Comment un Premier ministre peut-il réussir ?

imagesJe me répète beaucoup mais c’est le moment de le dire une fois de plus : dans la tradition politique française et comme dans toute démocratie moderne, le rôle du Premier ministre, chargé de gouverner le pays en s’appuyant sur une majorité est vital. La folie de ces 12 dernières années (depuis 2002) est d’avoir confondu le rôle du chef de l’Etat, en charge de la continuité, du long terme, de l’unité nationale, avec celui du chef de gouvernement, responsable de quotidien. Dans l’histoire de la Ve République, nous avons eu deux sortes de Premier ministre : de « confort » c’est-à-dire en positon d’allégeance au président (exemple M. Messmer, M. Bérégovoy, M. Raffarin), ou de « de combat », autonome et assumant ses responsabilités (Pompidou à partir de 1965, Chaban Delmas, Barre, Rocard). Il faut bien voir que ce sont les seconds qui ont laissé leur empreinte dans l’histoire. Comment un Premier ministre peut-il réussir aujourd’hui?

  • En conciliant loyauté à l’égard de l’Elysée, c’est-à-dire en respectant la feuille de route du chef de l’Etat, et prise de responsabilité autonome dans le gouvernement du pays au quotidien.
  • Choisir le pays contre le parti, rejeter tout sectarisme, entrer dans une logique de réconciliation et d’unité, sans se préoccuper au jour le jour des équilibres d’une majorité.
  • Faire abstraction de toute ambition future, en étant heureux d’être Premier ministre, en appliquant une politique volontariste et en prenant tous les risques nécessaires pour le seul bien commun.

Sans a priori, nous saurons vite, dans les trois mois à venir, ce qu’il en est.

Maxime TANDONNET

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Comment un Premier ministre peut-il réussir ?

  1. François dit :

    Que nous dit le casting de la future politique du gouvernement ? Rien de bon, assurément et pas besoin d’attendre 3 mois pour connaître l’étendue du fiasco qui attend notre pays !
    Gouvernement de « combat » assurément, mais contre qui ? Pas très difficile d’y répondre…

  2. MICHAUD Alex dit :

    Le principal Collaborateur du Président vient d’etre nommé, mais cette contingence administrative est nécessaire mais pas suffisante, sans une inflexion programmatique qu’il ne faut pas se leurrer à attendre, d’autant plus que l’orientation sociale-libérale assumée par l’Exécutif resserré, rejoint l’UMP libéral-social.

    Roland HELIE, directeur du trimestriel « Synthèse Nationale », vient de résumer le contexte, dans son dernier éditorial:

     » Un peuple qui ne connait pas son histoire est un peuple condamné. Il en va de meme pour une famille politique.
    Beaucoup pensent, ou voudraient penser, que la Droite Nationaliste est née comme cela, il y a quelques décennies, telle une génération spontanée, de la conjugaison d’une crise latente et de la volonté de quelques hommes de qualité.
    En réalité, l’émergence de la Droite Nationaliste au début des années 80, que ce soit en France ou en Europe, est la résultante de toute une histoire, que beaucoup d’électeurs d’aujourd’hui ignorent, hélas, trop fréquemment.
    Les expériences du passé permettent de mieux comprendre ce qui se passe actuellement. Celles-ci peuvent etre enrichissantes si elles sont bien comprises. Le monde change en permanence, les enjeux évoluent, mais nombre de réalités demeurent constantes. S’il est important de ne pas rester les yeux rivés sur un passé, adulé ou honni, il ne faut pas pour autant rejeter complètement celui-ci, sous peine de manquer d’objectivité. Notre devoir est de rétablir la vérité, quel qu’elle soit, dans l’intérêt du combat mené. »

    – Guy THUILLIER. Les cabinets ministériels. PUF/Que sais-je?
    – Olivier BERRUYER. Stop! Tirons les leçons de la Crise. Et ce n’est pas fini: la preuve par les chiffres! Yves MICHEL. LES-CRISES.FR et SCINDER-LES-BANQUES.FR

  3. Stéphane B dit :

    Bonjour,

    Je pense que Valls est « grillé » sciemment par FH tout comme Rocard a été « grillé » sciemment par Mitterrand. Je vous invite aussi à lire cet article de Capital
    http://www.capital.fr/enquetes/dossiers/a-evry-les-habitants-paient-encore-la-gestion-bien-peu-rigoureuse-de-manuel-valls

    D’après moi qui suis sur maintenant de voter FN aux européennes car je ne vois rien de bon dans les partis actuels (ni dans le FN mais c’est par protestation), ce dernier parti va encore monter. En effet, je doute fort que ce soit avec un tel gouvernement que le ras le bol a été entendu. Ce n’est pas le gouvernement qui aurait du sauter mais FH tout comme il l’avait écrit en 2006 dans « Devoir de vérité » et paru aux éditions stock. Du vent encore du vent de sa part mais pourtant il a écrit qu’en cas d’élection en sa défaveur au cours de son mandat, « Nous en tirerions toutes les conséquences en quittant la présidence »

    Enfin, je reviens sur un point qui me choque au regard des élections municipales. Vous avez écrit que le FN avait fait 4,.. et quelques comme représentation. Sachant que ce parti n’était pas présent partout, j’aimerai savoir le nombre de votants dans les villes ou il était présent et son nombre de voix pour, avec une simple règle de 3, faire un rapport plus juste au niveau national. Nous aurons de toutes façons sa légitimité réelle lors des européennes.

  4. Bernard06 dit :

    Pour la réussite, je crains hélas que nous ne devions patienter encore un peu…
    Cet homme courageux (?) conserve Mme Taubira car il craint qu’elle ne l’accuse de racisme !
    La méthode qu’utilise cette dame porte un nom.
    Merci pour ce que vous faites et continuez à nous donner du courage.

  5. JF Bonnin dit :

    Au vu de la (dé) composition du nouveau gouvernement quasiment cloné du précédent, buvons un bon coup avant la cata générale.

  6. Annick Danjou dit :

    Le nouveau gouvernement a été dévoilé, on ne pouvait imaginer pire, j’en suis abassourdie et il y a tant à dire que je crois que je vais essayer d’avaler la pilule avant.

  7. Alexandre dit :

    Nous avions un premier ministre de l’inaction.
    Nous avons un Premier Ministre de la gesticulation.
    Le troisième sera peut être celui de l’action …

  8. willy dit :

    Bonjour Maxime,
    « Il n’est aucun problème politique qui ne puisse se résoudre par l’inaction. »

    Henri Queuille (1884 – 1970 ; 3 fois Président du Conseil des ministres)

    « Tout le monde peut faire des erreurs et les imputer à autrui : c’est faire de la politique. »

    Georges Clémenceau

    Bien a vous

  9. Philippe de Lestapis dit :

    votre message confirme le danger de la situation de notre pays; le nouveau premier ministre a été imposé à la suite de la déroute de la gauche encore plus grave que prévu par le président de la république. ce gouvernement ne pourra rien faire avec les exigences contradictoires des tendances différentes qui le composent si il arrive à etre constitué et il sera sous la menace grandissante de bruxelles et aura le risque de tomber à l’assemblée faute de majorité réelle et ne pourra tenir au parlement que grace à la menace de la dissolution ….que nos politiciens ne veulent pas!! notre pays est en grand danger continuez à nous éclairer merci pour cela ph. de lestapis

    • Philippe de Lestapis, espérer éclairer serait bien prétentieux de ma part, mais ouvrir un débat, c’est ce que je cherche en effet…
      Bien à vous, Maxime

  10. Sceptique dit :

    Votre palmarès ne fera pas l’unanimité. Le sort des premiers ministres a fortement dépendu des présidents qu’ils ont servi. Rocard a été « grillé » sciemment par Mitterrand. Il a gardé l’estime de ceux qui ont reconnu son intelligence, mais il n’a rien pu faire, si mon souvenir est bon. Le poste de Premier Ministre est un poste de fusible. Il faut être solide pour s’en sortir intact. Je ne vois que François Fillon dans l’histoire récente.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s