L’effroyable désastre irakien

3916465_ho04-459929-01-02_640x280En Irak, des événements sont probablement en train de changer la face du monde. Les Djihadistes, jugés trop extrémistes par El Qaïda lui même, se sont emparés de Mossoul, Tikrit, Falloudja et se trouvent aux portes de la capitale Bagdad. Ce désastre politique et militaire pour les Etats-Unis et le monde occidental, pire sans doute par ses conséquences que le Vietnam, risque d’entraîner tout le Moyen-Orient dans une nouvelle guerre aux dimensions planétaires. Une fois de plus, nul n’a rien vu venir des derniers développements et l’ information, dramatique, est tombée d’un coup au milieu d’un climat d’indifférence générale dominée par le grand-guignol de la vie politique française et le début de la coupe du monde de football. Le 28 juin 1914, cent ans auparavant, quand l’assassinat de l’archiduc François Ferdinand à Sarajevo entraînait le monde dans l’une des plus grandes catastrophes de son histoire, la même apathie, le même aveuglement complet, la même bêtise dominaient les esprits.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

54 commentaires pour L’effroyable désastre irakien

  1. georges dit :

    Les religions ne sont que de « divins » prétextes seuls les comportements comptent ,la religion n’est qu’un leurre qui ne mérite pas plus de respect qu’un pet sur une toile cirée.La preuve,le nombre de massacres perpétrés en son nom.

  2. Koufra dit :

    Merci beaucoup Maxime!

  3. alexandre dit :

    @Mich je vous rassure je ne vous ferais pas l‘affront de faire semblant de ne pas comprendre .

    Reprenons. Concernant le faite de manifester, si vous m’avez bien lus, je crois ne pas être ambiguë sur le sujet, je suis patriote (sans la connotation péjorative que veut accoler la gauche à ce terme) , je suis citoyen, républicain démocrate ( des fois pas ) j’aime à me définir de droite et je me considère socialement et politiquement Laïc.
    C’est méconnaitre l’Islam et le discours interne que de penser que cela serait utile à quelques chose, chaque reproche fait l’islam ou à des « supposés » Musulmans ( ceux qui se prennent pour napoléon dans les asiles ne sont pas bonapartistes ) est exploité habilement pour entretenir un rejet et radicaliser … (je l’ai dit avec des termes plus soyeux précédemment)
    J’aimerai participer (utilement) à enrayer cette roue libre à l‘égard de la remise à sa place de ce que vous appelez l’orthodoxie. Cette orthodoxie se nourrit et s’enrichis des attaques frontales, des amalgames et des glissements sémantiques.
    Mais confiez moi une mission officiel et vous verrez que j’adopterais une toute autre approche.. Bien plus efficace car ceux que j’ai traité de pantin précédemment ne feront rien s’il ne sont pas confronté à leurs mauvaises foi et cela seul un Musulman peut le Faire mais surtout un individu qui n’aurait rien à perdre, aucun intérêt en jeu !

    Concernant la délinquance, que je refuse de lier à la religion, elle est de moins en moins maghrébine et de plus en plus balkanique donc européenne, je parle de délinquance (prostitution, les vols, les cambriolages, la fausse monnaie.) Vous semblez attaché à notre pays et à notre histoire aussi il faut analyser avec à notre système, c’est-à-dire nos valeurs.

    Dons comment appréhender la délinquance selon nos valeurs notre système ?
    Vous ne suggérez pas d’instaurer un régime d’exception ?

    Nos sources reposent sur LOMBROSO et FERRI.
    Pour le premier, l’explication de l’acte est d’abord anthropologique ; certaines personnes sont des criminels nés et pour FERRI, l’explication est plus sociologique. Les actions de l’homme sont toujours le produit de son organisme psychologique et psychique et de l’atmosphère sociale de laquelle il est tiré ( ce que vous dites ) .

    Ce que vous suggérez me fait étrangement penser au Code Pénal soviétique en 1922 il ne contenait pas de peine mais des mesures de défense sociale et même des mesures spéciales pour les personnes déclarées potentiellement dangereux sans être passé à l’acte.

    En France, au 20 siècle on adoptera un compromis et une voie médiane est dégagée par SALEILLES qui posa les bases de la doctrine pénale actuelle. « La responsabilité et l’individualisation est au centre de notre système » Il s’agit de tenir compte des parcours socio-économique de chacun sans nier le libre arbitre, autrement dit la responsabilité et la liberté individuelle. (Je parlais précédemment de Libre arbitre)
    Il faut distinguer l’acte criminel de l’acte commis au nom de la religion qui est encore autre chose mais nous devons les traiter de la même façon, on ne le distinguera que pour une compréhension sociologique mais en fait ca demeure un acte criminel et on a le devoir justement de ne pas les islamiser sinon nous perdons nos valeurs et notre ame .

    Cela pour dire que lorsque vous dites [[[il est prouvé qu’il y a un lien statistique fort entre délinquance et absence d’éducation/de formation ou encore avec la pauvreté (les trois s’entrecroisent).]]]
    Vous n’inventez rien, on parle de cela depuis le 18 eme siècle. Aujourd’hui il pas question de sociologie, il est question de politique ! Politique intérieur mais aussi de politique extérieure.
    Accordez moi au moins le bénéfice du doute, sur une communauté que je connais de l’intérieur, il ne s’agit pas de vous contredire, mon propos est plus destiné à dire que la solution est ailleurs et actuellement majoritairement l’analyse est corrompus par l‘émotion ou le ras le bol, la crainte, l’époque, la nouveauté…

  4. koufra, c’est fait!

  5. Mich dit :

    @ Alexandre

    bon je vais tenter de faire une réponde rapide mais entière.

    Alors. Pour ma première affirmation (le problème réside pas dans l’Islam. il réside dans la pratique de l’Islam. Voilà 150 à 300 ans que l’Europe n’a plus le même rapport à la religion!) >>>vous ne contestez pas ce que je dis il me semble. Après oui on peut chercher les causes des heures. Mais c’est un autre débat. Plutôt qu’une apparition plus tardive que le christianisme, je dirai que c’est lié au développement socio-économique et donc intellectuel d’une société.

    -Pour ma deuxième affirmation (Je ne dis pas que l’Islam rend délinquant. Mais je pense qu’un Algérien de basse classe sociale débarquant en France, non éduqué et sans travail, a beaucoup plus de chance de commettre un crime que Mr Dupont) >>>oui ici , je ne fais pas d’amalgame entre religion et délinquance hein. En revanche il est prouvé qu’ il y a un lien statistique fort entre délinquance et absence d’éducation/de formation ou encore avec la pauvreté (les trois s’entrecroisent). Or comme en France, c’est les populations venant d’un tiers monde musulman qui sont sur notre territoire et qui présentent ces caractéristiques (pauvreté, manque d’éducation…), cela donc crée une corrélation avec l’appartenance confessionnelle. Sans qu’il y ait causalité pour autant. c’est un fait indéniable. vous me suivez ?

    -Vous dîtes: « vous ne connaissez que des caricatures, mais allez faire un tour dans un service d’urgence, allez faire un tour dans un super marchés, visitez un amphi d’université, des collectivités territoriales etc. etc. . La grande majorité passe inaperçus, si je me suis bien exprimé dans le com.. précèdent je disais, que le rejet (dû à la suspicion) isole et provoque la radicalisation dans un second temps. C’est en niant l’existence sociale qu’on pousse vers le radicalisme certain esprit souvent pas assez forgé  » >>>>Vous me sembler ici confondre cause et conséquence de manière flagrante… Qui font les attentats en grande majorité ? Lesquels sont en prisons en majorité? lesquels ne forment pas des associations patriotes mais communautaristes ? Ce n’est pas parce que il y a suspicion qu’il y a radicalisation. C’est parce qu’il y’a radicalisation du monde musulman et délinquance qu’il y’a suspicion du français. A ce que je sache, les méchants français racistes ne sont pas au Liban, en Arabie Saoudite, en Irak, en Syrie ou au Pakistan…. Et pourtant il y’a bien radicalisation dans ces pays.

    « Mon chers mich je suis trop attaché à nos valeurs républicaines pour demander à manifester en ma qualité de musulman ou au nom de ma foi »
    Je vous demande pas de manifester au nom de votre religion! Mais au nom de la Nation, de la République, en tant que musulman, pour prouver votre rejet des courants extrémistes et des tendances communautaristes! Lorsque les Wallons manifestaient leur volonté d’être français au 19eme, il ne disait pas ‘ je suis trop attaché à nos valeurs républicaines pour demander à manifester en ma qualité de belges’!

    Bref soit vous m’avez pas compris…Soit vous faites semblant de ne pas me comprendre.

    MF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s