Monsieur le président

Couv. Histoire présidentsLe dernier sondage IFOP marque  une amélioration de 4 points de la popularité du chef de l’Etat qui passe à 29% de satisfaits et les commentateurs, se matin, affichent dans l’ensemble leur surprise et leur satisfaction, même si ce niveau reste extrêmement faible. Sur la personnalité et la politique de François Hollande beaucoup a été dit et il ne servirait à rien d’en rajouter ici. Ce n’est pas de cela que je voudrais parler, mais plus généralement, du rôle que l’on entend faire jouer au président en France. Je ne peux m’empêcher de penser qu’il y a quelque chose de mensonge grossier, de manipulation profonde à vouloir  à tout prix faire dépendre d’un seul homme le sort d’un peuple d’une nation. L’illusion est totale. Les sujets de société, sur le plan intérieur comme international, sont d’une complexité inouïe et un homme seul ne saurait avoir aucune prise sur la réalité. L’excessive personnalisation du pouvoir n’est pas un problème de morale politique en soi mais pire, une supercherie favorisée par la médiatisation de la vie politique. L’image du chef de l’Etat est omniprésente, comme dans une sorte de culte de la personnalité mais ce matraquage visuel ne reflète en rien la réalité d’un pouvoir. L’élection du chef de l’Etat au suffrage universel est ainsi détournée de sa signification, aboutissant à faire du président un réceptacle des échecs et des frustrations et non plus le moment privilégié d’un choix positif par la nation de celui qu’elle appelle à guider son destin. Un président peut aujourd’hui s’agiter, gesticuler, communiquer, s’il n’a pas avec lui une équipe, un groupe d’hommes et de femmes, une dynamique de personnalités déterminées et compétentes, ses mouvements tournent dans le vide. Un homme d’Etat doit avant tout savoir s’entourer et susciter une dynamique autour de lui.  Il ne peut pas y avoir de grand président sans un excellent Premier ministre, une équipe de ministres solides et responsables, désintéressés, portés à l’action et non à la frime, un Parlement, des élites éclairées et courageuses et une véritables popularité car rien de durable ni de cohérent ne peut se faire sans la confiance et l’appui du peuple – ce que le général de Gaulle avait parfaitement compris.  On est bien loin de tout cela, sur une autre planète… Ci-jointe l’interview sur ces sujets donnée au quotidien JOLpress.

http://www.jolpress.com/presidents-republique-francaise-patrick-rotman-le-pouvoir-maxime-tandonnet-article-819672.html

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour Monsieur le président

  1. Koufra dit :

    La fameuse Sylvia Pinel veut donc en finir avec le status d’auto entrepreneur, en obligeant ces personnes a passer en SA ou SARL au bout de deux ans.

    Le but est oublié, visiblement elle n’a pas pris soin de communiquer sur la finalité de sa réforme. Ça risquerait en effet de mal passer… Elle veut tout simplement retenir ceux qui pourraient fuir dans la nasse:

    1) Être auto entrepreneur c’est avoir la possibilité de capitaliser pour sa retraite sans cotiser au régime commun

    2) en tant que salarié, nous cotisons actuellement a perte pour la retraite.

    Seul petit problème qu’elle semble avoir oublié, les auto entrepreneurs sont des professions extrêmement portables qui peuvent s’exercer en France ou ailleurs…

    De plus dans la journée d’hier, le premier ministre dit exactement l’inverse de cette dame affirme.

    On peut se demander qui commande, une fois de plus. La communication de ce gouvernement est obscure…

    M. Ayrault affirme que cette mesure ne viserait que les professions liées au bâtiment.

    M. Pinel affirme que cette mesure serait étendue a tous les auto entrepreneurs.

    Finalement, il n’y a pas de dissonance comme ils voudraient le faire croire. Le premier ministre annonce le futur immédiat et Mme Pinel le futur proche. C’était donc un problème de grammaire…

    Personnellement, j’envisageai de passer sous ce régime d’ici deux ans. Il est vraisemblable que je ne le fasse jamais ou pas en France.

    Cordialement

    Koufra

  2. Koufra dit :

    « Sylvia Pinel a déclenché la colère des autoentrepreneurs »

    Mon dieu mais qui est Syliva Pinel?

    Comment? Elle est ministre ! Depuis un an, mais comment se fait il que je ne découvre son nom que maintenant!

    Une seule explication possible, le parti socialiste a crée une faille spacio-temporelle, rien ne bouge depuis près d’un an voir on revient sur ce qui avait été fait au quinquennat précédent.

    François hollande réussit a tordre les lois de la physique, c’est a dire du bon sens.

    Vivement dans 4 ans, ce sera comme en 1981.

  3. Anonyme dit :

    … »Je viens d’être appelé par une cliente qui se trouve dans votre panier à salade et qui m’a dit qu’elle avait été arrêtée pour rien. C’est un abus d’autorité. » Mercredi 29 mai, boulevard du Palais à Paris, Jérôme Triomphe, 38 ans, avocat, brandit le Code pénal devant les portes du tribunal de grande instance. Des policiers de la préfecture de police de Paris viennent d’interpeller plusieurs étudiantes venues soutenir des manifestants « anti-mariage pour tous » jugés en comparution immédiate devant la 23e chambre correctionnelle. Motif de l’arrestation ? Selon l’avocat, c’est uniquement parce que les étudiantes portent un tee-shirt « anti-mariage pour tous ». Dans les faits, aucune image ne montre leur arrestation…
    http://www.lepoint.fr/politique/video-manif-pour-tous-quand-les-policiers-sont-hors-la-loi-

    31-05-2013-1674967_20.php

  4. Annick dit :

    Bonjour à tous,

    @Freddie,
    Ça leur plairait, aux Français, de voir des arrestations arbitraires et des envois de gaz sur enfants et personnes âgées, et du laxisme avec les casseurs du Trocadéro ?

    Certains, à la pensée qu’une bombe pourrait éclater au milieu de la Manif, s’en pourléchaient les babines d’avance ! Ne pas oublier.

    Les élus semblent commencer à comprendre. Il apparaît clairement que relayer les infos via les sites internet contribue à la prise de conscience.

    Jacques Bompard interpelle Manuel Valls sur les arrestations arbitraires et les violences policières

    M. Jacques Bompard appelle l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur les arrestations abusives qui ont eu lieu depuis le lundi 27 mai 2013. Alors que monsieur le Président de la Républiques se rendait le 27 mai dernier au lycée Buffon, un certain nombre de personnes ont souhaité exercer leur droit démocratique de manifestation. La réponse de la police a été sans appel : 97 personnes ont été emmenées au commissariat de la rue de l’Evangile dans le 18ème arrondissement pour un contrôle d’identité qui aurait pu être effectué sur place…

    … Les témoins ont alors assisté à des scènes surréalistes qui mettent gravement en cause les ordres donnés aux forces de l’ordre. Des vidéos largement diffusées montrent qui un CRS lançant une bouteille en verre sur des manifestants, qui d’autres CRS insultant copieusement des manifestants interpellés, qui des manifestants ayant le visage en sang, dont un jeune homme d’une quinzaine d’année.
    Monsieur Jacques Bompard demande à monsieur le ministre de l’Intérieur de lui préciser les actions qu’il compte entreprendre pour enquêter sur ces agissements démontrés par de nombreuses images, et faire en sorte que les droits individuels ne continuent pas à être bafoués. »

    Jacques Bompard interpelle Christiane Taubira sur la répression politique

    … Il est notable, d’une part, que de nombreuses personnes ont subi une interpellation arbitraire, en particulier lors d’une manifestation spontanée qui a eu lieu à proximité du lycée Buffon à Paris, le 27 mai 2013. Plusieurs personnes, dont une femme enceinte, quinze mineurs, une personne aveugle, ont été privés de leur liberté et conduits dans un commissariat du XVIIIe arrondissement pour y effectuer un contrôle d’identité qui aurait pu avoir lieu sur place. Il s’agit d’une claire entrave à la liberté de circulation et d’expression dans l’espace public.
    Il est clair qu’une personne aveugle ou qu’une femme enceinte peut difficilement constituer un trouble à l’ordre public. D’autre part, la plupart des gardes à vue qui ont a été décidée à l’issue des interpellations qui ont eu lieu au soir du 26 mai 2013 s’est achevée dans l’après-midi ou la soirée du lundi 29 mai. Durant plus d’une quinzaine d’heure, et parfois jusqu’à vingt-trois ou vingt-quatre heures, il apparaît clairement que la durée de ces gardes à vue est abusive, particulièrement pour des affaires qui se sont terminées le plus souvent par de simples rappels à la loi. Il est pour le moins surprenant d’encombrer les commissariats en gardant aussi longtemps des personnes dont il est manifeste qu’elles ne sont pas dangereuses, voire innocentes si l’on en croit l’absence de poursuites, alors que la violence croît sur le territoire…

    Jacques Bompard lirait-il le blog de Maxime ? 😉

    Enfin, ce n’est pas la joie au pays des CRS (on les comprend !) :

    Méfiez-vous des compagnies d’intervention (bandes bleues sur le casque)

    Témoignage d’un CRS, lecteur du Salon Beige :

    « J’ai été à la dernière manif a Paris. On était posté Trocadéro, ensuite avenue Iéna et après, à la fin, nous étions aux Invalides.

    Je ne vais pas commenter ce qui s’est passé sur les invalides, car ce fut honteux la façon dont les CI (compagnie d’intervention, bandes bleues sur le casque) et les collègues en civils ont travaillé.

    Par contre, je peux vous dire que es collègues des RG qui comptaient le nombre de manifestants ont eu un ordre d’arrêter de compter 1h30 avant la fin de la manif. Ils étaient écœurés. »

    Les articles en intégralité ici :

    http://www.lesalonbeige.blogs.com/

    Le tout nouveau site de « Génération garde à vue » ici :

    http://generationgav.wordpress.com/

    Aucune raison de douter de la Résistance des français, qui s’organise.
    Résistance étant la juste attitude face à une oppression, et non un terme exclusivement réservé à la guerre de 40.
    N’en déplaise à un certain président qui se plaît à décidément tout inverser, tout blackbouler.

    Bien à vous tous,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s