Et l’intérêt général?

images (1)La vie politique française s’enfonce toujours plus profondément dans l’impasse. Le combat autour de la présidence de l’UMP dans la perspective de  l’Elysée en 2017 n’intéresse absolument pas la France. L’avenir d’un pays n’est pas un western, une lutte de titans médiatiques. Toute forme de culte de la personnalité est inadaptée à une démocratie moderne, à l’intelligence collective. Il est illusoire, presque puéril de penser qu’un destin collectif peut se cristalliser dans le seul visage  d’un homme ou femme. Les institutions étant ce qu’elles sont aujourd’hui, il est évident que le pays devra tôt ou tard se donner un successeur à François Hollande. Mais pour quoi faire?  Quels changements réalistes, crédibles, authentiques, s’imposent aujourd’hui pour essayer de remettre la France sur le chemin de l’espérance, en matière de croissance, d’emploi, de désendettement, d’école, de modernisation de l’économie, de lutte contre la criminalité, la délinquance et le repli identitaire, la maîtrise des frontières et la rénovation de la justice? Le choix des futurs dirigeants devrait venir après, en fonction du fond de leur programme et de la crédibilité de leur personnalité le moment venu, de la qualité de leur entourage et d’un large soutien populaire. Ne sombrons pas dans le passionnel et la puérilité. Il n’existe pas aujourd’hui de sauveur, d’homme ou femme providentiel, de recours. Une étrange alchimie de l’histoire peut se produire au moment le plus inattendu, la rencontre d’un homme, d’une équipe, d’un projet réaliste et d’une Nation. Cela n’a strictement rien à voir avec les petites magouilles autour des partis politiques.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Et l’intérêt général?

  1. Coriolan dit :

    Le consultant Hervé SERIEYX avait aussi lancé un cri d’alarme en 2011, avec son livre, co-écrit avec André-Yves PORTNOFF: Aux actes citoyens! De l’indignation à l’action. MAXIMA.

  2. Frederic_N dit :

    Maxime
    C’était aussi une invitation.
    Vous avez les moyens de donner le premier effet-masse pour une pétition de sympathisants en ce sens .
    amitiés

  3. sartene dit :

    Au sujet de l’antisémitisme vous me répondez :

    « sartène, j’en pense que l’antisémitisme est la pire de toute les formes de haine compte tenu de l’histoire et que la société ferme les yeux ou banalise certaines expressions à connotation antisémite sous prétexte qu’elles proviennent de gens bien pensants (prétendus de « gauche »). Mais cela je l’avais déjà remarqué. Mais cela n’atténue en rien les provocations ou propos ignobles venus de l’autre bord. »

    Cet article est paru dans « le scan » en petit encart, aucun merdias n’en a fait la une et j’attends une réaction de la part de l’UMP et autres SOS je ne sais quoi….!!!! il est des silences qui ne sont pas ceux des agneaux…..!!!!

    Bien à vous Maxime

  4. sartene dit :

    Maxime vous dites : ,
    Jean95 « boule puante dans l’enveloppe », je ne connaissais pas cette expression mais elle exprime bien l’attitude de nombreux électeurs je crois…
    Maxime

    Je ne suis pas d’accord car vous auriez pu relever aussi ce que j’ai écris:

    « Par contre les autres ne sont pas non plus en odeur de sainteté car ces gens là,ces donneurs de leçon d’intégrité Nationale, sont plongé dans la fange des voluptés politiques et entre eux ils ne sentent plus l’odeur qu’ils dégagent….et pourtant ils sentent mauvais eux aussi !!!! »

    Mais là ou le nauséabond est,pour certain, il fleur bon une certaine idée de la FRANCE pour d’autres….!!!!

    Bien à vous Maxime et jean95

  5. sartene dit :

    A propos de l’intérêt général…..que pensez vous de ceci ????

    à ma réaction ce jour sur un article rapportant les propos antisémites d’un élu du PS : » Dans les propos de cet élu de la République :« Tu préfères te faire niquer par un Zittoun, tu préfères te faire niquer par un juif plutôt que de te faire aider par quelqu’un qui te ressemble?» tout y est ! l’antisémitisme et l’apologie implicite du communautarisme. Où sont SOS racisme et autres bien pensants notamment ceux de l’UMP? bien évidemment, ici pas question de  »démission ou d’exclusion »  »pas de cris d’horreur »… Rien ! les masques tombent et le parti du Bien continue à donner des leçons de vertu et de fraternité. Ah!si c’était …le FN ces nauséabonds,que n’ aurait on pas dit, écrit ou répété en boucle sur les médias aux ordres ! certains citoyens ne sont pas dupe, et c’est tant mieux »…
    j’ai été une nouvelle fois censuré!

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2014/07/07/25005-20140707ARTFIG00239-cambadelis-demande-une-enquete-apres-le-derapage-antisemite-d-un-elu-ps.php

    Bien à vous Maxime

    Dominique

    • sartène, j’en pense que l’antisémitisme est la pire de toute les formes de haine compte tenu de l’histoire et que la société ferme les yeux ou banalise certaines expressions à connotation antisémite sous prétexte qu’elles proviennent de gens bien pensants (prétendus de « gauche »). Mais cela je l’avais déjà remarqué. Mais cela n’atténue en rien les provocations ou propos ignobles venus de l’autre bord.
      MT

  6. Koufra dit :

    Toute force politique repose sur une minorité agissante.

    Je pense que quand l’on réussit à créer une synergie des énergies individuelles ou de petits groupes que des leaders peuvent apparaître.

    La bataille pour l’UMP n’aura pas lieu à mon sens … Qui reprendrait un parti avec 80 millions d’euros de dette, si les chiffres avançaient dont exacts.

    De plus la scission politique est forte et excluante. Il est probable que l’UMP ferme boutique et qu’un ou deux partis nouveaux se créaient. Il serait assez logique que les libéraux rejoignent l’udi et qu’un parti gaulliste ou euro réaliste se cré autour de messieurs Guaino et Wauquiez.

    Cela rapportera peu de voix à l’udi et laissera beaucoup de place à droite. Si rien n’est fait, l’agrégation se fera autour du FN.

    Battre le PS serait alors difficile car le FN aurait dû mal à agréger + de 50% des votants malgré un score très élevé au premier tour

    Le seul espoir de la droite, c’est un parti de droite qui défendent les intérêts nationaux en Europe. Sinon le PS risque fort de réussir ce qu’ils prônent
    : la médiocrité , être le plus petit dénominateur commun.

    Amitiés

    koufra

  7. sartene dit :

    @JEAN95

    Afin de sortir de ce marasme,vous dites :

    « C’est de glisser dans cette urne le plus « nauséabond bulletin possible », pour eux, et peut-être pour vous et en tout cas pour moi ! Alors ok pour du blabla entre 2 élections mais quand vient le temps de l’urne…. utilisons-là comme une arme, ne pas le faire revient à tourner en rond. »

    Si défendre une culture, une identité et une histoire c’est d’être nauséabond,d’extrême droite ou de droite Nationale, alors je le suis et je revendique cette odeur .
    Par contre les autres ne sont pas non plus en odeur de sainteté car ces gens là,ces donneurs de leçon d’intégrité Nationale, sont plongé dans la fange des voluptés politiques et entre eux ils ne sentent plus l’odeur qu’ils dégagent….et pourtant ils sentent mauvais eux aussi !!!!

    Bien à vous

  8. sartene dit :

    Maxime Bonjour,

    Votre dialectique est l’art et la manière de botter en touche.

    En disant cela :

    Dominique de Sartène, ils en parlent tous de « patriotisme » et de « drapeau », y compris le ps et le pc; en parler ce n’est pas le problème… Quant au christianisme et aux racines chrétiennes de la France, ce ne sont pas des formules très fn et je crois bien que le dernier à en avoir parlé, c’est Sarko dans le discours de Latran… Mais parlons des questions de fond, et non de ces partis politiques(excusez moi).

    Vous n’avez fait que mettre en avant mes propos sur le patriotisme, le drapeau et le christianisme tout en délaissant le reste qui lui, est le vrai débat de fond.

    Pourquoi le RPR s’est il laissé cerner, étrangler, et étouffer par l’UDF jusqu’à en perdre son identité de DROITE c’est-à-dire de NATION de PATRIE et de SOUVERAINETE. ????

    A quoi bon brandir la bannière BBR lorsque l’on laisse celle-ci être galvaudée, piétinée, souillée.

    N’ont-ils pas été aidés en cela par des partis qui ont contribué à leur implantation et à leur défense. Bref le FN tel un sage n’a eu de cesse de montrer la lune mais l’idiot c’est contenté de regarder le doigt….

    Quant au discours de LATRAN que voici :

    http://www.lemonde.fr/politique/reactions/2007/12/21/discours-du-president-de-la-republique-dans-la-salle-de-la-signature-du-palais-du-latran_992170_823448.html

    Ce n’est que du BLA,BLA,BLA diplomatique afin d’amuser la galerie…..Vaticane, mais qu’a-t-il fait ensuite durant tout son mandat afin affirmer l’identité de la France à travers sa CHRISTIANITE…

    Ne dit il pas :

    Arracher la racine, c’est perdre la signification, c’est affaiblir le ciment de l’identité nationale, c’est dessécher davantage encore les rapports sociaux qui ont tant besoin de symboles de mémoire. C’est pourquoi nous devons tenir ensemble les deux bouts de la chaîne :

    Assumer les racines chrétiennes de la France, et même les valoriser, tout en défendant la laïcité, enfin parvenue à maturité. Voilà le sens de la démarche que j’ai voulu accomplir ce soir à Saint-Jean de Latran.

    A cela qu’a t il fait ???? nous sommes en pleine Islamisation !!!!! voyez la rue en cette période de Ramadan ??? jamais depuis ma naissance en 1947 j’aurai cru que mon pays allait devenir un pays moyen Oriental !!!!

    Et puis il dit aussi :

    Le temps est désormais venu que, dans un même esprit, les religions, en particulier la religion catholique qui est notre religion majoritaire,

    Mais a t il pensé à ce que deviendrait la France lorsque la religion Chrétienne (catholique) ne sera plus majoritaire ???? a-t-il pensé au long terme et aux conséquences ???

    Alors comment pouvez vous encore croire à l’UMP/PS et si je rajoute PS c’est que ce parti n’a rien de DROITE, et comment pouvez encore être pour le retour de Sarko que je considère comme un derviche tourneur autour de son nombril….

    1 ) Il n’a pas changé sinon en pire….

    2) il n’a rien compris à ce que était la France et les raisons fondamentales de sa défaite en 2012.

    3) il n’a pas compris que la plus part des militants de l’UMP hormis les Barons sont sur une ligne proche des idées du FN mis à part l’Euro évidement.

    4) en jouant la carte centriste il se voit au deuxième tour contre Marine à jouer Chirac 2002.

    Et là le pauvre pour lui se sera un enterrement de première classe !!! car les électeurs UMP proche du FN ne voteront pas pour lui car eux aussi en ont assez de bouffer du sarko un des fossoyeurs, avec les autres partis, de notre identité et de notre culture.

    Annick et Ribus à leur manière ont été assez explicite quant à notre vision de l’intérêt général celui des français de souche à qui l’on veut couper ses RACINES….et là le bât blesse !!!

    Bien à vous Maxime

    Dominique

  9. Cher M. Tandonnet,

    Une nouvelle calamité est en train de s’abattre sur la région où j’habite : l’arnaque à la voiture en panne pratiquée par des Roms issus de Roumanie et de Bulgarie. A chaque fois que je croise sur la route un de ces types en train d’essayer d’arnaquer des automobilistes « bons samaritains » j’appelle immédiatement la police.

    Or, voici ce que je viens de lire dans un journal régional : on n’a aucun moyen d’agir!!! Voilà ce qui ruine notre pays : la paralysie complète du pouvoir et la disparitions de sa seule raison d’être : le monopole de la violence. Or, le monopole de la violence est en train de passer aux différentes mafias qui pillent notre pays.

    Les pirates de la route prennent d’assaut le bassin annécien
    CAPITAINE CHEVALIER, ESCADRON DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE :

    Cela signifie-t-il que vous ne pouvez rien faire ?
    Nous ne pouvons pas les condamner à proprement parler. Les « pirates de le route » ne commettent pas de gros délits mais de petites escroqueries.
    Difficile donc, de les condamner. Aussi, ils ne sont pas du tout agressifs ou violents car ils savent que dans ce cas-là, ils pourraient être répréhensibles. Nous leur adressons une convocation devant la justice, mais ils ne se présentent jamais. La législation française est telle que nous ne pouvons pas faire grand chose depuis que la Roumaine est entrée dans l’Europe. Ses citoyens peuvent circuler librement dans l’Union. Ils ne peuvent pas être considérés comme des étrangers sans-papiers.

  10. Jean95 dit :

    A propos de notre justice: n’est-elle pas nauséabonde (aussi)?

    http://www.20minutes.fr/societe/1412035-charente-des-hommes-relaxes-apres-avoir-agresse-sexuellement-une-handicapee-mentale

    Quel beau pays la France ! Où est passé « la douce France » de Charles Trenet ?

    • jean95, à lire les choses ainsi, évidemment, maintenant il faut aller dans le dossier précis, preuves, culpabilité, etc. Je ne vois pas les juges laisser passer ce genre d’affaire s’ils n’ont pas de bonnes raisons. Après tout, n’oublions pas l’affaire d’Outreau.
      MT

  11. Jean95 dit :

    Bonjour,

    Arrêtons de faire du -sur place-. Les lamentions perpétuelles ne mènent à rien, Seule l’action compte. Ce blog (et je m’en excuse auprès de Maxime) tourne en rond, idem pour beaucoup d’autres… suivez mon regard vers le Figaro) Personne n’a la solution aux problèmes actuels (ni aucun parti) Allons-nous constater et dénoncer éternellement les dérives des démocraties, les dérives de l’Europe, les dérives de nos politiciens, les dérives de la justice, les dérives de la presse, etc. etc. etc. etc…… ???? Et ceci sans agir quand nous en avons la possibilité ?
    Allons-nous éternellement nous faire arnaquer aux élections par une soi-disant « salvatrice » alternance et en restant dans le domaine du correct ? Arrêtons de nous leurrer ! Arrêtons de croire aux promesses d’avant élection !
    Pour ma part, la réponse est dans l’urne. Je me suis fait baiser 2 fois, il n’y aura pas une troisième fois ! Il n’y a qu’une seule façon de leur dire notre dégoût, notre écœurement. C’est de glisser dans cette urne le plus « nauséabond bulletin possible », pour eux, et peut-être pour vous et en tout cas pour moi ! Alors ok pour du blabla entre 2 élections mais quand vient le temps de l’urne…. utilisons-là comme une arme, ne pas le faire revient à tourner en rond.
    Plus le coup sera rude plus les partis « traditionnels » évolueront dans le bon sens. (vous l’avez dit vous-même plusieurs fois, Maxime, au ps comme à l’ump, en privé, certains députés n’ont pas « la langue de bois » et ont des opinions assez… étonnantes et plutôt proches de celles que nous lisons ici sur votre blog et ailleur.
    C’est ça, ou la grève du vote ou une (vraie) boule puante dans l’enveloppe !
    Mais je comprends parfaitement votre « position », Maxime, et n’attends pas une approbation de votre part 🙂

    Bonne semaine

    • Jean95 « boule puante dans l’enveloppe », je ne connaissais pas cette expression mais elle exprime bien l’attitude de nombreux électeurs je crois…
      Maxime

  12. Frederic_N dit :

    Je partage entièrement votre billet : ce qui compte aujourd’hui c’est l’intérêt général et un programme concret pour le défendre. Concret surtout , car la situation l’exige. .. Cela devrait d’ailleurs être une évidence , mais je constate encore une fois un grand silence des médias et des journalistes : ils ont tellement été déshabitués à en parler qu’ils se précipitent sur tout ce qu’ils trouvent pour éviter ce genre de réflexion
    Maintenant ,mais ne riez pas, le seul endroit où l’on pourra faire avancer cette idée dans les mois à venir est .. l’UMP. Ne riez pas, car on n’a l’impression qu’il n’y a que des combats de personnes. Sauf que ces combats se traduiront par des élections ( ce que Sarkozy voulait éviter soit dit en passant) ; et pour la première fois la base de l’UMP n’est plus bêtement à la recherche d’un « chef », mais justement d’un programme.
    Certes il n’y aura pas un grand débat. Par contre il y place pour que cette idée fasse un peu son chemin et que les leaders se disent qu’ils ont un intérêt personnel à la reprendre en compte. Après tout c’est la stratégie de Fillon ( je sais vous n’aimez pas .. )
    Compte tenu de votre influence, vous avez une carte à jouer. Certes toutes petite, mais c’est mieux qui rien
    amicalement

    PS : il arrive au PS de reprendre les thèmes patriotiques (ce qui est normal vu que sa base dépend de l’Etat). Mais il tient comme à la prunelle de ses yeux à rejeter l’idées qu’il y ait des valeurs européennes ( et non françaises, Sartène) .. qui sont mi chrétiennes mi grecques. Faites l’expérience et vous verrez. Pour elle « émancipation », veut dire s’émanciper de ses racines ; c’est l’adn même de la gauche française qui est en jeu ici.

    • Frederic N merci, je suis bien d’accord avec vous. Comme tout le monde j’ai des doutes sur l’avenir de l’ump mais en revanche, je crois que le courant « républicain modéré » est fortement majoritaire dans le pays. Il y a une course de vitesse entre la décomposition du parti et la cristallisation de l’opinion autour de la nécessité d’un changement modéré. Optimiste pour une fois, je pense que la volonté de changement l’emportera dans les 3 ans. Les ténors peuvent tout gâcher en présentant 2 ou 3 candidatures séparées en 2017 mais ils ne le feront pas par crainte de l’opprobre qui s’ensuivrait. NB je n’ai rien contre M. Fillon!
      MT

  13. Annick dit :

    Quels changements réalistes, crédibles, authentiques, s’imposent aujourd’hui pour essayer de remettre la France sur le chemin de l’espérance, en matière de croissance, d’emploi, de désendettement, d’école, de modernisation de l’économie, de lutte contre la criminalité, la délinquance et le repli identitaire, la maîtrise des frontières et la rénovation de la justice?

    Question essentielle.
    La réponse est simple: faire retrouver à l’État le périmètre qu’il n’aurait jamais dû quitter :
    ses fonctions régaliennes. Qu’il cesse d’intervenir dans tous les domaines, qu’il nous laisse libres de nos choix, de notre vie, de notre santé, de notre école, de notre énergie – et même de notre assiette !
    Ainsi, il pourra enfin s’occuper de la sécurité, de la justice, de la diplomatie, de l’aménagement du territoire…
    L’État n’est pas la solution, mais le problème, ce n’est pas à lui d’intervenir dans nos vies.
    Liberté et responsabilité, voilà ce qu’il faut dire aux Français pour qu’ils comprennent qu’il leur faut cesser de se réfugier toujours dans les bras de l’état-mamma-tout-puissant.
    A moins qu’ils n’aiment la servitude…

    Sauveur ou homme providentiel, moi non plus je n’y crois pas, mais alors absolument pas.
    Je crains que beaucoup de mes compatriotes ne se laissent séduire par « Die Loreleï ».

    Amicalement,

  14. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    Déjà, que cessent le bluff et le mensonge et qu’ils parlent vrai aux Français en déposant, tous, leurs œillères idéologiques.

    Le problème n° 1, c’est notre système, trop étatisé, trop centralisé dans les mains de quelques uns. Ce pouvoir entraîne la corruption, le trafic d’influence, les petits arrangements entre amis,
    les prises illégales d’intérêts, bref nous nous éloignons de plus en plus de la démocratie.
    Tous les jours de nouvelles affaires, partout.
    L’une des dernières que relate le Figaro :
    « Eoliennes : le rapport qui dénonce la corruption des élus »
    Tapez ce titre sur votre moteur de recherche, vous allez être surpris. Des pages entières !

    L’Europe n’est pas en reste. Sur le dernier Valeurs actuelles, dans un article intitulé « Eclairage public : un peu plus de lumière, SVP » on lit :

    …la dernière en date des sages décisions qu’élaborent, que mettent au point et que nous imposent des bureaux, des instances et des institutions supranationaux. Est-il normal, diront-ils, est-il conforme au fameux principe de subsidiarité, que l’U.E. intervienne dans un domaine qui ne paraît pas excéder les compétences et les attributions des Etats, des régions ou des municipalités ? Est-il souhaitable que des normes administratives donnent une couleur uniforme à nos nuits et que la lumière froide et blanche des LED vienne partout se substituer à des éclairages plus chauds, plus conviviaux, plus sympathiques ? Est-il acceptable que soient punis et pourquoi pas mis au piquet, coiffés du bonnet d’âne, ceux qui, avec l’accord des populations locales et l’assentiment des touristes, refuseraient de se plier à la règle nouvelle ? Etait-il indispensable et à ce point urgent de changer les lumières de la Ville ?…
    On imagine bien que les responsables ainsi interpellés ont mis au point toute une batterie de réponses à des questions aisément prévisibles. Tout ce qui sera fait, nous assurent-ils avec un bon sourire quelque peu condescendant, n’a pour objectif que le bien de la collectivité. Le temps de la marine à voile, des ampoules à incandescence, des halogènes et des lampes à huile, c’est fini. Vous pensez bien que nous n’avons pas procédé sans nous appuyer sur les rapports irréfutables des experts les plus qualifiés. Il s’agit de substituer des sources d’énergie justes, équitables et performantes à des techniques obsolètes. Les réverbères à vapeur de mercure étaient à la fois énergivores et polluants. Les LED vous assureront un confort incomparable et des économies appréciables. La raison et le progrès sont avec nous.

    Alors, plus rien à dire ? Ou beaucoup à redire ? La rénovation de l’éclairage public, c’est-à-dire de l’éclairage des autoroutes, des routes, des sens giratoires, des voies ferrées, de nos avenues, de nos rues, de nos places, constitue un marché tout simplement colossal, évalué à neuf milliards d’euros. Le fait que des groupements qui se présentent comme des syndicats de l’éclairage, que Philips, Toshiba, Siemens, fabricants et fournisseurs désignés des lampes de l’avenir, soutiennent et cautionnent le grand remplacement prévu, doit-il être considéré comme un argument positif ou inciter au contraire à un examen plus approfondi du problème et de ses données ?

    Bruxelles, on le sait, n’est pas seulement le centre de la plupart des institutions européennes, mais la capitale des lobbies et des lobbyistes. On évalue à vingt mille personnes environ le nombre de ces professionnels qui ont officiellement pour mission d’informer et officieusement de convaincre, d’influencer, de séduire, voire de corrompre les quelque quinze mille fonctionnaires et les vingt-huit commissaires européens. Les activités et les choix des uns et des autres sont-ils contrôlés, par qui et comment ? Sans vouloir mettre en doute la scrupuleuse honnêteté des premiers et la parfaite probité des seconds, maltais, slovènes, lituaniens, italiens, luxembourgeois, roumains ou français, ils ne sont que des êtres humains, et l’on est fondé à se demander, étant donné l’énormité des mises, des enjeux et des conséquences, s’il n’y aurait pas lieu de s’interroger sur des processus de décision qui, dans tant de domaines, pèsent sur la vie quotidienne de chacun de nous et de se demander si les nécessités d’intérêt général qui sont invariablement invoquées ne correspondent pas, parfois, à la satisfaction d’intérêts particuliers. Et puisqu’il s’agit d’éclairage public, on aimerait un peu plus de lumière.
    http://www.debout-la-republique.fr/article/eclairage-public-un-peu-plus-de-lumiere-svp

    Ils n’en font qu’à leur tête et le disent haut et fort :
    « Si les gens ne veulent pas de l’expansion de l’UE, nous la ferons quand même » a déclaré Herman Von Rupuy, président du Conseil européen.
    http://leblogalupus.com/2014/07/05/politique-friction-du-samedi-5-juillet-2014-produire-le-chomage-et-sen-etonner-par-bruno-bertez/

    Nous avons l’impression d’être cernés, étranglés, d’étouffer.

    @Sartène et Ribus,

    Oui, c’est un problème de la droite qui a renié ses valeurs, entièrement d’accord là-dessus.
    Dès que l’on parle de notre patrie, notre pays, nos racines, notre histoire, notre culture… on se fait traiter de fachos et d’extrémistes, y compris par des UMP soi-disant humanistes. Marre des leçons de nos propres naufrageurs !
    Que croient-ils ? Qu’ils vont rayer ce vieux pays d’un trait de gomme ? Qu’ils essaient. Nous serons nombreux à nous lever.

    Maxime, oui la référence à la patrie est, plus ou moins, constante. Surtout depuis quelques temps qu’ils sentent le vent tourner.
    Mais que font-ils, à droite et à gauche, quand notre drapeau est brûlé, notre hymne sifflé, notre culture culbutée par des minorités qui veulent imposer la leur, nos territoires occupés par des racailles qui y imposent leur loi ?
    Rien ! Ils se bouchent les yeux et les oreilles, ou alors émettent de timides gémissements, du genre : « c’est inacceptable ». Et après ? Rien ne change. Nous en sommes toujours strictement au même point.
    Il y a des années qu’ils auraient dû agir pour stopper le mal. Pas un seul n’a eu assez d’envergure pour le faire.
    Idem en ce qui concerne l’endettement, on continue avec les mêmes recettes parce que l’État veut tout régenter et que beaucoup trop de personnes en dépendent. L’État n’est pourtant pas le plus compétent pour se mêler d’économie, ni la machine la plus légère pour faire tourner une entreprise. Il n’est qu’à voir comment est gérée la Fonction Publique ; bureaucratie à tous les étages, une vraie usine à gaz et bouffeuse de fric par-dessus le marché, et complètement phagocytée par les syndicats.
    Comment voulez-vous gagner une course avec un poids d’une tonne accrochée aux pieds et avec des décisions prises ailleurs -et que nous sommes sommés d’exécuter alors qu’elles ne sont même pas dans l’intérêt, ni pour le profit des Français ?
    Une barque trop chargée, coule. Nous coulons parce que notre système est archaïque, et nos élites aussi.

    Bien à vous tous,

  15. Ribus dit :

    Réponse à Dominique de Sartène :
    « Sachez Maxime que notre combat et celui de la France doit être purement identitaire et l’on doit gagner cette bataille si l’on ne veut pas disparaitre… » Merci de votre soutien Dominique. J’aurais plutôt écrit « d’abord identitaire » car les autres sujets ne sont pas neutres mais celui là est central et même vital.
    Du coup, je me sens moins seul. Comme je suis un quinqua moi aussi, je me suis employé à parler aux jeunes et çà marche. L’autre soir après le match de foot, mon fils de 20 ans m’a reproché de ne pas être assez nationaliste ; j’étais très content.

    Réponse à Maxime :
    « ils en parlent tous de « patriotisme » et de « drapeau », y compris le ps et le pc; en parler ce n’est pas le problème…  » C’est le problème de la Droite, Maxime ; c’est d’ailleurs son seul vrai problème. Pour le PS le patriotisme est ringard, même chose à l’UDI. C’est pourtant pas compliqué de comprendre que les français veulent garder leur Histoire, leur Nation et leur pays.

    D’ailleurs, il serait peut être temps qu’à l’UMP ils s’aperçoivent que le nom du Général est de plus en plus souvent cité au Front ; ce n’est pas du vol puisque c’est un grand personnage de l’Histoire mais ils ont compris que c’est une référence historique et pas seulement une figure tutélaire…

    • RIbus, je ne suis pas d’accord avec vous, écoutez les discours de M. Hollande ou de M. Valls, la référence à la « patrie » « la France » est constante! Moi je pense que ce n’est pas le problème, même les régimes de trahison comme Vichy se référaient tout le temps à la France. Ce qui compte, ce sont les actes, ou les projets et les sacrifices réels dans l’intérêt authentique du pays, pas le tralala: trop facile!
      MT

  16. sartene dit :

    Maxime,

    Vous dites à RIBUS :

    Ribus, non, le FN/RBM est une pure créature médiatique destinée à faire gagner le ps et à diaboliser la France, il n’a rien à voir avec le patriotisme, notre drapeau, et nos racines, il ne sert qu’à accélérer la destruction. il ne s’agit pas de se pincer le nez mais d’ouvrir les yeux sur ce personnage et cette famille.

    Alors qui, parmi tous les partis qu’ils soient UMP/PS, vert, rouge et autres… parlent de patriotisme, de drapeau, de racines, de christianisme, de notre histoire si ce n’est le FN…car les autres les ont délaissés par mondialisme et communautarisme oblige, par idéologie ultra libérale totalitaire aux détriments des NATIONS et des PEUPLES.

    Si le RPR, les vrais Gaullistes de l’époque qui prônaient la souveraineté de la France, du moins DE GAULLE, ne s’était pas accoquiné avec l’UDF à des fins électoralistes nous n’en serions pas là.

    Alors aujourd’hui pour nous les FRANCAIS de souche notre seul espoir est le FN qui lui à su contre vent et marée garder le cap de nos valeurs, cap que vos petits copains qui étaient les miens (RPR) n’ont pas su garder.

    Les RIBUS et les SARTENES …appartiennent à cette génération nombreuse du baby boom, juste un peu plus vieux que vous, celle, privilégiée, ou les filles s’appelaient encore Catherine et Sylvie, les garçons Jean, Michel ou Benoît et ou l’on était fier de notre drapeau, de notre histoire et de nos clochers.

    Nous sommes comme ce dernier carré de la garde Napoléonienne qui meurt mais ne se rend pas…. Et tant que nous serons là nous ferons en sorte que France ne devienne FRANCARABIA votre destin et celui vos enfants MAXIME….

    Sachez Maxime que notre combat et celui de la France doit être purement identitaire et l’on doit gagner cette bataille si l’on ne veut pas disparaitre, ensuite l’on s’arrangera entre FRANÇAIS les vrais !!! en ce qui concerne l’économie, le sociale, le culturel et le cultuel….

    Alors vous aussi faites le bon choix car le danger n’est pas là ou vous le croyez…et surtout n’engagez pas un combat Franco/Français car vous vous trompez d’ennemis !!!!

    Bien à vous

    Dominique de Sartène

    • Dominique de Sartène, ils en parlent tous de « patriotisme » et de « drapeau », y compris le ps et le pc; en parler ce n’est pas le problème… Quant au christianisme et aux racines chrétiennes de la France, ce ne sont pas des formules très fn et je crois bien que le dernier à en avoir parlé, c’est Sarko dans le discours de Latran… Mais parlons des questions de fond, et non de ces partis politiques.
      MT

  17. Ribus dit :

    « le fn est une pure créature médiatique destinée à faire gagner le ps et à diaboliser la France, »
    « Une étrange alchimie de l’histoire peut se produire au moment le plus inattendu, la rencontre d’un homme, d’une équipe, d’un projet réaliste et d’une Nation. »

    Il faut parler franchement : l’UMP se prépare à une cohabitation avec Hollande, pour sauver le système et empêcher le retour de Sarkozy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s