Six raisons pour ne pas se réjouir

sans-titreJe vois six raisons pour lesquelles il ne me semble pas qu’il y ait lieu de se réjouir, au regard des intérêts de la France.

1/ La vague bleue ne semble pas a priori correspondre à un vote d’adhésion, en l’absence de proposition, de programme, voire de leaders bien identifiés, mais à un rejet viscéral du pouvoir en place. Que propose l’Opposition, victorieuse des municipales, sur l’économie, les institutions, l’Europe, la sécurité ? On ne sort pas du « flou idéologique ».

2/ Le taux d’abstention considérable pour un scrutin municipal (38%) et à un degré moindre, la poussée du vote protestataire, soulignent la montée toujours plus vive du dégoût de la politique et du découragement qui frappent une frange croissante de la population.

3/ L’impasse politique est aujourd’hui absolument totale, avec un pouvoir écartelé entre ses velléités sociale-démocrates, voire libérales et sa majorité ou base militante qui réclame plus d’Etat et plus d’impôts et de prélèvement sur l’entreprise. Le risque est celui d’une volteface et radicalisation de la politique.

4/ L’alternance est loin, elle n’est pas pour demain, nous ne sommes même pas à deux-cinquième du quinquennat ! Il reste plus de trois ans avant d’espérer pouvoir changer de politique. Pendant toute cette période, la France risque de continuer à s’enfoncer sur les plans économique, social et diplomatique et à décrocher de ses partenaires européens.

5/ La reconquête attendue du Sénat n’aura qu’un effet limité : en cas de désaccord, de majorités opposées, c’est l’Assemblée nationale qui a le dernier mot…

6/ Enfin, pour reprendre mes précédents papiers sur la « France unie », le climat reste toujours aussi détestable, dominée par les insultes, la violence verbale, le déni de responsabilité (c’est toujours la faute de autres), la tyrannie débile des ego et des ambitions personnelles. Rien n’est possible dans une atmosphère aussi délétère.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour Six raisons pour ne pas se réjouir

  1. Mich dit :

    @Fleur
    je suppose que vous faites référence aux prédictions de Marie Julie Jahenny. J’en ai lu des fragments. C’est effectivement assez troublant sur certains aspects..

  2. François dit :

    Bonjour M. Tandonnet,

    Je relis « La Révolution française » de Pierre Gaxotte. Le rapprochement de sa vision iconoclaste de cette période avec ce qui se déroule sous nos yeux est saisissant. Pour faire court, Gaxotte part du postulat que la Révolution ne s’est pas faite contre un tyran, mais contre « un roi qui n’était plus assez roi ».

    Nous assistons, depuis 1968, à un phénomène (lent à ses débuts, mais qui s’accélère) de décomposition de l’autorité. Ce n’est ni plus ni moins qu’une abdication progressive de la République.

    Le « règne » de M. Hollande, à l’instar de celui de Louis XVI, n’est fait que de projets avortés, de promesses non tenues, de transformations arrêtées sitôt envisagées. La correction qui vient de lui être infligée ne servira à rien, tant ses opposants sont inexistants, sans projet véritable. Les ténors de la droite, à quelques rares exceptions près, sont du même acabit : même agitation et même impuissance, hélas !

    Contrairement à Fleur, je pense que « The Big One » ne viendra pas de Paris, mais que les premières secousses viendront de la province, un peu comme ce qui s’est passé aux dernières élections.

    Que conclure si ce n’est : « Vae victis ! »

    • François, je ne sais pas, LXVI est toujours donné en contre exemple, il était certes sans caractère mais intelligent et je ne suis pas sûr que ce soit le cas de celui à qui vous le comparez…
      Merci
      Maxime

  3. Duff dit :

    Bonsoir,

    Valls à Matignon, Hollande fracture officiellement son camp et s’il nomme encore des socialistes de l’aile gauche, c’est couacs à foison en perspectives.

    Inutile de se cacher, c’est désormais officiel: Cela va se terminer soit par une dissolution soit par une troïka.

    Cordialement

  4. fleur dit :

    « La France deviendra mahomète, niant la divinité du Christ. »
    « Il n’y aura plus de captifs retenus pour crimes. »
    « Les militaires seront éloignés de France, et les forces de l’ordre seront réduites. »
    « ceux qui dirigent la France ont résolu d’enlever à l’ouvrier tout travail, tout emploi. »
     » Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il fera comme l’oiseau, il s’envolera et passera dans un autre pays et la France se verra libre dans sa révolution. C’est à ce moment qu’il faudra fuir Paris.  »
    (1880)

  5. UneVoix dit :

    Et apparemment Valls va être premier ministre.
    Alors là; mort de rire. On est pas au bout de nos surprises.

  6. BARDAMU dit :

    Bonjour,

    Si l’UMP et le FN avaient fusionné pour débouter cette gauche idéologique, la vague aurait été cataclysmique pour la gauche ! En additionnant dans de nombreuses villes le score UMP et FN, la gauche est rayée de la carte !

    Mais au lieu de cela, nous avons :
    1- Une droite divisée, gagnante par défaut ! Si ces droites n’avaient pas été boboïsée au fil des années par l’idéologie 68, il y aurait aujourd’hui un vif espoir de changement.
    2 – Une abstention assez honteuse pour un pays de râleurs ! Jamais contents, éternellement insatisfaits ! Est-ce le signe d’une résignation par défaut d’intelligence ?
    3 – Un FN devenu star en deux soirées avec seulement 4% !

    Bien à vous,

    • BARDAMU, il y a un problème de fond, c’est que le FN est anti-libéral et désormais idéologiquement aux antipodes de l’UMP et sans doute bien plus proche par ex de Mélenchon. CE n’est pas seulement une affaire de tactique électorale…
      Maxime

  7. Annick dit :

    Bonjour Maxime,

    Je ne me réjouis pas non plus et partage votre billet.
    Certains espèrent en Alain Juppé. Il a déjà démontré de quoi il était capable ; pas brillant !
    Sans compter ses casseroles, tels les emplois fictifs. Comme intègre, on fait mieux ! Casier judiciaire non vierge.
    Ils seraient 400 politiques à avoir leur casier judiciaire entaché, et les Français continuent de les élire…
    http://essonneinfo.fr/91-essonne-info/55919/delits-delus-le-livre-qui-egratigne-les-politiciens/

    On s’étonne alors de l’abstention. Ce n’est pas, comme vous le dites, par dégoût de la politique, mais des politiciens. De ceux que nous imposent les appareils et qui n’ont ni conviction, ni probité, ni sens du service. Par contre, le chantage, ils connaissent ! ça magouille fortement aujourd’hui pour obtenir un maroquin. Lamentable… D’autant que ce ne sont pas les hommes qu’il faut changer, c’est toute la politique, toute la gestion de la France, et ceux en ligne pour concourir n’en n’ont ni la capacité, ni la compétence. Le chef de l’état, encore moins.

    L’INSEE donne aujourd’hui la température économique du pays. Résultat de 30 ans (et plus !) de clientélisme :
    Dette publique 2013 : 1.925,30 milliards, soit 93,50% du PIB
    Déficit : 4,3%

    En 2012 nous avions 1.841 milliards de dette, soit 90,6 % du PIB.
    Ce qui n’empêche pas Sapin and co de déclarer qu’ils font mieux que les autres et ont la situation en main.
    D’ailleurs l’INSEE, comme toujours, rectifiera ses chiffres d’ici 3 mois, et jamais pour une amélioration. Nous savons donc que notre déficit est probablement plus lourd.
    Voilà de quoi sont, et ont été, capables tous les hommes politiques qui nous ont gouverné jusqu’ici. Pourquoi faire à nouveau appel à eux ?
    Tant que l’esprit marxiste régnera, nous sommes foutus. Leurs solutions sont celles qui ont fait tomber l’URSS, y compris le fameux et fumeux pacte de responsabilité dont on ne sait toujours pas comment il sera financé.
    Nos hommes politiques sont non seulement incompétents, ils sont carrément nuisibles.

    Pour nous Français, c’est simple, leurs méthodes (à gauche comme à droite) c’est :
    des impôts, encore plus de taxes. Que ne ferait-on pas au nom de la sacro-sainte justice sociale, de nos valeurs et notre état providence dont personne ne veut à l’étranger !

    Une nouvelle taxe sur le gaz dès le 1er avril
    Le 1er avril, les ménages français seront soumis à une nouvelle taxe sur la consommation de produits énergétiques polluants, qui alourdira leur facture de gaz, même si le gouvernement a prévu des compensations pour les plus modestes.

    http://www.estrepublicain.fr/actualite/2014/03/29/une-nouvelle-taxe-sur-le-gaz-des-le-1er-avril

    et ce n’est pas fini :

    Vers une hausse rétroactive de la facture d’électricité
    Le Conseil d’Etat devrait ordonner au gouvernement d’effectuer une hausse rétroactive des tarifs réglementés de l’électricité d’EDF entre août 2012 et août 2013 pour combler la hausse insuffisante de 2% décidée lors du retour de la gauche au pouvoir, a recommandé lundi le rapporteur public.

    Le rapporteur a appelé le Conseil d’Etat, dont la décision finale devrait intervenir d’ici à deux semaines, à donner un délai de deux mois au ministère de l’Economie et de l’Energie pour reprendre un arrêté conforme au droit.
    http://www.estrepublicain.fr/actualite/2014/03/31/vers-une-hausse-retroactive-de-la-facture-d-electricite

    Dans le même temps, on apprend que Matignon confirme la démission d’Ayrault, et que l’arrivée de Valls se précise. Pour changer quoi, au juste ? Les régimes multiples (et sans justice sociale) des retraites ? Les 35 heures ? Les subventions multiples et variées ? La sécurité ? L’immigration ? L’École ? etc.
    Bien sûr que non !

    Bien à vous

    • Annick, très juste, concernant A. Juppé, peut-être qu’il faudra s’en contenter, je ne sais pas… Il y a toujours un mal moins pire qu’un autre…
      Maxime

  8. Frederic_N dit :

    Bien sûr je partage vos commentaires, on est loin d’un programme cohérent de la part de la droite ..
    Mais il y a un point important quand même : c’est un vrai déblocage qui est en train de se produire à gauche, avec l’émergence d’une opposition ouverte à Valls ..
    Voilà enfin la gauche confrontée au réel. Et logiquement c’est une fracture qui devrait s’y produire ; Car pour la première fois le choix d’un président de gauche vont être publiquement et massivement condamnés par une partie de son camp ..
    Il n’est pas sûr du tout que Hollande tienne ses trois ans
    amicalement

  9. Sceptique dit :

    La débacle de la « Majorité » n’est effectivement qu’un symptôme, et un signal. En 2008, la vague rose avait le même sens, mais n’a pas modifié la politique se Sarkozy, ni son contenu, ni son rythme. Elle était dérangeante pour certains groupes de pression.
    La politique de Hollande n’est pas comparable. Elle flatte les mêmes groupes de pression, mais nuit à la bonne marche de l’économie, et va à l’encontre de l’intérêt général. La droite et l’extrême droite en ont tiré un profit immédiat, et la marche vers l’alternance est amorcée.
    Une seule raison peut faire changer de cap François Hollande: prendre sa responsabilité.
    Le fera-t-il? Nous le saurons bientôt.

  10. Koufra dit :

    Oui,

    Notre président semble préférer reigner sur un tas de cendres plutôt que d’unifier le pays…

    Il est la jusqu’en 2017… Et en 2017 restera t il de la marge pour redresser le pays ? En reste t il seulement encore ?

  11. michel43 dit :

    et la droite la plus bête du MONDE, n’a toujours pas compris, que de nombreux sympathisants et adhérents, vote FN. LA gauche fait l » UNION; les droites s »ignores et la gauche, l » EMPORTE? de très nombreuses villes aurait du être GAGNER, si les droites s’était entendue ;Dans son histoire, la FRANCE ne fut jamais unis, donc, de se coté la..c’est cuit ? Alors ,pour faire dissoudre « L Assemblée National, Tous ensembles , Ouvriers, Automobilistes, les Motards, Routiers, PME PMI Agriculteurs Professions libéral ,, bloquons, le pays, pour lui dire: STOP ? sinon, continuons, comme cela? la Droite UMP, et les autres ,n’on AUCUNE propositions ou programme sérieux, a proposer…, Sauf la droite national, QUI seul, n’arrivera JAMAIS au pouvoir. .surtout que l » UMP continue a se déchirer? désormais, le FN sera INCONTOURNABLE, que cela plaise ou NON ? .LA DROITE OU LA GAUCHE? les deux on trouver une seule solutions, VIDER nos poches ? alors ,que c’est l’Etat qu’il faut en PREMIER réformer.. JE NE vais rien dire sur NKM; c’était le mauvais CHOIX? après les Européennes, SARKO doit reprendre en mains l » UMP.. se sera facile pour LUI..et s’entourer de gens qui colle au terrain, et vu l’état du pays ,dans tout les domaines, un programmes innovent ,cars en 2017.. il se pourrait bien que JUPPE–BAYROU; se déclare….

  12. Bernard dit :

    Bonjour Maxime
    Maintenant que les Municipales sont dernière nous, il semblerait que Alain Juppé se bougerait un peu ?, Lui ou bien un autre que m’importe mais qu’ils fassent quelque chose car la Politique de J.F. Coppé est transparente comme de l’eau de roche…

  13. Fabrice Blocteur dit :

    La raison 1/ correspond assez bien à ce qu’a rappelé hier soir à la télévision Henri Guaino, à savoir l’urgence qu’il y avait pour la droite à apporter des réponses nouvelles afin de consolider l’État, la nation, les frontières, etc.

  14. jfbonnin dit :

    Même triste et désespéré constat pour moi, Maxime T.
    Comme dit un de mes proches : « Le pire est devant nous ».
    Bonne semaine tout de même.

  15. berdepas dit :

    Hélas, votre analyse est juste. Demeurent les problèmes de fond: l’absence, pour le moment, d’un leadership incontesté à droite, et d’un vrai programme de gouvernement de rupture. Si l’alternance consiste à remplacer les velléités de « social-libéralisme » d’un Hollande en pleine déconfiture par le « libéralisme-social » auquel la droite nous a accoutumés, l’alternative est peu prometteuse.
    Quel est le leader qui, à droite pourrait incarner une politique à la fois crédible pour « les marchés » et susceptible de rassembler les Français dans l’effort ???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s