2014

imagesZA666J5OLes voeux de cette nouvelle année ont un son étrange, inhabituel. 2014 fait inévitablement songer au centenaire du déclenchement la Grande Guerre. Peu d’années ont autant compté dans l’histoire de l’humanité et notre monde moderne est né de cet événement: une épouvantable boucherie, le martyr et la destruction d’une génération, l’effondrement de l’Europe, l’avènement des régimes totalitaires, la deuxième guerre mondiale, la guerre froide… L’époque actuelle, ses valeurs et ses modes de vie, découle directement de cette effroyable tragédie. Le 1er janvier  1914, qui se doutait un instant que le monde allait plonger dans l’horreur et basculer soudain. Personne n’en avait la moindre idée. le Figaro titrait même, en première page, au sujet de cette nouvelle année: « Dans la paix du soir » (…) Tout est calme et soudain, des événements dont nul ne soupçonnait la possibilité s’enclenchent, et entraînent la planète dans un bouleversement radical sans que personne ne maîtrise plus rien. Cette muraille opaque du proche avenir, c’est aussi la misère de notre condition humaine. Que sera 2014? Sans être particulièrement superstitieux, j’ai du mal à imaginer que cette année sera comme les autres… Cela ne m’empêchera pas de présenter mes meilleurs voeux aux visiteurs (500 à 1000 par jour) et aux contributeurs de ce blog, avec mes remerciements et mes sentiments les plus amicaux.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

49 commentaires pour 2014

  1. Koufra dit :

    2014 sera probablement l’année de la fin de la guerre en Syrie et d’un grand remodelage mais 2014 signera également le retour de grands dangers sécuritaires en Europe.

    http://mobile.dudamobile.com/site/unionrepublicaine?url=http%3A%2F%2Funionrepublicaine.fr%2Fperspectives-levantines-vers-un-nouveau-picot-sykes%2F&dm_redirected=true#2899

  2. Koufra dit :

    Bonne année à vous Maxime, ainsi qu’à tous les contributeurs de ce blog.

    Koufra

  3. Frederic_N dit :

    @simple citoyen
    La commission n’est pas une instance dirigeante. C’est le conseil qui dirige. La commission fait deux choses :
    1. Elle gère les Traités qui ont valeur constitutionnelle.
    2. Elle prend des coups à la place des hommes politiques nationaux, qui trouvent astucieux, de faire croire à leurs électeurs que c’est la commission qui est responsable de leurs décisions, ce qui est faux – mais, vous le reconnaitrez avec moi, largement plus rentable sur le plan électoral.
    Je vous renvoie sur le plan à l’interview d’un dirigeant grec qui a eu le courage ( ou le cynisme) d’expliquer qu’ils avaient eu tort de charger « Bruxelles et l’Allemagne »
    Amicalement

  4. simple citoyen dit :

    @Frederic_N: Je suis tout à fait votre propos. Ce n’est cependant pas de mise me semble-t-il ici. La Commission Européenne justifie ainsi sa position: « Nous n’organiserons pas d’évènements commémoratifs, étant donné que 2014 a des significations très différentes dans plusieurs pays, mais nous n’excluons pas que le président et les commissaires assistent à certains événements s’ils y sont conviés ». Vous conviendrez qu’on est loin de l’analyse, fort à propos, que vous en faites.
    Par ailleurs, et c’est le lien que j’avais fait avec le texte de notre hôte, nous parlons de 1914. De l’entrée en guerre et de ce qui nous y a conduit, et non de la commémoration de la bravoure et du sacrifice de nos citoyens respectifs. On ne saurait être plus au coeur de cette idée de l’Europe dont vous parlez.
    Le meilleur moyen de s’assurer de ne pas répéter les erreurs du passé est d’en comprendre les causes et d’en écrire et partager l’histoire. Votre réflexion en est empreinte. Si l’Europe est bien le fruit de la conscience collective à laquelle vous faites référence, il me semblerait opportun au contraire que nos instances dirigeantes s’en inspirent et y méditent.

  5. Frederic_N dit :

    @simple citoyen
    Je ne partage pas votre opinion sur la commission européenne. Elle est parfaitement dans son rôle sur cette question. C’est aux Nations à célébrer le courage de leurs soldats, car ils sont morts pour leurs patries ( au pluriel) – L’Europe est le produit de la conscience que les Nations en questions ont commis une erreur, ce que nous pensons tous ; elle ne peut donc que s’effacer ici devant les Nations
    Ce n’est d’ailleurs pas que de la dialectique ; j’oserai dire que c’est la grandeur de la civilisation Européenne que d’avoir réussi à tirer ce bilan d’une guerre aussi meurtrière – et un bilan commun , à Londres, Paris, Berlin ou Rome.. Alors que les peuples se déchirent pendant des siècles dans ce genre de conflits. Que l’on pense aux chiites et aux sunnites !!
    Je crois que c’est R Aron qui faisait le parallèle entre les guerres mondiales et la guerre du Polopponèse : la Grèce est entrée à ce moment dans un déclin irréversible. Mais à part Thuycidide quels sont les Grecs, qui ont été capables de comprendre que c’est leur civilisation qui était en jeu ? Je crois que nous nous l’avons compris

    • michel43 dit :

      dans les années a venir;;l’Europe va connaitre une troisièmes guerre…elle sera Religieuse; sujet tabous;;pour le moment? regarder; dans tout les pays de cette Europe LA.. quelle religion va dominer l »AUTRE.. Heureusement; il y a des gens qui commence a y penser; sérieusement. dans TOUT les pays;

  6. Hurluberlu dit :

    Meilleurs vœux à Maxime Tandonnet et à ses lecteurs.
    L’Histoire est un éternel recommencement. Malgré le rapprochement des dates « 1914 et 2014 », rien ne permet de soupçonner que la catastrophe d’il y a un siècle risque de se reproduire.
    L’époque actuelle est compliquée car nos dirigeants, écartelés entre des exigences contradictoires et irréalisables, se sont réfugiés dans la duplicité, l’hypocrisie et la fourberie.
    Sans un retour à la transparence et à une politique fondée sur la réalité et la vérité, nous risquons de « pédaler longtemps dans la choucroute ». Pour accéder à celà, la difficulté est de rapprocher des points de vue de plus en plus divergents.

    • Huluberlu, certes on ne remonte jamais le cours d’un fleuve mais les événements qui correspondent à « l’humaine nature » se reproduisent sous des formes différentes…
      Maxime

  7. Cher M. Tandonnet,

    Bonne et heureuse année à vous et à tous les participants de ce blog.

    Pour aller dans votre sens, j’ai lu, il y a quelques mois, un article dans lequel un très proche de Hollande était interrogé. Il se plaignait que le président ne lisait pas!
    Qu’il n’avait aucune propension à la curiosité intellectuelle, aucun goût pour la réflexion historique, aucune capacité à remettre en cause ses idées par le travail intellectuel et le dialogue!

    Voilà l’homme inculte qui nous dirige. Seul son habitus de haut-fonctionnaire lui permet de donner encore le change mais il est désormais démasqué comme imposteur! Et les médias persistent à nous dire qu’il est intelligent, qu’il est un fin analyste politique, un fin manœuvrier…
    Non, il est bête, inculte et surtout, surtout, par dessus-tout, SECTAIRE! Ses blagues, ses erreurs et ses crispations doctrinaires le prouvent amplement.

    Il met désormais clairement le pays en danger. J’ai peur pour mon pays, peur que son effondrement moral et économique soit irréversible.
    Il est plus que temps que des voix fortes et autorisées se lèvent pour demander son départ avant que la catastrophe soit irrémédiable.

  8. CORBEAU dit :

    Bonjour Maxime,

    2014 sera ou ne sera pas !… Trop pessimiste pour laisser un message…à part celui-ci qui se termine par une citation que j’ai déjà partagée avec vous tous:

    Moi président je suis le fossoyeur de la famille, moi président je suis le fossoyeur des classes moyennes,moi président je suis le fossoyeur des riches à 4000€ ,moi président je suis le fossoyeur des propriétaires,moi président je suis le fossoyeur de l’entreprise, moi président je suis le fossoyeur de l’emploi,moi président je suis fossoyeur de l’apprentissage, moi président je suis fossoyeur de la république démocratique chrétienne, moi président je suis le fossoyeur de nos origines, moi président je suis le fossoyeur de la nation , moi président je suis le fossoyeur de la FRANCE !!!

    “Celui qui parle aux citoyens de leurs droits sans leur rappeler leurs devoirs est un flatteur qui les trompe ou un fripon qui les pille ou un ambitieux qui cherche à les asservir” !

    François-Antoine de Boissy D’ANGLASS:

    Bien cordialement à tous.

  9. simple citoyen dit :

    Cher Maxime Tandonnet,
    plutôt que de sacrifier à cet exercice dont on se débarrasse en souhaitant à son prochain l’évidence et le superflus, ce qui bien entendu nous dispense de nommer ce dont il s’agirait à propos, je tenais à vous remercier d’avoir eu la courtoisie et l’humanité de partager avec nous réflexions et pensées au cours de l’année écoulée.
    Merci donc de cette générosité.
    En ce qui concerne ce billet proprement dit, j’ai lu celui-ci qui y fait écho en quelque sorte:
    http://thediplomat.com/2014/01/rhyme-and-reason-why-2014-doesnt-have-to-be-1914/
    Et cette série d’articles de Romaric Godin (je ne poste que le lien vers le dernier car il contient ceux vers les 4 précédents): http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20131228trib000802935/l-economie-mondiale-en-1914-55-l-economie-a-t-elle-conduit-l-europe-a-la-guerre-.html
    Enfin, comment ne pas penser à ce que la Commission Européenne, décidément de tous les mauvais coups ou presque, ait décidé de ne pas commémorer la Grande Guerre cette année justement: http://www.euractiv.fr/general/le-centenaire-de-la-grande-guerr-news-532586
    Très amicalement

  10. Freddie dit :

    En plus, la plupart des élites sont souvent rapides à suivre les maîtres du moment. Ce n’est pas nouveau, sinon, je le redis, nous parlerions non pas un dérivé du latin, mais un dérivé du gaulois.

  11. Freddie dit :

    Je ne suis même pas sûre que les élections changent tellement de choses. D’après ce que je constate, les gens s’identifient psychologiquement à une « famille » politique. Ils peuvent regretter que le cousin, l’oncle ou la tante ne soient pas plus compétents, mais ce n’est pas ce qui les fait changer de « famille ». J’ai vu récemment à la télé une dame regretter que Hollande fasse une politique « de droite ». Elle est de gauche, et bien sûr ne se remet pas en question. Bien sûr, pour elle, si la gauche est décevante, c’est parce qu’elle n’est pas assez de gauche. Et réciproquement, les gens de droite se plaignent souvent que la droite fasse une politique de gauche. Mais ils continuent à voter à droite. Cela ne m’étonnerait pas que les prochains scrutins soient proches des précédents, quoi qu’il arrive. Dans les petites villes, par ailleurs, de plus en plus d’élus refusent de se présenter sous étiquette (ce qui ne les empêche pas de faire des bêtises, comme les autres…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s