La tentation totalitaire (défendre Alain Finkielkraut)

AVT_Alain-Finkielkraut_3705Dire que la France ne serait plus aujourd’hui un pays de liberté est bien sûr excessif. Nous avons une presse, des partis d’opposition, des sites et des blogs où chacun s’exprime et même des émissions de télévision où l’on peut impunément insulter un ministre! La comparaison avec les dictatures où la moindre parole peut vous valoir de disparaître ou d’être jeté au fond d’une geôle ne tient pas la route. Cependant, nous sentons bien monter dans ce pays, même larvée, sous-jacente, implicite, discrète, un phénomène qui ressemble à une tentation totalitaire. La banalisation de l’accusation d’être « réactionnaire » (par exemple envers la « manif pour tous« ) n’est pas un très bon signe. Dans l’histoire contemporaine, les dirigeants de pays totalitaires, URSS, Allemagne nationale-socialiste, Chine de Mao ou Cambodge de Pol Pot n’avaient de cesse de traiter de « réactionnaires » tous ceux qui s’opposaient à leurs sombres desseins. La pratique de l’insulte publique est également préoccupante. Aujourd’hui, tout le monde accuse de « racisme » son adversaire politique comme jadis on fustigeait le « bourgeois« . [Même les chantres, il y a peu de temps, de « l’inégalité des races« , se mettent à traiter les autres de racistes!] Il y a aussi cet acharnement morbide à vouloir faire taire le dissident, l’opposant, le rebelle. Deux membres de la direction du parti socialiste viennent de porter plainte devant le CSA contre Alain Finkielkraut pour avoir, entre autres, prononcé les mots « Français de souche« . http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/02/07/97001-20140207FILWWW00200-finkielkraut-des-socialistes-saisissent-le-csa.php . A ce niveau, je dois avouer que les bras m’en tombent! Un cran  supplémentaire est franchi. Voilà que des apparatchiks d’un parti politique veulent interdire à un intellectuel de prononcer à la télévision certains mots ou expression. Pourquoi? Uniquement  parce qu’ils ne sont pas d’accord et que ces termes leur déplaisent. La loi sanctionne « les incitations à la haine raciale« , elle ne criminalise évidemment pas les mots, ni celui de Français, ni celui de souche. Auraient-ils la nostalgie du temps des hôpitaux psychiatriques où l’on enfermait les intellectuels qui s’écartaient de la ligne, du « droit chemin »? Les censeurs d’Alain Finkielkraut violent ouvertement l’article 10 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyens: « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi. » Ceux-là devraient avoir des comptes à rendre pour atteinte à l’un des piliers de la démocratie et de la République française: la liberté d’expression.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

55 commentaires pour La tentation totalitaire (défendre Alain Finkielkraut)

  1. Duff dit :

    Bonsoir,

    J’arrive un peu après la bataille, étant en vacances la semaine passée. Je termine « l’identité malheureuse » d’Alain Finkielkraut que je recommande chaudement. Le voyant maltraité chez Taddeï par des gauchistes égalitaristes, j’avais très envie de lire son bouquin. Il ne s’agit pas à proprement parler d’une oeuvre philosophique mais plus d’une réflexion avec, ce que j’aime, une mise en perspective historique. Sa pensée est fatalement décriée actuellement car il raconte comment un jeune étudiant qui s’était laissé embrigader ou presque par la pensée de mai 68 à l’époque a évolué événement après événement pour conclure sur la fausseté intellectuelle de ce mouvement débouchant sur la déchéance actuelle de la pensée.

    Conformément aux inquiétudes formulées dans l’article, je me dis que la volonté de nuire à Finkielkraut et de décrier sa pensée avec des arguments frisant le ras des pâquerettes prouvent qu’il doit bien appuyer là où ça fait mal.

    Cordialement

  2. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    Rien à ajouter à votre billet, si ce n’est un éclairage qui lui donne sens. Sens dans l’intériorité de l’Homme/Humanité, dans l’Esprit si oublié et totalement séparé de l’homme biologique. Homme qui n’est pourtant pas que biologique, mais que l’on chosifie à dessein pour l’amener à l’involution.

    Des intervenants invoquaient « l’Antéchrist » et le Diable dans votre précédent billet.
    « Diable » vient du grec « diabolos », terme lui-même tiré du mot « diaballos » formé de 2 parties :
    dia/i> qui signifie entre, à travers,
    – et le verbe ballo qui signifie jeter entre , lancer à travers, donc séparer, désunir. Et donc : dénigrer, médire, mentir, attaquer, accuser, calomnier…

    Partout où règne la désunion, la calomnie, la séparation, se tient le diable.
    C’est donc à raison que vos contributeurs y font référence, si tant est qu’ils ne restent pas dans l’infantilisant « Bien » et « Mal », mais comprennent qu’il s’agit de 2 pôles, l’un « Lumière » et donc « accompli », et l’autre « Ténèbres » et donc « inaccompli ».
    Le pôle « Lumière » participant de la verticalisation de l’Être, le pôle « Ténèbres » le laissant dans l' »Avoir » coupé de sa Source informante : l’Esprit.
    On sème beaucoup sur la terre de nos jours, mais on ne sème plus rien dans le Ciel.
    On nourrit son ventre, ses désirs, mais plus son esprit, sa spiritualité, qui restent affamés.
    On a séparé le Ciel de la Terre en oubliant que nous devions les relier dans un juste équilibre.
    C’est la source des maux que nous vivons actuellement, la cause essentielle qui engendre toutes les situations tragiques et nous noie dans un déluge d’absurdités.
    Vous noterez que le déluge s’exprime jusque dans les inondations de plusieurs de nos départements, l’extériorité répondant toujours à l’intériorité (vérification d’une loi ontologique incontournable).
    Le déluge est l’idée même du chaos du monde, de son anarchie, il nous saisit dans l’exigence d’un accomplissement, d’une prise de conscience.
    A chacun d’y réfléchir.

    2 Timothée 3
    3.1
    Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
    3.2
    Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,
    3.3
    insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien,
    3.4
    traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu,
    3.5
    ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là.
    3.6
    Il en est parmi eux qui s’introduisent dans les maisons, et qui captivent des femmes d’un esprit faible et borné, chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce,
    3.7
    apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité.
    3.8
    De même que Jannès et Jambrès s’opposèrent à Moïse, de même ces hommes s’opposent à la vérité, étant corrompus d’entendement, réprouvés en ce qui concerne la foi.
    3.9
    Mais ils ne feront pas de plus grands progrès; car leur folie sera manifeste pour tous, comme le fut celle de ces deux hommes.

    Bien à vous tous,

  3. Alexandre dit :

    Maxime bonjour .
    Navré que mon message ne fut pas aussi clair que je l’aurais souhaité. J’ai dit mi tort mi raison car Finkielkraut ne clos pas son analyse, il survole le problème, il le limite à deux ou trois constats (les pieds dans des pantoufles ) non révélateurs et surtout pas vraiment représentatifs ( il parle éternellement d’une minorité de la minorité, il en fait une obsession ! ) , il attaque les conséquences et non la cause .
    Maintenant que vous êtes dans l’enseignement, vous avez une prise plus directe avec la réalité et vous devez l’observer. Y’a-t-il matière s’alarmer ? (À partir de la vision de la réalité que vous avez)
    Je vous donne un début de réponse, toutefois si vous trouvez que ca pourrait prêter a polémique, ne le validez pas. (Je comprendrais)

    Nous vivons une époque bien particulière, une époque où nous pouvons être immédiatement et pour un rien qualifiés d’Islamophobes, de réactionnaires, de Fachos et même d’Antisémites.

    Cet état de fait est problématique et nous soumet à une restriction et cela nous empêche d’aborder des sujets qui deviennent de plus en plus préoccupants. Cette entrave implicite aux libertés vient renforcer une autre atteinte qui est celle de la liberté de penser, cette liberté qui permet d’innover, de créer d’envisager….

    Pour comprendre mon propos, je dois préalablement souligner que je suis fermement anti communautariste. Il ne peut exister que deux communautés dans la société (communauté officielle et reconnue) : La famille (avec sa composante, morale, spirituel, et mêmes des stéréotypes …) et la communauté Nationale organisée qui est la réunion de toute ces communautés familiales (un peu comme ces multitudes de cellules qui forment le tissu humain) .
    Tout le reste n’est qu’accessoire..Fiction, anomalie et non déterminant, en fait je peux m’en dispenser.

    La question que je me pose souvent est : A partir de quand est on Français et peut-on se sentir habilité à dire ce que l’on souhaite pour son pays ?
    Je suis de ceux qui pensent qu’il faut un engagement « solennel et publique » du type pacte, contrat ! Et surtout «EXCLUSIF »
    Choisir d’être Français c’est adhérer à la communauté Nationale, c’est donc un choix libre et pris en conscience. Prenons un exemple : Si je veux absolument vivre à Neuilly, je dois en supporter la charge des impôts locaux, mais aussi accepter le règlement de la copropriété (pas foutoir sur le balcon, car je suis face à la T.E ) respecter des usages tels que ne pas mettre de linges aux fenêtres ni de parabole… ne pas faire de bruit tard le soir, jeter mes poubelles par la fenêtre ..(En bref des choses rien de plus normal) et sur cela Mr Finkielkrauft sera en accord avec moi.
    Par contre, dès l’instant ou nous aborderons certains sujets, il considérera que ce sont des détails, qu’il faut évacuer et au pire, on reviendra à la situation évoquée précédemment (qualification restrictive) Pour être juste nous devons admettre que le constat de la situation ne résulte pas d’une seule cause, il existe une pluralité de cause avec une seule conséquence (le foutoir ambiant, dominé par une idéologie à deux balles, encadré par des crétins)
    Je prends un exemple : La ministre et porte parole du gouvernement qui jouit de la double nationalité est « ancienne » responsable d’un groupe de soutien au roi du Maroc. Je ne prendrais que cet exemple, Suis-je en droit d’être choqué ? (double nationalité donc double contrat, double engagement. Selon notre conception du contrat social ? )
    Nous le constaterons avec un député (au hasard) Meyer Habib par exemple, ancien vice président d’un lobby et également de double nationalité qui disserte plus souvent sur le judaïsme et Israël que sur le chômage, la violence faite aux femmes, la précarité, la faillite de notre système scolaire. (Où est l’implication républicaine ? le contrat ? le patriotisme )

    Prenons en un autre Arno Klarsfeld (conseil au conseil d’état payé par nous ) tour extérieur je vous le concède, il est plus virulent sur la shoah que sur une erreur de droit ou les inégalités et ainsi de suite. Des exemples de la sorte j’en ai à discrétion.. et pour toutes les tendances.

    Finkielkraut pointe du doigt quelques dysfonctionnements mais ce sont toujours les mêmes ( Banlieue et islam ) en les amplifiant de la même manière qu’une Caroline Fourest ..( ils sont identiques, ils expriment un rejet en bloc des conséquences occultant les causes et en pointant toujours les même .)

    Ai-je le droit d’imaginer que le Décret Crémieux est toujours d’actualité de nos jours ? Ou que l‘homosexualité détruit la premier composante de la Nation et qui est la cellule familiale ? Je serais immédiatement targué d’antisémite et d’homophobe par l’un et par l’autre ..

    Mais comment occulter par exemple cette république qui donne l’asile politique à une femmen qui va souiller une cathédrale ? alors qu’on interdit à une gamine de 10 ans d’aller à l’école avec un bandana ? Et qu’on refuse l’asile à un Snowden ? l’une cherche a démolir nos valeurs et l‘autre veut juste accéder au savoir qui finira par lui enlever son voile …et le dernier nous donne une leçon de transparence et de démocratie. (ici aussi j’ai autant d’exemple que vous voulez )

    Ne devrait-on pas imposer à la femmen un stage de citoyenneté prononcé par un tribunal de citoyens ?

    Comment faire comprendre à d’autres qu’ils doivent rentrer dans un moule républicaine en fermant les yeux sur d’autres ? C’est là où je dis qu’il y‘a une imposture.

    Ces banlieues ne dessinent pas l’avenir de la France alors que les autres décident du montant de votre impôt et régissent vos droits ? Polluent les tissus sociaux en pointant du doigt des faux problèmes ! Promeuvent une pensée destructrice et discriminatoire.

    La solution n’est pas de commencer par la base, encore qu’à la base c’est vraiment une minorité.. Il faut commencer par en haut !

    C’est d’en haut qu’il faut donner l‘exemple. Et l’accompagner par un effort sans précédent par l’enfance à l’école, l’école donne l’instruction mais ne doit pas déborder de son champs d’action en se substituant à la communauté Familiale et sa composante .

    Hélas cela semble étranger à Finkielkraut. Et pourtant la solution est bien dans cette voie !

    Pour le reste, les politiques.. les nommés.ne sont pas les héritiers d’un droit divin, ils sont élus par la volonté populaire et après l’abolition des privilèges ne serait il pas l’heure de se débarrasser des privilégiés. . Mais il est vrai qu’il est plus simple d’oublier le peuple et occasionnellement lui montrer un coupable avec le renfort de quelques intellos et se donnant ainsi bonne conscience.
    Maxime, très sincèrement si vous pensez que mon propos risque de … ne le publiez pas. En fait, c’est plus pour vous que j’ai répondu .

  4. georges dit :

    Il doit y avoir quelque chose de jouissif dans cette auto-flagellation et cette mise au pilori permanente .La société occidentale se complet dans la mortification et la délation .Ceux qui ne sont pas atteints ,tel Finkielkraut ,sont considérés comme des démons aux yeux des trouillards pathologiques.

  5. Edith dit :

    Cette plainteau CSA ne fera qu’accentuer la fracture actuelle, je trouve cela absurde de la part d’une conseillère régionale. Soit elle n’a rien compris au film, soit c’est vraiment un choix d’extrême-gauche. En tout cas les dessins de votre blog sont très beaux, c’est de vous ?

  6. Mich dit :

    Excellent article Mr tandonnet. Et pourquoi pas un prochain pour défendre le choix récent des suisses 😉 ?

  7. Plume dit :

    Monsieur Tandonnet,
    A François : Merci pour la vidéo.
    Vous avez sans doute raison. En fait, en creux, la façon de s’exprimer (pardon, si je n’emploie pas le mot juste) met en évidence les maux de notre temps : le temps mediatique beaucoup trop rapide qui rend impatients à tord les observateurs (dont nous sommes), qui les empêche de réfléchir, d’analyser avec sérénité et méthode. Si vous n’avez pas la gouaille et la vitesse de répartie qui conviennent, alors on vous regarde avec condescendance, quelque soit votre talent, votre savoir, la justesse de vos propos.

  8. François dit :

    @ Plume,
    Regardez l’interview de M. Alain Finkielkraut faite par M. Bilger (« Justice au singulier ») :

    Il s’en explique vers la 14e minute. Vous confondez, me semble-t-il, éloquence et aptitude au dialogue … Pour une fois que quelqu’un emploie les mots justes, ne boudons pas notre plaisir.

    @ Audigey Henri
    J’émets quelques doutes sur le règne de l’antéchrist, parce que qu’à mon avis on en est loin. Il y a eu des périodes bien plus troubles que cela dans notre histoire : notre gouvernement n’en est pas (encore) arrivé à déporter en Guyane les prêtres réfractaires (1792 – 1796) ou, plus proche de nous, les expulsions des congrégations qui ont suivi la loi de 1905. Sur un ton plus malicieux, j’irais même jusqu’à écrire que Satan est en congé longue durée grâce à notre personnel politique …
    Pour votre dernière question (que faire ?), c’est continuer à se battre, non avec des armes, mais avec des mots et nos pieds. C’est également apporter notre soutien à ceux qui ont le courage d’exprimer publiquement notre modeste point de vue et cela fonctionne. Regardez les meilleures ventes de livres ! On y trouve « L’identité malheureuse » et « Hexagone » de Laurent Deutsch. Il faut laisser les gauchistes se déconsidérer tout seuls (et ils le font à merveille) :
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/02/08/97001-20140208FILWWW00187-heurts-a-rennes-en-marge-d-un-meeting-fn.php
    (et pourtant je n’aime pas beaucoup le FN)

  9. fredi maque dit :

    Défendre Finky, la liberté d’expression, combattre la tentation totalitaire….
    Que de paradoxes qui signent l’échec de la gauche !
    Et Libération de devenir un réseau social…..

  10. Freddie dit :

    J’avoue ne pas être très optimiste pour la suite. La droite est tétanisée, la gauche est haineuse, et ça m’étonnerait que les Français remettent en cause leur appartenance à leur famille politique habituelle aux prochaines élections, ou alors de façon marginale. Je crains le pire, comme par exemple un scenario avec à la tête de l’Etat le ministre qui enferme les étudiants contestataires et met les mères de famille en garde à vue, et laisse courir les truands, qui pose à l’anti-antisémite en s’en prenant à un histrion tandis que le pays vend des armes aux terroristes et que la télé diffuse de la propagande à tour de bras. Quant à l’école et sa déculturation n’en parlons pas, à mon avis c’est la raison majeure pour quitter ce pays, quand on est un jeune couple en âge d’avoir des enfants à élever.

  11. Freddie dit :

    @Audigey Henri, rassurez-vous, tous les athées (j’en suis) ne sont pas pour cette avalanche de réformes… A part ça, Finkielkraut répond : http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/02/07/31003-20140207ARTFIG00274-alain-finkielkraut-une-partie-de-la-gauche-a-perdu-la-raison-et-la-memoire.php et il a raison, on dirait que ces gens sont dingues. Ceci dit, ils existent. On doit s’interroger sur l’existence, en France, d’un parti majeur qui n’a de cesse, une fois arrivé au pouvoir, que de détruire la civilisation française. C’est l’indice qu’il y a tout de même énormément de gens mal dans leur peau dans ce pays. Qu’est-ce qui se passe, en France, pour qu’autant de Français veuillent détruire la France ?

  12. Frederic_N dit :

    Merci beaucoup , M Tandonnet pour ce billet !
    Il a beaucoup plus d’échos que vous ne le pensez ! Même si il faudra du temps pour que les gens de gauche ouvrent les yeux !
    amitiés

    • FredericN, sont-ils vraiment de gauche d’ailleurs? La gauche défend le peuple, la liberté. Ce sont des idéologues bien pensant, intolérants et pas très intelligent, voilà tout…
      MT

  13. Audigey Henri dit :

    les socialistes accélèrent leurs réformes, pressés par la peur de perdre le pouvoir, espérant
    que l’on ne puisse revenir sur ces délires. Ce qui est d’ailleurs à craindre car la droite est
    muette et tétanisée. Mais il me semble évident que leur but et de détruire le christianisme, car
    toutes leurs réformes sont contraires à l’anthropologie chrétienne : mariage pour tous,
    promotion de toutes les déviances sexuelles, négation des différences sexuelles, avortement
    gratuit en libre service, enseignement de la théorie du genre (qui n’existe pas !), création d’un homme nouveau libéré de toutes références du passé en route vers l’immortalité grâce aux avancées de la médecine, suppression de la liberté d’expression, etc..; pour ce faire ils
    n’hésitent pas à s’allier et à favoriser l’islam, niant farouchement le danger mortel pour notre
    civilisation que cette religion lui fait courir . Travestissant l’histoire ils gomment 14 siècles de
    conquêtes sanglantes, clamant que l’islam est compatible avec la démocratie !
    Si l’on est chrétien comment ne pas voir que c’est le Mal qui est au pouvoir, que le règne de
    l’antéchrist est arrivé. Ils (les socialistes) veulent un monde complètement athée, libéré de toute
    transcendance, où l’homme est source de lui- même.
    Mon cher Maxime je profite de ce message pour vous dire toute l’estime que j’ai pour vous, à travers vos billets et à votre parcours (je me permets, grâce, ou à cause de mon âge de
    vous appeler par votre prénom et de plus je suis, comme vous bordelais )
    La situation est très inquiétante et désespérante, que faire ?…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s