Un déjeuner instructif

sans-titreJ’ai déjeuné avec un ami, journaliste politique connu et réputé de « gauche » dans un journal proche du PS. C’est ce que j’appelle la tolérance, de pouvoir échanger sans se crêper le chignon (comme les candidates à la mairie de Paris…) Au-dessus des différences, il y a une valeur commune qui est celle du respect et du bien commun. Il m’explique la situation politique actuelle, comme il la ressent : « La majorité est profondément déchirée sur le plan idéologique. Une bonne partie de l’électorat du président Hollande et de ses soutiens politiques au Parlement, au moins un tiers, qui garde le silence, est révulsée par l’idée même du pacte de responsabilité : le seul fait d’envisager de baisser les prélèvements sur les entreprises ou les impôts est ressenti comme une trahison. On n’imagine pas l’état d’arriération d’une partie de la « gauche » issue de la fonction publique : l’entreprise privée reste « le mal » absolu, la bête à abattre. Tout « allègement de charge » est un « cadeau au patronat ». Une politique favorisant les « intérêts » de ce dernier doit être combattue par tous les moyens. -Vous n’exagérez pas un peu ? – Non, je les connais, ils sont mon environnement quotidien. – Dans ce cas, ils sont perdus !- Bien sûr l’impasse politique est totale. On ne voit aucune issue, aucune sortie possible… Tenir trois ans supplémentaires dans ces conditions? C’est inconcevable et ils le savent! Nous allons tôt ou tard vers une crise majeure. » La solution que mon ami préconise? Un gouvernement d’union nationale de type « troisième force » pour une période limitée, destiné à sortir le pays de la crise, un peu sur le modèle allemand qui a si bien réussi. Personnellement, je ne crois pas du tout en cette issue qui ouvrirait un véritable boulevard aux extrêmes.

Maxime TANDONNET

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

40 commentaires pour Un déjeuner instructif

  1. Christophe dit :

    Bonjour Maxime

    Dans votre message vos dites craindre les extêmes,pouvez-vous les identifiez?
    Personnellement lors de consultations électorales,il faudra bien introduire de la proportionnelle partiellement.Qu’en pensez-vous?

    • Christophe, je m’interroge la dessus, la proportionnelle, c’est le pouvoir des partis et le scrutin uninominal, celui des hommes, en principe…
      Maxime

  2. Koufra dit :

    À mon avis, François Bayrou aurait un ego assez grand pour penser pouvoir gouverner dans ces conditions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s