Touche pas à la Marseillaise!

imagesInvité de Marc-Olivier Fogiel sur RTL pour évoquer son rôle de maître de cérémonie au 67ème Festival de Cannes, qui s’ouvrira ce soir, le comédien de 55 ans a pris la défense de Christiane Taubira. « Je suis extrêmement énervé que personne ne dise qu’il est temps de changer les paroles de La Marseillaise qui sont d’un autre temps. Quand j’entends ‘Qu’un sang impur abreuve nos sillons’, je suis sidéré qu’on continue à chanter ça » !, s’est indigné Lambert Wilson. Pour lui, il n’est donc pas choquant que la ministre de la Justice se soit tu au moment où l’hymne national a retenti. »Les paroles sont épouvantables, sanguinaires, d’un autre temps, racistes et xénophobes. Il y a pas mal de paroles qui passent et certaines qui sont...

Les propos de l’acteur expriment la quintessence de l’idéologie contemporaine, celle du meilleur des mondes, d’un monde de bonté, de gentillesse, d’amour, d’ouverture, d’accueil, de sublimation de « l’autre ». Mais la Nation s’est construite dans la violence et dans la haine. L’histoire se compose de guerres, de révolutions sanglantes, de massacres. Par delà ses aspects positifs,en particulier l’invention de la démocratie en France, la Révolution française, référence suprême et indépassable de la gauche, dont la Marseillaise est issue, fut elle aussi sanguinaire, nationaliste et xénophobe. « Le respect des différences n’était pas dans l’air du temps. Il (Saint Just) eut au contraire le sentiment que la républicanisation du pays passait par l’élimination des empreintes étrangères » (Saint Just, Bernard Vinot, Fayard). » Les étrangers font partie des premiers « suspects » dans un pays en guerre contre quasiment toute l’Europe et « l’étrangère » Marie-Antoinette, la figure honnie des révolutionnaires. La notion de « sang impur« , celui de l’ennemi, de l’aristocrate, du Vendéen, de l’étranger en général, ressenti comme une menace pour la République imprègne la pensée révolutionnaire. Lambert Wilson touche du doigt la contradiction fondamentale de l’idéologie dite « de gauche » qui sublime aujourd’hui une humanité parfaite, idéale, au prix de la table rase sur l’histoire, sur sa propre histoire. Cette attitude, qui consiste à bannir de la conscience collective l’aspect sombre ou sanglant de la réalité humaine, à nier la cruauté, la souffrance, pour sublimer un monde aseptisé, purifié du mal, de la couleur du sang et de la haine, n’est pas forcément la plus responsable. En effaçant la pensée ou la connaissance de la violence qui coule dans nos veines collectives, en plongeant dans l’oubli, la négation les moments de terreur qui nous ont forgés, qui ont cimenté notre société, elle rompt les chaînes de la conscience historique et ouvre la voie à de nouvelles formes de barbarie ou d’esclavage. C’est l’éternelle utopie de ceux qui ont produit le malheur au nom de la pureté et de la perfection. Nous aimons la Marseillaise pour ce qu’elle porte en elle de vérité sur les gloires comme sur les tragédies, les déchirures et les souffrances nationales. Qui se souvient que l’hymne national était interdit sous l’Occupation allemande  en tant que « chant guerrier »? Le 11 novembre 1940, les étudiants et les lycéens de Paris s’attiraient les foudre de la répression en entonnant l’hymne national sous le feu des mitrailleuses de l’armée d’Hitler. Touche pas à la Marseillaise!

Maxime TANDONNET

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Touche pas à la Marseillaise!

  1. Edelmann dit :

    Les paroles de la Marseillaise sont stupides et nous aurions beaucoup mieux vécu sans elles.
    Sous couvert de défendre la patrie elle entretiennent le goût du sang. Beaucoup trop de gens comme vous aiment sa pornographie sanglante. Quittez ce pays avec votre chant d’apprenti boucher… Allez à l’autre bout de la terre pour prêcher la mort en guide d’étendard. Et ne revenez plus dans ce pays de France dont l’histoire à 2000 ans et de date pas de Robespierre.

  2. georges dit :

    Niveau racisme envers les  » souchards » madame Taubira est championne olympique mais elle ne l’avouera pas ,pas bête la guêpe.

  3. georges dit :

    La dernière fois que j’ai observé un pareil fayot ,cela devait être sur le banc de l’école ,près du maître qui domine tant (morbide attirance),sur les planches un peu surélevées .Ce mélange de mépris et de veulerie ,on sait où cela mène tout cela…

  4. Hurluberlu dit :

    D’accord avec l’Amiral !
    Le Titanic a heurté 2 écueils: le plus ancien, le marxisme philosophique et économique, puis celui de la mondialisation combinée à l’immigration. Leur combinaison risque d’être fatale.

  5. Koufra dit :

    Bon en même temps, c’est madame Taubira qui est en charge de l’application du code pénal … Pas sûr que ça aboutisse! 🙂

  6. L'Amiral dit :

    Cher Maxime,
    Stéphane du 94 a parfaitement raison et c’est bien cette idée du peuple qui se sacrifie pour sa famille et sa patrie qu’évoque notre belle Marseillaise. Ceux qui veulent la changer sont des incultes qui ne connaissent rien de notre histoire ni des fondements de notre République qu’ils n’aiment d’ailleurs pas et qu’ils détricotent à longueur de journées sans même en avoir conscience. Le Titanic coule mais les passagers de 1ère classe (installés aujourd’hui dans le Marais et à St. Germain des prés) ne s’en sont pas encore aperçu..

  7. Annick Danjou dit :

    Merci Annick de me répondre régulièrement et de donner des liens très intéressants. Vous dites il y en a d’autres, des pans de notre ciment à attaquer, ils le font tous les jours. Hamon que je critiquais sur ce blog quant il a été nommé fait partie de ceux qui démolissent. Il décide que la circulaire Chatel peut être adaptée au cas par cas, ben voyons, on veut reconquérir l’électorat musulman. Il recule la date de la rentrée scolaire pour satisfaire les syndicats dont il est issu. En faisant cela, il contribue une fois de plus à exacerber la haine envers les enseignants qui n’ont rien demandé. Mais il n’est pas le seul, les candidats aux municipales UMP n’ont pas hésité à rameuter les musulmans en critiquant le mariage pour tous, l’introduction du genre à l’école, ils ont même distribuer largement des petits fascicules sur le sujet. Qu’on soit pour on contre n’est pas le sujet, c’est le moyen adopté. Eux aussi font entrer le voile dans les conseils municipaux et c’est au nom de la diversité parait-il! Doit on porter un foulard sur la tête pour représenter la diversité en France? on oublie souvent que ce foulard va avec des vêtements couvrant tout le corps. C’est une belle image de la femme et ceux qui n’y voient pas d’inconvénient, ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. A quand une Marianne voilée? A ce rythme, cela ne saurait tarder. Moi je pense à toutes ces femmes françaises qui se sont battues pour leurs libertés, le droit de vote, l’égalité avec les hommes et je me dis que nous faisons marche arrière, j’en veux à tous les politiques qui laissent faire. Copé si prompt à dénoncer, pourquoi se tait-il? On pourrait aussi, comme Juppé le suggère, demander à ces maires de quitter l’UMP. Ah mais non, ce serait mettre le feu aux poudres. J’irai voter mais ni pour le PS ni pour l’UMP. Comme Maxime dit et vous aussi, on nous prend pour des cons.

  8. Annick dit :

    Bonsoir Annick Danjou,

    Ces gens comme Lambert Wilson et tous ceux de son espèce sont des imbéciles ignorants

    Wilson est peut-être un ignorant, mais tous « ceux de son espèce », j’en suis moins sûre.
    Ce qu’ils veulent c’est tout casser pour que nous n’ayons plus de cohésion, que nous cessions d’exister en tant que nation, peuple.
    Il est certain que la Marseillaise est un symbole fort qui unit tous les Français, donc c’est un pan de notre ciment à attaquer. Il y en a d’autres…

    Amicalement,

  9. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    Lambert Wilson touche du doigt la contradiction fondamentale de l’idéologie dite « de gauche » qui sublime aujourd’hui une humanité parfaite, idéale, au prix de la table rase sur l’histoire, sur sa propre histoire.

    Une autre contradiction est mise en exergue : ce monde de bonté, de gentillesse, d’amour… qu’ils portent comme un étendard est en complète opposition avec leurs crachats, la hargne, la haine, la détestation de tout ce qui touche à l’âme de la France, à son histoire, à sa liberté.

    Dans les années 1980/90, les autorités allemandes se sont inquiétées de la vague de pacifisme qui déferlait chez eux. Ils soupçonnaient les pays communistes, et notamment l’URSS, d’en être les instigateurs dans le but d’affaiblir les pays occidentaux.
    L’esprit marxiste a envahi toutes les strates de notre pays, de l’école à l’administration.
    C’est une vaste manipulation qui a été mise en place depuis longtemps.
    Tous les esprits faibles s’y laissent prendre, sans plus de réflexion.

    Touche pas à ma France ! Touche pas à ma Marseillaise ! Touche pas à mon chant des Africains !

    Amicalement,

  10. Koufra dit :

    Question bête mais n’est ce pas un outrage à un symbole de la nation ?

  11. sartène dit :

    Touches pas à ma Marseillaise dites vous et moi avec elle je dis aussi, touches pas à ma FRANCE, à sa culture et à son identité!!

  12. le chouan dit :

    bonjour,
    quand j’avais quelques… années de moins, à l’école primaire j’avais d’énormes difficultés à chanter (ce devait être les dernières années d’apprentissage de l’hymne à l’école) la Marseilaise et en particulier le refrain usuel. aujourd’hui je trouve encore que l’utilisation « abusive » dans des circonstances inadaptées (rencontres sportives) de ces paroles cultes, amène la controverse et l’incompréhension. je rappelle que nous ne sommes pas tous historiens, que la France est multiculturelle et multiraciale…. cette Marseillaise dispose de 6 ou 7 complets dont un dernier rajouté et je suis persuadé qu’il faut faire le choix de l’un deux pour une utilisation « pacifiée » de l’hymne. la partie plus « guerrière » pourrait être réservée aux cérémonies militaires…

  13. Hurluberlu dit :

    Bonjour.
    La Marseillaise est le vestige d’une époque révolutionnaire marquée par une sorte de folie collective dont les exactions sont légion..
    Malgré ces réserves, par respect pour les millions de compatriotes sacrifiés sur l’autel des « intérêts supérieurs de la Patrie »; estimés par un petit comité d’ « experts », il ne faut pas toucher à la Marseillaise.

  14. Stéphane du 94 dit :

    Bonjour Maxime,
    Pour les mêmes raisons que vous, je pense évidemment qu’il est stupide – voire dangereux – de vouloir changer les paroles de la Marseillaise. Sur l’interprétation de la notion de « sang impur », je vais vous surprendre : j’ai longtemps interprété ce passage autrement ! Je pensais qu’il s’agissait du sang des révolutionnaires (« impur ») à l’opposé du sang « pur » (ou « bleu », celui des nobles émigrés), et que ce sang qui devait abreuver les sillons était celui des révolutionnaires, prêts à se sacrifier pour la Nation et la République… Une vision très romantique n’est-ce pas, mais étais-je réellement dans l’erreur selon vous ? Merci de me préciser votre point de vue.
    Et bravo pour votre article sur l’impuissance publique. Comme disait Albert Londres, vous portez la plume dans la plaie.

  15. koufra dit :

    « La révolution n’est pas un dîner de gala ; elle ne se fait pas comme une œuvre littéraire, un dessin ou une broderie ; elle ne peut s’accomplir avec autant d’élégance, de tranquillité et de délicatesse, ou avec autant de douceur, d’amabilité, de courtoisie, de retenue et de générosité d’âme. La révolution, c’est un soulèvement, un acte de violence par lequel une classe en renverse une autre. »

    Mao Tsé-toung

    Si c’est un gauchiste qui le dit, ils deuvraient pourtant le croire… mais dans leur mémoire, ces gens ont aussi « oublié » qu’ils furent maoistes par snobisme à un moment.

    ils épousent à chaque époque l’idéologie du temps… ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent.

    Au dela de l’aspect annedotique et ridicule de ces prétencieux, il y a des forces réelles qui cherchent à gommer de manière systématique, tous les symboles et réalités de la nation.

    l’attaque portera bientôt sur la disuasion nucléaire et le poste permanant de la France au conseil de sécurité de l’ONU.

    Amitiés

    Koufra

  16. michel43 dit :

    de toute façons, dans notre pays, on ne respecte,plus RIEN ? a tort ou a Raison, c »est la Marseillaise, point barre,: le jours,ou ELLE fut siffler;CHIRAC..aurait du partir ? le jours ou le drapeau FUT bruler ,et la Marseillaise ,huer,pars les, DJEUNES , ils aurait du perdre,leurs double – Nationalité OSEZ faire cela au BLED… votre compte est BON? la société est en décadence,,,a vouloir tout mélenger, un cochon ,ne pourrait pas, reconnaitre ses petits,,,,

  17. Frederic_N dit :

    Tout à fait d’accord avec vous Maxime.
    Il y a une évolution véritablement mortifère dans l’idéologie de la gauche française .
    Et le pire est qu’elle est portée par les plus influents de ses partisans (les intellectuels et les artistes). Mais ce n’est pas tant son côté bisounours qui est le plus grave , car nous savons que derrière ce côté c’est un véritable terrorisme intellectuel qui s’annonce.
    En fait il y a deux idées à la base de cette idéologie qu’il ne faut pas cesser de dénoncer , car je suis sûr que beaucoup de gens qui votent à gauche n’y adhèrent pas
    – Le premier c’est le refus d’endosser notre histoire . C’est le plus grave . Pour l’a gauche l’histoire commence à Hitler (dont on oublie qu’il réagissait au communisme) . Mais il faut voir qu’il y a là une origine purement intellectuelle ; ce refus est le produit des sciences sociales et de la sociologie qui veulent émanciper l’homme de sa propre histoire. Et si la droite avait une action intelligente à faire ce serait le fer à ce niveau . Il n’est pas normal que l’Université française se fasse le refus d’une idéologie qui nie son essence même qui est de transmettre l’héritage du passé
    – le deuxième , est le refus de la RESPONSABILITE . c’est le plus pernicieux car porté socialement par une masse impressionnante de professions déresponsabilisées par notre étatisme. Dont les artistes subventionnés
    Grattez derrière la position de L Wilson et vous aurez la conjonction de ces deux idées. Je ne suis responsable de rien, et surtout pas de ma culture …

  18. Annick Danjou dit :

    Merci Maxime pour ce rappel et votre bon sens, pour ces explications que je partage. Ces gens comme Lambert Wilson et tous ceux de son espèce sont des imbéciles ignorants et il ne faut surtout pas les écouter. Madame Taubira n’a pas chanté, c’est son choix, mais qu’elle parle de karaoké d’estrade est inadmissible. Cette femme n’est pas à sa place!

  19. fleur dit :

    voici venu, le temps, des rires et des chants, sur l’île aux enfants c’est toujours le printemps,…

  20. Sceptique dit :

    La connaissance des paroles de la Marseillaise suffirait-elle à compenser l’ignorance de l’histoire, « dans les cartons » et déjà bien avancée? Les révolutions semblent être un mal nécessaire dans l’histoire des sociétés. L’avancement des hommes dans la connaissance pourrait leur montrer qu’ils pourraient avantageusement en faire l’économie.
    Pour ce qui concerne les plus raisonnables des français d’aujourd’hui, c’est l’avenir qui est important, et nous souffrons plus de conservatisme que de modernisme. La Marseillaise est l’emblème des conservateurs de la terreur, de ceux qui voudraient bien la restaurer, avec les techniques modernes éprouvées….à l’Est.
    Il n’est pas sûr que ce soient ces raisons-là qui aient retenu Madame Taubira. Se faire remarquer est son « problème ». Elle n’est que de passage. Ce n’est pas grave.
    Il faudra avoir un jour le courage de changer d’hymne national. Le courage, condition préalable, n’est pas à l’ordre du jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s