chef de l’Etat, loin de briller de l’éclat d’une étoile au firmament, offre aux regards une image pathétique, presque pitoyable, plus comique que tragique, n’incarnant plus la Nation qu’à travers ses échecs, son impuissance, son malaise et ses complexes. Quel sens cela a-t-il? Il ne faut surtout pas se faire d’illusion: tout homme ou femme, sans exception, dans la situation de M. Hollande, subirait aujourd’hui le même triste sort ou presque: Valls, Juppé, Fillon… L’idée par exemple, d’un Lemaire, Bertrand ou d’une Lepen apparaissant à la télévision un 14 juillet pour donner la leçon aux Français, suscite en mon for intérieur un puissant éclat de rire silencieux: « Le rire, c’est un acte de supériorité, un triomphe de l’homme sur l’univers, une merveilleuse trouvaille qui réduit les choses à leur juste proportions » (Cioran, Oeuvre, Gallimard p 1778)). La vérité, je crois, c’est que le modèle d’un président incarnant le « sommet », la première place, le guide, n’est plus adaptée à notre époque. Les Français, avec leurs souffrances, leurs inquiétudes, leurs désillusions, ne supporteront plus jamais l’idée d’un « premier français » quel qu’il soit. L’uniforme du Général, l’homme du 18 juin 1940, est bien trop grand pour n’importe quel successeur. Je crois davantage, dans l’avenir, au travail obscur d’un Premier ministre sans prétention ni ambition mégalomaniaque, soutenu par une majorité soudée, pour tenter de remettre sur les rails un pays dévasté par la crise économique et sociale, la violence et le communautarisme. S’il reste une place à l’héroïsme, celui-ci ne saurait procéder que de l’autorité tranquille, du labeur courageux, de la discrétion et du désintéressement.

Maxime TANDONNET

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Mortel malentendu

  1. Frederic_N dit :

    Maxime,
    L’Ena est une excellente école. Mais comme son nom l’indique elle forme des cadres de l’administration et non des politiques. Or de très nombreux énarques ne veulent pas y faire carrière et c’est pour cela que beaucoup vont en politique . De plus elle truste toutes les positions dirigeantes dans l’administration : ce qui produit l’effet de consanguinité. Ce qu’il faudrait à mon sens c’est trois choses
    – limiter l’accès aux charges politiques ( mais ceci est valable pour tous les fonctionnaires ). Par exemple , un énarque ne pas avoir de fonctions dans un cabinet ou autour d’un député avant un certain âge et même un âge certain . Limiter le pourcentage de fonctionnaires dans la vie publique
    – limiter à une moitié les postes des administrations centrales destinés aux « carrières internes » ( id est : ceux qui rentrent dans l’administration jeunes et y restent ). Les ouvrir en contractuels aux cadres du privé
    Enfin , il faut étendre et contrôler les périodes de mobilité de l’ENA avec de vrais séjours en entreprise .

    • FredericN, je suis d’accord avec vos propositions, sauf sur un point: « elle truste toutes les positions dirigeantes ». La vérité, c’est que les nominations politiques sont de plus en plus nombreuses depuis quelques années (préfets par ex) au détriment des ena ou promotions administratives internes. Là, il y a un véritable scandale car on désigne par cooptation des personnes qui n’ont passé aucun concours, n’ont aucune compétence, aucune formation adaptée, et se comportent en militants politiques, détournant le service public de ses objectifs.
      MT

    • @Frederic-N.
      Stage pratique en entreprise? Vous voulez mettre des énarques a faire des stages qui sont payé 400 Euros au mois? RIRES. On deviendrait pratique en France? MDR…
      Cordialement,
      Jacques de Guise

    • realitédeguise, beaucoup ont commencé comme cela pourtant…

    • D’accord Maxime..la pratique tellement necessaire au lieu de la theorie qui se base sur des idées recus et des connaissances qui ne sont imaginées.

  2. Maxime,

    Croyez vous possible qu’il y ait encore des gens sans intéressement personnel pour guider le pays? Croyez-vous que l’honneur, le patriotisme, et le sacrifice personnel sont encore des choses connus de la plupart de nos concitoyens? J’ose dire que je ne sais pas.

    Cordialement,
    J. de Guise

    • Jacques de Guise, oui, je pense que cela existe mais alors, il est très difficile de « percer ».
      MT

    • Maxime,
      Je pense que c’est possible avec de la volonté et un groupe de personne avec la meme idée..faire de la France un grand pays de nouveau..Pour cela, il faut des sacrifices..
      Cordialement,
      JdG

  3. pilou dit :

    Merci Maxime de me corriger. Après avoir relu son article récent, je voulais dire que les élèves de l’ENA étaient « formatés » (ils se ressemblent trop, récitent le même discours appris). Comme dans toute école, de la maternelle à polytechnique, la loi normale, de Gauss telle que vous la décrivez, s’applique. Je n’ai pas dit qu’il n’y avait pas d’énarques brillants car je sais qu’il y en a de très intelligents
    Il manque de la diversité, et toutes proportions identiques, (20%, 60%,20%), ce serait bien de voir une plus grande diversité d’origine, davantage représentative de la société, dans bien des domaines. Elle dit du bien aussi des militaires (et pas seulement bien sûr). J’ai croisé un militaire ayant commencé tout en bas, puis à un poste religieux, préparant l’agreg de philo: c’est un exemple parmi d’autres que pour être à l’aise en haut, c’est bien de connaitre la base ou mieux le terrain: dans ses bottes, dans la boue, le sang et la m….Comme March Bloch auteur de l’étrange défaite, (sergent avant d’être capitaine) qui parlait du manque d’imagination et d’un certain « formatage » des élites (dont politiques) de 1940. Pour certains la devise c’est « pas de vagues », et à mon avis ce refus des réalités est assez souvent le prélude à de sérieuses défaites.
    Pas de vagues , pour « s’élever » dans l’administration, à peut-être tous les niveaux Il y a eu des esprits novateurs brillants , mais apparemment nettement moins nombreux, et ceux là ont parfois atteint la marche la plus élevée

  4. LE COÛT DES FEUX D’ARTIFICE DANS UN PAYS EN RUINE ? Je me pose une question : le coût des feux d’artifices du 14 juillet, dans un pays en ruine ? 35000 communes ! Quand on voit le feu d’artifice à Paris et dans les principales villes de France , il y a bien lieu de s’interroger ! qui paye !!!!

  5. Annick dit :

    Bonjour Maxime,

    J’aime votre billet et je le partage.
    Le « je » sans le « jeu » est évidemment dérisoire, inconscience pure…
    Ce grand petit homme m’a fait sourire quand il a quémandé le respect dû à sa fonction, en s’offusquant des huées lors du défilé.
    La poutre et la paille, toujours.
    Comment n’a-t-il pas encore pris conscience que c’est lui qui n’a respecté ni la France, ni les Français en installant une maîtresse à l’Élysée pour lui réserver, in fine, le sort que l’on sait et aller faire des cabrioles ailleurs.
    C’est lui qui, sans cesse, ment à ses compatriotes pour cacher son impuissance et l’incompétence de son gouvernement. C’est lui que le réel rattrape parce qu’il y reste aveugle et sourd.
    Cet homme, coupé de Sa Source, ne pourra jamais être un chef éclairé.
    Il ne sera qu’un épisode malheureux et tragique dans une petite histoire.

    Amicalement,

  6. Pilou dit :

    Il y des pays (Israël Russie USA…) ou d’anciens militaires, ayant souvent évolué vers des missions mixtes (renseignement et lutte contre terrorisme…), plus proches du politique, ont ensuite accédé à des fonctions de premier plan (ministre voire plus), avec des convictions et un refus de la facilité. Nous avons eu Napoléon, de Gaule… J’aime bien le profil du chef ayant risque sa peau, ensuite sa politique ça depend….mais au moins il n’a pas fait l’Ena, même une directrice de l’Ena, non énarque, critiquait le profil de ses anciens élèves et de la formation reçue En France, l’armée n’est bien vue que le 14 juillet et lorsqu’elle vous délivre des terroristes…dommage toutes ces girouettes il faut un homme d’état , qui promet la sueur et les larmes et non un homme politique qui vit pour les sondages d’opinion Je ne cible personne c’est seulement une réflexion d’ordre général

    • Pilou, si, Mme Marie-Françoise Bechtel, ancienne directrice de l’ena qui a dit cela est bien énarque elle-même et agrégée de philosophie. Il ne faut pas mettre tous les anciens élèves de l’ena dans le même panier,il y a environ 20% de gens remarquables (dont elle!), 20% de crétins (ceux dont on parle) et 60% de marais, un peu comme dans tous les milieux de la société.
      MT

  7. Jean95 dit :

    Posons-nous plutôt la question de savoir pourquoi on ne trouve que très rarement les bonnes personnes en France alors que les anglais eux les trouvent assez souvent (quinquennat ou pas)
    Comparons nos 2 ou 3 derniers siècles d’histoire.
    Même constat sur beaucoup d’autres choses…
    Et le pire est que ça ne risque pas de s’arranger !

  8. Al West dit :

    N’est-ce pas tant la crise morale, plutôt qu’économique et sociale, qui met le pays sans dessus dessous ?

  9. François dit :

    Détrompez-vous Maxime, des personnalités douées d’un véritable charisme existent toujours. Ce n’est pas parce qu’elles ont déserté la politique qu’elles n’existent plus ! Elles préfèrent s’investir ailleurs, là où la morale n’est pas une incantation, où la solidarité ne s’exprime pas que par des mots, mais se vit au quotidien, etc., etc. Comment les faire revenir à la politique ? Là est le vrai problème !

    Maintenant, pour le reste, comment ne pas souscrire à votre description de l’allocution de notre président ? Elle était pathétique, car il n’avait rien à dire et il s’est contenté de réciter ses mantras habituels, comme s’il essayait de s’auto-persuader ! Personnellement, j’ai ri, mais jaune devant tant de nullité. Il y a 2 façons de rentrer dans l’histoire (cf. son allocution d’hier) :
    – soit à la manière des rois fainéants,
    – soit à la manière des grands hommes.

  10. michel43 dit :

    la VERITE, c »est que TOUT les présidents et responsables,politiques sont des menteurs ,et une fois,élues, font tout le contraire de se qu »il on promis.. MOI..je n »ai pas regarder,ce menteur, et j »admire, ceux qu »il l »on SIFFLER le jours du 14 JUILLET;;; cout de se défiller 4 MILLIONS d »euros; pour un pays en faillite, c »est magnifique ? il fallait faire simple, troupe a pieds, point barre; l »exemple doit venir d »en haut….pars contre, je ferais ,plus confiance a une femme comme Mme LE PEN…. les femmes, savent compter, et ne courent pas ,pour étre décorer, ou pour avoir des postes, d »ailleurs, les hommes ,font tout ,pour les écarters, a QUOI sert un premier MIISTRE…supprimons LE… L » UMP–PS on supprimer la proportionnelle de MITTERRAND pour l »éliminer, grace erreur, il ne cesse de grimper; Bizarrement,personne n »ose dire le nombres de députés, si il y avait EU…la proportionnelle..? l » AVENIR , c »est le REFERENDUM…on ne peu faire de vrais réformes sans LUI….

  11. sartene dit :

    Qui a commencé à désacraliser la fonction présidentielle ?????
    Ne serait ce pas un certain petit agité !!!!

    Ceci pour moi n’est pas le plus important car il y aura un jour en France dans peu de temps,quelqu’un qui saura mettre un coup de tourne visse aux Français afin de resserrer les boulons….de la FRANCE.

    Mais le moyen âge est à nos portes et nos merdias en complice font fi de cela sans dénoncer les danger qui nous guette et qui guettent l’humanité entière.

    Ceux qui œuvrent pour cela rejettent en bloc notre civilisation et notre culture tout en instaurant dans leur pays, l’Islam authentique,pur et dur en attendant de l’instaurer chez nous????

    Le vrai combat à ce jour est de lutter contre l’oppression religieuse, politique, l’arbitraire et surtout l’obscurantisme mais nos politiques préfèrent s’accoquiner avec eux en nous faisant accepter chez nous des comportement des siècles passés….venus d’ailleurs….N’y a t il pas là comme un malaise ????

    Et pourtant ils ont des yeux,mais font semblant de ne pas voir…..ils font dans l’angélisme en disant que tout le monde « il est beau,il est gentil »….

    Le plan du Corcovado, avec la statue du Christ rédempteur, symbole de Rio, a été censuré pendant le match . La même statue apparaît toutefois à la fin de la partie dans la réalisation brésilienne et n’a cette fois pas été effacée par la chaîne iranienne.

    Mais d’autres images ont été occultée.

    http://observers.france24.com/fr/content/20140714-iraniens-finale-mondial2014-censure-iran?page=1

    Pendant que chez nous ils y en a qui nous imposent leurs us et coutumes d’un autre age…
    En Iran ils y en a qui veulent se débarrasser de ces guenilles….

    http://fr.metrotime.be/2014/06/25/featured/en-iran-les-femmes-defient-la-loi-pour-regarder-la-coupe-du-monde/

  12. Frederic_N dit :

    Les véritables héros de notre modernité sont ceux qui font ce qu’ils ont à faire
    amitiés

  13. Martin dit :

    Tout à fait.
    – Changement du mode de scrutin législatif pour assurer une majorité au premier ministre tout en améliorant la représentativité de l’Assemblée nationale.
    – Changement du règlement intérieur de l’Assemblée pour mieux distinguer majorité et opposition (e.g. seulement deux temps de parole, les groupes parlementaires se débrouillant pour leur répartition).
    – Retour au septennat.
    – Retour au mode d’élection du Président pré-1962.
    Ce n’est pas gagné!

  14. René de Sévérac dit :

    Maxime, je souscris absolument et j’éclate de rire. Une de nos dernières libertés !
    En plus (mais là j’ai honte), je suis triste de voir un nabot représentant mon Grand Pays.
    Enfin, quand je dis grand, c’est dans mes rêves;
    Pourquoi donc nos z’élites sont-ils tous sans prestance ?
    Ne répondez pas Napoléon … Dieu merci, la TV n’existait pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s