« La maison des morts »

images[3]«Si le chômage ne baisse pas d’ici à 2017, je n’ai, ou aucune raison d’être candidat, ou aucune chance d’être réélu», a lancé le chef de l’Etat, lors d’un déjeuner avec des salariés de l’entreprise Michelin, qu’il a visitée hier Selon moi, cette phrase couperet, une première historique, ne procède pas d’un calcul politique mais elle est au contraire spontanée, naturelle, exprimant un trop plein, une lassitude immense, un dégoût, le désir profond d’en finir. Le président de la République subit un véritable calvaire depuis six mois derrière le masque de l’impassibilité: échec de ses engagements sur l’emploi, « Léonarda », Julie Gayet, débâcle aux municipales, rébellion de sa majorité, et cerise sur le gâteau, affaire Aquilino Morelle. On arrive au Palais gonflé d’orgueil et de fierté – « moi président » – et l’on s’y retrouve détesté, rejeté voire méprisé par l’opinion publique. Hier, je croyais à une possible dissolution de l’Assemblée; aujourd’hui, j’en suis à me demander si François Hollande, la descente aux enfers se poursuivant, ne pourrait pas chercher une sortie « gaullienne » en mettant en jeu la poursuite de son mandat sur un référendum…Raymond Poincaré, ancien chef de l’Etat décrivait déjà l’Elysée comme « une maison des morts » destinée au malheur http://www.amazon.fr/Histoire-pr%C3%A9sidents-R%C3%A9publique-Maxime-TANDONNET/dp/2262036020/ref=la_B004MQBNYA_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1397880350&sr=1-1. Je pense vraiment, du fond du cœur, que pour avoir envie de devenir président de la République dans la France d’aujourd’hui, son impuissance politique radicale, ses haines mesquines, jalouses et viscérales, son goût sanguinaire de la délation et du lynchage de tout ce qui dépasse, il faut être déficient intellectuellement (n’avoir rien vu, rien compris au réel) ou bien relever de l’asile psychiatrique si l’on se croit porté par un « destin » providentiel. Peut-être qu’en 2017 (ou avant) le désir de renouveau se cristallisera sur une personnalité, à la tête d’une équipe, qui devra se porter volontaire par sens du devoir et abnégation, mais alors là, c’est encore tout à fait autre chose…

Maxime TANDONNET

 

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour « La maison des morts »

  1. fleur dit :

    J’ai commencé la Divine Comédie de Dante. J’en suis au purgatoire, et ça commence par la descente aux enfers. L’histoire est datée du vendredi Saint 1300, donc c’était bien adapté au week-end pascal.
    Dante décrit l’enfer comme le lieu « où l’on peut ce qu’on veut ».
    Ca me rappelle aussi cette phrase « le socialisme ne fonctionne qu’au paradis, où l’on en n’a pas besoin, et en enfer, où on l’a déjà ». Finalement, ils sont tous menés par la folie de la réussite par soi-même: par tout moyen, traîtrise, argent, sexe… ce qui ne les empêche pas de nous faire la morale, mais à l’envers.
    Ou encore… « La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle ». Quand je vois les institutions européennes, je ne peux pas m’empêcher de voir la tour de Babel (OK, même s’il en sort des trucs intéressants, je me dis que sur la tour aussi il devait y avoir de belles décos en stuc).
    Notre président a choisi une mythologie avec laquelle il ne peut pas gagner. Il n’y a plus aucune parole qui peut lui permettre de maîtriser les français, maintenant. On ne se débarrasse pas comme ça des valeurs, des idées qui gouvernent le fond de nos imaginations. Il faut quand même être complètement fou pour vouloir créer un système qui tente d’éliminer ces valeurs, ces mots, ces sentiments au motif d’être libre… tentation antique mais toujours aussi mortelle.

  2. MICHAUD Alex dit :

    Erratum: les cendres du général BIGEARD ont bien été transférées au Mémorial de Fréjus, faute d’accord pour les Invalides, le 20 Novembre 2012, date anniversaire de l’opération de parachutage Castor du 20 Novembre 1953, sur Dien Bien Phu.
    – France-Indochine: Histoire et Mémoire. ANAI-ASSO.ORG et MEMFREJUS.FREE.FR
    – Nicolas REGAUD et Christian LECHERVY. Les Guerres d’Indochine. PUF/Que sais-je?

  3. Jeanne dit :

    J’espère seulement qu’il aura assez de respect de lui-même pour démissionner.

    Mais, au fond de moi même, je pense que, malheureusement, il ne sait pas ce qu’est le respect de Soi-même, des autres, et encore moins le respect de la France et l’abnégation nécessaire pour être chef d’état d’une nation, d’un pays.

    Il n’a, semble t-il qu’une passion : LUI même , accompagnée de ses serviteurs : pouvoir, puissance et gloire.

    Seule la perte de pouvoir de puissance et de gloire pourrait le remettre sur le chemin de l’humilité et par là , donc, sur le chemin de l’Homme.

    Ce n’est pas gagné

  4. MICHAUD Alex dit :

    Cet aveu de faiblesse émanant d’un homme pris par le doute, dénotant un cas de conscience rempli de scrupules, font penser qu’il n’est pas fait d’un métal résistant aux aléas du pouvoir. Je me demande s’il ne faudrait pas rendre constitutionnellement obligatoire le fait d’avoir été ministre au préalable, pour etre certain que le postulant sera apte à la fonction supreme.

    Manifestement, avoir été simple chargé de mission à l’Elysée, ou président d’un groupe parlementaire, comme Mr AYRAULT, ne suffit pas à affirmer le caractère. Un simple planton n’a pas la carrure d’un dirigeant, qui doit se contenter de jouer aux utilités comme conseiller du Prince. F. MITTERRAND l’avait certainement compris, avant les autres, en le cantonnant dans une attribution secondaire. L.JOSPIN l’a nommé Premier Secrétaire, déjà en lieu et place de J-C CAMBADELIS promoteur de la Gauche Plurielle, pour son tempérament ductile et accommodant, ne pouvant lui faire de l’ombre. On voit le résultat devant nous.

    A l’opposé de ce questionnement feutré et vain, il faut plutôt nous souvenir du soixantième anniversaire de la fin des combats en Indochine. Un hommage aux combattants d’Indochine, avec projection exceptionnelle du film « Le Sacrifice », aura lieu le Dimanche 11 Mai 2014, à la Grande Scène Watteau: 1 place du Théatre à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), de 13h30 à 18h00 (ouverture des portes à 13h00). RER E station Nogent-Le Perreux à deux minutes.

    Journée parrainée par le Colonel (H) Jean LUCIANI, combattant de Dien Bien Phu et prisonnier du Viet-Minh. En attendant toujours que les cendres du général Marcel BIGEARD soient enfin déposées au Mémorial des Soldats d’Indochine à Fréjus, faute d’avoir pu etre dispersées au-dessus du Champ d’Honneur, et promis par le gouvernement précédent

    Gloire aux Héros d’Indochine! La France, quand meme! contact@orbspatrianostra.com

  5. Philippe de Lestapis dit :

    votre message de ce jour m’incite à penser que la mission confiée à vals est impossible car notre constitution mi-présidentielle et mi-parlementaire ne permettra pas de sortir du gouffre :le P.M.n’aura pas la majorité à l’assemblée, le président va vers le fond de popularité, l’état du ps est tel que son implosion est inévitable et l’article de ce jour de pascal lamy dans le figaro l’imagine sans le dire enfin bruxelles refusera le report. il faut s’attendre à une crise politique avec chute du gouvernement, dissolution de l’assemblée avec les consèquences imprévisibles!! tout ceci est malheureusement la suite de la folie de mai 2012.. bonne fête de paques quand même !! cordialement

  6. Duff dit :

    Pas si désabusé je trouve, lucide pour répondre aux premiers commentaires!

    Bonjour à tous,

    Dans mon dernier billet je m’interrogeais sur le sens et le cap (si temps est qu’il y en ait un) assigné à Valls. J’en arrive invariablement à la même conclusion depuis le 6 mai 2012: Tout le monde fait semblant de croire que les dissensions à gauche sont surmontables et que les réformes dont le pays a besoin peuvent être conduites par une majorité de gauche. Tous les jours versent des exemples plus ou moins frappants qui invalident cette fausse croyance. Edwy Plénine reçoit dans sa boîte aux lettres des boules puantes clairement émanant d’élus de gauches ulcérés par le refus des sociaux-démocrates du PS de poursuivre la marche vers la collectivisation de la France. J’imaginais une dissolution après les régionales de 2015, ça pourrait venir avant quand face à la situation économique et une reprise inexistante qui refuse de venir malgré les incantations magiques et les danses de la pluie de Valls, le gouvernement tentera d’aller plus loin dans la réduction de la dépense publique.

    Sur la petite phrase d’Hollande, je dirais qu’Hollande a beaucoup de défauts mais dans ses discours économiques depuis son élection on sent qu’il sait ce qu’il faut faire mais surtout en le sent prisonnier d’une camisole de force! Cette lucidité pourrait être balayée avec le temps qu’il reste d’ici à 2017 (sauf coup de tabac majeur jamais à exclure) : Nicolas Sarkozy avait juré qu’il arrêtait la politique en cas de défaite, il n’a pas clairement largué les amarres et s’exprime différemment mais régulièrement…

    J’estime peu probable que face à la débâcle intellectuelle, économique et morale programmée des socialistes, véritable chavirement dans la mer des réalités, Hollande tente le pari d’un référendum couperet. Ce serait bien trop élégant, grand tout court, de la part d’un homme qui doit sa carrière à des mensonges, des impostures, des reniements, des volte-faces, des coups de chance insolents et qui a franchement manqué de classe à plusieurs reprises…

    Pourtant ce serait la seule sortie honorable.

    Bon we pascal.
    Cordialement

  7. berdepas dit :

    La fin de votre excellent article m’a rappelé un mot d’Ernest Renan ( Je crois ???) qui dit, en substance: « Le Français ne peut être profondément heureux que s’il sait que d’autres Français sont moins heureux que lui. Il peut accepter tous les malheurs s’il sait que d’autres Français sont plus malheureux que lui… ». Nous avons hérité de la Révolution française le goût des  » haines mesquines, jalouses et viscérales, son goût sanguinaire de la délation et du lynchage de tout ce qui dépasse »….
    Il faut, en effet, pour vouloir être Président, être le contraire d’un « Homme Normal ». C’est bien là que se situe « l’erreur » de Hollande….

  8. michel43 dit :

    pauvre FRANCE… ou des hauts fonctionnaires, gagne plus que le Président..tout le Monde savait cela depuis longtemps ? A ceux de DROITE qui tire sur HOLLANDE, et qui on la mémoire,courte, AVEC SARKO;; se fut pas mieux ? voire pire… MOI… je n »ai AUCUN regret de n »avoir pas voter pour notre SARKOZY Menteur , qui une fois élues, nomme des TRAITES de gauche au gouvernement et un PS, Président de la cours des comptes;au détriment des notres ? je n »ai PAS VOTER POUR CELA… ensuite, SI HOLLANDE est la, c »est que la droite la plus béte du monde, l »a bien voulue; cars les droites sont en FRANCE Majoritaire..PUIS ,le retour du Front Républicains UMP..PS COMMUNISTES pour faire battre M.MENARD ? lamentable de toute façons, depuis DE GAULLE, la FRANCE est socialo-communistes, ou les lobbys de fonctionnaires , plus de 6.5 millions et des syndicats ,et des politiciens de tout bords,font que personnes n »osera y toucher ..ou est la liberté, lorsque l »ETAT controle TOUT…en un ans,63 000 petites entreprises,on FERMER? personne ne se pose cette simple question :POURQUOI? puis le chomage :DROITE ou GAUCHE sont de vrais MENTEURS..on peu créer des emploies…Mais tout les ANS..rentre plus de 235 000 étrangers, plus les autres, on y ajoute,plus de 350 000 travailleurs étrangers, Alors, nous ,on sait que réduire ce chomage EST IMPOSSIBLE, sauf les sois disants élites de la pauvre NATION? j »espére sincérement que le Front National sera devant l »UMP moribonde qui s »entretue ..les Européennes seront décisive, ATTENDONS ,, les anciennes gloires de DROITE;;qui on toujours échouer Mais qu »il faut casser a tout prix,a BRUXELLES pour assurer les fins de MOIS vont droit dans le mur..? la vrais surprise se trouve surement dans les urnes?

  9. François dit :

    Puisse cette « maison des morts » avoir le même effet sur François Hollande que celui provoqué par le bagne de Sibérie sur Fédor Dostoïewski ; séjour qu’il a relaté dans « Souvenirs de la maison des morts » ! Dans sa correspondance, l’auteur écrivait :
    « Je n’ai pas perdu mon temps : j’ai appris à bien connaître le peuple russe, comme peut-être peu le connaissent ». […] « J’étais coupable, j’en ai pleine conscience… J’ai été condamné légalement et en bonne justice… Ma longue expérience, pénible, douloureuse, m’a rendu ma lucidité… C’est ma croix, je l’ai méritée… Le bagne m’a beaucoup pris et beaucoup inculqué. ».

    Je n’y crois guère, mais sait-on jamais ?

    PS. Pour Bernard : en ce Samedi saint, nous célébrons la descente du Christ aux enfers (c-à-d le séjour des morts). Cette maison des morts est donc bigrement d’actualité, même si le mois de novembre est bien loin 🙂 .

    Bonne journée

  10. Sceptique dit :

    C’était évidemment, « une folle prétention », de la part de François Hollande, de se promouvoir « président normal ». Sarkozy le mouchait en affirmant, au contraire, qu’il ne faut pas être « normal » pour devenir Président de la Vème République.
    Malgré son intelligence et sa culture théorique, François Hollande se révèle, à lui-même, comme trop « normal » pour tenir le coup. Il passe la main à Manuel Valls qui l’est un peu moins que lui. Il est encore trop tôt pour qu’il jette l’éponge, mais « il annonce la couleur »!
    Il se confirme, en plus, qu’une idéologie est un inconvénient, et non un avantage.

  11. Bernard dit :

    Bonjour Maxime,
    Et bien alors ? Nous ne sommes pas en Novembre, Pâques chez les Chrétiens est la fête du Renouveau. Et là je lis quelqu’un qui me semble profondément désabusé ! Il faut vous ressaisir quittez pour plusieurs jours Paris. Venez chez nous il fait beau, les habitants sont sympathiques et se parlent entre eux et même quand nous nous connaissons pas par exemple dans la file devant la caisse de l’épicier. Ici plus personne n’a voté pour F.H. , Tout le monde le critique. Et pourtant je les connais bien ceux qui en avait assez de N.S. en 2012. Maintenant ils s’en mordent les doigts sans le reconnaître. Chez nous Internet arrive à la vitesse de 20 Go donc les nouvelles parisiennes sont bien diffusées. La conclusion de nos discussions c’est « tous pourris, il n’y en a pas un pour relever l’autre. La semaine passée j’étais à une réunion de circonscription du parti dit d’opposition: rien n’en sort, aucune communication entre les représentants locaux de ce parti et les « caciques » parisiens. Des annonces que cela va venir mais toujours rien,. H. Mariton est venu en Octobre 2013 à l’université d’été promettant en conclusion un programme, une ligne directrice qui serait communiquée début 2014. Jusqu’à ce jour alors que 2014 commence a être bien avancée toujours ce silence abyssale.
    Alors avec le CV préalable que doit détenir le futur candidat dans votre article, je pense que les rangs sont bien dégarnis car ils sont trop fiers de leur auto-suffisance ceux que l’on croise dans ces étranges lucarnes comme l’écrivait Roger Fressoz.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s