L’ange et la bête

Grenoble-typical-pictureLa nouvelle municipalité verte de Grenoble a décidé de retirer les caméras de vidéo-protection de cette ville au nom de la défense des libertés et de « la responsabilisation des personnes ». Cette décision m’a aussitôt fait penser à un fait divers survenu récemment dans cette ville.

 

A cette nouvelle, trois questions me viennent à l’esprit:

  • Comment des personnalités publiques peuvent-elles en arriver à pareil degré d’irresponsabilité?
  • Comment la démocratie locale et le suffrage universel peuvent-ils aboutir à de telles aberrations?
  • A quel stade passe-t-on du simple et pur angélisme à la complicité pure et simple (avec les bourreaux) ?

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour L’ange et la bête

  1. Adonf2toi dit :

    Oups…. Apparemment l’extrait n’est pas bien passé. Le voici à nouveau…

    Une « boutade », explique le maire

    Au cours de sa campagne électorale, Eric Piolle avait promis que les moyens affectés à la vidéosurveillance seraient « réorientés afin d’assurer une présence humaine dans les quartiers pour prévenir la délinquance ». Interrogé le 31 mars par France 3 Alpes sur sa volonté de démonter les caméras installées à Grenoble, il avait répondu : « On va essayer de les revendre à Christian Estrosi, il veut en mettre plein sa ville ».

    « C’était une boutade, c’est tout », a-t-il expliqué ce jeudi 10 avril. « On n’y croit pas à la vidéosurveillance mais on ne va pas se précipiter. On va arrêter le déploiement et on va discuter avec tout le monde pour construire une politique de tranquillité publique », a-t-il ajouté. « Ce n’est pas en partant d’une position dogmatique et unilatérale qu’on arrivera à faire quelque chose », a expliqué Eric Piolle.

    Refus d’armer la police municipale

    L’élu écologiste a indiqué qu’ « un tiers » des 52 caméras actuellement en place était en panne, « ce qui montre bien leur efficacité ». Il a en outre précisé que la nouvelle municipalité n’était pas opposée aux caméras dans les transports en commun ni à celles destinées à protéger les bâtiments publics.

    En revanche, « on n’armera pas la police municipale », contrairement à ce qu’avait décidé la municipalité socialiste sortante, a-t-il ajouté. Les armes avaient pourtant déjà été achetées pour « la somme monstrueuse » de 200.000 euros, a précisé Eric Piolle.

  2. Adonf2toi dit :

    Re !
    Désolé d’intervenir à nouveau, mon but n’est absolument pas de « spamer » votre blog mais d’apporter de l’eau au moulin. En parcourant le net à propos d’Eric Piolle et des premières mesures qu’il compte mettre en place concernant ces fameuses caméra je suis tombé sur une interview de 20minutes de début avril (à lire ici : http://www.20minutes.fr/elections/1340989-20140402-eric-piolle-pour-moi-nest-gouvernement-plus-sensible-a-lecologie). Voici ce qu’il dit à propos de la vidéo surveillance :

    20minutes :Qu’allez-vous décider à propos de l’armement des policiers municipaux et de la vidéo-surveillance?
    Eric Piolle : L’armement des policiers municipaux n’a jamais été débattu au conseil municipal et n’a pas encore été mis en place: on va arrêter ce travail. Concernant la vidéo-surveillance, un plan de déploiement a été engagé pour la fin d’année mais nous n’installerons pas de nouvelles caméras, qui coûtent très cher et n’apportent quasiment rien pour la prévention et l’élucidation. Néanmoins, la vidéo-surveillance répondait à certaines inquiétudes de la population. On va donc remettre le débat sur le tapis, l’objectif étant de déployer de la présence humaine.

    Un autre article ici sur la vidéo surveillance et sur la sécurité qui date du 10 avril : http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/videosurveillance-a-grenoble-des-maires-ump-prets-a-racheter-les-cameras-7771085773

    Voici l’extrait qui précise ce que dit Eric Piolle :
    <>

  3. Adonf2toi dit :

    Pardon, je tiens à vous présenter mes excuses car je viens de poster sur votre blog sans même avoir la politesse de vous saluer. Donc : bonjour à vous. Encore désolé pour cette entrée en matière un peu cavalière ! 😉

  4. Adonf2toi dit :

    Marrant de se focaliser sur cette micro-mesure…
    L’abaissement de 25% de la rémunération des élus (mesure votée dès le premier conseil municipal ce qui va faire économiser 1 million d’euros à la commune qui seront ré-injecté dans la gratuité des transports en communs pour les 18-25 ans), la gratuité des premiers mètres cubes d’eau, la diffusion du conseil municipal en direct sur le net sont d’autres mesures qui auraient peut être mérité, elles aussi d’être mise en lumière ? Qu’en pensez-vous ? A moins que l’objectif de certains billets de votre blog ne soit pas d’être objectif justement ?

  5. Koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    C’est d’autant plus vrai que c’est assez emblématique puisque c’est la première mesure qu’a prise ce maire en entrant en fonction.

    Une priorité que de corriger cet affront insupportable à ses concitoyens!

    Les citoyens ont leur part de responsabilité. Depuis 2 ans que les verts sont au pouvoir, il est impossible de ne pas savoir qu’ils s’occupent plus d’immigration, des droits communautaires, de dissoudre la France, plus qu’ils ne s’occupent d’écologie.

    Jean-Louis Borloo a fait beaucoup plus que les verts durant 20 ans.

    De manière plus générale, la législation tend de plus en plus à protéger les bourreaux.

    J’essaye de faire mettre des caméras autour de ma résidence par la municipalité.

    J’ai en effet dans la résidence un schysophrene qui agresse régulièrement des veilles dames pour leur voler leur sac à main, il commet également des vols occasionnels dans les maisons, il harcèle les femmes entre ma résidence et le RER.

    Il a agressé sexuellement une dame de 70 ans l’été dernier. Il a 25-30 ans et sa criminalité locale évolué de plus en plus vers de la criminalité sexuelle.

    L’animal est à plus de 80 interpellations par la police…

    J’ai pris rendez vous avec mon maire qui en toute bonne foie m’a indiqué son impuissance ….

    Pas plus lui que la police municpale ou nationale n’arrive à se débarrasser de cette plaie qui est propriétaire de son appartement et sous tutelle d’une association de gauchiste, interné permanent de jour à domicile, ce régime dédouane son hôpital psychiatrique et nous laisse la charge de sa surveillance et de nous protéger.

    Jugé irresponsable la plupart du temps par la justice, bénéficiant du support juridique de l’association tutélaire qui vend aux juges une improbable insertion ( mais qui refuse de le prendre dans son centre de réinsertion car trop problématique …), cet énergumène continue de sévir, d’encombrer les services de police et de justice, provoque l’insécurité dans un quartier qui connaîtrait sinon un cadre de vie magnifique.

    Les officiers de police qui habite la résidence constate également leur impuissance et craignent pour leurs familles que cette personne n’apprenne leur activité professionnelle.

    Pour résoudre mon problème, il faudra donc soit qu’il commette un deli plus grave encore qu’une agression sexuelle approchant le viol ou que quelqu’un fasse une bêtise…

    Quand je vois cette mesure du maire de Grenoble, je suis donc exaspéré, on demande à la police de se battre les mains attachés dans le dos et on envoie un message aux personnes civiles de bonne volonté qu’elles coureront des risques inutiles pour elle même et leurs familles.

    Il faudra suivre de prêt les résultats en terme de sécurité de ce maire pour les lui mettre publiquement sous le nez le moment venu.

    Amitiés

    Koufra

  6. Duff dit :

    Bonjour à tous,

    C’est un point de désaccord que j’ai avec mes amis libéraux idéalistes : Oui la vidéosurveillance est intrusive mais au moment ou les missions régaliennes de l’état sont de plus en plus assurées, la vidéo surveillance est un mal pour un bien.

    Amusant encore qu’au nom de la liberté individuelle des gauchistes prennent ce genre de décisions alors que sur le plan économique ils sont marxistes, collectivistes et favorables à la planification. C’est parfaitement incohérent. Au nom de la liberté de disposer de son corps, on promeut l’avortement mais on interdit la prostitution… Incohérent.

    Ces incohérences se paieront hélas très cher.
    Bon dimanche,
    Cordialement

  7. Christophe dit :

    Je reste très perplexe à l’idée d’installer des caméras sur la voie publique.Et puis faut-il dire videosurveillance ou videoprotection.La frontière entre ces deux terme est ténue.

  8. fleur dit :

    Maxime, quand on arrête les bandits, voilà ce qui se passe:

    /large
    arrêtés aux Mureaux, les 3 braqueurs qui ont volé pour 100000€ de téléphones sont relâchés.
    Il y a eu aussi le célèbre cambriolage du RERD, où malgré leur identification par caméra, les voleurs ont été libérés et je crois, même pas condamnés. Quant aux trafic de drogue quotidien en public devant certaines de nos mairies (ex. Malakoff) ou stations de métro, vous vous gourez si vous croyez que les caméras vont changer quelque chose!
    Sachant ce qu’est « la ville intelligente », je pense que si nous sommes sous la dictature des juges alliés aux bandits, il ne faut surtout pas laisser ces technologies, fort invasives, envahir nos lieux publics. Parce qu’alors ce sera la dictature tout court.
    Les bandits courront largement alors que vous et nous serons persécutés, suivis à la trace d’où l’on vous facturera assurances obligatoires, tickets de parking, fiscalité, PV, dans l’opacité la plus totale. La reconnaissance faciale marche parfaitement.
    Je vous rappelle qu’aujourd’hui comme tous les jours de la semaine dernière, les veilleurs sont menacés parce qu’ils se tiennent debout, en signe de protestation, devant le ministère de la justice. Il est certain qu’avec les gens qui nous dirigent, ceux qui seront fichés seront persécutés réellement: cartes de navigo annulées, contrôle fiscal au fasciés etc. Comment prouver des persécutions pareilles?
    Au départ, les caméras sont censées pouvoir prouver un méfait, mais en réalité, il s’agit surtout de savoir où vous êtes, à chaque instant. Croyez-moi, big data+ objets connectés = fin totale de la vie privée… surtout avec des socialistes au pouvoir.

  9. le chouan dit :

    la démocratie peut parfois prouver ses limites. mais le peuple fait un choix, parfois il le subit, parfois il l’assume. aux Grenoblois de « digérer »cette élection et d’être les éventuelles victimes d’un retour sur expérience qui sera aussi utile que d’autres…. je suis toutefois très inquiet de cet extrémisme de gauche qui se durcit dans son noyau certes peu nombreux mais très militant et déterminé, j’y associe bien sur les « écolos »….

  10. Annick Danjou dit :

    Bonjour Maxime. Aucun rapport avec votre billet si ce n’est « laissons les faire et ils en reviendront », non ce que je veux vous dire ce matin c’est que si vous avez des contacts avec F.Copé, conseillez lui de se taire car il va encore faire plus de mal que de bien à l’UMP en sautant sur chaque occasion sans réfléchir. C’est ce que nous reprochons à la gauche quant elle est dans l’opposition.

  11. François dit :

    Bonjour M. Tandonnet,

    Le paradigme affiché par une partie de la gauche est d’une simplicité biblique : le nouveau prolétariat est désormais constitué de délinquants (et le fin du fin est atteint lorsqu’ils sont issus des « minorités visibles »). Les beaux esprits s’imaginent donc défendre des personnes irresponsables, car tout est de la faute de la société (idée rousseauiste).

    Pour en revenir à votre billet et en exagérant à peine, je ne vois pas où est le problème. En effet, grâce à ces caméras la police pouvait arrêter ces délinquants, mais la justice les relâchait aussitôt pris : délinquance et indulgence n’ont donc pas fini de rimer pour le plus grand bonheur des Grenoblois, hélas !

  12. Jean95 dit :

    Ces « gens » (sois-disant écolos) sont des idiots ! Le pire c’est que la justice risque fort de ne pas suivre car il n’y aura pas de preuves formelles pour désigner celui qui a donné le coup ou les coups de couteau… C’est pas moi m’sieur,! j’te jure, etc etc
    Le FN va encore pouvoir se frotter les mains;

    J’ai passé une semaine à Londres au mois de mars dernier. La ville est quadrillé de caméras et dans les « double decker buses » il y a 6 caméras ! Oui, c’est une atteinte à la liberté….de la racaille ! Mais un outil de sécurité pour les citoyens.
    Pendant ce temps, en France, on en est encore à débattre sur la vidéo protection et pas seulement les politiques mais aussi les citoyens)
    Rappelez-vous le temps qu’il à fallu pour que les français adoptent la ceinture de sécurité.
    Pauvre France et…. pauvre français !

  13. michel43 dit :

    Aller faire un tours dans certains QUARTIERS de Grenoble…APRES; vous aurez TOUT compris…Faut surtout pas le dire,; HONTE au politiciens et a leurs conseillées, qui font rentrer tout les ans, plus de 230 000 étrangers. alors que nous avons AUCUN logements et des millions de chômeurs? certains quartiers, font PEUR… plus de caméras; a 21 H le soir, RESTER chez vous ? comme dans la majorité des villes de FRANCE…

  14. Sceptique dit :

    J’ai envie de dire (et je le dis): »C’EST TRÈS BIEN! »…les grenoblois vont découvrir les écologistes « réels » qui se cachaient derrière leur façade angélique. En fait, ils l’étaient vraiment. Les voyous, les délinquants, sont les victimes de la société bourgeoise, et cette dernière devrait s’en excuser au lieu de les persécuter.
    Si ça pouvait être une bonne dose de vaccin pour les candides grenoblois!

  15. MICHAUD Alex dit :

    Rassurez-vous, des maires de droite se sont déjà proposés de racheter les caméras, ainsi elles serviront dans d’autres communes.
    – Aux PUF/Que sais-je?: Dominique SIMONNET. L’écologisme,
    Guillaume SAINTENY. Les Verts.
    – Erwan LECOEUR. Des écologistes en politique. Lignes de Repères.

  16. fredi maque dit :

    Donc les verts ont raison sur le fond.
    Mais ils ont tort quand ils déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

  17. fredi maque dit :

    Oui vous avez raison.
    L’idéal serait de ne pas en avoir besoin de ces fichues caméras.
    D’éviter la prolifération des barbares. De rétablir les frontières. De protéger la civilisation, ce qu’aucune caméra ne pourra jamais faire.
    Nous n’avons pas, chez nous, à vivre dans des ghettos ultra-sécurisés comme en Afrique du Sud.
    Honte aux politiciens qui laissent s’installer ce climat de guerre civile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s