Le spectre de la censure

imagesCAO54UQINous sommes choqués par la mise en examen de M. Ivan Rioufol, apprise hier soir sur son blog, pour des propos qu’il a tenus à a radio, comme nous le serions tout autant pour un journaliste et des idées de l’autre bord. La liberté d’expression est le fondement des droits de l’homme et de la démocratie. Elle ne se divise pas. Quand on « inquiète » un journaliste, quel qu’il soit, pour une opinion qu’il a émise, quelle qu’elle soit (à l’exception de la négation de vérités historiques), c’est la liberté dans son ensemble qui est menacée. En toute bonne conscience, dans l’indifférence et la passivité, nous assistons dans ce pays, au grignotage de la liberté. Ce silence face à la mise en cause d’un acquis républicain essentiel reflète la loi du conformisme. Il faut rappeler ici les grands textes auxquels toute forme de censure porte atteinte:

–         L’article 10 de la Convention européenne des droits de l’Homme de 1950 : « 1 – Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière.» Jurisprudence (Cour européenne des droits de l’Homme, 7 décembre 1976, no 5493/72, Handyside c/ Royaume-Uni) : « La liberté d’expression vaut non seulement pour les « informations » ou « idées » accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l’esprit d’ouverture sans lesquels, il n’est pas de « société démocratique ». »

–         Article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. »

–          Article 11 : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Le magistrat qui a mis Ivan Rioufol en examen lui a indiqué, selon le blog de ce dernier, que cette décision est une conséquence inéluctable, automatique, de la procédure engagée. Cette information n’a rien de rassurant. Elle donne l’impression d’un mécanisme infernal échappant à tout contrôle.  Et si en France, à l’occasion des prochaines échéances électorales, nous reparlions de la LIBERTE après avoir tant parlé d’égalité?

Maxime TANDONNET

(Merci infiniment à d’éventuels commentateurs de ce billet pour la modération de leur propos, particulièrement indispensable compte tenu du contexte).

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

43 commentaires pour Le spectre de la censure

  1. Anonyme dit :

    La censure,

    Elle a commencé sous de Gaule qui maitrisait la presse. Mais elle s’est toujours plus accentuée pendant l’occupation du pouvoir par les socialistes.
    Qu’elle en est la raison?
    La réponse est simple. Pas de confrontation d’idée permet une abêtissement des citoyens. un nivellement par la base. En cela on abuse de réality show, tous plus débiles les uns que les autres. On sape l’éducation et l’instruction pour que des crétins instruits et aux ordres puissent gouverner des idiots moutonniers.
    Pourquoi rédurire l’expression de ceux qui font encore preuve de discernement?
    Je ne me lancerait pas dans une longue dithyrambe.
    je me bornerai à mettre quelques lien faisant références à une discussion que nous avons eu ou à des propose que j’ai déjà écrit sommairement dans vos billets.

    Remanier la pensée et l’histoire:
    http://www.agoravox.tv/culture-loisirs/culture/article/charles-martel-et-les-sarrasins-41033
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/27/97001-20130927FILWWW00487-antisemitisme-la-licra-attaque-5-livres.php
    la tribalisation des pays:
    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-l-islam-a-declare-la-guerre-a-l-occident-pour-instaurer-un-grand-califat-120316543.html
    http://www.nytimes.com/interactive/2013/09/29/sunday-review/how-5-countries-could-become-14.html?ref=sunday&_r=0
    la tribalisation de l’europe:
    http://actuwiki.fr/eco/banque-centrale/777/
    http://fr.novopress.info/141973/comite-consultatif-national-dethique-un-outil-au-service-de-la-laicite-radicale-du-gouvernement-socialiste/
    http://assembly.coe.int/Mainf.asp?link=/Documents/AdoptedText/ta07/FREC1811.htm
    http://www.geopolintel.fr/article712.html

    Bien à vous
    Willy

  2. alexandre dit :

    Si la religion ( ou agir en son nom ) peut ester en justice . Alors nous reconnaissons implicitement le communautarisme. Je vais surement choquer, mais il faudrait pénaliser le communautarisme !
    Il est insupportable de devoir a chaque foi réfléchir a ce que l’on va dire ou exprimer !

    Si nous devons restreindre le champs d’expression, il faudra alors sanctionner le mensonge ( promesses ) des politiques !!

    • Alexandre, bien sûr, le droit de critiquer une religion, n’importe laquelle, fait partie de la liberté d’expression, c’est évident! Les Catholiques, qu’est-ce qu’ils ont pris il y a un siècle ou un siècle et demi!
      MT

  3. le chouan dit :

     » modération de leur propos, particulièrement indispensable compte tenu du contexte). »
    je découvre avec stupéfaction cela. bien sûr total soutien à Yvan Rioufol.
    ne pas se modérer ne change rien au contexte. toutes ces associations, lobbys ont pris un pouvoir considérable. il n’y a plus rien à dire et pire encore, plus rien à faire.
    si, s’organiser et quitter dès que possible ce pays de dégénérés !

  4. Jean95 dit :

    La liberté d’expression ne peut en aucun cas se diviser. Je dis bien « en aucun cas ».
    J’exclus aussi la négation de vérités historiques. Car ce n’est pas aux politiques ou à la justice de dire ce qui est juste ou pas ou d’écrire l’histoire (ou pire la réécrire comme c’est déjà plus ou moins le cas malheureusement !)
    La moindre restriction ou exception est une porte ouverte sur d’autres limitations…
    Dans le même ordre d’idée je suis pour la liberté du port du voile qu’ils veulent interdire au nom de cette foutue laïcité, car alors (et on le voit déjà) pourquoi ne pas interdire non plus ce qui relève de la religion catholique ? Une croix en pendentif, une crèche vivante sur une place de village (interdite par un préfet dans le Val d’Oise il y 2 ou 3 ans !). C’est l’arroseur arrosé !
    A défendre notre culture par ce genre de restriction ça se retourne contre nous. Et d’ailleurs la lois le prévoit puisque pour ne pas stigmatiser une certaine population ils ont interdit tous les signes religieux.
    Retour au sujet :
    Pour ce qui est de l’idée de créer un ministère de la liberté d’expression. Je suis plutôt dubitatif… pour mois c’est une fausse bonne idée, car …encore un ministère … ! encore des fonctionnaires… ! Décidément c’est vraiment une maladie française ! Désolé pour cette réaction, mais pourquoi créer une usine à gaz pour une chose si simple ? (s’il s’agit bien de s’occuper de la liberté d’expression)
    Cette liberté est inscrite dans la Convention européenne des droits de l’homme de 1950.
    Si ce qu’écrit Monsieur Maxime TANDONNET est bien ce qu’il y a dans cette convention, et sans AUCUNE restriction, alors elle doit-être la seule règle.
    Pas besoin de plusieurs centaines de gratte-papier qui seront payés avec nos impôts !

    Mais voilà, c’est un mal bien français que de vouloir interdire. Ce n’est pas pour rien que la France est le pays qui a le plus de lois et que certains de nos politiques cherchent régulièrement à contrôler Internet…
    J’ai lu il n’y a pas très longtemps un article sur ce que l’auteur appelait « les dictatures douces ». Nous y sommes…. ou du moins pas très loin.

  5. Duff dit :

    Cher Maxime,

    Merci infiniment pour vos encouragements! Voilà bien longtemps que l’idée trotte dans ma tête, il y a 7 ou 8 ans je tenais un blog pour y raconter n’importe quoi et finalement rien, l’épreuve tant intellectuelle que politique que nous vivons ces derniers temps pourrait bien me pousser à franchir le pas… Vous ne le dites pas mais on sera d’accord pour considérer que le moment est plus qu’opportun!

    Franchir le pas pose d’autres questions assez existentielles, j’ai entendu il y a quelques semaines sur BFM (la radio donc BFM business à la TV) le résultat d’enquêtes montrant que les français, cadres notamment, étaient quelque peu découragés après 6 années de crise (un record de durée!) et leur démotivation avait des conséquences de plus en plus visibles sur leur activité. C’est exactement mon cas. Marre. Marre d’aller chercher la croissance avec un couteau entre les dents sans que rien ne bouge dans notre pays. Marre de s’entendre dire de la part de prospects (clients potentiels) que les choses pourraient bouger si l’entreprise pourrait attraper un crédit d’impôt à la con ou faire passer pour de la recherche de la R&D etc.

    Dans mon entreprise anglo-saxonne au management brutal mais réaliste, voir que l’insolente Allemagne se porte bien et que l’Angleterre redémarre, c’est autant d’arguments livrés sur un plateau pour blâmer les français qui n’ont pas réussi à atteindre des objectifs en fait inatteignables compte tenu des décisions macro-économiques folles prises ces derniers temps…

    Voilà qui me donne envie d’écrire en plus du plaisir intrinsèque que j’en retire. Je suis né en 1979 et je n’ai connu que le mot « crise ». Une crise finalement bien explicable, parfaitement évitable surtout dans un pays occidental disposant d’atouts insolents et d’une démographie qui ne l’est pas moins…

    Un jour je crois que je me lancerai, c’est dans ma nature du reste, mais je ne serai pas tendre avec l’UMP, la formation politique en laquelle j’ai souscrit. Tirer sur le PS, c’est comme sur une ambulance, il vaut mieux de demander pourquoi on en est arrivé là alors que, vu les sondages, finalement une majeure partie des français se doutait qu’Hollande n’aurait pas de solution…

    Contexte extérieur à moi troublé, hésitations internes, voilà pourquoi je ne me lance pas. Pas pour le moment… Mais il est clair que de livrer ça et là mon point de vue ne me satisfait pas complètement.

    Cher Maxime, il est clair que je suis à la croisée des chemins, soit j’arrête de poster des choses rassuré par la tournure des événements soit je poursuis en craignant une lente déchéance à la japonaise ou à l’argentine.

    Je crois que l’analyse politique et économique découlant des scrutins de 2014 seront déterminantes pour ma future implication à mon modeste niveau dans le futur.

    Cordialement

    • michel43 dit :

      40 ans a vivre a crédit, dépenser, toujours plus, en empruntant, mène a la faillite, rien qu’avec les intérêts, on pourrait en faire des choses? quelle économiste ou politiciens , a tirer la sonnette d » Alarme? au contraire, on mentait au peuple, JOSPIN et sa cagnotte, les autres: on voie le bout du tunnel,, SEUL, les petites entreprises peuvent, sortir le pays de la mouise, ou l’on plonger les politiciens de tout bords et leurs tète pensante: la haute fonctions publics; personne ne s » émeut, que TOUT les ans, plus de 60 000 petites entreprises dépose le bilan. C’est plus de 170 000 emploies? de tout temps l’état a préférer les grandes entreprises a NOUS, les aides sont toujours diriger vers ELLE; grâce a la connivence de politiciens, POT de vin pars ci et pars la? on soumissionne les marcher et on en fait faire une partie, en mettant le couteau sur la gorge des petits entrepreneurs..se sont les services de l’Etat qui devrait être au services de l’entreprise, ,,se n’est pas le cas, depuis toujours, on n’a pas le droit a une deuxième chance. Pourquoi,, regarder, vers l’Allemagne ,ou ailleurs, il ferait mieux de regarder, les structures de l’État, qui bloque le pays et qui font peur a ceux qui veulent entreprendre. Savez vous, que certains services de l’État peut tout simplement vous ruiner? – les grands groupes internationaux, sont sans pitié, les yeux ,sur les chiffres, et eux c » est fermeture, et licenciement…- qui a favoriser les multinationales a délocaliser vers les pays a bas cout ? les Politiciens; – regarder,,577 députés-343 sénateurs-2040 conseillés régionaux–4042 conseillés généraux–36.635 maires–51.947 conseillés municipaux–38.000 élus inter communautés–et je ne compte pas, les 6 millions de fonctionnaires, les puissants syndicats, -QUI nourrit c’est gens la? NOUS……- oui..l’État est socialo–communiste, depuis toujours et personne n’ose s’y attaquer, garder ,l’espoir ,quoique ,beaucoup de gens de ma famille, on préférer quitter notre pays? 2014 , les urnes ,vont ouvrir les yeux a de nombreux politiciens, qui n’ose pas regarder, la vérité en face? on peut sortir notre pays de ce foutoir, pour cela, on doit s’attaquer en priorité a l’État et a ses services, et protéger, les créateurs d’entreprises;- courage, ne fuyez pas,,,,,,,

  6. UneVoix dit :

    C’est juste une mise en examen. Il fera 3 avés, 10 Paters et c’est réglé. De toutes façons quoiqu’on dise ou fasse tout se réduit à une bataille de groupe aujourd’hui. Une sorte de tribalisme qui monte les gens les uns contre les autres. Alors tout devient sujet à caution.

    C’est un peu comme la pervenche (ce me fait toujours sourire, désolé) qui a envie de faire du zèle. On pourra toujours trouver un truc qui ne « va pas » sur une bagnole.

    Tout est bon pour enflammer les opinions et nous divertir (quand ce n’est pas Secret Story) mais rien n’est fait pour ce qui est sensé nous réunir tous sous un seul drapeau. Un drapeau qui ne nous unis pas à un gouvernement mais à des valeurs qui ont fait la renommé si ce n’est la gloire de la France. Quand bien même il y a eu des moments tragiques, l’honneur était sauf. Aujourd’hui dans une Oligarchico-democra-on-verra-plus-tard je ne suis pas certain que cela soit le cas.

    Citer les articles de loi dans votre bulletin, c’est bien. Citer les amendements / alinéas / jurisprudence supplémentaires, c’est mieux et plein de « joyeusetés ». Là; vous aurez une image qui montre bien le décalage entre ce que disent les textes et le communs des mortels qui se fait une idée uniquement en lisant l’article principal.

    La cerise sur le gâteaux: no 90-615 du 13 juillet 1990, « tendant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe ». Rien que le titre: on est mort de rire. On lit:
    -Raciste: ça c’est bien mais scientifiquement cela n’existe pas. On devrait plutôt dire « Ethnisme ».
    -Antisémite: et pourquoi pas anti-catho, anti-islam tant qu’on y est ? Bref anti-culte. Cela veut-t-il dire qu’on peut se moquer des Catholiques sans avoir peur d’un procès ? (sic)
    -Xenophobe: Sans frontière bien réelle au sein de l’Europe c’est pas simple comme concept…
    En tout cas Gayssot a de l’humour, ce n’est pas donné a tous.

    La cour des comptes a récemment épinglé les aides de l’état aux publications papier. 290Millions en tout il me semble donné par ci par là. Du Canard national au régional. Remarque ça passe avec les 29 milliards supplémentaires pompés par Président Hollande (Sarkozy n’étant pas en reste avec ~26Mds 2008-2012) via impôts supplémentaires sur les ménages (sans parler des entreprises). On peut quand même se poser des questions sur la liberté d’expression quand on vit aux crochets de l’état.

    La liberté d’expression, la vraie ne commence pas avec un journal mais avec l’indépendance de celui-ci. Et aujourd’hui il ne sont pas beaucoup à l’être.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s