Mes états d’âme

« Impardonnable », « outrage à la république », « indigne », « trahison », « faute morale », « crapule », etc… Il est impossible de dresser le florilège des noms d’oiseau qui s’abattent sur Jérôme Cahuzac. Les actes qu’il a commis et les mensonges réitérés sont bien entendu des faits d’une extrême gravité. Faut-il pour autant le traiter comme s’il avait tué, violé, ou s’il s’était rendu coupable de crime contre un enfant ? Il a demandé pardon. En chrétien, j’ai du mal à comprendre qu’un homme qui demande pardon puisse être jugé « impardonnable ». Encore une fois, sans chercher à relativiser sa responsabilité ni la gravité de ses actes, j’observe qu’il a été balancé par son ex-femme et un adversaire politique vaincu. Personnellement, je n’aime pas les tricheurs mais je n’aime pas non plus les balances. Dans cette surenchère de férocité à son endroit des médias et des politiques, dans ce lynchage en meute, il y a bien quelque part une forme d’exutoire. Coupable de faits gravissimes, certes, nul ne peut le nier, mais aussi quelque part bouc émissaire de la classe dirigeante, comme chargé d’emporter dans le désert tout le fardeau des méfaits collectifs et de tant de scandales passés ou étouffés. J’ai bien aimé son ancien directeur de cabinet, dans la ville dont il a été maire, déclarant sur TF1: « Quoi qu’il ait fait, il reste mon ami. »  Il y a encore des gens qui ont un cœur dans ce pays… Voilà, je dis ce que je ressens, quitte à passer pour naïf ou ridicule, tant pis…

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

67 commentaires pour Mes états d’âme

  1. Freddie dit :

    D’accord avec Daniel. Le référendum à la sauce Désir, c’est vraiment scandaleux. Mais bon, l’équipe en place ne recule devant rien. Si on les remanie, comme ce sont eux qui vont choisir, on aura d’autres personnages du même genre. Que faire ?

    J'aime

  2. Koufra dit :

    Source :
    Libération 26 janvier 2005

    Lien :
    http://mobile.liberation.fr/societe/0101516671-roland-dumas-eternel-avocat-du-president
    Extrait :
    « Le chef de la diplomatie de l’époque explique ensuite le branchement du journaliste Edwy Plenel en mars 1985 par la divulgation dans le quotidien le Monde «du document unique transmis par Farewell [taupe qui a révélé l’espionnage soviétique à l’Ouest, ndlr] et qui a été utilisé par la France pour expulser 47 diplomates soviétiques». Après son voyage à Moscou en décembre 1984, «l’Amérique ne voit pas d’un bon oeil le rapprochement entre l’URSS et la France» et «ces articles du Monde créent un trouble, détaille Dumas. François Mitterrand cherchait d’où venaient les fuites qui portaient préjudice à la diplomatie française. Il m’a dit dans une réelle colère : « Au Monde, tout un groupe travaille contre les intérêts de la France. » Et il m’a cité avec beaucoup de rage dans la voix M. Plenel. En même temps, il m’a dit: « C’est un agent de la CIA. »» »

    J'aime

  3. Koufra dit :

    Maintenant on parle de Laurent Fabius… Bon je n’aime pas cette personne mais au delà on peut se demander si il ne s’agit pas d’une tentative de déstabilisation du pays par une puissance ou une organisation étrangère ou française.

    La question au delà d’un problème de corruption potentiellement véridique et massif de la classe politique serait alors de savoir qui diffuse ces informations et dans quel but?

    _ le quatar pour nous punir de notre action au Mali ?
    _ la Syrie / Russie / Iran du fait de notre action en Syrie
    _ des ultra riches qui voudrait montrer au gouvernement qui dirige…

    Miterrand disait de la direction du Monde quand Edwy Plenel la durigeait, qu’elle travaillait contre la France, peut être était ce littéralement le cas…

    J'aime

  4. Koufra dit :

    En fait, il faudrait donner les noms de ceux qui n’en n’ont pas pour les mettre en valeur.

    Cahuzac a transformé 600 000 € en 15 000 000 en quelques jours, on aurait peut être mieux fait de le garder comme ministre du budget … Visiblement il avait un talent certain avec les chiffres!

    15 000 000€, d’où vient cette info ? On parle d’un journal suisse, ce qui ne source pas l’information, juste le relai … Si ce chiffre est vrai, on est plus dans du blanchiment ou de la corruption, on touche a quelque chose de plus gros, quatar ? Réseau stay behind ? Fonds secrets de partis politiques et revenus issus de la corruption par l’industrie pharmaceutique, sur ces montants ça me parait improbable.

    Cahuzac a peut être menti car ce qu’il y a derrière le dépasse.

    J'aime

  5. Annick dit :

    Bonjour à tous,

    L’affaire se corse :

    Un journaliste de la télévision Suisse révèle que Jérôme Cahuzac n’avait pas 600.000 euros sur son compte en banque en Suisse, mais… 15 millions d’euros !

    http://www.wikistrike.com/article-cahuza-planquait-au-moins-15-millions-n-suisse-116878728.html

    Mais c’est pas tout ; ils volent en escadrille :

    60% des députés possèdent des comptes dans les paradis fiscaux.

    Nous ne citerons pas de noms, Mediapart s’en chargera, mais sachez que près de 350 parlementaires français possèdent des comptes à l’étranger, en Suisse, en Asie, ou dans des îles, pépères, de jolis paradis fiscaux emplis d’amour financier.

    Nous détenons tous les noms …

    http://www.wikistrike.com/article-60-des-deputes-possedent-des-comptes-dans-les-paradis-fiscaux-116873025.html

    Révélation de la liste dans 1 mois.
    On va rigoler.

    Ce site avait annoncé un pape argentin, bien avant que le pape soit désigné.

    Bien à vous tous,

    J'aime

    • Bonsoir Annick: Selon « Le Temps »,http://www.letemps.ch/, Monsieur Budget aura déposé des fausses déclaration d’impôts auprès de certaines banques suisses…Pas mal…
      L’impression que Monsieur Budget me donne, c’est que les pratiques sont si courantes que personnes fait attention, ou l’homme lui-même n’avait pas lieu de s’inquiéter..ou encore qu’il n’était pas assez intelligent…

      J'aime

    • Annick, vous avez raison, attendons la suite…
      Maxime

      J'aime

  6. Stéphane Piraud dit :

    Une fois de plus, je suis 100 % d’accord avec vous. Cette chasse à l’homme me choque.

    J'aime

  7. Daniel dit :

    Bonjour

    Ce que M. CAHUZAC a fait est grave et à voir l’attitude de ses « amis » comme celle de l’opposition me paraît démagogique.Une très grande partie de la classe politique, qui n’a plus le servir la France mais se servir comme but, est dans la même situation que lui (ils doivent serrer les fesses en espérant ne pas être pris à leur tour). « tous pourris? » non, il y a encore des gens honnêtes, surtout en bas de la pyramide.La moralisation de la classe politique n’existe plus, voir les condamnations de professionnels de tous partis :Hayrault, Juppé, Chirac, Miterrand (qui aurai du l’être),Fabius (responsable mais non coupable), et clerise sur le gâteau Desir qui demande un référendum.
    Ce référendum demandé par le président du PS ne serai t il pas une tromperie? S’il se réalise et que la réponse est un oui à la probité de la classe politique cela sera annoncé comme un oui à la politique menée par l’équipe en place; Il est impensable que les Français votent pour le non et si il y a beaucoup d’abstention on nous dira que les Citoyen veulent plus de démocratie par le référendum mais qu’ils n’y participent pas quand ils en ont la possibilité.C’est comme pour les sondages, tout l’art est comment poser la question, le faire de manière à ce que les gens répondent en majorité dans le sens voulu.
    Le marigot parisien est un vrai panier de crabe, où les journalistes, artistes, les politiques, la justice et la finance ( tous ceux qui sont riches suivant la définition de M. normal)l sont complètement déconnectés de la France de ceux qui participent par leur travail à faire de la richesse.
    Holand’ouille, élu sur le rejet de M. SARKOZI détruit tout ce qu’il touche,son équipe de mauvais à tout le seconde bien. Pour calmer la situation fera t il un remaniement? pour mettre qui? Mme BROCHEN, la dame des 35H?FABIUS le sang contaminé?WALLS le gazeur de manifestant et magouilleur de photos?Et s’il voulait dissoudre l’assemblée et que’une majorité d’élécteur se portait sur l’opposition actuelle qui prendre? FILLON merci mais on a déjà donné, tout comme RAFFARIn , JUPPE et toute la clique.

    Il faudrait des personnes de la société civile, ( désolé pour vous mais je jette un discédit sur l’ENA, leur formation me parait au vue des résultats complètement à côté de la plaque) des gens qui connaissent comment fonctionne les entreprises, y ont travaillé , fait leurs preuves et qu’ils appliquent la même gestion à la France ( pourquoi pas quelqun du MEDEF?) mais il faudrait surtout qu’ils puissent être tenus enfin responsables de leurs actes.
    Je vous avais questionné dans un autre poste sur l’hypothèse que vous entriez dans la danse, j’ai lu dans un poste qu’il y avait de l’avancement dans ce sens, qu’en est il aujourd’hui?

    Bien à vous

    J'aime

    • je dois que vous avez lu dans mes pensées concernant le panier de crabe des parisiens…mais dites moi si en province comme ils disent avec dédains, qui serait vraiment capable d’être une personne honnête et capable n’ayant pas fait les grandes écoles. Peu de gens.
      les grandes écoles ce sont des cliques qui n’aident plus le Pays.

      Et vous avez raison..toujours les mêmes. Ou sont les candidats pour un vrai changement?

      J'aime

    • Jacques de Guise, on ne les voit pas venir…
      MT

      J'aime

    • Cher Daniel, pourriez-vous expliciter votre question dans la dernière phrase de votre commentaire?
      MT

      J'aime

  8. kalaf dit :

    bonjour M. Tandonnet, bonjour à tous
    L’affaire Cahuzac déchaine décidément les passions, y compris sur ce blog qui voit le billet d’humeur que vous consacrez à cet événement franco-français susciter un record de réactions. Un déluge d’imprécations s’abattent sur le ci-devant citoyen Cahuzac… qui l’a d’ailleurs bien mérité. Nombre de vos lecteurs ne l’excusent pas et j’en fais partie. Comme disait la feu Madame Kennedy mère : «il sera beaucoup exigé de ceux qui ont beaucoup reçu». Quand on est ministre, on se doit d’être exemplaire ! Probablement que d’autres ne valent pas mieux que lui, mais ils n’ont pas été pris. M. Cahuzac, bien qu’intelligent, a fait preuve d’une bien grande médiocrité dans sa défense. Il aurait dû reconnaitre la faute tout de suite et démissionner immédiatement. L’orage aurait été moins violent. Il a été mal conseillé (le même conseiller en com que DSK, ai je entendu !). Ce personnage n’a pas d’excuse et devrait se retirer de la vie politique sans chercher à revenir comme parlementaire.
    Son histoire m’inspire quelques commentaires, que d’autres ont aussi abordé :
    1) d’abord, c’est plus le mensonge devant les parlementaires «les yeux dans les yeux» qui a choqué que le fait qu’il ait fraudé le fisc
    2) l’opposition vocifère en se drapant dans une dignité républicaine, tenant là un os à ronger alors qu’elle n’a pas de leçon à donner
    3) Médiapart n’a pas à se glorifier de son action car le site n’a fait de répercuter des propos qui lui ont été livrés et qui auraient dû être transmis au Parquet
    4) la question principale reste pourtant de savoir ce que le président de la République et son Premier ministre connaissaient de cette affaire. Pourquoi n’ont ils pas agi plus précocement ? Hollande est parfois surprenant dans ses façons de faire, qui sont plus celles d’un haut fonctionnaire que d’un politique. Rousseauiste dans l’âme, il croit à la bonté de l’homme. Il va laisser faire la Justice, sans intervenir via le ministre de la Justice. Bonne chance à lui… Mais il a raison de ne prendre aucune décision pour le moment. Il n’a aucune raison de dissoudre, de remanier son gouvernement ou de démissionner. Les exhortations de l’opposition pour le pousser dans ce sens sont pitoyables. Il est président de la Ve, pas de la IVe ou la IIIe République ! Mais le prix à payer est remis à plus tard, en 2014, lorsqu’il aura perdu les batailles électorales et que le redressement économique ne sera toujours pas amorcé
    5) et la question centrale reste la fiscalité. J. Cahuzac fait comme tous ceux qui ont quelques biens à défendre : il cherche à se soustraire à l’impôt qui devient confiscatoire dans notre pays. Nous arrivons à 45% de prélèvements obligatoires, ce qui est aberrant. Ce n’est pas contre les paradis fiscaux qu’il faut lutter, mais contre l’enfer fiscal ! L’Etat ponctionne pour ponctionner car on se demande si, en France, il a encore une politique rationnelle de développement. Or l’Etat est central dans la vie de nos sociétés comme le démontre l’affaire Cahuzac : il est le seul à pouvoir définir et défendre l’intérêt général s’il sait se montrer conscient, raisonnable et éclairé car les citoyens n’ont toujours en vue que leur propre intérêt personnel. C’est pour cette raison que le capitalisme triomphe. Et c’est normal. Nous n’avons pas un esprit collectiviste par nature mais par obligation. Seul l’Etat – à condition qu’il ne soit pas englué par la démagogie – est capable d’assurer la cohésion et l’unité nationales.

    J'aime

    • Bonjour a Toutes et a Tous,
      Très bons commentaires.
      Je pense que tout le système de taxation doit être revu en France. Vous avez déjà vu un bulletin de salaire? Il faut des spécialistes pour le faire car les feuilles de paie sont si compliqués. Même les spécialistes se trompent souvent car les règlements changent trop souvent.
      Autre chose a voir est c’est malheureux c’est la profession des notaires, des liquidateurs, des gens qui s’occupent de vos patrimoines personnelles. Trop souvent les président de commerce choisissent des copains mandataires qui eux-mêmes liquident des entreprises qui aurait encore pu fonctionner.. La justice est beaucoup trop lente et elle n’est pas adapté…
      On attends quoi au juste au Messie pour remédier les problèmes du pays?

      J'aime

  9. Koufra dit :

    Noop, je pense que tu n’as pas perçu la pointe d’ironie quand a la sincérité.

    Theotime, la limite entre optimisation fiscale et évasion fiscale est mince, parfois légalement cette distinction ne dépend que de l’intention … Il suffit de proposer votre projet dans une optique particulière a l’administration fiscale sous un certain angle et vous ne serait pas taxe, présenté d’une autre manière et vous paierez.

    Toutes les banques d’ investissement ont Des filiales dans des paradis fiscaux pour optimiser telle ou telle activité, ou ségréguer en deux une même activité, on génère les profit aux Bermudes et les coûts en France, on peut ainsi avoir un bilan nul en France et ne pas payer d’impôt et générer des bénéfices non imposable aux Bermudes.

    On peut aussi de faire payer ses dividendes dans un pays fiscalement sympathique en prêtant ses titres puis en récupérant titres et dividendes, sans payer de taxes sur les dividendes…

    Franchir la légalité, c’est autre chose en connaissance de cause…

    J'aime

  10. noop dit :

    « C’est dommage, ça jetterait le doute sur la sincérité de ses excuses! »
    Non !!! Sans blague… La sincérité de M. Cahuzac fait encore débat ? On croit rêver.
    Ca devient presque pathologique, pardonnez moi.

    Je ne sais pas si certains d’entre vous on regardé hier l’émission C’ dans l’air… Soit les intervenants adorent se faire peur (et faire peur aux autres) soit ils sont complétement inconscients, mais les concéquences sur notre pays de l’avenir judiciaro-médiatique qu’ils envisageaient étaient tout simplement catastrophique. La crise ne serait plus qu’économique, mais politique, morale, institutionnelle, historique. Le climat ne deviendrait pas seulement mauvais, mais dangereux. Car qu’advindrait-il d’un pays dont une partie de l’élite politique, économique, apparaîtrait dans la lumière du cynisme comme des clones de M. Cahuzac ?

    J'aime

  11. Puisqu’on parle ici beaucoup de morale et de morale chrétienne, essayons une analyse morale des actes de M. Cahuzac. Il me semble qu’il y a trois niveaux de gravité :

    – d’abord la simple contravention à une loi fiscale, je me refuse pour ma part de parler de faute morale. La pénalisation de ce genre de contravention est une aberration juridique.
    Le niveau des prélèvements fiscaux en France est désormais spoliateur, vouloir y échapper n’est donc qu’un réflexe salvateur de bon sens. Je sais que je choquerai des intervenants de ce blog mais c’est ainsi…
    En revanche, une autre question se pose, bien plus sérieuse, quant à l’origine des fonds : est-ce de l’argent honnêtement gagner ou bien s’agit-il d’argent provenant de la corruption (notamment dans son travail avec des labos pharmaceutiques) ou plus explosif encore de l’argent servant au financement d’activités occultes du parti socialiste… On parle pour le moment très peu de l’origine de ces fonds alors que c’est capital. Les mouvements de fonds sur le compte ont atteint la somme assez considérable, pour un particulier, de 16 millions d’euros.

    – vient ensuite, la faute morale proprement dite de M. Cahuzac : son mensonge public, solennel, toute honte bue, fait, sans ciller, devant la représentation nationale. Etant donné la fonction de M. Cahuzac, la solennité du lieu, la gravité des faits, ce mensonge représente une faute morale grave.
    Paradoxalement, pour la justice, ce mensonge est inattaquable comme si cette faute morale aggravée par les circonstances n’était finalement q’une chose banale et courante… bah! un homme politique qui ment à l’assemblée, une broutille! On touche du doigt ici à un premier dysfonctionnement de nos sociétés démocratiques.

    – enfin nous arrivons à la matière la plus grave… on pourrait parler du péché mortel de M. Cahuzac : sa luciférienne hypocrisie. Accepter d’être le ministre du budget, mettre en place une politique de lutte contre la fraude fiscal, assommé les Français d’impôts, leur faire la morale et en même temps, assumer tranquillement de détourner des sommes considérable vers des paradis fiscaux.
    C’est envers les pharisiens hypocrites que le Christ est le plus sévère…c’est cette distorsion morale interne que le Christ a le plus de mal à pardonner et qui le conduit à des colères redoutables et au fameux discours aux scribes et aux pharisiens de Mt 23 :

    Faites donc et observez tout ce qu’ils pourront vous dire, mais ne vous réglez pas sur leurs actes : car ils disent et ne font pas.
    Ils lient de pesants fardeaux et les imposent aux épaules des gens, mais eux-mêmes se refusent à les remuer du doigt.

    L’hypocrisie de notre classe politique atteint des sommets, c’est une des causes de l’effondrement du système…on ne peut rien bâtir de solide et de durable sur des fondations aussi pourries.

    J'aime

  12. Koufra dit :

    Visiblement M. Cahuzac a l’air de se réinterresser a la vie parlementaire et a l’immunité qui va avec…

    Ou bien il négocie son pouvoir de nuisance contre de la Clémence….

    C’est dommage, ça jetterait le doute sur la sincérité de ses excuses!

    J'aime

  13. JD75 dit :

    Cher Maxime,
    J’aurais été assez tenté de faire œuvre de charité chrétienne envers ce ministre déchu face à la « sollicitude emballée » de ses « grands amis » de la veille (et de trente ans?).
    Cependant, je découvre ce soir que le frère Cahuzac est apparemment en train de manœuvrer pour essayer de recouvrer son siège de député.
    – Il n’y a pas de petits profits, et il faut bien vivre, ma bonne dame?
    – Présomption d’innocence après aveux et mimines encore toutes collées de confiture ?
    – Tentative surprenante et tardive pour se refaire, sinon une virginité, du moins une immunité?
    – « Eh, les potos, n’oubliez pas que si je tombe, vous aussi ! » ?
    – …
    Quoi qu’il en soit, si c’est vrai – restons prudent – c’est faire reculer les frontières de l’indécence : dans l’esprit de cet individu, un député pourrait donc plus qu’un ministre être un ripoux patenté?

    Ce qui me surprend le plus, dans toute cette affaire, c’est que l’on affecte si bruyamment d’être surpris par le « cas Cahuzac » (si j’ose dire!). Je parie que dans la longue liste des évadés fiscaux (on parle de deux millions et demi de noms…) qui défraie actuellement la chronique – étonnante coïncidence, n’est-ce pas? – on retrouvera de près ou de loin plus de la moitié de notre caste politique mainstream donneuse de leçons, en bénéficiaires ou en complices, en leur nom propre pour les plus imprudents – ou désinvoltes, par le biais de porteurs de valises et autres montages bidons pour les autres.

    On ne manquera pas non plus de noter les surprenantes tangentes du locataire de l’Elysée face à l’ISF. Cela doit être ce que l’on appelle l’exemplaritude en socialie…

    Ci-après, un lien vers un article d’un froid réalisme:
    http://h16free.com/2013/03/31/22256-la-previsible-deroute-de-hollande

    Bien cordialement,

    J'aime

  14. Philippe Gendry dit :

    Heureusement que certains comme vous ou vos lecteurs donnent un avis personnel sur des situations ou sur des personnes, qui nous aident à sortir de cette infernale unanimité mediatique.
    Plutot que d’essayer de se dedouaner ou de faire porter la responsabilité de tous nos maux sur un seul homme qui certes a failli mais qui rendra des comptes à sa conscience et à la justice; j’aimerai tellement que nos dirigeants politiques et que les medias nous disent quels enseignements personnels tirent ils de cette terrible histoire Cahuzac , et comment envisagent ils leurs engagements politiques ou professionnels au regard de ce qui vient de se passer ?
    Mais je suis aussi surement trop idealiste et naif …

    J'aime

  15. miz dit :

    Cahuzac pourra bientôt rire… Je vous renvoie aux informations qui sont en train de sortir sur Off Shore Leaks… Le linge sale risque d’être vite étalé en public… CRamponnez-vous.
    http://extremecentre.org/2013/04/04/affaire-cahuzac-attention-un-seisme-peut-en-cacher-un-autre-from-butterfly-effect-to-perfect-storm-will-the-french-government-be-the-first-collateral-victim-of-offshoreleaks/

    J'aime

  16. bresito dit :

    Mr Tandonnet,
    Je suis tout à fait d’accord avec BOSS, car si à chaque fois que l’on se fait prendre la main dans le sac, on est blanchit dès que l’on demande pardon, cela signifie qu’il n’y a aucune raison de se priver de frauder, d’escroquer, de voler.
    Et tant que l’on ne se fait pas prendre, on gagne !
    Mais je me pose les questions suivantes:
    Que va penser le français qui respecte la loi ? Sûrement qu’il est un imbécile !
    D’autre gagne beaucoup d’argent en toute impunité et pas lui.
    Vous allez me dire, c’est déjà ce qui se passe dans les banlieues avec la drogue, où les plus jeunes voient leurs ainés trafiquer, rouler avec des voitures hors normes, narguer ou pire les pauvres citoyens qui se lèvent tous les matins pour le SMIC.
    Et celui qui paie ses impôts, à qui l’on veut baisser les Allocations familiales, augmenter les prélèvements de toutes parts par acte citoyen, pour aider la France à se sortir de la crise dont il n’est même pas responsable, mais qui est bien le payeur, que pensez-vous lui dire ?

    J'aime

    • bresito, dans mon billet, si vous m’avez bien lu, je n’ai en aucun cas parlé de « blanchir quand on demande pardon »! Il ne faut pas caricaturer…
      Maxime

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s