Mais que veulent les Français?

images (1)Il est courant d’opposer les élites cyniques et le peuple courageux, patriote, trahi. Nous traversons une époque émolliente de vide politique, sans idées, sans projet, dominée par les polémiques qui se sont substituées au débat d’idées. Le pays est sans cap et sans alternative. A qui la faute ? Je lis ce matin un intriguant sondage de Paris Match sur la popularité des personnalités politiques. Les trois personnalités les plus populaires sont: Jack Lang (67% d’avis favorables), Borloo (66%), Delanoë (65%). Tous trois sont retirés de la politique active, donc inoffensifs, sans impact potentiel. Ensuite viennent Juppé et Bayrou (62%), Raffarin (58%), Fillon (57%). Tous quatre sur une ligne assez voisine, plutôt consensuelle, centriste. Manuel Valls est très bien placé pour un premier ministre (61%) bien mieux que Hollande (35%). Dans la mesure où le premier applique en toute loyauté la politique du second, il faut y voir un simple effet d’image, de réussite d’une communication. Par ailleurs, le seul homme politique qui a proposé quelque chose de nouveau ces derniers mois, une idée, un projet sur l’Europe, Laurent Wauquiez, s’effondre (39%). Que semblent dire les Français à travers cette enquête? Nous demandons la tranquillité, le statu quo. Nous ne souhaitons pas d’histoires, refusons d’être bousculés, troublés dans notre vie quotidienne, gouvernés tout simplement. Nous ne voulons plus de la politique (au sens noble), le choix d’un destin commun ne nous intéresse pas. A cette lecture, on se demande si la France n’est pas, aussi, malade de son peuple.

Maxime TANDONNET

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Mais que veulent les Français?

  1. dissident dit :

    Jack Lang ah ah defense de rire, rire jaune je devrais dire car quand on connait un peu le bonhomme…bon je pense que les francais sont pour la majorite d entre eux arrives a un rare degre de veulerie, mais malgre cela, je pense que ce sondage est bidon, l oligarchie veut nous faire aller dans le sens d un consensus mou, c est la raison d etre de ce genre de sondage, de toute facon tout sera fait pour eviter l alternative nationale, mais les faits sont tetus, l effondrement economique menace et valseront alors dans l opinion versatile les cotes des Juppe, Valls et consorts

  2. georges dit :

    Le citoyen confondrait-il la politique à la « star ac »? Why not.
    Méfions-nous tout de même des sondeurs et de ceux qui les engraissent .

  3. Non, franchement, le retour d’Alain Juppé, le meilleur d’entre-nous! Ce n’est pas sérieux.

    Quant à François Barroin, le meilleur de la nouvelle génération! Pathétique.

    Nous savons, car cela s’est maintes fois répété dans l’histoire, ce que c’est qu’un peuple qui entre en révolte. Mais un peuple qui est sur le point de faire une dépression? Qu’est-ce que cela donne? Un peuple qui perd la mémoire et se moque des valeurs les plus hautes qui ont animé son épopée, qui tombe dans le cynisme et l’ironie, qui ne croit plus en rien, qui se replie sur lui-même et pour qui plus rien ne compte hormis son petit bien-être matériel, son sexe et ses vacances…en a-t-on un exemple dans l’histoire?

    Peut-être la Rome corrompue d’avant les invasions barbares, et encore…

  4. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    Comme je reviens juste de province avec un tout autre son de cloche, je me pose une seule question :
    Où ces sondages furent-ils réalisés ? Paris et île de France ou France entière ?

    Amicalement,

  5. Florence dit :

    En toute franchise, je crois que ce sondage ne veut strictement rien dire.
    Je pense sincèrement qu’il faut arrêter les sondages.

    J’ai un proche qui fait des sondages. C’est lui qui interroge les gens. C’est complètement truqué. A son niveau, ce n’est pas pour manipuler. C’est pour faire le boulot. Si on ne trouve pas la personne qui convient en âge, en sexe , en CSP, eh bien, on se débrouille avec ce qu’on a. Il arrive que je lui donne un coup de main …

    J’ai été moi-même interrogée pour un sondage, pas truqué. J’ai raconté n’importe quoi. Je n’ai pas confiance.

    • Florence, les sondages, on les trouve bons quand ils nous arrangent et faux quand ils nous gênent. En général, ils reflètent quand même une tendance, surtout quand tous concordent.
      MT

  6. Frederic_N dit :

    Vous laissez entendre qu’il y aurait une « volonté des français ».
    Je crois que la question est mal posée, sauf à appeler les réponses convenues qu’on lit dans la presse étrangère ( souvent ce sont les étrangers qui captent mieux l’esprit d’un peuple) : les français sont conservateurs, ils vivent dans le déni ..
    En fait la France subit ce que subissent tous les pays où le pouvoir central absorbent tous. Ils se déterminent par rapport à ce pouvoir, puis à ses prébendes. Et aujourd’hui c’est assez simple de comprendre que la majorité de nos compatriotes sont arc boutés sur la défense de leurs intérêts directs. Car ils ont le sentiment d’être vraiment menacés à court terme. Typique la grève de la SNCF assez irrationnelle même d’un point de vue corporatiste, mais qui signale une réaction compréhensible : c’est chacun pour soi..
    C’est ce qui produit l’éclatement que vous ressentez et le réflexe de valoriser les hommes politiques sensés les défendre le mieux possible et que vous appelez « consensuels ». Mais c’est une demande contradictoire, car celui qui va sacrifier à cette demande de sécurité se plombe immédiatement comme Hollande a pu le faire
    La seule chose qui puisse les faire bouger est un vrai programme politique qui prenne de vrais risques
    PS : il n’est pas vrai que Fillon soit consensuel. Oser parler de M Thatcher en France c’est brûler ses vaisseaux. mais je suis convaincu que c’est la seule solution à droite que d’afficher la couleur et de partir directement à l’affrontement avec les corporatismes socialistes dés l’élection : sans leur laisser le temps de gagner de la légitimité comme on l’a fait trop souvent

  7. Mich dit :

    Bel article! Voilà longtemps que si le peuple le voulait dans son ensemble alors les choses auraient changé! Les élites d’un peuple ne sont que le reflet de ce peuple! Autrement dit: un peuple a les élites qu’il mérite. Bien sûr une partie des français est lucide! Mais cette partie est minoritaire..
    On ne vote pas à 52% pour Hollande si on est pas un poil abruti.
    Mais tout espoir n’est pas éteint: l’Histoire est souvent faite de minorités agissantes et volontaires qui imposent à la majorité molle son agenda.

  8. François dit :

    Maxime,

    Soyons un tant soit peu sérieux : qui connaît M. Laurent Wauquiez, hormis les habituels commentateurs de la vie politique ? Il est sorti de son quasi anonymat à la parution de son livre, non pas tant par ce qu’il contenait, mais bien plus par les réactions de ses gentils camarades de classe et dont la presse s’est fait l’écho. Maintenant que la mayonnaise des élections européennes est retombée, sa côte de popularité fait de même. C’est triste pour lui, mais je n’y vois aucun scandale.

    Le Français lambda ne scrute pas tous les jours la presse, à la recherche de l’information politique pertinente. Il s’y intéresse de loin en loin, et ce n’est déjà pas si mal. Si nos compatriotes étaient tous des politologues distingués, pourquoi alors perdre son temps dans des campagnes électorales ? Sacrées économies que l’on ferait là, non ? Les préoccupations des gens que je croise sont beaucoup plus terre à terre et elles sont bien plus économiques que politiques.

    Quant à votre dernière phrase : « un destin commun ne nous intéresse pas », je pense que vous allez bien vite en besogne ! Ce n’est pas parce que les Français ne plébiscitent pas « un de vos favoris » qu’ils ont abandonné toute velléité de réformer l’État. Puisque vous aimez les sondages, regardez alors celui d’OpinionWay de juin 2014, intitulé « les Français et la réforme ». Il remet les pendules à l’heure ! Pouvions-nous penser un jour que 63 % des sondés déclareraient qu’ils étaient favorable à la restriction du statut de fonctionnaire aux missions régaliennes de l’État (police, justice, armée et certains domaines de la santé). Personnellement, je ne croyais pas la chose possible …
    Le sondage complet est disponible sur le site d’OpinionWay : Les Français et les réformes – OpinionWay pour Ethic – juin 2014 – 24/06/2014 (document pdf)

    Enfin, pour clore mon trop long post, il est pour moi une règle intangible qui peut se résumer ainsi : quelle que soit la catégorie socioprofessionnelle (ou le niveau d’éducation, etc.), la proportion d’idiots est la même partout. Alors, la France a certes d’incroyables talents, mais aussi d’indéniables crétins ! De plus, l’intelligence collective des Français doit-elle se mesurer le jour de l’élection de Nicolas Sarkozy ou au contraire un certain 6 mai 2012 ? J’avoue ma totale incompétence à répondre à ma propre question !

    • François, moi je pense que la psychologie collective est complexe, surtout la relation des Français à la réforme. Ils disent la vouloir bien sûr, dans leur ensemble, sauf si elle touche aux intérêts particuliers et droits acquis.
      MT

  9. Duff dit :

    Bonjour à tous,

    Ce sondage comme d’autres indicateurs révèle que les français sont anesthésiés et que la population est vieillissante donc rétive au changement. Voilà un élément de plus parmi de plus cinglants qui plaident en faveur d’un changement radical opéré sous la pression extérieure. Quand on sait la conviction française pour son indépendance et sa nostalgie de sa puissance coloniale quasi empiriste, ce genre de résultats de sondages paraît étrange. Moins si on accepte l’idée que la France est un pays anesthésié par sa culture, son patrimoine, ses médias complices des pratiques politiciennes.

    S’agissant des sondages de Juppé, j’ai de sérieux doutes : Comment un homme qui a échoué en décembre 1995 serait-il le recours? Qu’a-t-il fait à Bordeaux? Du social-clientélisme et donc de l’endettement pour faire du centre-ville un lieu magnifique dont la pertinence économique ne se mesurera pas avant 20 ans donc bien après son départ. C’est ça le projet des politiques? Planquer la poussière sous le tapis pour vendre une réalité biaisée?

    Au contraire de tous ces constats, sondages bidons, je pense que notre peuple est explosif et prêt au changement voire même à une révolution, la nuit du 4 août version XXIème siècle approche, ce n’est qu’une question de temps, de contraintes extérieures liées à la dette et accessoirement à l’offre politique.

    Bon week-end,
    Cordialement

    • DUff, je suis plus d’accord avec votre premier § qu’avec votre 1er, les révolutions (même 1789) ne sont jamais faites par les peuples mais par des minorités agissantes et organisées. Quant à AJ, c’est l’image qu’il donne, celle de sagesse, de consensus, qui explique son succès dans les enquêtes d’opinion, bien plus que son bilan réel…
      MT

  10. Koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    L’impossibilité de faire avancée le pays de manière cohérente et constente vient peut être du fait qu’il n’y a plus de peuple français mais uniquement des communautés avec des objectifs et intérêts divergents.

    Il est impossible aux politiques d’ignorer cette réalité et ils doivent flatter, sans cela plus de victoire électorale possible. Ils doivent promettre des mesures pour chaque communauté, au global cela donne un programme inconsistant, incohérent voir contradictoire.

    Au fînal les hommes politiques populaires sont peut être du coup ceux qui ne froissent personne, les plus consensuels, les plus incapables aussi de faire bouger le pays.

    La segmentation de la société française aurait donc pour effet d’empêcher le pays de pendre des mesures de rénovation du pays.

    Amitiés

    Koufra

  11. sartene dit :

    Ce que veulent les Français ce sont des toilettes normalisées ….pour les grosses commissions non Européennes celles ci …..

    http://www.leparisien.fr/politique/europeennes-pourquoi-l-europe-s-occupe-t-elle-de-nos-chasses-d-eau-21-05-2014-3858585.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.com%2F

    Le parlement européen a enfin adopté la norme des toilettes…

    Et vous qui vous demandiez à quoi servait la Commission européenne !!!!

    Euro surévalué, dégringolade des pays du sud, politiques économiques non-coopératives, ne font pas perdre le sens des priorités aux Commissaires européens.
    La preuve ? Le dernier projet de la Commission :
    Normaliser la contenance des cuves de WC dans l’Union.
    Après 3 ans de recherches (on n’invente rien), la Commission a trouvé LA solution,
    elle vient de l’exposer dans un rapport de 122 pages :
    Ce sera 5 litres pour l’évacuation dans les toilettes et 1 litre pour les urinoirs (on pense bien sûr à « la grosse/petite COMMISSION »).
    « 122 pages pour ça ? »

    On vous entend crier. On vous rassure, le rapport ménage d’autres scoops,
    Allant jusqu’à compter le nombre de WC et lieux d’aisance par pays de l’Union.
    On découvre ainsi que les Français sont les Européens qui partagent le plus leurs toilettes (0,65 WC/hab),

    Alors qu’Allemands et Espagnols sont les plus perso à cet égard (0,94 et 1,04).Fascinant.!!!

    On croit rêver en songeant que des gens payés plus de 10.000 € par mois (avec notre argent)
    s’occupent plus de ces problèmes de toilette que du chômage en Europe..
    .
    Ce sont les mêmes qui se réunissent pour définir le calibre des bananes,des concombres…

    PS : bravo ceux qui on dit oui 1992 Maastricht en France juste pour pouvoir se balader en Europe sans carte d’identité lollllllllllllll.
    Maintenant 70% n’ont même pas les moyens de si promener même dans le cas de promos pas chères ou au mieux cadeaux de mariage par exemple etc…..

  12. Maxime Bonjour.

    La question que vous posez est a une que je me pose depuis 1968 laquelle a ce jour n’est toujours pas répondu..il existe pas de feu actuellement mais quelques probable lueurs d’espoir avec des brindilles qui commence a chauffer.
    Il faudra probablement que la France commence a manquer de pain pour que le pays se réveille en disant « ASSEZ » au politiques professionnelles.
    Il ne faut pas se fier aux sondages..c’est que des sondages…et on manipule les chiffres aisément en demandant des questions qui sont déjà répondus d’avance..

    Cordialement,
    J. de Guise

  13. michel43 dit :

    QUI peu croire se sondage ? pas VOUS…Maxime tout cela est BIDON ….LES FRANCAIS on montrer a la derniere élections, que se qu »il veulent; c »est une droite national forte..les FRANCAIS veulent se sentir chez EUX ? veulent du TRAVAIL…donc priorité aux Nationaux.. LES FRANCAIS veulent de la sécurité, le retour de ses Frontieres, la suppresions de la CMU AME CMU..STOPER une immigrations incontroler , les FRANCAIS on compris que la DROITE ou la GAUCHE ,on Ruiner leurs pays..que la nouvelle devise de leurs pays est : Magouilles et Tripatouillages NON et NON; le peuple se porte BIEN.. il a ENFIN compris qu »il faut un tsunami;puisque l »UMP..PS a échouer,dans tout les domaines..NOUS ne voulons plus, les sois disant,élites irresponsables, qui on RUINER notre pays et qui on fait rentrer toute la misére du MONDE.. au détriment des notres ,:., la FRANCE d »en BAS. souffre, celle du milieu , AVEC… celle d »en haut ,continue a s »entretuer, ;et offre,un spectacle lamentable a ses électeurs et adhérents, Merci l » UMP et l »UNION des gauches fait de méme ? Mais,. Rien n »est perdu; il y a toujours des solutions;;;qui feront tres mal a certains privilégiers; de notre République Bananiere

  14. sartene dit :

    Bonjour Maxime,

    En tous cas moi je sais ce que je veux !!!

    Alors « no comment »

    Bien à vous

  15. Cher M. Tandonnet,

    Oui, malheureusement, je crois que ce sondage reflète l’abêtissement, et l’hébétement du peuple français. Cela confirme mon analyse qui ne voit aucune révolution à l’horizon mais un long déclin que plus rien ne peut arrêter. Nous entrons dans une phase d’effondrement lent qui sera parsemée d’événements violents qui ne déboucheront que sur le néant et sur un déclin encore plus grand. Nous allons devenir une société post-développée avec des inégalités extrêmement fortes avec la réapparition de la misère noire, avec un recul de la civilisation dans des zones entières de la population qui errera sans mémoire, sans identité, sans avenir et sans but .

    La situation actuelle est tellement dégradée qu’elle exigerait des décisions politiques et économiques extrêmement puissantes et déterminées. Or, le peuple français a choisi de mettre à la tête du pays un homme sans conviction, sans idée, sans détermination, louvoyant en permanence et croyant ainsi être rusé alors qu’il n’en apparaît que plus stupide et impuissant.

    Une partie de la population française, celle qui fréquente votre blog notamment, est parfaitement informée, a réfléchi depuis plusieurs années aux blocages de notre pays et aux remèdes qui sont parfaitement connus pour y remédier. Elle attend que ces solutions soient mises en oeuvre mais comme Godot, elle peut encore attendre longtemps!

    Les solutions à court termes ne peuvent être que personnelles et doivent répondre à la question : comment sauver ma peau et ma famille?
    Protéger sa famille en cas d’accès de violences, notamment en ville, leur transmettre le mieux possible un haut degré de culture et de civilisation, bâtir des solutions de replis, notamment à la campagne en retrouvant une vie simple et d’autarcie partielle, protéger son patrimoine avec de l’or…

    Bref, toutes mesures de bon sens qui permettra de faire face aux temps très difficiles qui sont devant nous.

  16. Pilou dit :

    Je ne crois pas en ces sondages. Les français veulent autre chose, non propose dans les sondages. Cacophonie, trop de régimes à la carte ou spéciaux, de privilèges, de jalousie et d’abord entre services de l’état qui devraient montrer l’exemple. C’est aux chefs d’être responsables, vertueux et de montrer l’exemple, un peu comme à la guerre paraît-il’ Les élites n’aimeraient pas la France, pas toutes, bien sur.

  17. Anne dit :

    Nous savons que les sondages sont manipulés pour faire croire ce qui n’est pas. Bizarrement, je n’ai jamais été interrogée ni-même une personne de mon entourage. Et quand je lis le pourcentage accordé à F. Hollande, je me dis que le peuple français est pris pour un peuple crétin ou décérébré. Les Français ne se sont pas exprimés non. Ils s’exprimeront en 2017.

  18. François dit :

    Je vais finir par croire que la longue fréquentation de notre ancien président s’est peu à peu changé en mimétisme. C’est amusant de voir votre passion des sondages 🙂
    Trêve de plaisanteries, ce sondage, comme tant d’autres, ne fait que révéler ce que nous savions déjà, à savoir que les Français ne savent plus à quel saint se vouer. Ce n’est guère étonnant au regard de la complexité de la situation et il faut bien reconnaître que les hommes politiques ne les aident pas vraiment à en saisir l’essentiel, englués qu’ils sont tous dans des scandales divers et variés.

    De surcroît, ce n’est qu’un sondage. Quelles furent les questions posées, quelle taille d’échantillon, quelle marge d’erreur, etc., etc. ? Il faut aussi relativiser la portée des sondages. Avaient-ils prédit l’éviction de la gauche au 2ème tour en 2002, l’ampleur de la défaite de cette même gauche aux dernières municipales ? Il faut raison garder et n’accorder aux sondages que le crédit qu’ils méritent ou qu’on veut bien leur accorder. Si d’aventure j’étais sondé sur un sujet similaire, je crois que je répondrais M. Georges Marchais, M. André Maginot ou encore le général De Gaulle, rien que pour voir la stupéfaction du sondeur (c’est mon côté taquin 🙂 ). Si M. Nicolas Sarkozy avait suivi cette règle assez simple (gouverner au lieu de sonder), il serait peut-être encore à la tête de la France…

    • François, bien sûr il faut relativiser, mais tous les sondages disent à peu près la même chose et il y a quand même un fond de vrai un reflet de l’air du temps qu’on ne peut pas nier…
      MT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s