Une justice immanente?

imagesAu hasard de mes lectures, je suis tombé sur l’un des individus les plus abjects de l’histoire de France : Fouquier-Tinville. Magistrat de province, sans conviction particulière mais pétri d’orgueil et d’ambition, se retrouve accusateur public de la Convention en 1793. Ce sinistre personnage, exécutant de Robespierre, Saint Just et Marat, envoie à la mort des milliers d’hommes et de femme à l’issue de parodies de procès. Quand il monte à son tour sur l’échafaud, il se montre interloqué : « Je n’ai fait qu’appliquer les ordres ! » La vie politique, quelles que soient les époques, avec plus ou moins de violence larvée ou apparente, est un monde obscur, plus propice aux mauvais coups qu’à l’honnêteté et à la sincérité des convictions. Pour y faire carrière (sauf exception) il faut être « fils ou fille de » ou bien se trouver un mentor, « un bon cheval », et le poignarder dans le dos au bon moment. Elle est rarement compatible avec la force de caractère. « Le bien public requiert qu’on trahisse et qu’on mente et qu’on massacre ; résignons cette commission à gens plus obéissants et plus souples. (Montaigne les Essais III, 1)» Mais il existe un principe historique étrange, mystérieux, échappant à l’explication et à la raison. Les salauds, ceux qui se sont enrichi sur le dos des autres, ont volontairement semé le malheur, ceux qui ont infligé de la souffrance par vice, calcul, vanité, ambition, ceux qui ont trahi, par cupidité ou culte de leur ego, la confiance placée en eux, les délateurs, dictateurs et démagogues, finissent bien souvent par payer leurs crimes d’une manière ou d’une autre. Soit leur époque les attrape, soit la postérité les retrouve, mais le cynisme et la perversité ne restent en général pas impunis. Tout se paye un jour ou l’autre.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Une justice immanente?

  1. koufra dit :

    Une autre citation assez à propos…

    « Aussi est-il nécessaire au Prince qui se veut conserver qu’il apprenne à pouvoir n’être pas bon… »
    N. Machiavel

    A force de reculade, le pouvoir devant une brillante collégienne de 15 ans….
    On en vient à douter que ce pouvoir puisse se maintenir, voir qu’il en ait la réelle volonté.

    Nicolas Sarkozy avait de nombreux défauts mais il n’aurait jamais accepter cela. et on ne peut lui donner tord.

    La comparaison entre François Hollande et Louis XVI parait de plus en plus juste à mon sens.

    Avec une différence au crédit de Louis XVI, il n’a pas choisi contrairement à Francois Hollande de se mettre dans cette situation.

    J’éprouve une sensation de vertige et une sorte de haut le coeur permanent depuis des mois. le pays est poussé par des forces internes destructrices, et j’ai bien peur qu’il y ait une inertie qui empêche maintenant d’éviter le chaos.

    J’ai relu récemment « Marie-Antoinnette » de Stefan Zweig et je dois dire que les similitudes sont assez surprenantes. Quoi qu’il en soit, la description de ces instincts de la foule m’inquiètent.

    Cordialement

    Koufra

  2. koufra dit :

    « Un acte de justice et de douceur a souvent plus de pouvoir sur le coeur des hommes que la violence et la barbarie. » »
    Nicolas Machiavel

    Si Machiavel le dit…. il y a espérer! Si tant est qu’on veuille régner sur le coeur des hommes et pas sur des dogmes…..

  3. Frederic_N dit :

    Bonjour Maxime
    Je comprends votre position sur les hommes politiques. Mais je suis mal à l’aise sur la manière dont on traite de la morale dans la vie politique. Parler de quelqu’un comme d’un « salaud » est dans l’air du temps, mais je ne me reconnais pas dans cette vision de Sartre. Au contraire même. Robespierre n’était pas un salaud, c’était quelqu’un de très honnête. Et je suis toujours fidèle à cette phrase de Trotski qui disait  » si Staline avait su ce qu’il allait faire, il se serait probablement suicidé ». Hollande est lui aussi très honnête : il est simplement persuadé qu’on n’obtient rien dans la France d’aujourd’hui sans mentir aux français. Et le fait est que les français n’ont guère fait pour lui donner tort..
    Je crois par contre qu’il y a une règle éthique en politique : celle qui conduit à respecter l’esprit du pouvoir que l’on sert. Pour aller vite, l’esprit de nos lois et celle de nos institutions. C’est finalement la même éthique que pour un militaire . On ne le paye pas pour avoir des Etats d’âme ( il a le droit mais il est objecteur dans ce cas). Mais on le paye pour défendre le pays au moindre coût possible.
    De ce point de vue, je pense qu’il y a effectivement dégradation morale dans la vie politique. Mais pas parce que Sarkozy s’en serait mis « pleins les poches » , que Cahuzac a truandé le fisc, que Hollande serait un lâche ou DSK un satyre . S’il y a dégradation c’est qu’on a cherché à utiliser tous les trucs de la vie démocratique moderne – et notamment les médias – pour éviter de placer le peuple devant ses responsabilités face au déclin du pays. En clair de lui tenir le langage de Churchill et surtout de s’y tenir
    Si un homme politique est capable de le faire, alors il est indifférent de savoir si c’est un voleur, s’il aime les femmes ou les petits garçons !

    • FrédéricN, je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous. Tuer ou torturer pour des idées ou une idéologie salace, qu’on s’appelle Robespierre, Lénine, Trotski, Goebbels, Mao ou Pol Pot, ou tout autre, c’est une monstruosité inexcusable à mes yeux. Le lien ou l’absence de lien politique/morale a bon dos quelquefois. Bien entendu je ne généralisais pas à tous les politiques… Quand au soldat qui est forcé de tuer pour défendre son pays, par exemple menacé d’invasion, c’est toute autre chose me semble-t-il… J’ajoute quant à votre dernière proposition que ce genre d’attirance est totalement incompatible avec la moindre fonction publique et je dirais que la personne qui les éprouve, si elle est tentée de passer à l’acte, a en revanche sa place en prison ou dans un asile psychiatrique.
      Bien à vous
      Maxime

  4. Plume dit :

    Monsieur Tandonnet,
    ‘Je n’ai fait qu’appliquer les ordres’…Du même tonneau que ‘C’est la faute à ceux qui nous ont précédés’ (alors que cela fait plus d’un an qu’ils sont au pouvoir). Parfois, plus les responsabilités sont grandes, plus l’est aussi la lâcheté, on dirait. De même, plus le crime est grand et cruel, plus grands sont les éloges (cf l’hommage de Fabius à Giap). Plus on est dans l’illégalité, plus le législateur et les soit disant humanistes prennent votre défense (cf le cas Leonarda).
    Pour parler d’évènements tragiques récents : plus le comportement de certains est stupide parce qu’ils se croient plus malins que tout le monde, plus les mêmes sont considérés comme des héros, alors même que les vrais héros sont méprisés, dénigrés et/ou condamnés aux oubliettes.
    Les mots sont pervertis, les valeurs inversées, le monde mis à l’envers et nos enfants sacrifiés.

  5. Cyril45 dit :

    Cher Maxime,
    J’ai terminé voici quelques jours une lecture historique plus réjouissante que la biographie de ce sinistre personnage. Votre Histoire des présidents de la République. Très bonne synthèse qui donne d’abord à redécouvrir les plus célèbres d’entre-eux, et qui de surcroit fait découvrir tous ces illustres inconnus qui, à leur manière, ont su écrire quelques belles pages de notre grande histoire. Histoire qui commence bien avant Robespierre et consorts !
    Amicalement.

    • Cyril45, je suis particulièrement touché par votre message. Ce livre sur l’histoire des présidents m’a demandé un travail considérable pendant deux ans et demi. J’y ai consacré mes congés, mes week-end sans exception, toutes mes nuits à partir de 4 heures, grâce à la compréhension de ma famille. C’est un vrai bonheur pour moi de constater qu’il a su trouver son public et être apprécié. Tout cet investissement n’aura donc pas été inutile. Je vous remercie donc chaleureusement.
      Amitiés
      Maxime

  6. Cyril45 dit :

    @ umd5aea
    C’est qui Robespierre? Ah bon, il nous a donné la liberté?

  7. Anonyme dit :

    Frédéric Dard aurait dit (écrit) : « Les Salauds vont en enfer » ! D’ailleurs, il l’a écrit !…

  8. Sceptique dit :

    Vous avez raison pour ce qui est des dictateurs, des tortionnaires, des grands voyous d’aujourd’hui, à condition qu’ils ne soient pas trop puissants. Mais ceux que rattrape l’Histoire, ils n’en souffrent pas, leurs victimes ne sont pas vengées.

  9. souris grise dit :

    bonjour Maxime , bonjour à tous .

    je lis des très vieux livres , et un en ce moment sur cet individu , et c’est pire que ce que vous pouvez imaginez ! de plus j’ai des gravures le représentant et ???? il donne des frissons d’effroi …..alors c’est vrai qu’il dit à son procès , qu’il va d’ailleurs retarder de mois en mois « je n’ai fait qu’appliquer les ordres » certes certes , sauf qu’il était pratiquement seul maitre à bord si je puis dire , et que les ordres venaient de lui …
    je ferais un billet chez moi concernant cet individu , ces individus ….car j’étudie cette période , et malheureusement , je l’associe à la notre que nous vivons actuellement , on a tout simplement remplacé la guillotine , par la censure et le politiquement correct …
    amitié à tous .
    Chris .

  10. Bonjour Maxime,
    Je suis en train de lire un livre intitulé « French Corruption » écrit par Fabrice Lhomme et Gérard Davet concernant Didier Schuller, le RPR, Hauts-de-Seine, Mitterand, le FN…on y traîne du beau linge la dedans…si vous y croyez un sou, on peut se demander si nous en France nous n’avons pas le pompon de la corruption, même plus qu’en Italie…

  11. umd5aea dit :

    A qui devez vous votre liberté? A vous même ou à Robespierre…?

  12. Lazare dit :

    *ton copain !!! *

    *t’ai pas dit ( poisson rouge ) mais j’ai correspondu quelques fois avec lui, * *il est super sympa !!! *

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s