Le social-nihilisme

téléchargementIl fut un temps où le mot socialiste avait une sens, correspondait à un projet de société: « Oui, il y a une conception commune à laquelle ont abouti les socialistes de toutes les écoles et de tous les pays […] C’est de remplacer ce qu’on appelle le capital, c’est-à-dire la propriété privée des moyens de production, par la propriété sociale commune ou collectiviste des moyens de production (Jean Jaurès 3 juillet 1897). Un siècle plus tard, cet idéal a de toute évidence échoué partout dans l’univers et plus personne ou presque n’en parle tant il paraît en décalage avec un monde voué au triomphe du marché, de l’entreprise privée, de la concurrence et de l’ouverture des frontières. Le mot socialiste est demeuré mais le contenu a totalement disparu et n’a pas été remplacé. Comme chaque jour en donne une nouvelle illustration, la référence « socialiste », en France, évidée de sa signification, sert d’enveloppe à l’expression d’ambitions personnelles dominées par le narcissisme, règne du paraître, de la posture bien pensante, volonté de puissance orientée vers la conservation du pouvoir et des postes, clientélisme et élimination par tous les moyens de l’adversaire. Le néant qui caractérise la classe dirigeante au pouvoir – en dehors du culte de l’ego et de la communication – donne le vertige. Si le sol continue à se dérober sous leurs pas – me semble-t-il –  ils choisiront le chaos et la poussée extrémiste, plutôt que de devoir céder leurs places. Je ne me fais guère d’illusion sur la perspective d’une future alternance conforme à mes souhaits de profonde réforme des institutions publiques, ni sur l’arrivée d’un sauveur, ou renouveau en profondeur de la classe politique. Non par pessimisme, mais par simple réalisme, conscience du temps qui passe. Tant pis: franchement, tout sauf ceux-là… 

Maxime TANDONNET

 

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Le social-nihilisme

  1. michel43 dit :

    OSONS la vérité OUI..LE FN est un parti patriote et toute la droite MOLLE ;le SAIT ? TOUBON: pas de vague; il on RAISON; MAIS NOUS…on ne peu dire cela? BAROIN/ le droit du SOL est une connerie. .FERME LA…c’est une idée du FN; sur immigrations c’est pareil; le droit d’asile ,le social; et ou le FN a encore RAISON; nos FRONTIERE et SARKOZY le dit enfin; contrôle de nos frontière; LE FRONT NATIONAL; c’est nos RACINES? FRANCAIS d’abord; le drapeau, notre MARSAILLAISE? il est le seul a pouvoir REDRESSER notre PAYS. détruit pars la gauche et la droite; qui l’on RUINER; DE GAULLE était un NATIONALISTE; les lâches politiciens on fermer les yeux sur la chienlit qui s’installait en FRANCE; en laissant entrer des millions d’étrangers, alors que nous avions des millions de chômeurs? plus de quatre-vingt politiciens de droite et de gauche que la justice a oser condamner : Amende et comme toujours .PRISONS AVEC SURSIE ? les dynasties il y en A SURTOUT a DROITE. DE P2RE EN FILS OU FILLES. ET MARINE LE PEN peu être FIER d’avoir DEMOCRATIQUEMENT; succéder a son PERE. comme chez NOUS ;le PRIVER QUOI de plus normal d’avoir des ENFANTS COMPETENTS. Qui continus votre œuvre; sachant que beaucoup de chose; devront changer et c’est EXATEMENT se que fait cette femme, Lentement; le JML est LA. Mais surement; il suffit de voir le score des URNES ; et si SARKO échoue; ELLE va encore grimper; COMPAGNONS félons; continuer a vous entretuer et; le FN va devoir vous REMERCIE de toute façons que cela plaise; ELLE est désormais INCONTOURNABLE vu l’Etat de l »UMP et ses Magouilles interne

    • Michel 43, et les racines du fn, c’est quoi, voulez vous que je vous les rappelle? Pourquoi ne pas parler d’autres choses que du fn? Pourquoi vos commentaires se ramènent tout le temps à ce parti? Parlons des sujets de fond!
      MT

  2. René de Sévérac dit :

    Pardon, ma phrase est restée dans le clavier :
    Alors, étant en situation révolutionnaire, il faudra peut-être prendre des risques.
    Personnellement; ma sympathie pour le papa est très limitée;
    mais le programme économique (crypto-socialiste ou gaulliste -au choix-) me convient ….
    et je n’en veux pas à notre hôte !

    • REné de Sévérac, mais non voyons, le général de Gaulle n’avait rien de crypto socialiste, absolument pas! Il était pour la concurrence, l’ouverture, le marché, tempéré par une planification indicative!
      MT

    • René de Sévérac dit :

      Maxime, je n’ai rien dit de tout cela.
      De Gaule étaient un français disons « colbertiste » …
      car je sais que le mot socialiste vous fait des boutons …
      et à vue des charlots qui nous dirigent (ou miment de le faire), le mot est insolent.
      Pardonnez-moi, mais le mot me rappelle ma jeunesse … j’ai des excuses !

    • René de Séverac, de Gaulle pas de Gaule, et colbertiste ce n’est pas socialiste justement!

  3. Ribus dit :

    Vous avez raison de dire que le socialisme français est un champ de ruine. Mais c’est plus que le simple PS. C’est toute l’idéologie de 68 qui s’effondre et cet effondrement provoque l’hystérie de la Gauche française.

    Mais l’UMP est aussi fautive car elle a conspiré avec les socialistes pour imposer un modèle européiste, destructeur de la Nation. Les conversations discrètes entre Fillon et Hollande montrent bien encore la collusion entre le centre droit et le centre gauche.

    Ce n’est pas une surprise car Chirac était en fait un « socialiste de droite » et toute cette partie de l’UMP n’a rien à voir avec le gaullisme qui est dans son essence un patriotisme. Que le socialisme appliqué se casse la figure, c’est un fait et il faut s’en réjouir.

    Il est donc important de ne plus se laisser intoxiquer par la propagande télévisuelle et de revenir aux artistes, aux penseurs et aux écrivains enterrés par le socialisme et soutenir les mêmes qui sont exclus par ce même socialisme. Nous sommes en pleine guerre idéologique.

    Je pense qu’aujourd’hui il faut oeuvrer dans le sens de l’union des Droites comme le propose Paul Marie Couteaux et arrêter de se pincer le nez en regardant Marine Le Pen. Elle est là mais elle n’est pas seule et n’y arrivera pas seule.

    Il y a un véritable boulevard politique pour un mouvement qui peut trouver des points de convergence sur les principes essentiels et dont le but est de sauver notre Patrie de la déchéance et de la disparition en conservant notre Histoire, notre drapeau et nos racines chrétiennes.

    • Ribus, non, le fn est une pure créature médiatique destinée à faire gagner le ps et à diaboliser la France, il n’a rien à voir avec le patriotisme, notre drapeau, et nos racines, il ne sert qu’à accélérer la destruction. il ne s’agit pas de se pincer le nez mais d’ouvrir les yeux sur ce personnage et cette famille.
      MT

    • René de Sévérac dit :

      @ Ribus vous avez mis le doigt sur le fait essentiel :
      « arrêter de se pincer le nez en regardant Marine Le Pen »
      et @ Maxime vous a répondu comme il se doit :
      « pure créature médiatique destinée à faire gagner le ps « .
      Alors, étant en situation révolutionnaire, j’entends par là que la « réforme » -joli mot- ne passera pas par des adaptation au sein des deux courants de l’UMPS.

      Salut à tous et sans rancune Maxime !

  4. La capitalisme n’est ni sauvage, ni bon , ni mauvais…

    C’est tout simplement une loi économique : pour développer une activité, il faut du capital!

    Mais quand est-ce que les Français se mettront ça dans le crâne!

    Et celui qui possède le capital, c’est-à-dire l’épargnant n’est ni un salaud, ni un voleur! C’est souvent vous et moi qui permettent à un créateur de mettre son idée en oeuvre.

    Et si cet entrepreneur s’enrichit, et plus que ceux qui lui ont donné le capital : ce n’est que justice!

    J’ajoute : ceci est parfaitement chrétien, voir la parabole des talents!

    • René de Sévérac dit :

      @ théo,
      « La capitalisme n’est ni sauvage, ni bon , ni mauvais… »
      Vous qui êtes lecteur de Philippe Nemo (comme moi) e lecteur des évangiles (moi aussi),
      je me permets de vous dire que le capitalisme, le libéralisme, le socialisme ne sont pas de dieux ni des « veaux d’or » mais des mots permettant le dialogue.

  5. Cher M. Tandonnet,

    Si vous ne l’avez encore pas fait, je vous encourage ainsi que les lecteurs de ce blog à lire le recueil d’articles de Philippe Némo :
    LA FRANCE AVEUGLEE PAR LE SOCIALISME, François Bourin Editeur.

    P. Némo est sans aucun doute le penseur politique le plus profond, créatif, rigoureux et vigoureux de l’intelligentsia française. Mais comme de bien entendu, il est ignoré et censuré et donc très méconnu du grand public, même cultivé.

    Dans l’avant-propos de son livre, il écrit d’ailleurs :
    « Beaucoup de ces articles n’ont pu être publiés qu’à l’étranger et dans des langues étrangères, ou dans des circuits underground. Le présent recueille les rend accessibles. »

    Heureusement que la France le pays des libertés et des droits de l’homme!

    Non, plus exactement, un dictature socialiste molle.

  6. Benty dit :

    Bonjour Maxime.
    « Comme chaque jour en donne une nouvelle illustration, la référence « socialiste », en France, évidée de sa signification, sert d’enveloppe à l’expression d’ambitions personnelles dominées par le narcissisme, règne du paraître, de la posture bien pensante, volonté de puissance orientée vers la conservation du pouvoir et des postes, élimination par tous les moyens de l’adversaire. Le néant qui caractérise la classe dirigeante au pouvoir – en dehors du culte de l’ego et de la communication – donne le vertige. »
    Remplacez « Socialiste » par « Gauliste », « UMP », « FN »… et nous pouvons constater très exactement la même chose. Dans le FN, en plus, c’est carrément une dynastie!!! Après le père, la fille, puis…la petite-fille ?!?!?!
    Idem dans nombre d’autres domaines (sport, médias…) Remarquez que cela a toujours été le cas dans le domaine artistique. Pourquoi cela changerait-il ?
    Très belle journée à vous.

  7. René de Sévérac dit :

    Il est vrai que l »idéal socialiste » du XIXème siècle est mort (tué au XXème) et définitivement.
    Toutefois, quelques principes se sont maintenus sous le vocable « socialiste » ou « social-démocrate ».
    Ils consistent -sous des formes variables- à effectuer des corrections au libre échange.
    Bref (ici n’est pas le lieu d’en débattre) cet idéal est porté aujourd’hui …
    … et on peut le regretter … par le RBM.
    Bonne vacances.

  8. michel43 dit :

    SI le Socialiste ou Communiste a ECHOUER. .remplacer, pars le CAPITALISTE SAUVAGE…lui AUSSI va échouer..il est de plus en plus RICHE et le peuple de plus en plus PAUVRES ? DE GAULLA avait voulue la PARTICIPATIONS; SARKO. JE SOURIS. une idée de hauts Fonctionnaire de BERCY/ les TIERS. il fallait OSER…DROITE ou GAUCHE on toujours été a coté de la plaque; il ne connaisse PAS; la plus grande entreprise de FRANCE; et elle seul peu sauver le PAYS. Encore faut t « il les écouter et pas tout mélanger…on peu créer des emploies; pas pour toute la misère du MONDE..la notre ,nous suffit largement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s