Le massacre oublié

imagesS7ZDCBJPLes polémiques politico-médiatiques, qui s’enchaînent au fil des jours à un rythme infernal, nous détournent de l’essentiel. Et si nous parlions des sujets qui n’intéressent personne? Une organisation non gouvernementale, Portes ouvertes, a publié le 8 janvier un rapport  qui fait froid dans le dos. En 2013, 2123 chrétiens, catholiques, protestants, orthodoxes, coptes, ont été massacrés du fait de la pratique de leur religion. Ce chiffre a doublé en un an. La Corée du Nord est le pays où les persécutions ont été les plus nombreuses, suivi de la Somalie, de la Syrie, de l’Irak et de l’Afghanistan. En Syrie, 1213 chrétiens ont été assassinés.  En Egypte, 492 églises coptes ont été incendiées. Au Pakistan, un double attentat sur des lieux de culte, à Peshawar, le 22 septembre, a causé la mort de 89 chrétiens. Cet « hiver chrétien« , comme le qualifie l’ONG, oblige des centaines de milliers de personnes à fuir leur pays, à quitter leur maison, leur métier, en particulier d’Irak et de Syrie.  Le sujet est tabou puisque personne ou presque n’en parle dans les médias. Puisse ce petit blog, à son très modeste niveau, contribuer à briser le silence…article_11f75c775542a7af9ebd73237e3e2a1bd3c2b3cf

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour Le massacre oublié

  1. MICHAUD Alex dit :

    A Berdepas. Il faut savoir que ce ne sera que la onzième fois que l’armée française intervient en Centrafrique (une fois de plus). Donc ce ne sera ni la première, ni la dernière, puisque la grande majorité des pays africains sont instables, en proie aux guerres civiles, souvent claniques et tribales ou avec des voisins pour des différends frontaliers et territoriaux ancestraux, hérités de l’époque coloniale, avec le partage artificiel du continent entre Français et Anglais (Incident de Fachoda). Les indépendances étaient à ce prix, sans construction étatique et historique forte, avec une identité nationale fluctuante (guerre du Biafra). D’où l’intérêt de ne pas brader la notre, tant qu’elle existe encore.
    – Philippe HUGON. Géopolitique de l’Afrique. Armand COLIN- SEDES.

    J'aime

  2. elkana dit :

    Merci, Maxime de nous rappeler ces réalités ahurissantes.

    J'aime

  3. MICHAUD Alex dit :

    AAbbbb

    J'aime

  4. koufra dit :

    Il me semble que l’escalade dans l’horreur devient de plus en plus la norme dans les conflits présents et à venir.

    Je ne pense pas être spécialement sensible mais je dois dire que cela m’affecte émotionnellement, particuliérement le drame de Nairobi.

    Il y avait là selon moi quelque chose de nouveau dans l’horreur, une sorte de seuil franchi.

    J’ai resenti comme une sorte d’échec de l’humanité et une sorte d’échec personnel à faire vivre mes enfants dans un monde aussi sûr que celui dans lequel j’ai vécu.

    Comme si l’Occident allait rentré dans une de ces périodes de l’Histoire où elle ne sera plus de son destin, une sorte de fatum.

    Mon discours n’est bien entendu pas un discours factuel mais une sorte de vision résignée face au fait que nous devrons faire face à des instants tragiques.

    La seule chose pour laquelle nous pourrons encore exercer notre libre arbitre sera peut être la manière par laquelle nous agirons, avec une vision chrétienne de l’Humanité dans un monde qui sera tout autre.

    http://www.frederichelbert.com/20130929/nairobi-labomination-decouverte-au-kenya-les-tortures-infligees-au-otages-des-shebab

    http://lci.tf1.fr/monde/afrique/centrafrique-actes-de-cannibalisme-a-bangui-8345372.html

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/05/15/cannibalisme-en-syrie-l-asl-promet-de-punir-le-coupable_3229372_3218.html

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.