Autoflagellation

1237649_400271973407645_1609438163_n[1]Nous venons d’apprendre une nouvelle sidérante: l’UMP s’apprête à ouvrir un « débat sur l’inventaire du quinquennat de Nicolas Sarkozy ». Plutôt que d’exercer son devoir critique sur un gouvernement en pleine débâcle, l’opposition démocratique choisit la voie de l’autoflagellation. Nous nageons en pleine folie, en plein délire. D’ailleurs, on ne l’entend guère à propos de la mascarade de la Rochelle. Elle préfère visiblement l’auto-mortification, une sorte de masochisme aux relents freudiens. Tout se passe comme si ses dirigeants étaient déterminés, pour des raisons de confort personnel, à éviter de se salir les mains au gouvernement et à concéder le pouvoir aux socialistes pendant 9 ans supplémentaires. Heureusement, les Français sont d’un niveau intellectuel et d’un bon sens supérieurs à la moyenne de la classe politique, et eux n’hésitent pas à reconnaître tout ce que le quinquennat de Nicolas Sarkozy a apporté de positif, de grandes réformes aujourd’hui saccagées par la majorité au pouvoir.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Autoflagellation

  1. Catalyne dit :

    Bonjour, Maxime
    Il faudrait être bien naïf pour croire qu’il s’agit de débattre sur un inventaire du quinquennat. Tous ceux qui se répandent dans les médias à ce sujet n’ont qu’un seul but : le procès d’un seul, parce qu’il leur fait toujours peur.
    Ces opportunistes oublient que c’est grâce à lui qu’ils sont sortis de l’ombre pour la plupart, qu’ils se sont accrochés à leur poste de ministres comme des moules à leur rocher, et que la politique menée alors leur convenait très bien. Lequel d’entre eux a claqué la porte pour marquer son opposition avec Nicolas Sarkozy ? Aucun ! Ils crachent dans la soupe aujourd’hui, et c’est sans doute ce qui m’énerve au plus haut point : des ambitieux aux vues courtes, sans charisme, seulement préoccupés de leurs intérêts au mépris de la grandeur de leur pays, veulent se mettre autour d’une table pour dresser soi-disant un inventaire au lieu de s’entendre sur un programme viable en vue des élections à venir.
    Tous les militants et les sympathisants de l’UMP savent ce qui n’a pas marché et n’ont pas besoin d’un bilan médiatisé à outrance qui blanchirait ces apparatchiks au dépens de NS : l’ouverture à gauche, l’immigration non choisie, la réforme des retraites insuffisante, le maintien du millefeuille administratif et le poids de l’administration dans la vie quotidienne, les 35h non remises en question, etc.
    Je sais que c’est facile aujourd’hui de lister ce qui n’a pas été mis en oeuvre, qu’il aura même fallu que les socialistes organisent le déclin de la France pour que beaucoup prennent conscience que nous ne pouvions pas continuer à vivre au-dessus de nos moyens et que des réformes structurelles profondes sont nécessaires. Je crois que les Français sont enfin prêts à des sacrifices s’ils permettent à la nation de retrouver sa position dans le monde.
    Alors, les états d’âme de cette droite gauchisante ne servent qu’à discréditer l’UMP un peu plus et détournent les sympathisants vers le Front National.
    Amitiés, Catalyne

  2. michel43 dit :

    SANS RIRE……..M LEPEN se doit de REMERCIER M FILLON et M COPE je pense que la droite national SERA.. DEVANT notre droite,, la plus BETE du monde,ICI en ESPAGNE,les socialistes parle a la tele,,,de suite le PP,repond..les citoyens raisonables, vont nous METTRE une claque, dans les urnes,,en 2014…la CHIENLIT est chez nous et dans le pays a tout les niveaux

  3. Frederic_N dit :

    Pardonnez moi d’être surpris de votre intervention. Car je crois que vous ne mesurez pas ce que vous etes en train de dire. Certes le mot « inventaire » fleure  » bon le politiquement correct. Mais l’idée se comprend, et je ne comprends pas que vous puissiez imaginer la discuter. Comment ? L’ump a occupé le pouvoir pendant 5 ans ( avec Sarkozy). Elle ambitionne de le réoccuper ( hélas dans 4 ans ce qui est bien tard ! ) . Et entre temps, elle devrait NE PAS TIRER de leçons des 5 années passées ? Mais c’est de la folie que de soutenir une telle idée .. que personne en son for intérieur n’est prêt à soutenir à l’UMP
    Bien sûr , je sais bien qu’il y a des jeux politiques, que l’inventaire est utilisé par les uns contre les autres. C’est pouquoi cette histoire d’inventaire est utlisée – arme bien pîètre – par certains contre d’autres que vous soutenez. Mais ce n’est pas une raison ! Je vous le répète : la seule chose qui compte aujourd’hui c’est que l’UMP ou d’autres se dotent d’un programme sérieux et efficace.
    Et ce que vous demandez à l’uMP c’est de faire comme le PS : surtout ne pas réflechir à la crise, reprendre les mêmes discours et compter sur la faiblesse du pouvoir pour être réélu ..
    Sincèrement, vous allez être bien mal , lorsque M Sarkozy va commencer lui aussi à tirer le bilan de son quinquennat et des erreurs qu’il a faites. Car avec lui, on a au moins la chance d’avoir un individu courageux !

    • Frédéric N, vous êtes trop aimable (votre phrase n°2)… Je vous comprends mais « un programme sérieux et efficace », c’est autre chose qu’un droit d’inventaire. C’est bien ce que je dis, il faut se tourner vers l’avenir tout en mettant en valeur un bilan largement positif. Cela, c’est de la politique au sens noble, pas un inventaire me semble-t-il…
      Maxime

  4. Anonyme dit :

    L’un n’empêche pas l’autre ! L’opposition peut très bien tenir activement son rôle en contestant la politique du gouvernement et en lui apportant la contradiction ; et, parallèlement, se pencher sur les résultats de l’action des précédents gouvernements, celui de N.S. et celui de Chirac au passage. Ce n’est pas de l’autoflagellation. C’est un regard juste, objectif et dépassionné sur ce qui a été fait par rapport à ce qui avait été envisagé au départ et ce qui aurait dû être fait. En termes de management, cela s’appelle une démarche d’amélioration continue : je programme ; je réalise ; j’évalue ; je corrige. Pour élaborer son prochain programme, l’opposition doit bien partir d’un bilan en y intégrant les éléments nouveaux d’évolution. J’ai personnellement beaucoup apprécié le travail accompli par un think tank comme Thomas Moore qui avait observé tout le quinquennat de N.S. à parti d’un tableau de suivi, domaine par domaine, action par action et mesure par mesure. Et noté le tout. Je crois que NS devait avoir eu juste la moyenne. Oui, il faut remercier NS d’avoir bousculé la torpeur ambiante par son activisme débordant (Chirac nous aura bien plombé pendant ses 12 ans à l’Elysée). Mais que sa politique était brouillonne, illisible, sans hauteur de vue et polluée par un égo démesuré et une propension maladive à tout médiatiser. NS a fait son temps : il faut tourner la page. Pour le moment, personne n’émerge à droite (et surtout pas le plastronnant Coppé…), même si j’apprécie les analyses de Wauquiez ou Le Maire. D’ici 2017, de l’eau aura coulé sous les ponts. Mais je crains que F. Hollande ne fasse un second mandat ! Tout le monde lui tire dessus, mais il faut se méfier de l’eau qui dort. F.H. est un malin qui sait être patient. Et il faut reconnaitre – j’en suis convaincu – qu’il pense d’abord et avant tout aux intérêts de la France. Il a juste le tort d’être socialiste…

    • Anonyme, je pense qu’il ne faut pas se pencher sur les résultats de l’action mais les défendre: peines planchers, lois sur l’immigration, rétention de sureté, retraite à 62 ans, défiscalisation des heures sup, réforme des université, service minimum… Et cela , les Français l’ont d’ailleurs bien compris comme le montre le sondage ci-dessus. Quand au chef de l’Etat actuel, je ne demanderais qu’à vous croire, mais alors pourquoi laisse t-il faire le saccage de ces réformes qui sont dans l’intérêt évident de la France et le matraquage fiscal qui nous entraîne comme un boulet?
      Maxime

  5. Bernard dit :

    Je suis bien d’accord avec vous Maxime. Cette bande d’UMPiste continue d’être transparente. Une opposition qui ne pense qu’à se placer pour 2017 et au-delà, ne critique rien, à l’exception de quelques Députés. Un Président  » choisi ?? par défausse » qui se voit déjà dans le fauteuil du capitaine de pédalo. Mais ces Messieurs et Dames refusent complètement de jouer le rôle que j’attends d’eux. Quand je pense qu’une grande partie de ces « caciques de l’UMP » était aux commandes avec N.S., il est pitoyable qu’ils veuillent critiquer le travail qu’ils n’ont pas fait. Il fallait en avoir ( pardon mesdames) et s’opposer à la ligne élyséenne. Maintenant c’est du réchauffé au goût amer et qui n’apporterait rien.

  6. Sceptique dit :

    Il fallait sans doute qu’on l’envisage pour mesurer les inconvénients d’un inventaire du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Le constat qu’il n’a pas été compris, et que le risque persiste qu’il ne le soit pas mieux au cas de son retour, est suffisant. Ce sont, par ailleurs, les sottises de la gauche qui contribueront le plus à sa réhabilitation. Il reviendra par l’histoire. Je ne crains pas que le Front National fasse un meilleur score que l’UMP aux prochaines échéances électorales. Comme vous le dites, les citoyens raisonnables sont encore nombreux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s