« Il faut tout changer »

220px-Flickr_-_europeanpeoplesparty_-_EPP_Summit_October_2010_(105) Je n’ai pas encore lu l’interview du Figaro magazine, mais je m’interroge sur le sens des propos de Nicolas Sarkozy: « Il faut tout changer ». Cette déclaration l’expose à une critique inévitable: « pourquoi ne l’as-tu pas fait entre 2007 et 2012? » Malgré cette contradiction, il me semble que la déclaration de l’ancien président – si elle signifie ce que j’espère – relève du bon sens et du constat d’évidence. Pendant 5 ans, il a été au sommet de l’Etat. Il a compris ce qu’il ne voyait pas forcément auparavant: dans une situation de blocage absolu des institutions, de la République, de la société française, il faut « tout changer » si nous voulons éviter l’explosion du pays, sa disparition pure et simple à l’horizon des vingt prochaines années. Il faut bouleverser la Constitution pour recréer des possibilités de gouvernement, de choix politiques et de possibilités d’action, réinventer la démocratie de A à Z pour replacer le peuple au centre du pouvoir, transformer radicalement l’Europe, chambouler l’organisation économique et sociale pour sauver la liberté d’entreprendre. Nous sommes bien d’accord. Je le pense aussi. Je vois aussi le triomphe d’une cabale contre l’ancien président, désormais généralisée dans les rangs de l’UMP, la troïka, bien sûr, mais aussi tout un tas de fidèles, dont même le sage Bernard Debré… Que proposent-ils, de leur côté? J’ai franchement horreur de l’idolâtrie et du culte de la personnalité, je les trouve inadaptés à notre époque grotesques et minables. Pourtant, s’il faut tout changer, ce que je crois profondément, je ne vois pour l’instant personne d’autre que l’ancien président, avec son expérience de l’Etat,  pour mobiliser et fédérer les énergies à cette tâche monumentale, révolutionnaire… Je ne dis pas cela par passion ni par exaltation, mais simplement par raison et aussi par dépit face à l’incapacité de la classe dirigeante à se renouveler.

Maxime TANDONNET

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

42 commentaires pour « Il faut tout changer »

  1. Mais pourquoi dites-vous à Annick, on peut toujours rêver.

    Le programme qu’elle expose est le seul qui puisse nous sortir de l’ornière d’un long déclin.

    Merci Annick, outre votre lecture profonde de l’Ecriture, vous êtes libérale.

    Je vous rejoins donc à 100%.

  2. michel43 dit :

    oui maxime;;;;VOUS M » AVEZ COMPRIS ,

  3. Annick dit :

    si c’est cela (« penchera au centre ») il ne reviendra pas

    Cher Maxime, allons plus loin.
    S’il revient va-t-il :

    – Abolir les régimes spéciaux et instaurer un seul régime de retraite applicable à tous sans exception aucune,
    – Libérer l’école, la Santé, les Transports, les énergies, qui n’ont rien à faire dans le giron d’un État moderne,
    – Faire cesser la discrimination positive, et autres balivernes,
    – Réguler drastiquement l’immigration,
    – Défendre la souveraineté de la France et celle de son peuple en instaurant le référendum direct, telle la votation suisse,
    – Cesser toutes subventions à qui que ce soit, et laisser faire le libre contrat,
    – Simplifier le Code du Travail,
    – Remettre la Justice dans son juste chemin : empêcher les nuisances des hors-la-loi,
    – Reprendre l’État en main pour lui faire retrouver le périmètre qu’il n’aurait jamais dû dépasser et faire en sorte que sécurité, défense et justice soient sa priorité,
    – Interdire le cumul des mandats
    – Ouvrir la politique à tous et pas seulement aux fonctionnaires qui peuplent nos assemblées,
    – Interdire le pantouflage,
    – Instituer un impôt redevable par tous, et pas seulement une partie,
    – Abandonner l’assistanat collectif au profit d’aides plus ciblées à ceux qui sont vraiment démunis,
    etc, etc, tout ne me vient pas à l’instant.

    J’en doute. Il sera donc au Centre étant donné que depuis des décennies Droites et Gauches confondues ont toutes appliqué des règles collectivistes.

    Amicalement,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s