Fuite en avant

Il faut bien comprendre ce qui se passe du côté du pouvoir socialiste. Quel besoin avait-on de choisir une « femen » ukrainienne comme modèle de la nouvelle Marianne, et surtout, de le proclamer en grande pompe? Nous avons eu le mariage homosexuel, puis  l’autorisation de l’expérimentation sur l’embryon, deux mesures qui ont profondément choqué une belle moitié du pays et qui n’ont aucun rapport avec les grandes questions du moment, en particulier l’emploi et la sécurité. Nos assistons à un phénomène assez classique dans l’histoire: la fuite en avant idéologique. Face à l’impuissance devant la réalité – le chômage de masse, le déclin industriel, la délinquance et le chaos urbain – les autorités choisissent, consciemment ou inconsciemment, d’exciter les passions, de susciter la colère et la fureur, d’attiser les haines afin d’occuper l’espace. Il faut en être bien conscient, la prochaine étape sera la réouverture du débat sur le vote aux élections locales des ressortissants non communautaire, à l’issue des municipales.  Personne ni croit et personne n’en veut réellement, à part quelques illuminés,  mais voilà, comment le pouvoir pourrait-t-il résister à la tentation de rallumer une belle guerre civile froide qui fera passer au second rang les malheur du temps?

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Fuite en avant

  1. Duff dit :

    Cher Maxime, je comprends fort bien.

    En me relisant, je mesure que mon propos peut naturellement être interprété comme un reproche appuyé. Ce n’est pas le cas, vous comprenez je pense que suis très attaché à la liberté d’expression car il ne me semble pas si évident de définir avec précision la limite à ne pas franchir : Selon qui vous êtes, le contexte et vos motivations, la frontière est très fluctuante. Quand une loi se substitue aux historiens et aux débats intellectuels, elle se doit d’être irréprochable car sinon, à mon avis, elle renforce la conviction des dissidents… C’est à cause de ce risque que je ne suis a priori pas favorable à ces lois. De plus, parfois le conseil constitutionnel censure, d’autre fois nom, preuve tout de même qu’une loi ne peut souffrir de la moindre part de subjectivité.

    Pour compléter mon dernier propos, je crois qu’il nous fait rester vigilants à ce que des groupes de pression n’obtiennent pas tour à tour leur loi accommodante après s’être fait passés pour des victimes, réelles ou imaginaires. La France n’est pas communautariste, mais elle le devient de plus en plus. Compte tenu du bouleversement de population que le pays a connu ces 40 dernières années sur le plan ethnique, culturel et religieux, je crains que le laissez-faire face à la montée du communautarisme ou pire l’encouragement « passif » par des lois et des décisions locales n’exacerbent des tensions qui sont hélas déjà bien visibles. Et ce constat, il faut pouvoir l’exprimer librement ce qui je crois n’est que très marginalement fait dans les mass-médias.

    Bon we,
    Cordialement

  2. Annick dit :

    Bonjour Maxime,

    Je commence à apprécier deux journalistes du Point : Jean-Michel Decugis et Aziz Zemouri.

    Ils nous informent aujourd’hui des « joyeusetés » du 14 juillet, mais seulement sur l’Île de France :

    EXCLUSIF. Les vrais chiffres de la délinquance du 14 juillet

    Le Point.fr a pu consulter les chiffres officiels concernant les faits délictueux du week-end dernier. 21 fonctionnaires de police ont été blessés près de Paris.

    …Le nombre de véhicules incendiés a augmenté de 30 % par rapport à 2012, passant de 196 à 256 en 2013. Les tirs de mortier et les jets de projectiles sur les agents de la force publique se maintiennent à un niveau élevé. On a dénombré 386 faits de caillassage, mais surtout 337 tirs de mortier contre 210 l’an dernier. Les pétards tirés au mortier font de plus en plus de dégâts : si les utilisateurs peuvent y perdre leur main, ces gros pétards peuvent aussi déclencher des incendies. À Suresnes (92), cette nuit-là, un tir de mortier sur le toit d’un immeuble a provoqué l’incendie de deux appartements. À Aulnay-sous-Bois, les forces de l’ordre ont été visées par une vingtaine de tirs de mortier ainsi que des cocktails Molotov. Les policiers se sont dégagés en tirant au Flash-Ball….

    Pour les autres régions, c’est à la discrétion des préfets.
    On a compris.

    Quant à Brétigny, voilà que le préfet de l’Essonne remonte au créneau pour voiler les faits et tout embrouiller.
    Ils y mettent de la constance en « haut-lieu », très « haut-lieu » (comme dit le policier interviewé par Ména Presse) jusqu’à… la corruption de fonctionnaires !

    Bien à vous,
    Bien à vous,

  3. Willy dit :

    Bonjour Maxime,

    Effectivement! pourquoi mettre une exhibitionniste ukrainienne en guise de Marianne?

    Moi j’aurai plutot mis la face de cette capitaine de police : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.486267418108616.1073741854.151971188204909&type=1

    Bien à vous

  4. Koufra dit :

    Désole, je fais un peu de publicité pour mes articles.

  5. Duff dit :

    Bonsoir,

    Voila une nouvelle provocation de plus. L’avion de Morales est détourné sur des injonctions américaines, on accorde l’asile non pas à Snowden mais à une gauchiste ukrainienne qu’on prend pour modèle pour Marianne. Tout est dit et le Général avale une nouvelle couleuvre… Je ne parlerai pas du compagnon de Cécile Dufflot qui comme son président ne juge pas utile de se marier et encore moins lorsqu’en responsabilité il faudrait – un peu – brider les relents anti-français et contre l’histoire de France.

    En réalité les choses vont plus loin que la provocation : La tour Eiffel, symbole du capitalisme libéral (appel d’offre privé) triomphant du temps où la France osait défier le monde et les lois de la physique comme avec le viaduc de Millau (en fait des résurgences du génie français des bâtisseurs de Cathédrales du XXII et XXIIIème siècle qui défiaient magnifiquement les lois des grandes structures) les voilà réduits comme supports à l’idéologie dominante, de fait des coteries peu représentatives de la population française, imposent superbement leur triomphe. La Tour Eiffel fut éclairée aux couleurs gaies le soir du 14 juillet. Si mes grands parents qui avaient fait les grandes guerres précédentes (et je n’ai pas que du sang français comme au fond beaucoup de monde en France) avaient vu ça, le tweet prévisible du frère de Bertrand Cantat compte tenu des horreurs professés par Joly, je n’ose imaginer leur réaction…

    Oui Hollande est bas dans les sondages essentiellement parce qu’il est devenu trop évident qu’il ne caresse dans le sens du poil des minorités favorables au vote socialiste mais hélas pour lui minoritaires dans la population. On en arrive à des contradictions insolubles : Il faut réformer l’Etat mais ceux qui ne veulent aucune réforme ont voté Hollande majoritairement. Il faut rétablir l’ordre dans les « quartiers » mais une écrasante majorité de français d’origine maghrébine ou africaine a voté Hollande… L’équation est insoluble.

    Enfin Vikernes… J’avais voté en 2002… Je n’ai pas le souvenir que sous Jospin la Police était aussi maltraitée pour mettre en avant des faits politiques faisant diversion. Je me trompe peut être car je crois cette tendance naturelle chez les socialistes au pouvoir. Les veilleurs se font coffrer tandis que « Le Point » indique que oui, il y a bien caillassages des forces de l’ordre à Bretigny Sur Orge, oui il y a bien eu pillages sur les victimes. Mais le « nouvel obs » a bien tenté d’étouffer l’affaire à grands coups de subventions publiques…

    Juste après on a droit au taré d’extrême droite Vikernes, comme par hasard! Relâché parce qu’on n’a rien à lui reprocher, en dehors de propos que les lois mémorielles débiles interdisent. Sa musique est nulle, ses propos haineux et so what??? Bin il a tout d’un méchant pardi! oui mais ce triste personnage dit les même choses depuis 20 ans pourquoi s’en occuper maintenant et pas à sa sortie de prison il y a quelques années?

    STOP! Manipulation! Depuis quelques semaines on nous agite le chiffon de l’extrême droite ultra-méchante et dans l’intervalle le gentil Méric a été malheureusement tué.

    C’est gros. Quand les forces de police sont autant détournées de leur mission, je dis attention grand danger. Le jeune arrêté sans raison juste pour avoir crié au passage d’Hollande sur les champs le 14 juillet « Dictateur », je persiste à dire « attention! ».

    Cdlt.

    PS: Dans mon dernier message sur Marion Bartoli, cher Maxime, vous avez, je crois, censuré une phrase. Face a l’interprétation que j’ai, et qui je crois est partagée, de Hollande face aux lobbys, je désapprouve ce fait. Compte tenu de ce que j’écris ce soir, et de mes prévisions alarmistes sur l’utilisation dévoyée des forces de police, je crains que vous sous-estimez le malaise actuel de la société française et du peuple de droite qui n’a jamais été aussi majoritaire depuis 1965 bien que mésestimé par les médias et la pensée dominante collectiviste subventionnée…

    • Mon cher Duff, merci pour ce commentaire et pour votre fidélité à ce blog. Je me permets seulement de vous rappeler (concernant votre commentaire sur « Marion ») que je suis responsable du contenu du blog qui m’apporte beaucoup de bonheur par les contacts qu’il m’offre, mais aussi par le passé quelques graves ennuis. Je sais que ce que vous écrivez est parfaitement mesuré et correct mais il y a des gens de mauvaise foi qui jouent à détourner le sens certaines formules, d’où ma prudence peut-être excessive, je l’admets! Je tiens beaucoup à ce blog et c’est ma manière aussi de le protéger dans le climat qui pèse sur le pays. Ce n’est d’ailleurs pas tellement une question de fond – tout le monde sait et comprend ce qu’il en est – mais de choix des mots et de risque qu’ils ne soient détournés de leur sens.
      Amitiés
      Maxime

  6. Koufra dit :

    Le gouvernement à de la chance 15 juillet 15 août c’est propice pour étouffer des mensonges. L’opposition est en vacances, les parlementaires et les français aussi…

  7. Koufra dit :

    Annick, merci.

    On attend avec impatience la réponse du gouvernement.

    À priori ce sera :
    1) Acte isole
    2) Minimisation
    3) Rappel d’un acte horrible commis par la droite
    4) lancement d’une mesure stupide pour faire diversion….

    C’est pire que ce que je pensai il y a un an!

  8. Annick dit :

    Bonjour à tous,

    Des journalistes du Point, courageux en ces temps de soviétisation, font la lumière sur Brétigny :

    EXCLUSIF. Brétigny-sur-Orge : des scènes de vol et de caillassage ont bien eu lieu

    http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-bretigny-sur-orge-des-scenes-de-vol-et-de-caillassage-ont-bien-eu-lieu-18-07-2013-1706136_23.php

    Sans le Net, le mensonge d’état serait sans doute passé comme une lettre à la poste oblitérée du timbre ukrainien…
    Nous avons bien fait d’enfoncer le clou et de faire remonter les infos réelles.

    Bien à vous,

  9. Plume dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Le pouvoir a réglé le problème de la crise : la reprise est là, nous dit-on. En fait c’est nous qui sommes bien trop pessimistes et ne comprenons rien à rien, comme d’habitude.
    Mais, ce qui peut paraître le plus effrayant depuis un an et quelques mois, c’est la police de la pensée qui s’est insidieusement instaurée. En écoutant le témoignage d’anonymes qui s’opposent au gouvernement sur des sujets sociétaux, lors de manifestations on ne peut plus pacifiques, on prend peur car l’on se rend compte qu’on est dans un pays où, pour peu que l’on ait l’air de quelqu’un qui pourrait penser différemment du régime en place, on peut se faire contrôler, fouiller et arrêter. Il n’est ici même pas question de soupçons de trafic de quoi que ce soit, ni de violence ou quelque délinquance que ce soit. Non, il s’agit du soupçon de délit d’opinion. Cela est d’autant plus effrayant qu’il n’en est jamais question dans les grands media, comme si cela n’existait pas. Comme la crise, sans doute, tout cela n’est que pur produit de notre pessimisme, de notre imagination. On se dit presque qu’il faut faire attention à ce qu’on dit dans l’espace public ou sur internet. On ne sait jamais…C’est quand même terrible.. et terrifiant.
    Et un président qui, selon certains témoignages relayés par très très peu de media, après le défilé du 14 juillet, au lieu de saluer les soldats blessés, dont certains ont peut-être servi au Mali, leur tourne le dos et s’en va….
    Heureusement, viennent bientôt les élections municipales. On espère un souffle d’oxygène et de démocratie.

    • Plume, oui, les élections municipales et européennes vont apporter un peu d’air frais, et nous rapprocher sérieusement de 2017…
      Amitiés
      maxime

  10. Freddie dit :

    Bonjour Maxime. J’espère qu’assez de personnes éviteront d’utiliser ces timbres pour que la poste comprenne le message. Ceci dit, je ne pense pas que la fuite en avant idéologique soit une façon de masquer l’incompétence économique. A mon avis, les idéologies promues constituent le coeur du projet du gouvernement actuel, qui ne semble avant tout marqué par le fanatisme. Je ne suis même pas sûre qu’ils ne fassent pas exprès d’aggraver la situation économique du pays car en situation de détresse économique, de plus en plus de gens dépendent des aides sociales et donc de l’Etat. J’ai souvent rouspété contre les gouvernements, mais j’avoue que c’est la première fois que j’ai l’impression d’être gouvernée par une bande de dingues. Seule consolation (maigre), je n’ai pas voté pour ces gens. Je ne m’attendais toutefois pas à être aussi consternée par leur politique.

  11. Koufra dit :

    Surtout le Responsable du SAMU ne dit pas que ça ne s’est pas passé, il dit qu’au moment ou il est arrivé, dans la zone dans laquelle son équipe était (qu’il prend soin de qualifier comme étendue), il n’a rien vu.

    L’équipe du SAMU est arrivé d’après les média à 18h30 soit une heure et quart après l’accident. Ils ne peuvent donc pas témoigner de faits qui se seraient passés 15 minutes après l’accident.

  12. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    rallumer une belle guerre civile froide , oui, les braises sont déjà bien répandues et je crains une explosion prochaine. Même en vacances les Français sont tendus et attentifs aux évènements. C’est un signe, parmi d’autres…
    J’ai l’intuition que les choses bougeront sur bien des domaines après l’élection en Allemagne et la réalité sous le tapis apparaîtra, du moins sur le plan financier et économique, entraînant quelques tangages difficiles, voire une explosion.
    Nous verrons…

    On peut toujours rajouter quelques poils au menton de l’Ukrainienne (vous l’avez vu « en vrai » ? Pas terrible la nana), ou boycotter le timbre en choisissant systématiquement une autre série. Petit acte de résistance bien senti.

    Le vote des étrangers nous pend au nez, sauf si difficultés urgentes, ce qui est une certitude.
    La seule incertitude étant l’échéance, car bien entendu ils vont user de « politiques non-conventionnelles » (doux euphémisme pour cacher cavalerie ou fraude) pour tenir le plus longtemps possible.

    @Koufra :
    On nie des pillages de cadavres qui ont vraisemblablement eut lieu.

    Lire l’agence presse Mena :

    La catastrophe de Brétigny, vendredi dernier, a eu d’étranges effets. Un différend s’est rapidement installé à propos d’actes de pillage qui seraient survenus sur des morts et des blessés ainsi qu’au sujet de heurts entre les forces de l’ordre et les énergumènes qui se seraient rendus coupables de ces actes de dépouillage.

    Les affirmations concernant les vols ont émané d’un syndicat de police, Alliance, ainsi que de quelques confrères, d’Europe 1, de France 2 et du Parisien, principalement.

    Puis le paysage de la communication a subitement changé, les représentants de l’Etat, Manuel Valls en tête, le ministre de l’Intérieur, ainsi que Frédéric Cuvillier, celui des Transports, et le préfet de l’Essonne niant en bloc les allégations des dénonciateurs.

    Ils ont parlé de rumeurs très exagérées, d’actes isolés, du vol du portable d’un secouriste, réfutant le reste en bloc et plongeant le public dans le doute. Doute entretenu par les rares déclarations publiques de représentants des forces de l’ordre et du SAMU, n’intervenant plus que pour confirmer les dires des ministres.

    Quant aux confrères accusateurs, soumis à des pressions comme on n’en connaît que trop dans la presse française – qui elle aussi est bien malade –, ils ont mis la pédale douce, atténuant tour-à-tour leurs témoignages….

    http://www.menapress.org/

    L’article est en 2 parties, ne manquez pas le témoignage du policier.
    Édifiant !

    J’espère que vous avez tous compris que les politiques ont choisi délibérément de nous mentir, de nous enfumer. Et pas seulement sur les sujets sociétaux.

    14 juillet calme en France cette année. Aucun feu de joie dans les villes et campagne de notre doulce France.
    Aucun ? Pas sûr :

    14-Juillet : plusieurs incidents en marge des festivités écrit la Provence :

    C’est le secret – de Polichinelle – le mieux gardé de la place Félix Baret. Et c’est le même, tous les ans, à la même époque. La communication autour des incidents en marge des festivités du 14-Juillet, une triste et imbécile tradition à Marseille, doit être centralisée par la préfecture de Police qui attend le feu vert du ministère de l’Intérieur pour livrer quelques chiffres.

    « Nous avons tout donné ce matin à la préfecture », prévient le bataillon des marins pompiers, sous-entendant qu’il ne trahirait pas le secret en détaillant ses « chaudes » interventions de la soirée. « Nous croyons savoir que le Préfet veut communiquer lui-même sur le sujet », botte également en touche l’Hôtel de Police, en glissant néanmoins avoir procédé à 12 interpellations entre 22 heures et 3 heures du matin. Mais visiblement, hier soir, du côté de la préfecture, on attendait encore le signal du ministre, « Peut-être demain… », nous confiait-on pour nous inviter à la patience.

    517 interventions en 24h…

    http://www.laprovence.com/article/actualites/2449895/14-juillet-plusieurs-incidents-en-marge-des-festivites.html

    C’est drôle comme des délits sont légèrement appelés « incidents ».
    Mais au moins, La Provence a le mérite d’en parler, c’est déjà ça. A nous de rectifier le délit.
    Et d’imaginer ce qui s’est passé ailleurs.

    Enfin, personne en France n’a entendu parler des violentes émeutes ethniques dans la banlieue de Hambourg.

    3 jours de violence, presque une guerre civile, mais chut ! Pas de vagues.

    Bien à vous,

  13. Koufra dit :

    On donne asile à une delincante qui decoupe des statues de vierge en ukraine a la tronçonneuse pour soit disant protester contre l’incarcération des pussy riot et on l’honnore d’un timbre pour représenter un symbole de la république.

    On incarcéré arbitrairement un jeune homme qui fait de brillantes études contre l’usage usuelle qui veut que les courtes peines ne soient pas effectuées et pour un délit qui reste à démontrer.

    On nie des pillages de cadavres qui ont vraisemblablement eut lieu. À ma connaissance, le syndicat alliance n’a ni infirmer ni démentie ce qu’avait sa déléguée syndicale, ce qui vaut confirmation.

    On défavorise et surtaxe ceux qui sont productifs et créatifs.

    On défavorise les fonctionnaires les plus impliques dans la défense de l’état et la nation. On met sur un pieds d’égalité policiers et criminels. On traite les soldats d’assassins.

    Les individus les plus improductifs travaille à connaître le droit pour profiter du système.

    L’état finit par penser qu’il a une responsabilité vis à vis de tout individu. Par penser, penser qu’un citoyen équivaut en droit un non citoyen.

    Ce projet de loi sur l’accord d’un droit indu de vote aux étrangers, sera une coupure entre la république et la nation.

    Cette loi ne sera qu’une première étape vers des droits de vite accorder à d’autres niveaux jusqu’à la présidence.

    Soit nous marquons un coup d’arrêt soit c’en sera finit de la nation.

    Parallèlement l’état licencie de très nombreux soldatsqui sont motivés par la nation, …. Le précédent historique c’est la première restauration.,, je ne pense pas qu’elle sera froide.

  14. Catalyne dit :

    Maxime,
    Bien sûr qu’ils vont remettre le droit de vote des étrangers non communautaires à l’ordre du jour. C’est leur mode de fonctionnement : créer des écrans de fumée pour cacher leur incompétence.
    J’avoue qu’ils me font peur et que je crains pour l’avenir de la France, « ma » France. J’ai toujours été patriote, fière de mon pays, de son histoire, de ses richesses culturelles et humaines. Aujourd’hui, j’ai l’impression à 50 ans d’appartenir au passé, celui d’une « certaine idée de la France ».
    Je plains celui qui devra reprendre en main les rênes de ce pays après le passage des socialistes. Un quinquennat sera bien trop court. Et il y aura tant à faire, à reconstruire. De plus, il ne suffit pas de le vouloir Faut-il encore pouvoir s’appuyer sur son propre camp, bien trop souvent composé d’hommes et de femmes plus préoccupés de leur intérêt personnel au détriment de celui de la France. Celui qui voudra se lancer dans cette périlleuse aventure (j’ai un nom en tête, bien sûr) a 4 ans pour faire le tri dans ses soutiens, consulter à tout va pour franchir le fossé entre les gens du peuple et les zélites, pour établir un programme économiquement viable et ne pas faire de promesses qui ne pourraient pas être tenues.
    Je me dis qu’il faudra un courage sans faille et un coeur blindé pour affronter un tel combat.
    Mais nous n’en sommes pas là, tant de choses peuvent encore se passer. Il suffit d’une étincelle, quelquefois, d’une goutte d’eau qui fait déborder le vase…
    Amitiés.

    • Catalyne, merci beaucoup, je suis de votre avis, mais la cinquantaine, c’est l’âge optimal entre la forme et l’expérience, l’âge de tous les espoirs, celui où tout est possible!
      Amitiés
      maxime

  15. Plume dit :

    Monsieur Tandonnet,
    On peut boycotter les fameux timbres. Choisir pour modèle de Marianne une femme qui profane les lieux de foi (comme en Russie ou en France) ou les us et coutumes du pays qui l’accueille (comme en Tunisie), et qui transforme le corps de la femme en objet, c’est vraiment n’importe quoi. On se demande qui il choisiront la prochaine fois. Une star du porno ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s