Réflexions personnelles

086Quelques réflexions personnelles un peu déconnectées, à partager, en toute simplicité, sans prétention. Un pouvoir politique a-t-il d’autres alternatives aujourd’hui que de gesticuler, de communiquer, de provoquer, le rêve, la peur ou la haine pour donner l’illusion d’exister et de servir à quelque chose ? L’histoire de l’humanité donne l’impression de se développer sous la forme de puissants courants  sous marins qui emportent tout sur leur passage. Ils ne répondent à aucune logique, aucune explication rationnelle, aucun calcul, procèdent tout à la fois des technologies, des rapports de forces économiques, financiers, militaires, des modes de  pensée dominants, mêlés au hasard des événements, à la folie des époques et des individus. Hier nous avions par exemple le partage du monde en deux blocs hostiles, la guerre froide, la force des idéologies et des nations, la décolonisation et la construction européenne ; aujourd’hui, la négation des frontières, l’affaiblissement des Etats, les vagues migratoires, l’uniformisation de la pensée, le retour des religions et des guerres civiles ; demain… Que peut le pouvoir politique face à la tourmente qui semble parfois dominer le monde ?  « Je ne me butais pas à plier les circonstances à mes idées mais je me laissais en général conduire par elles ; or, qui peut à l’avance répondre des circonstances fortuites, des accidents inopinés ? Que de fois j’ai dû changer essentiellement ! Aussi ai-je vécu de vues générales bien plus que de plans arrêtés. » Ces paroles prononcées par Napoléon à Sainte Hélène (L’Evangile selon Las Cases, collection Bouquin) surprennent de la part d’un homme d’Etat ayant incarné l’action, la volonté, une autorité de fer. Rien n’est pire, pour celui qui risque la noyade, emporté par le courant marin, que de combattre celui-ci de front. Il s’épuise à cette option radicale et meurt de panique et de n’avoir pas assez réfléchi. La solution n’est pas non plus de renoncer lâchement et de se laisser emmener au large en espérant y croiser des secours. En pareilles circonstances, la seule issue envisageable est de prendre le courant de biais et de s’appuyer sur les vagues pour tenter de gagner le rivage. Il me paraît vain et dangereux d’espérer faire barrage aux grands mouvements de l’histoire, sauf à risquer le pire et d’en aggraver leurs effets négatifs. Combien de révolutionnaires et de crétins fanatiques ont ensanglanté la planète pour avoir enfreint ce principe de bon sens ? En revanche, le pouvoir politique à le devoir de les penser, de les anticiper, puis de les canaliser au mieux dans le sens du bien commun en s’appuyant sur les circonstances. Il en est  incapable aujourd’hui pour avoir perdu toute notion de ce dernier. Ci-joint le lien vers une interview politique donnée au site Atlantico http://www.atlantico.fr/decryptage/loin-ump-amis-nicolas-sarkozy-sont-peu-moins-nombreux-cette-rentree-830407.html

Maxime TANDONNET

Nb: la photo, c’est moi en vacances, scrutant l’horizon et ne voyant rien venir, comme sœur Anne, en tout cas rien de réjouissant.

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Réflexions personnelles

  1. willy dit :

    Frère Maxime,
    N’avez toujours rien vu venir?
    Mais comment??? est ce possible???
    Vous sans complet cravate, même en vacances?? Pour le coup je suis déçu.
    MDR

    A bientôt

  2. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    La marche du temps ne semble pas changer grand chose dans les manières de gouverner.
    Aujourd’hui, ou hier, les alternatives sont implacablement liées à l’idéologie, ce parasite dont notre pays n’arrive décidément pas à se débarrasser.
    Il me semble que nos réflexions, quand nous voulons bien faire l’effort d’une synthèse, convergent toutes dans le même sens : nos gouvernants n’ont aucune vision -quelle qu’elle soit- pour notre pays. Ils agissent et réagissent dans un seul but (leur seule ligne d’horizon) : conquérir le pouvoir, puis s’y maintenir à n’importe quel prix, quitte à tout renier.

    J’ai reçu ce mail, envoyé par un ami.
    Je vous le fais partager, tant, en somme, il résume notre désastreuse classe politique actuelle :

    Pierre-Jean VAILLARD était un « chansonnier » français, né à SETE, le 13 mars 1918 et décédé à PARIS, le 17 février 1988 à l’âge de 69 ans !

    Voici ce texte en vers que Pierre-Jean Vaillard avait écrit en mai 1984, vous allez sourire car on s’y croirait !

    MAI 1984

    Vous nous avez bien eus en Mai quatre vingt un

    Avec vos sortilèges, vos rires et vos promesses.

    Vous vendiez du bonheur comme on vend du parfum

    Et oui, deux ans plus tard…vous nous bottiez les fesses.

    Le bon peuple de gauche caressait l’or des songes,

    Il le sait maintenant, ce n’’était que mensonges !

    Le chômage s’installe, le franc est chancelant,

    Le Dollar au Zénith, le Super à cinq francs.

    Le pays incrédule gît au sol, pantelant.

    Ah ! Ne claironnez plus vos avancées sociales,

    Nous sommes tous meurtris par vos ponctions fiscales.

    Votre grand argentier nous prend bien pour des cons

    En réclamant toujours et encore du pognon !

    Tout le monde est saisi par un affreux vertige,

    En cauchemar atroce devant nos caisses vides ;

    Expliquez-nous comment, vous avez en deux ans,

    Endetté ce pays pour plus de cinquante ans !

    Vous rabâchez sans cesse cet éternel refrain :

    C’est la faute à la droite, et aussi aux Ricains !

    Et tant que vous y êtes, pourquoi pas aux putains ?

    Il faut savoir, messieurs, quelquefois dans la vie

    Reconnaître ses torts, ses erreurs, ses oublis,

    Et non se réfugier dans un défi hargneux.

    Les vrais hommes publics sont francs et courageux.

    Nous allons sans détour et sans ambiguïté

    Vous servir tout de go, vos quatre vérités :

    Vous êtes des charlots, des guignols, des manants,

    Et votre chef débile, le triste « mythe errant » !

    Homme au visage pâle et au regard fuyant,

    Ce bouffon d’opérette qui trône à l’’Elysée

    Est de toute l’’Europe, devenu la risée !

    Arrêtez vos salades et vos propres mensonges,

    La coupe amère est pleine, elle va déborder.

    Halte là ! Ça suffit ! Foutez le camp, partez !

    Nous n’’aimons pas, Messieurs, passer pour des cocus,

    Et nous vous chasserons à coups de pied au cul !

    Pierre Jean Vaillard

    Bien à vous,

    • michel43 dit :

      IL y a aussi, les inconnues, et TOUT les politiciens et HAUTS fonctionnaires de BERCY devrait écouter et méditer….les rapts TOUT;;;;les chansonniers disparaisses peu a peu,,,une chaine diffuse leurs spectacles,,,,

    • Annick, merci pour ce joli texte!
      Maxime

  3. Duff dit :

    @stephane B : Des clubs de gens influents qui se forment pour réfléchir et échanger des idées au delà des frontières en quoi ça diffère du salarié qui entretient son réseau professionnel pour le business, la carrière, l’embauche de talents? Aucun sauf si nous sommes gouvernés par une oligarchie cooptée.

    Certains diront que c’est devenu le cas, je nuancerais beaucoup, Maxime l’a dit, 1 an avant personne n’a vu Hollande ce qui n’est également pas étranger à la déconfiture de sa popularité. Il n’était pas spécialement souhaité à tous les niveaux, en étant décevant, il d’autant plus vite déconsidéré.

    Ceci dit je ne nie pas non plus la dérive oligarchique qui est née d’institutions faites par et pour un homme intègre, au service de la Nation avec une vision globale s’étant forgée dans l’épreuve donc mal adaptée à ses successeurs et aussi du côté économique, l’évolution d’un capitalisme entrepreneurial (limite familial) à un capitalisme managérial avec des grosses multinationales exerçant des pressions à tous crins.

    Une intuition qu’aucun chiffre que je vois passer n’invalide : Plus le gâteau étatique est gros et plus les appétences qui se manifestent à tous les niveaux : Fonctionnaires, corps intermédiaires, corporations, grands patrons…

    Cordialement

  4. Plume dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Pour ne parler que de la France, le problème, c’est le fossé entre ses prétentions (humanistes, universelles, à faire la leçon au monde entier –comme les Américains–, etc) et ses moyens. Le pouvoir en place, malgré les beaux discours lénifiants du ministre de la défense, a choisi de réduire les personnels non civils de la défense de plus de 34 000 personnels, de réduire les budgets défense à la portion congrue comparé à ce qui serait nécessaire à un pays qui veut être opérationnel pour des opérations extérieures. Le nombre réduit de soldats doit se partager entre la Finul au Liban, le Tchad, le Mali, les opérations Vigipirate, etc etc. Et le même pouvoir veut faire la guerre à la Syrie (le président n’a-t’il pas dit que tant que el Assad serait au pouvoir, ce serait toujours une menace ?). Comme dans les autres domaines, le président se conduit comme s’il était désespérément et dangereusement sourd et aveugle.

  5. koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    La photo a été prise en Bretagne?

    Koufra

  6. Stéphane B dit :

    Bonjour Maxime et tous

    Connaissez vous le groupe Bilderberg ? Non ! Allez regarder les liens ci-dessous:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Bilderberg
    http://www.syti.net/Organisations/Bilderberg.html
    http://www.bilderbergmeetings.org/index.php

    Il se dit que Hollande a été mis en place avec le soutien de ce groupe car il est plus facilement à l’écoute que l’ancien Président. N’oublions pas que notre cher Président actuel est un young leader de la French American Foundation.

    Finalement, on peut penser que ce n’est pas de l’incompétence mais uniquement le suivi d’un plan qui profite à certains.

    • stephane B, je ne prétends pas détenir la vérité mais je suis assez sceptique sur l’existence de projets manigancés par ce genre d’instances. Même si elles existent, qu’est-ce qui prouve la réalité de leur pouvoir ou influence? Personnellement, je crois davantage à la force du hasard et des passions, mais peut-être suis je à ma manière déformé par la lecture de Montaigne…
      Maxime

  7. Philippe Gendry dit :

    Votre interview a le merite de dire les choses avec clarté et de facon factuelle.J’apprecie.
    Cela change des coups mediatiques et autres calculs politiques qui consistent a distiller des rumeurs ou à dire des phrases pouvant etre interpretées de differentes manieres afin de faire parler.
    Merci de votre contribution.

  8. michel43 dit :

    BIZARREMENT,,,BACHARD a gazer peut être son peuple, crime contre humanité, QUI a GAZER les islamiques dans les sous sols de la MECQUE? la FRANCE et son GIGN pour sauver une DICTATURE, crime contre humanité,, ET bien MOI. je voie l’avenir, la droite national, va faire des scores incroyable et sera incontournable. Dans l’avenir/ ET le retour de SARKOZY,,cars il y a PERSONNE qui va émerger de ce MERDIER politiques, un homme avertie, en vaut deux? il a échouer, il était entourer de TRAITES incompétent, son caractère fait le reste,avec 5 ans de plus,,il va se calmer,,et enfin proposer pars référendum, une quinzaine de propositions, qui fera force de lois, de toute facons,l »AVENIR,se sera,du sang et des larmes,,et les gens d »en haut devront comprendre,qu »il faut mettre la mains au portefeuille, cars ceux du milieu et d’en bas, peuvent devenir des révolutionnaires VIOLENT?

    • Michel 43, je suis assez d’accord sur certains points mais pas sur le dernier…
      Maxime

    • michel43 dit :

      TOUT a fait normal, Maxime,,,vu votre positions. MAIS vous verrez cela en 2014. et après les Européenne, beaucoup n’ose pas regarder la vérité en face,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s