Petite anecdote

imagesMes billets, ne sont ni optimistes ni pessimistes, deux notions que je récuse, mais d’un réalisme parfois plutôt sombre, je l’admets bien volontiers. C’est pourquoi j’aimerais raconter une petite anecdote de la vie quotidienne qui m’a fait plaisir. Hier soir, je suis rentré tard à mon domicile, en raison d’un travail qui m’occupe en grande banlieue parisienne. Je suis dans le métro, seul en présence d’une bande de quatre ou cinq jeunes turbulents au style « cité ».  Epuisé, l’esprit ailleurs, vers 23 heures, je pose par mégarde mon téléphone portable sur la banquette à côté de moi et l’oublie en sortant de la rame. Réalisant une fois chez moi la perte du précieux outil – plus de 300 contacts dont celui de personnalités sensibles – je suis effondré, comme on l’est toujours en ce genre de circonstances. Sans y croire un instant, par simple acquit de conscience, comme on dit, je retourne sur la ligne 8, dans la direction Créteil la Pointe du Lac, c’est-à-dire la station terminus, située dans un quartier très populaire. Sans l’ombre d’un espoir, je tombe sur un Monsieur derrière son guichet encore ouvert à cette heure avancée de la nuit. Et là, bonheur: mon téléphone, un bel appareil, a été rapporté par le groupe d’adolescents. « Vous avez une sacrée chance » me dit l’agent de la RATP. Certes, mais l’anecdote est véridique – parole d’honneur –  et se passe de tout commentaire…

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Petite anecdote

  1. Chris dit :

    J’ai une fois un peu couru après un type qui avait fait tombé un billet de 20 euros pour le lui rendre. Il était éffaré.

  2. georges dit :

    OUF,ça rassure.

  3. un lecteur attentif dit :

    Réjouissons nous de votre chance en effet. Mais interrogeons nous sur le fait que l’on soit amené à rapporter et souligner un tel fait, qui définit a contrario notre nouvelle société….

  4. Plume dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Dans un reportage sur France2 ou une chaîne info sur les deux soldats morts en Centrafrique : une interview des amis d’enfance du Caporal Vokaer né dans une cité de la banlieue parisienne. Ils avaient aussi le ‘style cité’ comme vous dites, et ils disaient combien ils admiraient leur ami, combien ils avaient respecté sa décision de s’engager dans l’armée. Un autre reportage a, par la suite, montré la ‘marche blanche’ qu’ils avaient organisée en hommage à ce soldat.et qu’ils avaient demandé à ce qu’une minute de silence soit observée au prochain match du PSG dont le caporal Vokaer était un grand supporter. Voilà.
    Ce sont les adultes, en premier lieu les parents, puis les enseignants,qui sont en très grande partie responsables de l’éducation des enfants, des jeunes, de ce qu’ils croient permis ou pas, correct ou pas, mal ou bien. Dans une certaine mesure, les responsables politiques également puisqu’ils donnent l’exemple ou pas, impriment ou pas une certaine vision de la société, imposent ou pas une certaine idéologie.
    Or, en ce moment, le ministre de l’intérieur facilite la mise en accusation des policiers, le ministre de la justice dit qu’à moins de commettre un délit ou crime passible de plus de 5 ans de prison, on reste libre, le ministre de l’éducation nationale pense qu’on peut légaliser la consommation de cannabis, le premier ministre (si l’on en croit le fameux rapport qu’il a laissé publier sur le site internet de Matignon) serait en faveur d’un communautarisme poussé à l’extrême, etc…,
    Heureusement, malgré cela, il y a encore de petits miracles comme des jeunes qui rapportent un portable oublié ou qui rendent un vibrant hommage à un soldat mort pour la France.

  5. Freddie dit :

    Oui, ça arrive, Maxime. Heureusement. Récemment, j’ai eu l’occasion de rendre leur portefeuille, avec toutes les cartes d’identité et de crédit, à deux personnes. Vous me direz, je n’ai pas ce quon appelle aujourd’hui le style banlieue, et pourtant une bonne partie de ma famille a habité le 9-3, comme on dit. Eh bien, style banlieue ou pas, cela surprend les gens qu’on leur rende quelque chose de perdu. J’ai notamment trouvé un petit sac avec tous les papiers de la personne sur un banc d’arrêt de bus. La plupart des gens qui m’accompagnaient me conseillaient de le donner au conducteur pour que le sac soit aux objets trouvés de la RATP, mais j’ai pensé, étant donné que le sac était posé bien au milieu du banc et pas tombé par terre, que peut-être la personne avait été volée ailleurs et que les voleurs avaient ensuite posé le sac là. Dans ce cas, la personne n’irait jamais se renseigner à la RATP. J’ai donc ouvert le sac (en priant pour qu’il n’y ait pas de bombe), découvert les coordonnées de la personne et l’ai prévenue. Bingo ! Effectivement, le sac, volé dans une librairie à Montparnasse, avait été délesté de son liquide (mais pas des papiers) et posé sur ce banc, à la Bastille.

  6. fleur dit :

    bonne nouvelle qui nous réjouit pour vous! 🙂

  7. Bresito dit :

    Bonjour Mr Tandonnet,
    Eh oui, aujourd’hui, on s’étonne de la normalité, c’est vous dire la décadance de notre société « de France », ne parlons plus de « Française » !
    Allez faire un tour en Suisse, vous y découvrirez un vrai respect mutuel. On n’y crache pas parterre, on n’y traverse pas les routes en dehors des passages cloutés, et on n’y privilégie pas les étangers aux Suisses !
    Etonnant non ? Et le vol n’est pas la normalité…
    ça vous laisse « Baba » non ?

  8. Sceptique dit :

    Toute les généralisations, du genre « toutes les anglaises sont rousses », « tous les crétois sont menteurs », et quelques autres vraiment obsolètes, sont fausses. Il y a plus d’étonnement pour un téléphone oublié et retrouvé, que pour cent téléphones volés à jamais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s