L’ordre et le désordre

images (1)Pour des raisons qui me sont personnelles, ou professionnelles, je n’évoque pas directement les sujets « régaliens », la sécurité et l’immigration, même si d’après toutes les enquêtes d’opinion, ces thèmes figurent, avec l’emploi, parmi les principaux sujets de préoccupations des Français. En revanche, j’en parle indirectement à travers la sempiternelle question du déclin du politique et de l’impuissance publique, l’incapacité des dirigeants du pays à gouverner celui-ci, qui ne date pas d’hier. Dans les deux ans qui viennent, ces enjeux, autour de l’autorité de l’Etat, du respect de l’ordre public et des lois, des règles concernant les frontières, de la vie, de l’intégrité physique et de la propriété d’autrui vont inévitablement prendre une importance colossale, sans précédent, dans une opinion publique totalement déboussolée et plus particulièrement les milieux défavorisés, de toutes origines, les plus directement confrontés à la réalité, privés des moyens de se protéger par l’argent, les supposés « bons quartiers » écoles privées ou « bons établissements scolaires ». L’angélisme, l’argent et l’hypocrisie ont toujours fait bon ménage (à trois) dans notre pays. Il ne fait guère de doute à mes yeux que les prochains gouvernants du pays, ceux qui seront portés au pouvoir en 2017, seront les personnalités qui trouveront les mots, l’audace, le courage et les propositions de transformation susceptibles de convaincre les Français de leur détermination à cet égard. En l’absence de prise en compte crédible de la souffrance et des angoisses profondes du pays, nous assisterons à une nouvelle poussée des braillards démagogues et des extrêmes, à une aggravation vertigineuse du dégoût envers la chose publique. Pour l’instant, comme Soeur Anne, plongés dans un grand brouillard de lâcheté et d’aveuglement, nous ne voyons rien venir, en dehors de quelques frémissements…

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour L’ordre et le désordre

  1. Annick dit :

    @alexandre,

    la prohibition nous pouvons y voir la volonté de tuer Dieu. N’était-ce pas Jésus qui avait transformé l’eau en Vin ?

    Ah ! Alexandre, cher Alexandre, essayez de décoller de votre intellect qui, s’il est un parfait serviteur pour aménager notre vie biologique, est aussi un parfait bourricot lorsqu’il s’agit de « vivre » le Verbe, et pas seulement de Le lire ou d’y croire. Ce n’est pas de sa faute, il n’est pas fait pour ça, et nous devons l’éduquer pour qu’il reste à sa place, sans le brusquer mais comme l’on s’y prend quand on éduque son enfant, avec tendresse et rigueur.
    D’autant plus que c’est le terrain de prédilection du grand « Menteur » où il ne cesse de nous faire des croche-pieds.
    Lorsque Jésus change l’eau en vin, IL change l’inconscient (dont le symbolisme est l’eau) de ceux qui l’écoutent et se nourrissent de Sa Parole (Verbe divin) en ivresse de Dieu (que symbolisme le vin).
    Il en est de même de l’ivresse de Noé qui n’a rien à voir avec celle d’un individu sous l’emprise de l’alcool.
    Évidemment, cela n’a rien à voir non plus avec la prohibition.

    …généralement appelle à un retour aux sources car initialement elle EST ce qu’elle rejette aujourd’hui. La conception de l’intégrité ne doit pas être opportuniste.

    La conception de l’intégrité de tout être humain qui se croit « Un » alors qu’il est confondu avec son féminin intérieur (que l’on soit homme ou femme) ce n’est pas de se rattacher à une quelconque nationalité, mais de pénétrer ce féminin intérieur, ces terres intérieures, pour les reconnaître, les travailler, les labourer, en élever les animaux qui les peuplent et qui sont autant d’énergies qui composent notre psychisme. Ces énergies (symbolisées par les animaux dans la Genèse) ne sont ni bonnes, ni mauvaises. Elles sont inaccomplies et Dieu en donne l’ordre à l’ Adam que nous sommes tous (hommes et femmes) de les dominer.
    Comme nous ne le faisons généralement pas, puisque nous avons oublié notre Chemin, ces énergies non-travaillées, non-intégrées, non-épousées, se retournent contre nous, deviennent diaboliques, et ouvrent la porte au « monde de la jungle » où tout se règle en rapports de force en lieu et place de l’Amour.
    Retrouver son intégrité, et « Être », véritablement « Être », c’est prendre conscience de ce féminin intérieur, l’intégrer, l’épouser, pour véritablement devenir « un » afin d’être épousé de Dieu.
    L’homme (l’humanité) EST potentiellement divin. Il le deviendra quand « tout sera accompli », quand il aura accompli.
    L’Homme EST grand, bien plus grand que nous ne puissions même l’imaginer, au point que le Séraphin Satan en est jaloux nous dit la Tradition, et qu’il met tout en œuvre pour le faire chuter à chaque instant et pour qu’il rejette le retour à sa « Source » : le germe divin en lui.

    Amicalement,

  2. michel43 dit :

    et la BONNE question EST : si les BRAILLARDS…AVAIT raison ,SE que je crois;

  3. alexandre dit :

    @jean95
    ( j’ai conscience que je ne ferais pas l’unanimité )

    Prendre comme cible ses anciennes origines qu’elle rejette est lucide ? ( je trouve cela lassant voir indécent ) et si demain elle rechangeait d’avis ? La révision finale chez l’Être humain est souvent surprenante et généralement appelle à un retour aux sources car initialement elle EST ce qu’elle rejette aujourd’hui. La conception de l’intégrité ne doit pas être opportuniste.( … )

    Le désordre ambiant qu’elle décrit est un peu simpliste et les raccourcis élémentaires.

    Aux USA la mafia était italienne, irlandaise et je ne sais quoi d’autre …lorsque l’on pense à un Black on dira Harlem, mais demain on dira Obama … la prohibition nous pouvons y voir la volonté de tuer Dieu. N’était-ce pas Jésus qui avait transformé l’eau en Vin ?

    Nous devons arrêter de regarder les choses que d’un œil. Oui nous vivons une étape de notre histoire ou nous devons reprendre la main, nous devons rétablir l’ordre et la crainte de la loi mais ce n’est pas en pointant du doigt quelques milliers de personnes que nous y arriverons, car en fait ils sont peu de chose face à l’avenir de notre pays.

    Pour ce fou furieux violent qui brandis un drapeau et qui brule une poubelle : le code Civil : Article 23-7

    Mais attention … le code Civil dit aussi en son Article 23-8 autre chose ( je vous laisse découvrir et méditer ) Lorsque je dis attention, l’application de la loi ne doit pas être sélectif car si nous voulons l’ordre nous en devons rien laissé au hasard afin justement d’être considéré comme JUSTE !

  4. Annick dit :

    On vous lit fort bien entre les lignes, cher Maxime.

    Pour vous dire mon sentiment, je crois qu’il faut se préparer à nos pires cauchemars, en tous domaines.

    Bien à vous,

  5. pierrehuet dit :

    « les personnalités qui trouveront les mots, l’audace, le courage et les propositions … »

    Des noms, des noms!

  6. Frederic_N dit :

    Je ne comprends pas bien le sens de votre billet. Personnellement je doute assez fortement que les futurs dirigeants de ce pays trouvent les mots pour dénouer la situation que vous désignez.
    Pour une raison simple d’ailleurs : qui veut que le seul facteur d’intégration positive que l’on ait connu dans ce pays, comme aux USA d’ailleurs est l’intégration par le travail. D’une part parce que le travail est une valeur spécifique aux sociétés européennes. Mais aussi parce qu’il assure la reconnaissance à l’immigré qui s’intègre et le moyen de partager nos valeurs. C’est donc avant tout par le biais économique que l’on peut dénouer la situation.
    Or c’est bien là le problème auquel nous nous heurtons : aujourd’hui revaloriser le travail passe par une orientation économique douloureuse que rejette de facto une partie de la population . Mais hélas une partie des politiques de la droite rejettent ce chemin , par démagogie
    Je suis désolé quand j’entends Sarkozy expliquer à Fillon qu’on ne se fait pas élire sur le retour aux 39 heures ( ce qui veut dire reprendre les thèmes de la Nation mis en avant en 2012, mais faire motus sur les réformes économiques) , j’y vois une effarante démagogie. Ce serait une véritable catastrophe pour le pays – y compris pour les idées que vous défendez ! – que Sarkozy revienne au pouvoir sur cette ligne. Et ce même s’il vous fourgue de la Nation et du De Gaulle dans tous ses interviews. Certes cela fera plaisir . Mais à chasser l’économie par la porte elle reviendrait par la fenêtre et il serait immédiatement bloqué par la réaction – pour le coup légitime des corporations que l’on aurait cherché à endormir. Les premières victimes seraient les idées que vous défendez associées comme aujourd’hui celles de Hollande à la démagogie politicarde
    Je préfère largement un Fillon. Lui a commencé par le commencement : le programme et la situation économique.
    Même battu à 49 % à condition que ce soit sur son programme, il aurait de facto gagné ( car la gauche ne pourrait gouverner et le pays in fine l’attendrait).

  7. Bernard dit :

    Bonjour Maxime
    – La Loi Taubira qui vient d’être votée par le Parlement
    – Le football qui se termine en champs de bataille et de désastre pour les propriétaires de biens saccagés.
    – Laisser les Hommes des services de secours en première ligne. J’écrirais même en premières lignes.
    Aucun homme qui s’appelle d’Etat ne bouge un petit doigt pour dire que cela suffit et que cela ne peut plus durer. Ah, si. Notre Premier Ministre vient de se plaindre « d’incidents insupportables « . Fermez le ban. Attention panpan cucul si vous nous remettez le couvert à l’issue du prochain match contre l’Allemagne.
    Et bien moi qui ne soutient pas ML, non pas seulement pour ses positions contre les origines de certains de nos habitants mais aussi pour sa politique économique, je n’ai aucune honte à écrire qu’elle a plus de c…s que ces politiques évoqués ci-dessus. En bannissant de ses propos l’angélisme tolérant et – le pire à mes yeux – l’excuse permanente car ce n’est pas la faute de ces voyous ces débordements que d’aucun pays n’accepterait et même bien au contraire, ses positions peuvent expliquer en partie le score de la fin mai 2014.

  8. Djefbernier dit :

    Je viens de terminer l’aperçu en quelques mots (18 pages bien serrées tout de même) de les nouvelles du future point freu. Ca donne pas beaucoup d’espoir pour 2017 ou après demain, cependant je vous colle une phrase : Une bonne partie des élites dirigeantes mérite une sanction bien plus sévère que celle qui frappa, à la Libération, des responsables politiques et administratifs rendus indignes par la Collaboration. « Le siècle du Calcul » est à mettre entre toutes les mains qui pensent. Quand à celles qui espèrent, mieux vaut qu’elles se tournent vers le mondial de foute 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s