Un vent de folie

Le_parc_du_Verney_de_Chamb_ry_victime_du_ventIl vient de se passer un phénomène étrange dans notre pays. Le parti socialiste a tenu hier un meeting « contre l’extrémisme ». On pourrait imaginer que cette formation politique ait eu l’idée géniale d’organiser une manifestation publique en faveur de la tolérance et de la modération, ce dont notre pays aurait le plus grand besoin. Or, quels sont les mots qui en sont ressortis : « racistes, xénophobes, égoïstes compulsifs, archaïques, obsédés des ennemis, offensive réactionnaire et anti républicaine de la part du bloc droitier », etc. Voici un PS au bout du rouleau, accablé par les échecs, l’explosion du chômage dont il est en partie responsable par sa politique fiscale, confronté à une impasse politique totale, qui au nom de la lutte contre l’extrémisme, verse lui-même dans l’extrémisme le plus outrancier. Il ne vise personne en particulier mais ce qui lui rappelle la « manif pour tous« ,  se voyant encerclé de monstres réactionnaires. Il n’est pas le seul d’ailleurs, cette tendance à la paranoïa qui consiste à insulter et lyncher tout ce qui dévie de la ligne officielle ne fait que s’amplifier avec la crise, comme le montre la une du Point, traitant de « néocons »  les personnalités exprimant un point de vue critique vis-à-vis de l’évolution du monde, appliquant le principe d’amalgame qui est un vieil outil des plus extrémistes. L’espoir, l’envie de continuer, il ne faut surtout pas les chercher dans ce monde politico-médiatique qui est devenu fou, mais dans la vie quotidienne. En ce moment, par exemple, je travaille sur les banlieues les plus déshéritées et les plus éloignées de tout. Dans des conditions épouvantables, l’exclusion de masse, la violence, le chaos, la pauvreté absolue, la misère sociale la plus sombre, je fais la connaissance de personnes remarquables, qui ne sont pas des héros, mais de simples citoyens désireux de faire leur devoir, parmi les principaux de collège, des petits commerçants, les policiers, élus, travailleurs sociaux. Ceux-là, je vous assure, il vaut mieux ne pas leur parler du monde politico-médiatique actuel, d’aucun parti, qu’il soit soi-disant « socialiste » soi-disant « national » ou autre. Ce n’est même pas de l’écœurement qu’ils éprouvent vis à vis de ce monde politico-médiatique et de ses partis, mais pire: de l’indifférence.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Un vent de folie

  1. georges dit :

    Jacques de guise
    Allez faire un tour à deux pas du » Berlaymont »dans le parc du cinquantenaire ( Bruxelles CEE).Une statue y commémore la fin du traditionnel esclavagisme arabe envers les africains noirs et ce grâce aux troupes belgo-congolaises ,figurez-vous qu’afin de ménager les susceptibilités des fidèles de la mosquée toute proche ,le mot arabe et arabische( en néerlandais )ont été occultés par les autorités locales avant que l’édifice ne soit totalement rasé.Une vision de l’histoire à la carte car autant la critique de la colonisation du Congo par les belges est soumise à la culpabilisation éternelle autant celle des » innocents » ,dont les descendants pratiquent encore le même genre de pratiques et duquel le Qatar (gros investisseur en Europe) est un parfait exemple ,est édulcorée à l’extrême .C’est pas beau la censure intéressée made in Europe…

    • @Georges
      Merci de ces commentaires.
      La censure européenne est celle d’une élite n’ayant plus le sens des réalités, celle qui ne veut pas voir car elle vis dans sa bulle. Ces enfants vont dans des écoles privés qui se retrouvent aller dans les meilleures hautes écoles ayant les meilleurs job car eux peuvent déménagé car ils ont les moyens.
      Nous vivons une sorte de bourgeoisie-monarchie bien enracinée qui ne disparaîtrait pas de si tôt.
      JdG

  2. Bresito dit :

    Bonjour Mr Tandonnet,
    Je constate que vos propos rejoignent de plus en plus la « France du terrain », celle qui vit au quotidien les méfaits et leurs conséquences de la classe politique (sans aucune exception).
    Tous ces désinformateurs, manipulateurs et j’en passe, dégoutent les français. Ce sont eux non pas des Néo mais les vrais !
    Et les médias les couvrent encore, c’est vous dire ce qu’il reste à faire…
    Les moutons vont peut être comprendre que politicien est un métier, pas très reluisant de part ces composants actuels.
    La première réforme à faire est sans aucun doute la remise à plat de la classe politque avant celle de la fiscalité !
    Le racisme, toujours le même sujet bien exploité, à des fins de destructions bien orchestrées, lequel, celui qui a fait que les pieds noirs ont subis en 62 en se faisant expulsés* d’un pays qu’ils ont développés économiquement
    * voir massacrés (mais là on oublie !)

  3. Philippe de Lestapis dit :

    bonjour, je comprends tout à fait votre émotion à la suite de la campagne de haine engagée par les socialistes qui sont au bout du rouleau. ils sont terrorisés par les prochaines elections et l’idée lançée par le senateur terrasse et plusieurs politiciens de faire un gouvernement de coalition gauche/droite en est la preuve evidente :ils sont au bout et notre malheureux pays à genoux !!! cordialement

  4. Frederic_N dit :

    maxime
    Vous écrivez dans ce post :
     » je fais la connaissance de personnes remarquables, qui ne sont pas des héros, mais de simples citoyens désireux de faire leur devoir, parmi les principaux de collège, des petits commerçants, les policiers, élus, travailleurs sociaux »
    Sachez que vous n’êtes pas le seul à faire ce genre d’expérience. Beaucoup disent des choses très semblables à ce que vous écrivez. Le contraste est en effet saisissant entre l’impuissance et même l’action négative de l’appareil d’état lorsqu’on le regarde globalement et la réaction de très nombreux français lorsqu’ils sont sur le terrain , et que leur action peut avoir un minimum de sens. Dans ce cas, la plupart déploient des merveilles d’intelligence et de dévouement. Qu’ils soient bénévoles ou salariés
    Je suis persuadé que pour dépasser la crise que nous traversons , il faudra passer par là : trouver les moyens d’articuler l’action publique avec ce type de bénévolat. Comme par exemple M Hirsch l’a suggéré ( il veut associer à pôle emploi des bénévoles professionnels d’entreprise qui « coacheraient » les demandeurs d’emploi). Mais ce ne sera pas facile..

  5. georges dit :

    On sort un film sur la marche contre le racisme(lequel) et Christiane Taubira déclare dans l’Express :Il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les jeunes Arabes ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes .Cela démontre-t-il une forme d’union sacrée contre les visages pâles à peine déguisée, une sorte d’allégeance devant les producteurs de pétrole,un aplatissement devant l’ONU(ce machin, dixit le Général) de plus en plus représenté par une une Afrique vengeresse,une syndrome congénital de collaboration active ou un ensemble de tout cela (tout se tient).Sur quelle chape de mensonge vit-on ????

    • @Georges
      Je suis content que quelqu’un parle de l’esclavage des noirs et des arabes car je connais un peu la question ayant vecu aux Etats-Unis. Je me rappelle que mes parents et moi etions en route de Boston (au nord) à Charleston (Caroline du Sud) ..au sud. Nous nous sommes arrété dans un faubourg du nord de la Virginie (en face on voyait la capitale, Washington) et de voir dans un restaurant d’une chaine bien connu, des toilettes pour les noirs et des toilettes pour les blancs. L’année: 1962. Passons sur cette aventure la.

      La question concernant l’esclavage: elle a toujours existé et si vous regardez l’histoire, vous allez devoir accepter que le pire esclavage était pratiqué par les arabes et cela a partir du 15ème siecle..ceci des europeens. Le Bey d’Alger, et les « rois » d’Afrique du Nord recuperaient les pauvres bougres dans les rues de l’Europe et les faisaient travailler chez eux. Cela ne se dit pas..et c’est tres mal connu.
      Bonne soirée.
      JdG

  6. Freddie dit :

    Ils auraient raison d’éprouver de l’indifférence si ce monde politico-médiatique se résumait à une cohorte de pantins n’ayant pas le pouvoir de leur faire du mal… hélas, je pense que cette cohorte a un pouvoir de nuisance. A part cela, Maxime, voilà qui doit vous faire assez plaisir, les conservateurs étant certes visés, mais le FN certainement aussi. Voilà qui ne va pas dans le sens de ce que vous craignez : que le FN ne soit l’allié objectif du PS… Le PS semble faire cavalier seul et sombrer dans la paranoïa. C’est en tout cas l’impression donné par les médias, mais il y a peut-être une autre réalité de terrain du PS, chez le votant de base (du moins je le suppose, car curieusement, j’arrive de moins en moins à trouver des gens qui avouent avoir voté pour ce parti ;-)). Dans le temps, j’en connaissais qui avouaient que le ton des discussions dans les sections de base était assez différent de ce qui transpire dans les médias. Il semble qu’on y aurait même parfois marre de l’immigration, mais chut… faut pas le dire !

    • Freddie, la vérité, c’est que le ps est déterminée à donner au fn le leadership de l’opposition et à s’assurer ainsi une réélection en 2017, d’où le tapage actuel autour du racisme etc. C’est gros comme une maison! Et cela risque de marcher compte tenu de la déliquescence totale des autres. Hélas…
      Maxime

  7. François dit :

    Bonjour M. Tandonnet

    Votre post me fait réagir sur 2 points :

    1° l’article du Point intitulé « La revanche des néocons » est révélateur de la doxa actuelle. Elle peut se résumer à la proposition suivante : l’Europe est en crise donc il faut plus d’Europe. Toute personne qui ose critiquer ce dogme est soit un fou, soit un frontiste de la pire espèce, voire les deux à la fois. L’invective et l’insulte n’ont jamais grandi ceux qui les profèrent et ce type d’argumentaire cherche surtout à masquer l’inanité de ce credo (qui revient à demander à un fumeur cancéreux d’augmenter sa ration quotidienne de Gitanes maïs pour pouvoir guérir).

    2° Je sais bien qu’au regard de vos fonctions, les banlieues focalisent toute votre attention. Néanmoins, il faut bien garder à l’esprit que la pauvreté n’est pas l’apanage de ces zones urbaines. Allez donc voir comment cela se passe dans nos campagnes ! Le milieu rural est lui aussi rudement touché, mais cela n’intéresse absolument pas nos hommes politiques ou nos journalistes, car ces pauvres gens ont encore une fierté et ils ne brûlent pas les voitures de leurs voisins. Les milliards dépensés en pure perte dans nos banlieues n’auraient-ils pas trouvé un meilleur usage dans nos campagnes ?

    • François, je suis entièrement d’accord avec vous, je parle de la grande banlieue comme j’aurais pu parler d’une partie du monde rural, mais avec le climat de violence et de haine (le pire de tout) en moins, c’est évident.
      Maxime

  8. Maxime Bonjour,
    ET nous savons ce qui amene l’indifference….l’etat totalitaire…
    Bien a vous,
    JdG

  9. Orage dit :

    J’ai l’impression que Le Point louvoie: un coup à gauche, un coup à droite.
    Sinon comment expliquer leur Une intitulée « Cet islam sans gêne »?

  10. Anatole Defrance dit :

    Les chiens aboient, la caravane passe… Les socialistes et leurs séides glosent à loisirs sur ceux qui n’ont pas l’intelligence de penser comme eux, pratiquent un pitoyable verbiage entre « ceux qui savent », loin, bien loin du pays réel… Et pendant ce temps le Front National, discrètement mais sûrement, monte , monte, à mesure que les « masses imbéciles » ouvrent les yeux, parviennent à ôter les oeillères qu’on leur a imposées depuis 40 ans. Bientôt il parviendra à s’imposer en dépit des modes de scrutin censés le contenir. Bientôt…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s