Le grand dégoût

imagesM65792HISur les ondes, nous n’entendons plus qu’un refrain depuis 3 jours: « c’est une affaire privée ». Et nous franchouillards, bien plus intelligents que les autres comme chacun sait, notamment que les Américains, les Anglais et les Allemands, nous ne nous intéressons pas à la vie privée des dirigeants! D’ailleurs (dernière trouvaille médiatique), n’est-ce pas la faute des services de sécurité qui protègent si mal le président? Et toute la classe dirigeante, de l’extrême droite à l’extrême gauche, en passant par le centriste Alain Juppé, à l’unisson, solidaire, se cale sur ce discours, piquants érigées comme un hérisson. Mais non! Ce n’est pas le problème! On est bien d’accord: chacun fait strictement ce qu’il veut avec sa vie.  Nous ne sommes en aucun cas dans une logique puritaine. Le problème, c’est le grand écart entre « la France d’en haut », cette espèce de cour monarchique dégénérée et la « France d’en bas » qui trime pour s’en sortir. Un sondage CEVIPOF du 13 juin (réalisée avant l’affaire) le souligne: 87% des Français estiment que les hommes politiques ne se préoccupent pas des « gens comme eux ». 11% font confiance aux partis politiques. La politique inspire du dégoût à 31% des Français et à 36% de la méfiance. Alors quoi? Moi dans mes activités d’enseignement universitaire, à Créteil, je vois des jeunes filles et garçons, de 20 à 25 ans, de toutes origines, faut-il le préciser, qui bossent 8 heures par jour pour des stages rémunérés 1/3 du SMIC, et traversent toute la région parisienne dans les transports en commun surpeuplés, sales et dangereux pour venir suivre les cours du soir et tenter de se faire une place dans la société. Et pendant ce temps, le roi et sa cour s’amusent. Oubli de l’intérêt public au profit du culte de l’ego. Et la démocratie, la politique, la République s’effondrent dans l’indifférence générale, au profit d’un climat d’anarchie, de nihilisme,de chaos, de montée de la haine et des extrêmes. Le problème, mesdames et messieurs, il est là bien entendu! On a compris que les politiques n’allaient pas changer le monde, ni la vie. Qu’ils se montrent dignes des électeurs, dignes des citoyens, c’est vraiment le minimum…

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

45 commentaires pour Le grand dégoût

  1. Orage dit :

    Vous vous étiez sacrément laché, Maxime! Comme je reçois vos billets par mail, j’avais été choquée par la fin de la phrase « On est bien d’accord, chacun fait ce qu’il veut… » mais vous avez rectifié, ouf!

  2. Koufra dit :

    Jean-marc ayrault, Christiane taubira, la nouvelle secrétaire générale des verts… Beaucoup ferait pire… Mais cela relève d’une contradiction profonde entre la fonction politique et leur volonté nombriliste d’autosatisfaction décorellee de l’intérêt général et encore plus de l’intérêt national.

    Je trouve incroyable de voir un président de la république obligé de dire qu’il serait patriote (on le croit ou pas …), … Et encore pire de voir la belkacem corriger les propos du président et signifier que  » dans sa bouche, patriote, ça veut dire qu’il veut que la France gagne économiquement »… Ça en dit long sur son patriotisme, à elle, envers la France!

    On se demande de quel droit elle le dit, elle n’est pas que je sache porte parole du président…

    Trop d’intérêts privés ou étrangers tournent autour de ce pays président dont la force de conviction dure quelques jours…

  3. MICHAUD Alex dit :

    Un hommage appuyé et authentique analysant finement la détresse amoureuse que doit ressentir Mme TRIERWEILER, à qui je souhaite un sursaut salvateur en quittant ce rustre:

    Article de Tahar BEN JELLOUN: Lettre à Valérie TRIERWEILER. Le Point du 13 Janvier 2014.
    Tout y est dit, sans hurler avec les loups, en désignant le seul responsable de ce marivaudage élyséen: F.H.

  4. Annick dit :

    @Koufra, OK, je vote pour vous. Vous avez raison, impossible de faire pire.

    Il est imprudent et inconséquent pour lui même et pour son pays.
    La preuve qu’il n’a pas la tête sur les épaules.
    Quand je pense aux procédures et enquêtes auxquelles ont est soumis dès que l’on travaille dans une industrie un tant soit peu « sensible », il est certain que cet homme est totalement déconnecté du monde réel et totalement incompétent à conduire un peuple.

    Plus que le dégoût, c’est l’effroi.

    Bien à vous tous,

  5. Willy dit :

    Bonjour Maxime,

    Juste un chiffre:
    en 1990 il y avait en France 28 patis politiques.
    On en denombre 285 en 2013…..

    Sans commentaires…

    Bien a vous

  6. noop dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,
    vous finissez la dessus, « la dignité » et vous avez bien raison. Hier quand j’ai entendu le président s’en prévaloir, contre la presse, je me suis dis : « il est gonflé » le bonhomme, lui qui au moins par deux fois publiquement à trompé ses compagnes, les « amours de sa vie »… Dignité oui c’est cela.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s