L’hystérie

sans-titrePersonnellement, je voue une passion au sport en général et le football en particulier, sous réserve qu’ils restent à leur place. « Bonheur absolu, union nationale, patriotisme, liesse populaire, miracle français, renouveau de l’espérance, héroïsme » : les superlatifs ne manquent pas dans les milieux de la presse et des dirigeants politiques, pour célébrer la qualification de l’équipe de France de football. Les intellectuels et les experts se prennent la tête pour décrypter le sens profond d’un tel triomphe national. On passe d’un extrême à l’autre: quatre jours auparavant, après la défaite, cette équipe incarnait « la France en crise », mais aujourd’hui, elle rejoint nos gloires historiques! Cette hystérie médiatique autour de onze bonshommes qui courent derrière un ballon, me semble tout simplement ridicule. « Ce qui est excessif est insignifiant », comme disait l’autre (Talleyrand je crois). Nous retrouvons justement ce phénomène de culte fanatique de l’insignifiance, du vide, du néant et de l’absurde, propre à notre temps. La récupération politicienne généralisée, du gouvernement jusqu’aux partis anti système, dans un grand élan mimétique, n’est pas à l’honneur de la classe dirigeante qui se raccroche à tout ce qui lui permet de fuir les réalités. Confondre à ce point chauvinisme et patriotisme n’est-il pas un signe de dégénérescence intellectuelle ? Où va une société qui mélange à ce point l’essentiel et l’accessoire ? L’idolâtrie a de beaux jours devant elle, et l’opium du peuple aussi. « Le football-spectacle n’est donc pas simplement un « jeu collectif », mais une politique d’encadrement pulsionnel des foules, un moyen de contrôle social qui permet la résorption de l’individu dans la masse anonyme, c’est-à-dire le conformisme des automates » (Le football la peste émotionnelle, de Brohm et Perelman, folio 2006).

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

53 commentaires pour L’hystérie

  1. Anonyme dit :

    Bonjour,
    Pensez-vous que les trois points de popularité pris par François Hollande aujourd’hui soient dû en partie par la victoire des bleus ? Est-ce le signe de la décadence politique de la France ?

    • Anonyme, je n’y avais pas pensé et m’interrogeais sur les raisons de ce rebond. Je crois bien qu’hélas, votre question appelle une réponse positive…
      MT

  2. MICHAUD Alex dit :

    Pour un panorama des relations incestueuses entre sport et politique, on peut utilement se référer à la revue semestrielle: Le Temps des Médias, numéro 9, dont le thème est: La fabrique des sports, et dirigée par l’historien, spécialiste des médias et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet: Patrick EVENO.

  3. Annick Danjou dit :

    « un geste révolutionnaire serait d’éteindre définitivement la télé! »
    Cher Maxime depuis l’élection de Hollande nous n’avons plus jamais allumé la télé sauf pour regarder les DVD que nous achetons. Et pourtant nous payons la redevance! Nous nous étions juré avec mon mari que, s’il était élu, nous serions manipulés par les médias et par les émissions télé qui, quoiqu’on en pense, sont en général bien orientées. Nous avons tenu parole et nous en portons très bien, nous choisissons nous mêmes ce que nous voulons lire ou connaître sur l’internet ou sur les journaux. La télé ne nous intéresse plus du tout, il suffit de se désintoxiquer. Je crois malheureusement que la télévision est, pour beaucoup, une véritable drogue qui peut être très néfaste, nous parlions de manipulation de masse, non????

    • @Annick,
      Je ne peux que vous suivre dans votre demarche. Ici, nous sommes de nous informer mais nous le faisons par rapport aux nouvelles etrangeres: on apprend beaucoup plus concernant la France depuis l’etranger. Les chaines TF1 et France 2 et France Bleu Regional nous donne un apercu mais font une synthèse tellement synthetique que c’est une perte de temps. Quand a FranceInfo, j’ai encore plus de mal a l’ecouter car c’est de la parlotte parisienne…Trop souvent on se demande ce qui se passe dans la tete des animateurs.
      Bien a vous.
      JdG

    • Annick Danjou, bravo, c’est un geste salutaire de rébellion que je n’ai pas eu (encore) le courage d’accomplir…
      Maxime

  4. patrhaut dit :

    Koufra 23 novembre 2013 à 20:58
    Nous y sommes. Reprenons ce que vous dites si justement :  » L’équipe nationale est là avant tout pour représenter son pays au travers de l’esprit sportif et de fédérer une unité nationale autour d’elle lors d’événements internationaux.  »
    On est donc en droit de se demander si cette équipe de foot est une équipe « nationale » qui représente la France à travers les valeurs de l’esprit sportif (cf Pierre de Coubertin) et qui puisse agglomérer autour d’elle les Français, tous les Français, dans les compétitions mondiales.
    C’est non :
    1) la grande majorité des joueurs n’ont la nationalité française que par accident ou intérêt. Il suffit pour cela de les voir faire – refuser de chanter l’hymne « national » – et les entendre dire – accuser « leur » pays de tous les maux à l’intérieur comme à l’extérieur
    2) la grande majorité joue pour des clubs étrangers, vit à l’étranger, paie ses impôts à l’étranger (aucun des plus connus n’aurait payé la taxe à 75%), épouse des étrangères qui arborent des drapeaux étrangers
    3) une bonne part s’est déjà conduit comme des gamins capricieux, et comme des voyous pour quelques uns, à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, et n’ont des valeurs de  » l’esprit sportif  » que de vagues notions déformées par l’argent, la Ferrari, les femmes (même mineures) et les excès.
    4) s’ils fédèrent une quelconque unité nationale c’est contre eux, à 72%, malgré leur victoire contre l’Ukraine et même lors d’événements sportifs internationaux de tout premier plan.
    Très peu de Français se reconnaissent en elle et ce n’est pas une question de résultats.
    Quant au président de la république et tous les clowns qui l’entourent ils devraient réfléchir avant de faire tout parallèle entre l’état du pays et l’équipe de France.
    Ainsi, reprenant votre phrase, cette équipe n’a rien de nationale et ne représente nullement la France, ni dans sa composition, ni dans son jeu, ni dans ses valeurs et ne fédère encore moins l’unité du peuple autour d’elle – ceci expliquant sans aucun doute cela. Et c’est certainement parce qu’elle ne ressemble pas à la France et aux Français que cette équipe n’est pas reconnue comme l’équipe de France, même à l’étranger chez ceux qui nous connaissent vraiment.

    • michel43 dit :

      avez vous regarder LES FEMMES de l’équipe de FRANCE, qui a gagner 6.0 toutes chantait notre Marseillaise? simple: virer RIBERI-BENZEMA; le MAILLOT FRANCE; tu le respecte ou tu n’y va PAS? le tennis PAREIL? tu vie en SUISSE: tu ne joue PAS? se n’est PAS la faute des joueurs..c’est celui des lâches ,de la Fédérations; AUCUN Ministre de DROITE ou de GAUCHE ,ose dire cela, a la FEDE..la peur d’être traiter de Raciste. pars des hypocrites?

    • Michel43 c’est très juste et touchant ce que vous dites sur les femmes de l’équipe de France féminine dont personne ne parle et qui n’intéressent personne, on se demande bien pourquoi…

  5. Koufra dit :

    Tout ce qui est excessif est insignifiant … C’est Bien ce que je me suis dit en votant une émition sur canal plus qui essayait de dresser un parallèle entre cette victoire de l’équipe de France, les critiques qui l’on précédait et la situation actuelle de François Hollande et les personnes qui le critiquent…

    Comparaison n’est pas raison …. Et j’aurai tendance à dire que devant la force d’une analyse politique aussi fine, on ne peut que s’incliner avec majesté !

    On aurait donc plus le droit de critiquer ce président qui détruit lu même la dignité de sa charge? Quel évident esprit démocratique apparaît là… Il est bien évident qu’un futur échec de l’équipe de France ne serait pas mis en parallèle avec la situation hollandesque.

    Un comédien se croit obligé de rajouter que n’importe « quel crétin » peut aujourd’hui diffuser sa pensée et critiquer facilement n’importe qui en ayant de l’impact.

    L’ex avocat fiscaliste qu’il est défend aujourd’hui la gauche … Ce n’est pas la contradiction qui l’etouche et il ne mord pas la main qui le nourrit.

    L’équipe nationale est là avant tout pour représenter son pays au travers de l’esprit sportif et de fédérer une unité nationale autour d’elle lors d’événements internationaux.

    Elle échoue dans cette tâche avec les mêmes personnes depuis bien trop longtemps.

  6. Frederic_N dit :

    @ Maxime
    Puisque vous me dites que je suis dans le sujet, ce n’est donc pas polluer le forum que de raconter une anecdote qui m’est arrivée récemment. Car je crois ici que tout le monde la comprendra. Et elle résume – je pense – très bien la nasse dans laquelle notre pays est enfoncé. Là voilà

    La scène se passe dans une des villes les plus françaises, avec des françaises et français les plus « moyens » qui soient. Nous sommes dans un hôtel dont la chaîne est en redressement judiciaire. Je l’apprends de la « boss », femme visiblement dynamique et compétente.
    Moi : est-ce que l’hôtel est rentable ? Elle : Oui tout le monde le reconnaît.
    Moi : Vous cherchez à le reprendre ? Elle : non, je suis toute seule.
    Moi : Vous avez des repreneurs ? Elle : Oui, trois. Cela devrait bien se passer
    Moi : mais ce n’est pas ce que disent les autres salariés de l’hôtel. Ils disent que l’hôtel peut fermer
    Elle : c’est parce qu’ils l’espèrent ! Si l’hôtel est fermé ils toucheront des indemnités.

    Voilà , sans commentaire. C’est ce qui s’est joué à Kleber, et je crains que ce soit la même chose qui se joue avec Mory Ducros

    • @ Frederic-N.
      Merci d’écrire ces lignes…franchement a ce rythme on peut se demander quand le pays va fermer et quand des autres tribus tel que le chinois, viendrons nous obliger de travailler. La situation est extrêmement grave…
      Me demande ce qu’il faut faire pour mettre les gens au travail et ce qu’il faut faire pour éliminer honnêtement les indemnités de tout genres .

    • michel43 dit :

      MOI? j »attend tranquillement les élections de 2014 Pauvre COPE sur Europe1 il ne se rend pas compte,de la situations de la FRANCE d »en bas et du milieux ? vu l »état du partis; qui s »entretue,et, comme;je l »ai souvent écrit; de tres nombreux élues,se rapproches de la droite national. Encore quelque mois; et SEULEMENT apres,toutes les élections; PS–UMP vont devoir redescendre,de leurs bulles doré;JAMAIS; il n »oserons prendre des mesures, pour s »attaquer a l »état socialo-communiste. IL A PARLER DE dix MESURES;; JE SOURIS; SI;SI des mesurettes,comme toujours; avec des patins pareilles; la MARINE a de beau jours devavs elle?

  7. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    Cela en dit long sur notre irrémédiable chute que de prendre de telles « idoles »… déchues.
    Des petites frappes qui marchent au fric et me donnent la nausée.
    Le sport, c’est autre chose que ce triste spectacle. Il suscite d’autres valeurs que nient ces cabots.

    Un peu désespérée du chemin que l’on nous fait prendre…

    @ fredi maque :
    Mais hier, en France, dans beaucoup de villes, c’est la victoire d’une autre Nation que l’on fêtait…

    Vous avez remarqué ? Moi aussi, dans ma rue ce n’était pas précisément nos trois couleurs qui étaient à l’honneur.

    Bien à vous,

  8. noop dit :

    Plus que jamais, en ces temps d’angoisse, le football devient un enjeu majeur, qui fait oublier que c’est à l’origine un jeu. Mais il ne l’est plus. C’est bien plus que cela. Loin de moi l’idée de dénigrer ce qu’il représente aux yeux et au coeur de nombreuses personnes, même si j’avoue me sentir en comparaison très « distant » de l’hystérie. Le foot, premier des sports spectacles, est ce qui permet à beaucoup de gens d’éprouvés collectivement, par transfert, par sentiment d’appartenance, une fierté, une joie, une excitation, que la vie actuelle ne leurs procure que trop peu, à leurs goûts. C’est ce manque (dont on peut ce demander parfois si il n’est pas organisé), qui permet de faire du foot une « politique d’encadrement pulsionnel des foules et un moyen de contrôle social ». Encore une fois on a tous besoin de ressentir un moment de fierté. C’est bon pour l’estime de soi. Quand on est « en haut » c’est assez facile d’éprouver cela par soi même, je pense que quand on est en bas c’est plus compliqué. Et le transfert qui semble s’opérer sur une équipe de football, en plus nationale (et oui on voit bien là que la nation existe toujours et que ce n’est pas si horrible que cela.) les politiques le savent bien, c’est une véritable soupape ou un vrai bol d’air dans le marasme ambiant. Enlevez ce genre de rituel hebdomadaire, mensuel, annuel et le résultat est garanti.

    • noop, je suis d’accord sur le fait qu’une fierté raisonnable est justifiée, et j’étais moi même le premier à me réjouir de ce résultat, mais après la folie, la démence médiatique qui s’est emparée de ce match, jusqu’aux déclarations en sortie du conseil des ministres, me paraît malsaine car jouant sur la manipulation de masse.
      Maxime

  9. patrhaut dit :

    En voilà une petite dernière où on voit le drapeau français remplacé par le drapeau algérien sur le Capitole, hôtel de ville, maison de la République, à Toulouse…

    PS. C’est pas franchement l’hystérie ici ! Vous avez disparu ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s