Que penser du référendum suisse sur l’immigration?

imagesM7OJQHY9Dimanche  9 février, le référendum d’initiative populaire suisse sur le rejet de « l’immigration de masse » a vu  une victoire du oui par 50,3%. Ce résultat et les commentaires qui ont suivi, expriment à la perfection le fossé dramatique qui se creuse sur le continent européen entre les élites dirigeantes et les peuples. L’Europe officielle, la Commission, les parlements, les gouvernements à l’unanimité, notamment la France et l’Allemagne, les médias, la presse, les pouvoirs publics, n’ont de cesse de fustiger ce vote. L’impasse, pour les centres de pouvoirs et d’influence européens est totale, radicale, absolue: c’est un peuple souverain qui s’est prononcé, et jusqu’où aller dans la condamnation voire les représailles envers les Suisses, sans bafouer de plein fouet l’un des piliers de la civilisation, le pouvoir du peuple: la démocratie? L’Europe est confrontée aujourd’hui à une contradiction historique. Elle ne peut pas s’en sortir avec un arguments du genre –  « le peuple doit être éclairé » – à la fois méprisant et de nature totalitaire.  Pour autant, cet événement ne se prête aucunement à jubilation. Qui peut se réjouir de cette fracture, de cette crevasse qui conduit à l’abîme? En outre, le référendum suisse est, semble-t-il, principalement dirigé contre les travailleurs européens, visant à limiter par des quotas la possibilité pour des demandeurs d’emplois, notamment français, de trouver un travail dans un pays qui compte 3% de chômage. L’idée qu’un référendum global, sur le modèle suisse, « contre l’immigration de masse« , permettrait de régler les difficultés de la maîtrise de l’immigration et de l’intégration, ailleurs en Europe et plus particulièrement en France, relève du leurre ou de l’imposture. Ces questions sont d’une infinie complexité, touchant au droit au mariage, à l’accueil des étudiants, à l’efficacité de la lutte contre l’immigration illégale, à l’avenir du droit d’asile. Bien sûr, tout cela montre que les classes dirigeantes européennes, depuis plusieurs décennies, ont lamentablement échoué face à ces enjeux, par lâcheté, aveuglement ou par idéologie, ouvrant un boulevard aux droites radicales et protestataires dont la vocation est davantage de répandre l’incendie que d’apporter des réponse crédibles. Franchement, avant le désastre final, il est temps que survienne une prise de conscience générale et ce référendum résonne comme un ultime avertissement.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

47 commentaires pour Que penser du référendum suisse sur l’immigration?

  1. andré dit :

    Bonjour,
    Je suis d’accord avec Stéphane B.
    Les Suisses doivent regarder le désastre Français et en tirer les conséquences :
    ***la France submergée est en train de perdre son identité, son mode de vie, sa population, son âme. Dans 20 ans , il sera trop tard car la France sera un terrain vague, un dépotoir où vivrons une centaine de nationalités si différentes avec aucun lien social….
    ***immigration massive de peuplement extra Européenne in intégrable dont les enfants paumés; mal éduqués détestent le pays qui les a accueilli …une bombe à retardement .
    ***30 années d’islamisation rampante dans des quartiers perdus pour la république qui enfantent des Djihadistes, des monstres, des égorgeurs… pauvre Charlie….
    *** 40 années d’aveuglement , de lâcheté et 800.000 enfants subsahariens issus de la polygamie pourtant interdite, mais tolérée ….excision des filles, allocations familiales etc…explosives pour la Caf, la sécurité sociale…ghettos, désintégration de la cohésion sociale…de l’identité Française, du mode de vie, du vivre ensemble, de la sécurité etc…
    ***halal, mosquées, burqa , foulard , Djellabas dans l’espace public pour rendre l’Islam visible avec l’inégalité hommes/femmes…une colonisation déguisée…
    ***agression des enseignants qui veulent enseigner certaines matières, des médecins qui osent soigner ou accoucher une femme,, menace de mort pour tout citoyen qui ose critiquer l’Islam.
    Bref , la liste est longue…
    et l’immigration massive continue ( subterfuge de l’Asile politique …99% sont des immigrants économique). Regroupement familial, mariages blancs etc…ceux qui demandent l’Asile doivent être accueilli à titre temporaire avec obligation de retour dès que la situation le permet. Et surtout arrêt total de l’immigration, le temps d’un programme colossal et onéreux pour intégrer ceux qui sont déjà ici ….
    Quel malheur pour un si beau pays comme la Suisse….qui sera bientôt dans la situation Française si elle ne réagit pas rapidement…et les technocrates Européens se réjouiront d’avoir réussi à transformer tous nos pays homogènes avec une cohésion sociale en territoires communautarisés, ethniquement, culturellement , confessionnellement …ce qu’ils appellent la société multiculturelle d’avenir….

  2. Anonyme dit :

    Bonjour Maxime,
    Par definition je suis sur un ordinateur public et je n’ai pas remplis le formulaire, essayant de laisser le moins de traces possibles.
    Vous connaissez mon cote anti europeen, du moins face a l’eurpe que nous subissons.
    Cette europe qui par le traite de lisbonne nous a impose une nouvelle peine de mort (contre les insurges uniquement), un joug finajncier, etc.
    Si je connais assez bien le sujet, c’est qu’au cours de mes « voyages » je cotoye beaucoup de personnes avec lesquelles j’ai toujours grand plaisir a echanger et il se trouve que je compte beaucoup d’amis chez les Helvetes.
    Que ce soit ce pseudo gouvernemet europeen, et plus particulierement le gouvernemet francais actuel, me fais penser a des marionnettes.
    Vous souvenez vous de ces « das Elders » ne en 2006 d’une volonte d’equalite en Suisse allemande, et de cette retranscription en parent1 et 2? Je vous avais dit a l’epoque que cela menerai a une « nationalisation » des enfants. Nous n’en sommes plus tres loin: http://unionrepublicaine.fr/laurence-rossignol-les-enfants-nappartiennent-pas-a-leurs-parents-ils-appartiennent-a-letat/

    L’incompetence notoire des uns et des autres, vaudrait en d’autre temps la guillotine ou le renvoi a coups de pied dans l’arriere train.
    A mon sens et pour reprendre un terme de goche, ces idiots utiles detruisent tout sur leur passage tel des Huns menes par une ideologie qui ne veut pas dire son nom. Maintenant, reste a savoir a quoi, ces idiots sont utiles?

    Ce troisieme totalitarisme vous semble moins sanglant? vraiment? combien de mort en Grece, de faim ou de suicide?
    Combien de mort en Espagne de faim ou de suicide?
    Faut il parler des evenements recents en Ukraine?
    Veuillez excuser le manque d’accent, j’utilise un clavier qwerty et l’insertion de caracteres speciaux me rebute un peu.
    Bien a vous

  3. Annick dit :

    Cher Maxime, en tout il faut une limite. Y compris dans les droits que vous invoquez, parce qu’ils atteignent la démesure.
    Qu’en est-il des devoirs ? Autres limites qui font grandir.

    J’aurais voté comme les Suisses et je pense quant à moi que leur option va nous emmener -enfin !- à plus de justesse et non à un abîme sans fonds.

    Bien à vous,

  4. Marc Pinto dit :

    La citation de Brecht vient du poeme la Solution

    Le 17 juin 1953 les ouvriers de RDA se révoltent en masse pour protester contre la médiocrité de leur niveau de vie, la majoration massive des objectifs de travail et le mauvais fonctionnement des infrastructures. Il [Brecht] écrivit une lettre à Walter Ulbricht analysant les causes de la révolte et proposant des pistes de réforme. Seule la dernière phrase « Je tiens à exprimer en ce moment ma solidarité avec le Parti socialiste unifié » fut publiée.

    Par ailleurs, il publia un poème La Solution qui disait : « J’apprends que le gouvernement estime que le peuple à ‘trahi la confiance du régime’ et ‘devra travailler dur pour regagner la confiance des autorités’. A ce stade, ne serait-il pas plus simple de dissoudre le peuple et d’en élire un autre? »

    Pour un exemple tout recent, voir les propos de la Zampolit Viviane Redding:

    Britons ‘too ignorant’ for EU referendum: Top official says debate on Europe is so distorted that people could not make an ‘informed decision’. Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-2556397/Britons-ignorant-EU-referendum-Top-official-says-debate-

  5. Je voudrais remercier sincèrement les visiteurs, lecteurs et contributeurs à ce blog, qui a pris une dimension nouvelle ces dernières semaines, sa fréquentation quotidienne avoisinant les 1000 visites par jour, avec des pointes à 2000 (billet sur Alain Finkielkraut), associé à de multiples autres blogs de grand talent. Sa réussite me vaut d’être aujourd’hui sollicité par des sites professionnels comme Figaro Vox (chronique hebdomadaire), Atlantico, JOL press et d’être régulièrement repris par d’autres comme par exemple Union républicaine ou Hexagonerie, etc. Elle souligne le besoin d’échange, de partage, de tolérance aux idées des autres, de solidarité intellectuelle, sans prétention,sans violence ni excès, ni vulgarité qui ne demande qu’à s’exprimer dans ce pays dans un contexte bien délétère … Mauvaise nouvelle pour les brutes sans cervelle et les gardiens de l’ordre idéologique: nous allons continuer!
    Amitiés à vous
    Maxime

  6. MICHAUD Alex dit :

    @ Merci à Gérard 1 et Freddie pour leur compassion au sort funeste de Marius, je suis obnubilé par son image et j’écume de rage depuis hier soir, avec insomnie chronique. Ces fumiers de la « SPA » danoise enfonce le clou ce soir, en approuvant la décision ahurissante du zoo! J’espère que les sanctions vont tomber grace au déchainement médiatique. Cela dépasse l’entendement et me glace d’effroi, car le directeur s’est encore vanté d’en faire abattre une vingtaine par an, de ses animaux, pour des « raisons similaire ». Alors que les zoos sont la pour préserver les espèces protégées, menacées dans la nature! L’EAZA fait savoir que les zoos français n’ont pas été contactés, ni les autres, car j’ai réclamé des sanctions contre ces barbares et leur exclusion, en avisant aussi WAZA, l’organisme mondial associé. J’ai saturé de sa photo les organismes européens, avec question écrite détaillée sur cette abomination sanglante. Avec mention explicite: Danish Giraffe Killers! Et une lettre à l’ambassade royale du Danemark à Paris, puisque leur souveraine est juste bonne à dévaliser les bijouteries de luxe, aux frais du contribuable, comme leur PM socialiste, rigolant avec Obama et Cameron aux obsèques de N. MANDELA. A suivre, MARIUS PROTEST!

    @ François souligne les contradictions du carcan européen, dans son rappel historique, en soulignant que l’appartenance de Mr TANDONNET au gaullisme, ne peut se faire que sur une base idéologique souverainiste, sauf en l’occultant comme Mr GUAINO. Le souverainisme étant consubstantiel au nationalisme, comme l’a compris Mr COUTEAUX en rejoignant le RBM-FN. Pour suivre le déroulement de ce processus politique inachevé et tentaculaire:

    – Guillaume COURTY et Guillaume DEVIN. La construction européenne. Repères/La Découverte
    – Gilles BAUDIER et François de TEYSSIER. La construction de l’Europe. PUF/Que sais-je?
    – Jean-Paul BETBEZE et Jean-Dominique GIULIANI. Les cents mots de L’Europe. PUF/Que sais-je?
    Avec mes remerciements chaleureux à Mr TANDONNET, pour avoir permis d’héberger sur son blog, ma véhémente dénonciation de l’élimination totalement injustifiée de Marius le girafon, que je ne cesse de pleurer. Pour cet etre vulnérable et dénué de la parole, comme l’embryon, le combat contre l’indifférence continue. Et pour sauver l’existence des plus faibles et des plus pacifiques, seul un pouvoir fort et sans concession aucune peut et doit les protéger. Le principe de la vie est sacrée, donc intangible, c’est pourquoi il faut etre intraitable, comme le Saint-Père. L’inversion des valeurs doit cesser, car c’est à la fois le principal symptome et vecteur de notre décadence, annonciateur de notre déchéance.

    La théorie du genre existe et sa mise en œuvre est tentée insidieusement à l’école, comme le démontre la philosophe Bérénice LEVET, dans son dernier livre: La théorie du genre ou la vie revée des anges, GRASSET. Ne baissons pas la garde et veillons sur tous les fronts de la subversion!

  7. Freddie dit :

    @Michaud Alex. Je n’avais pas entendu parler de cette histoire de girafon. Quelle horreur !
    @Maxime. Le désespoir en la politique est surtout au sujet de la représentation nationale et particulièrement au sujet des instances européennes, qui votent quasi systématiquement contre l’avis des peuples. Sur le plan des municipales, dans les petites communes, au niveau local, la lutte est rude et motivée. Comme j’interviewe tout le monde dans mon coin, je suis au premier plan pour le voir : il y a encore des élus locaux qui y croient ! Question : pourquoi est-ce que ce ne sont pas les mêmes qui font carrière ?

    • Freddie, figurez vous que je ne cesse de me poser la question, pourquoi les plus idiots et les plus malhonnêtes sont en général ceux qui font carrière? Pas de réponse…
      Maxime

  8. fleur dit :

    Bonjour Maxime, j’en pense qu’il y a eu un effet visible de ce vote: l’aveu que cela n’est pas possible en Europe, à cause de l’Europe. Donc en fait seuls les Suisses peuvent décider de leur destin. Nous, pas, pour des raisons juridiques, le droit, les traités, tout ça.
    L’Europe est devenue Frankenstein. Elle veut inventer un citoyen européen qui est sans racine, sans race, sans distinction, sans religion, si possible pas blanc, une particule élémentaire suffisamment bien conditionnée pour ne pas menacer l’oligarchie en place.
    Ce matin j’ai vu rouge pour 2 choses: l’intervention d’un travesti en CM1 à côté de la maison
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/02/un-idéologue-du-gender-intervient-devant-une-classe-de-cm1.html
    et ce qui se passe, discrètement en Allemagne (en France, les écoles ont donné à la gendarmerie le nom des gens qui ont retiré leur enfant de l’école: pour quoi faire? En quoi ça concerne la gendarmerie si ce n’est pour faire une enquête de type secte, puis pour enlever les enfants à leur famille?)

    Personne n’en parle, et ce n’est pas un fake, je n’y crois pas. Les médias se taisent.
    L’éducation à l’indifférenciation et au plaisir sexuels dès la petite enfance est un projet européen.
    En sortir, c’est urgent… Ils comptent sur l’indifférence des gens quand ils nous mettront en prison (prison, … ou pire). Flippant.

  9. Florence dit :

    Bravo les Suisses !

    La démocratie directe à la suisse me fait rêver comme beaucoup de gens.
    Je pense que ce type de démocratie est notre avenir.
    Soit l’UE gagne et adieu démocratie, ce que nous avons tous plus ou moins pris conscience en France et ailleurs, soit il faudra en passer par la démocratie directe. Il n’y a pas d’autres possibilités.

    Si la droite veut encore jouer un rôle, il faut qu’elle fasse une révolution dans sa manière de penser et qu’elle soit à la pointe de la démocratie. Qu’elle le soit réellement, et pas seulement dans le discours. Les discours mensongers ont vécu.
    Sinon, le FN gagnera la mise.
    Pour le moment, comme Théo de Savoie, Je choisis le vote FN aux Européennes, pas aux Municipales.

  10. François dit :

    Cher M. Tandonnet,

    Permettez-moi de m’interroger sur votre positionnement sur ce sujet particulier qu’est l’espace Schengen. En effet, au regard de vos fonctions passées et présentes, i.e. essentiellement au ministère de l’intérieur, j’ai du mal à comprendre votre relative mansuétude vis-à-vis de cette Europe (je fais également référence à un de vos billets antérieurs : « L’autre Europe »)

    C’est ainsi que lorsque vous étiez proche du pouvoir, vous avez dû affronter au moins deux crises de cet espace. La première a été provoqué par un arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme qui a interdit aux autres États de renvoyer en Grèce les clandestins arrivés par la Turquie ; la seconde, initiée par la décision du gouvernement Berlusconi d’accorder des permis de séjour aux clandestins tunisiens arrivés dans l’île de Lampedusa, a entraîné une « mini crise » diplomatique entre nos 2 pays, sans même parler du sempiternel problème Rom !

    Force est de constater que :
    – la solidarité est un vœu pieux, le chacun-pour-soi étant de facto la règle générale ;
    – la « forteresse Europe » est une véritable passoire, en raison du laxisme de certains pays et d’une idéologie « droit de l’hommiste » de certaines de ses institutions.

    Alors, vous qui êtes pragmatique, ne pensez-vous pas que les points négatifs l’emportent sur les points positifs ? Chez moi, la désillusion a pris le pas sur l’espérance …

    PS : le but de cette question n’est absolument pas de relancer une polémique, mais simplement d’essayer de comprendre.

    • François, je suis pour l’Europe au sens de l’unité historique politique et culturelle des Européens, de l’Atlantique à l’Oural, mais je suis profondément hostile au machin bureaucratique de Bruxelles (y compris le système Schengen) qui n’a rien à voir avec l’Europe à mes yeux.
      Bien à vous
      Maxime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s