Les raisons d’une impopularité

Les observateurs de la vie politique s’interrogent sur l’effondrement de la cote de popularité du chef de l’Etat qui atteint, semble-t-il, un record historique avec 26% de satisfaits. L’explication la plus courante est celle de la dégradation économique et de la déception des milieux populaires. Je pense qu’il y a quelque chose de plus profond, de plus passionnel encore. Le président de la République, héritier des monarques, a pour mission essentielle d’incarner la Nation dans son unité en s’appuyant sur un Premier ministre qui va au charbon, applique une politique au risque de l’impopularité. Or, l’image actuelle de l’ occupant de l’Elysée est parfois ressentie comme s’attachant pour l’essentiel aux divisions du pays et non à son unité. L’affaire du « mariage pour tous », au cœur de son programme de campagne, qui pousse le pays à une sorte d’affrontement, en est l’illustration. Le peuple français, en dehors du milieu politique, est uni et tient en horreur les clivages et les divisions. Dans les familles, dans les cercles d’amis, au travail, on se parle, on s’apprécie par-delà les divergences d’opinion. Les Français ont la hantise de la guerre civile qui a si souvent mis le pays à feu et à sang. Ils sont prêts à pardonner beaucoup de choses à leurs dirigeants, mais jamais la division. C’est ce qu’avait bien compris Français Mitterrand en renonçant à son projet de loi sur l’école libre en 1984. Les événements actuels laisseront des cicatrices profondes dont on ne voit pas bien comment, dans un contexte économique en plus très dégradé, les dirigeants du pays pourront se remettre.

(Merci infiniment aux éventuels intervenants pour la modération habituelle du ton de leurs avis, qui est vitale pour la survie de blog…)

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

64 commentaires pour Les raisons d’une impopularité

  1. Freddie dit :

    Merci beaucoup !

  2. Freddie dit :

    @Alexandre. Il est certain que cette loi est du domaine du perdant-perdant pour les particuliers. Nous perdrons tous le droit à avoir des racines et une descendance. Par contre les homosexuels ne connaîtront toujours pas la joie d’avoir un enfant de la personne qu’ils aiment. Le seul gagnant est l’Etat, qui s’arroge un droit d’ingérence dictatorial dans nos vies. Et c’est sans doute pour cela que le gouvernement y tient autant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s