Fascination morbide

971626-1150255« Notre pays peut se défaire et se donner à Marine Le Pen« , a déclaré Manuel Valls, ce samedi 14 juin devant le conseil national du parti socialiste. Même si ce n’est pas nouveau, je trouve regrettable qu’un Premier ministre parle devant son parti. Il est au service de la France, pas d’une formation politique. La France, dans l’histoire, même « défaite », même au fond de l’abîme, ne se donne jamais à n’importe qui. Le 18 Brumaire, elle se donne à Bonaparte, général en pleine gloire, victorieux en Italie. En octobre 1917, elle se donne à Clemenceau, mais ce dernier avait été auparavant un grand président du Conseil au début des années 1910. Le 30 mai 1958, elle se donne à de Gaulle, auteur de l’appel du 18 juin et chef de la Résistance. Même le 17 juin 1940, quand elle se donne en pleine débâcle – malencontreusement – à Pétain, ce dernier est à ses yeux « le vainqueur de Verdun ». Et quand elle fut à deux doigts de se donner au général Boulanger, en 1888, ce dernier avait été auparavant un excellent ministre de la Guerre, soutenu par les radicaux-socialistes. C’est bien mal connaître la France et la sous estimer que d’imaginer qu’elle pourrait se « donner » à un simple chef de parti sans autre titre de gloire que celui-là, et qui plus est, héritier de sa position. Les dirigeants aiment bien répandre un parfum d’apocalypse, cela permet d’oublier les problèmes de l’heure. Et puis, une France « se donnant » au fn, n’est-ce pas l’expression du rêve profond de toute une partie de la nomenklatura de gauche: voici enfin la preuve de la France telle qu’ils la voient au fond et la considèrent. Moi je pense qu’il est exclu que le fn arrive un jour au pouvoir: son image est éternellement inacceptable pour 70 à 80% des Français. S’il avait dû percer, dans le climat de décomposition actuelle, ce parti qui existe depuis quarante ans, serait à 40% du corps électoral au moins (score du RPF en 1947) et non à environ 10% comme aux dernières élections européennes. Il est des histoires, des paroles, des attitudes, des déclarations qu’un peuple n’oublie jamais. Le phénomène de « dédiabolisation » n’est qu’une invention médiatique à laquelle adhère avec bonheur toute la presse gauchisante. Le fn n’existe que par la bêtise et la lâcheté du camp des républicains modérés. Rien de durable ne peut se bâtir sur la crétinerie ou la couardise des autres. Enfin, j’en ai vraiment marre de la soupe au fn, de ces médias, commentateurs, politicards, journalistes, débatteurs, pseudo-intellectuels qui ne parlent que de lui du matin au soir, comme sous l’effet d’une fascination morbide et d’un calcul secret celui de la disparition de l’opposition républicaine. Mais c’est bien ce que je suis en train de faire me direz-vous (parler du fn)! Certes, mais je voulais répondre à la petite phrase de Valls qui m’a exaspéré. Maintenant, j’arrête d’en parler.

Maxime TANDONNET

 

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Fascination morbide

  1. espritlibre dit :

    Les Français attendent celui qui sauvera leur pays. Voilà où nous en sommes après des décennies de gestionite de droite ou de gauche. Sans même parler de la situation économique, attachons-nous aux désastres symboliques : discours médiatique humiliant pour notre peuple et son histoire, terre ouverte à tous les vents que traversent sans contrôle hommes et marchandises, abandons massifs de souveraineté au profit de machins non élus, présence sur notre sol de millions d’étrangers qui refusent toute assimilation et imposent donc naturellement leurs langue, religions, traditions…, abandon par l’Etat de toute ambition éducative, de toute autorité au profit du laxisme et de l’insécurité. Pas de terre, ni de peuple, ni bientôt de langue commune, ni d’Etat, ni d’Histoire, ni de… plus rien pour se penser encore comme une grande nation et vous voudriez nous demander de continuer à jouer aux dés entre gauche et droite dites républicaines? Sur tous ces points quel est le bilan des uns et des autres, dans les faits, pas dans les discours, évidemment? Quitte à nous énerver pour de bon, ayons donc de saines colères et demandons des comptes aux responsables-coupables qui nous ont trahis. Valls et les médias « pensent » comme ils veulent, le peuple est libre, très informé et clairvoyant et il a compris où était son intérêt. A vous de le (re)conquérir, disons, à la loyale…

  2. fredi maque dit :

    En réponse à votre interrogation :

    Grand défenseur de l’euro, Michel Rocard a appelé à voter Martin Schulz, « un Allemand hostile à l’austérité ». « Ne tuez pas ce qui nous reste d’identité, car l’euro est un élément essentiel de l’identité de l’Europe, qui en a si peu », s’exclame l’ancien Premier ministre dans une déclaration écrite.
    Le 22 mai dans le journal Le Point.

  3. dissident dit :

    si le fn est a 10 pour cent, alors a combien est l ump votre parti? c est nouveau de comptabiliser les voix obtenues par rapport aux inscrits, je vous rappelle que l abstention massive desavantage plutôt le fn, alors ne repetez pas toujours la meme chose, on va arriver a se poser des questions, enfin par rapport au rpf, il faut dire qu a l epoque le gros media n existait pas et n influençait donc pas les electeurs, regardez encore le bazard entretenu par le gros media pour un mot bien anodin utilise par JMLP au sujet de gens qui déversent des torrents d injures sur le fn, bien a l a bri derriere l eur compte en banque, quand ce n est pas a l abri derriere leur exil fiscal, qui est reponsable de l e tat de la France d apres vous? LE FN ou l e ps et ses complices les « républicains moderes » comme vous les appelez, qui est responsable du lynchage d un gamin rom, ce soir entre la vie et la mort dans une banlieue sordide habitee par des betes fauve ou jamais Noah et Benguigui ne mettront jamais les pieds, pas plus d ailleurs les hiérarques du ps et les « républicains moderes »

  4. Florence dit :

    Hélas, nous en sommes arrivés là. Depuis combien d’années le fin du fin de la pensée politique se résumait à la question stupide  » cela fera-t-il ou non le jeu du FN ? » .
    Aujourd’hui, nous sommes passés à la phase suivante de la non pensée politique avec ce « Notre pays peut se défaire et se donner à Marine Le Pen » de Valls.

    Nous avons à faire à des politiciens obsédés par leur volonté de se faire élire et réélire. Le FN a été mis au centre du jeu dans ce but-là par nos politiciens de gauche et nos politiciens de droite n’ont pas su sortir du piège. Maintenant, le piège pourrait se refermer sur tout le monde, à la plus grande satisfaction des électeurs excédés par nos politiciens.

  5. jfbonnin dit :

     » Enfin, j’en ai vraiment marre de la soupe au FN, de ces médias, commentateurs, politicards, journalistes, débatteurs, pseudo-intellectuels qui ne parlent que de lui du matin au soir, comme sous l’effet d’une fascination morbide et d’un calcul secret celui de la disparition de l’opposition républicaine. »

    On va faire un club, Maxime T : on est vraiment nombreux à penser cela.

  6. fredi maque dit :

    Et qu’un chroniqueur avisé comme Zemmour en vienne à évoquer le sujet, parle de ces derniers français (de souche, n’ayons pas peur des mots) contraints de quitter les banlieues où ils essayent de vivre encore devant ce qu’il nomme une invasion, et il se fera, lui ou la station qui l’emploie, taper sur les doigts tant il convient de ne pas évoquer le problème ou de le minorer.
    Pourtant certains tentent d’ouvrir les yeux:
    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/06/16/31003-20140616ARTFIG00068-les-deux-visages-de-la-radicalisation-islamiste-en-france.php
    Tandis qu’à Rue 89 :
    http://blogs.rue89.nouvelobs.com/mouloud-akkouche/2014/06/15/bat-avoir-50-ans-en-cites-les-anciens-des-quartiers-populaires-233058
    Mais bon. Tout va très bien Madame la Marquise n’est-ce pas ?

  7. fredi maque dit :

    Mon pays, le votre M. Tandonnet, se prend de plein fouet deux crises : l’une économique, l’autre identitaire.
    Et vous le savez très bien.
    A nous parler que de l’une en ignorant l’autre, les politiques font une grossière erreur qu’aucun sursaut économique, si sursaut il devait y avoir, ne résoudra. Car contrairement à ce que disait l’estimable M. Rocard il y a peu, la France (et l’Europe avec) n’a pas pour seule identité l’Euro.
    Tant que la classe politique sera hémiplégique, le FN prospérera.
    Bonne journée !

  8. François dit :

    J’ai une lecture « amusée » de ce genre de petite phrase, car elle est symptomatique de l’état de malaise qui ronge nos sociétés post-modernes. On y a chassé Dieu, mais on veut y réintroduire Satan ! De la part d’athées convaincus (à défaut d’être convaincants), c’est risible, car si la France se donnait à Marine Le Pen comme elle se donnerait au prince des ténèbres, que faut-il penser alors des actuels électeurs FN ? Des possédés ? Paris serait-elle ainsi devenue le nouvel Pandémonium ? Il faut donc que M. Manuel Valls prenne d’urgence contact avec l’exorciste du diocèse et qu’ils organisent de concert des grands exorcismes publics … Pourquoi pas le parvis de Notre-Dame ?

    J’en ai plus qu’assez de ces imprécations débiles. C’est avec des arguments qu’on doit se frotter au FN et non avec de « l’eau bénite ». Mais comme notre classe politique, dans sa globalité, en est bien incapable, elle a choisi le manichéisme, qui, il faut bien le reconnaître, correspond parfaitement à l’inanité de sa pensée.

  9. Djefbernier dit :

    Avis d’un petit gars de la campagne, forcément minable : la France aurait pu se donner à Coluche. Le monde n’était pas prêt pour Nicolas Tesla il y a cent ans, pas plus maintenant… Donnons nous à Dieudo, à son appel aux quenelles pour le 14 juillet. Faisons faire une pause à la politique le temps de se retrouver localement. Exigeons que le nucléaire ne pollue pas l’anarchie transitoire. Rétablissons vite la peine de mort également, de la terreur pour les traitres, pas que le ciel nous tombe sur la tête, qu’ils s’exilent et au plus vite discuter de Tafta aux states… Ce blog étant sérieux, pardon pour ce moment de science fiction.

  10. fleur dit :

    Pendant qu’on parle du FN et de ses péripéties, on ne parle plus de rien… l’insécurité est un fantasme auquel la nouvelle loi carcérale consensuelle entend remédier… L’économie rebondira d’ici 3 ans, à temps pour réélire Hollande… Enfin, il est illégitime d’utiliser le terme « identité nationale », fasciste et xénophobe.
    Circulez, y a rien à voir.
    Il faudra un événement exogène pour que les français réalisent, ouvrent les yeux, découvrent, l’état réel dans lequel est leur pays et surtout sa dégénérescence inéluctable, programmée. Logique pour un pays qui attend tout de l’extérieur. Rien d’autre n’arrêtera les mous de la trempe de Hollande, Fillon et compagnie. Ce n’est qu’avec un tel événement que nous trouverons en nous-mêmes les ressources pour en sortir.
    « Vous n’aurez plus de nobles, vous n’aurez plus de héros, vous connaîtrez ce viol qu’est l’invasion » (Victor Hugo, 94)

  11. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    C’est bien mal connaître la France et la sous estimer que d’imaginer qu’elle pourrait se « donner » à un simple chef de parti sans autre titre de gloire que celui-là,

    Et pourtant… depuis De Gaulle c’est bien ce qu’elle fait non ?
    Quels titres de gloire attacher aux VGE, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, tous chefs de partis ?

    Je sens que je vais aller migrer en Savoie 🙂

    @alexandre,
    C’est bien que vous ayez mis carte sur table. Pour moi, pas de différence. Des miens amis d’enfance sont musulmans et chers à mon cœur.

    Bien à vous,

    • Annick, « se donner », c’est plus qu’élire, c’est plus qu’élire, c’est donner les pleins pouvoirs, « s’abandonner à » en temps de crise, c’est ainsi que je comprends la phrase de l’autre en tout cas… La France ne s’est pas donnée à FH par exemple, même si elle l’a élu…
      MT

  12. sartene dit :

    Maxime Bonjour,

    « Notre pays peut se défaire et se donner à Marine Le Pen », a déclaré Manuel Valls, ce samedi 14 juin devant le conseil national du parti socialiste et je trouve regrettable qu’un Premier ministre parle au nom de son parti en se mettant en avant de celui ci.

    « Il est au service de la France, pas d’une formation politique » dites vous ! et je suis d’accord avec vous.

    Dans votre édito vous mettez en avant de glorieux hommes pour lesquelles les Français se sont « donnés » afin que « France » s’écrive au fronton de l’histoire.

    Justement c’est parce que la France est défaite et au bord de l’abîme qu’elle se donnera comme une femme, à un parti, qui n’a pas cessé de lui clamer son AMOUR, l’amour de la patrie ,de la culture, de l’identité de la sécurité. Comme une femme, la France veut se sentir protégée aimée et non délaissée…

    Depuis 30 ans les autres partis n’ont été que des bonimenteurs, des beaux parleurs, des hâbleurs, qui ont usés de leurs charmes afin d’en abuser, de la tromper et l’entrainer dans l’abîme des doutes et des remises en questions.

    Il est des histoires, des paroles, des attitudes, des déclarations, qu’une femme, en l’occurrence le peuple, n’oublie jamais…..et cela est valable pour les deux partis.

    Le cocufiage entraîne systématiquement à la rupture, au divorce.

    Nous en sommes là, une rupture nécessaire, s’est produite afin que « France » puisse s’écrire à nouveau, au fronton de notre histoire car les « cocufieurs » ont cessé de l’écrire.

    Bien à vous

  13. michel43 dit :

    SAUF…que si l »UMP..PS n »avait pas ,SUPPRIMER, la proportionnelle; de MITTERRAND. le FN..serait l »ARBITRE; avec un groupe puissant, ; pour poser,une notion de scensure;UNE démocratie COMME LA NOTRE ? sans blague..une dictature Bannaniere, et le NON du dernier REFERENDUM.. la FRANCE SEUL PAYS a avoir supprimer la proportionnelle;MAYOTTE; anexations; Référendum la BAS 97% pour; en FRANCE AUCUN ,chez nous ? LES ELECTEURS aurait voter NON… DEMOCRATIE. plus de 80 politiciens, condamner pars la justice, AMENDE et PRISONS avec sursis; des démocrates TRUANDS?. voyez la LIBYE; SARKOZY a virer le tyrans,pour plaire au QATAR et SAOUDIENS ? ou est la démocratie? le peuple va de plus en plus vers le FN de MARINE LE PEN ? il est donc INCONTOURNABLE; on sait tres bien que les gens ,une FOIS DANS L »ISOLOIR. glisse un bulletin FN

  14. berdepas dit :

    « Moi je pense qu’il est exclu que le fn arrive un jour au pouvoir: son image est éternellement inacceptable pour 70 à 80% des Français. »
    On peut être d’accord avec vous, Cher Maxime,tout en considérant que devant le mutisme de la « Droite molle » face aux problèmes identitaires et sécuritaires tels qu’ils sont vécus par le peuple, loin des élites parisiennes, il n’est pas mauvais que la voix du FN puisse se faire entendre. Elle sert de « soupape » de sécurité sans laquelle, l’explosion populaire aurait eu lieu depuis longtemps. Il n’est pas possible, dans une démocratie comme la nôtre, qui donne des leçons au monde entier, de réduire au silence entre 15 et 25% du peuple français.
    Fabius avait dit, je crois , « le front National » pose de bonnes questions mais propose de mauvaises réponses ». Certes. Mais on attend toujours les « bonnes réponses » de la Gauche, comme celles de la Droite, dont le discours n’est jamais traduit en actes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s