Au bord du gouffre

Hier soir, je suis resté longtemps prostré devant ma télévision, à la suite du coup de matraque que je venais, comme tous les Français, de recevoir sur le crâne.  Comme beaucoup d’entre eux, je me raccrochais jusqu’alors vaille que vaille à la « présomption d’innocence » et à mon aversion naturelle envers les « balances ». Mais comment peut-on mentir avec autant d’aplomb et de suffisance, les yeux dans les yeux de tout un pays ? Citoyen lambda, je me suis senti moi aussi trompé, trahi. Devant mon écran, j’observe,  zappant d’une chaîne à l’autre, les réactions des hommes et femmes politiques. Sans verser dans l’image caricaturale du « tous pourris », sont-ils conscients de l’image que donne aujourd’hui la politique nationale? Plusieurs représentants du PS se drapent dans leur dignité de vierges effarouchées.  « Quand on est de gauche, on se doit d’être exemplaire ! » Exemplaire ? Et le Rainbow Warrior, les écoutes téléphoniques, Urba, la MNEF, l’affaire DSK, le Carlston de Lille, aujourd’hui Cahuzac, et d’autres encore bien pires qui couvent peut-être et qu’on tient enfouies. On a beau dire « c’est pas moi, c’est l’autre », cela commence à faire beaucoup… Valeurs de gauche, désormais, le sexe, l’hypocrisie et  l’argent ? Qu’est-ce que cela signifie encore, « de gauche » ?  Quant à JF Copé, il pouvait proclamer « la gauche morale, c’est fini », il avait beaucoup de mal à nous faire oublier son attitude d’octobre dernier face à François Fillon. La grande panique de la classe politique ? Tous, qu’ils soient PS ou UMP, proclamaient leur indignation devant une affaire risquant de faire le jeu des « extrêmes », c’est-à-dire, dans leur esprit, de gens susceptibles de leur piquer la place. Mais non, ils n’ont rien compris, ce n’est pas le problème. Les « extrêmes », les deux fronts en gros, dit « national » et « de gauche », n’échappent pas à l’opprobre général des Français envers toute la caste politico-médiatique. Le problème n’est pas que le scandale fasse le lit des « extrêmes » puisque ces derniers inspirent aux Français autant de méfiance que les autres. La seule chose qui compte, c’est le malheur du pays et de ses citoyens, accablés par le chômage, l’appauvrissement, le déclin, et trahis, profondément humiliés une fois de plus par ceux dont la mission est de les représenter. Je ne fais ici qu’exprimer, à mon modeste niveau, l’impression de nausée qui frappe tant de Français. Ce n’est évidemment pas la politique en soi qui est en cause mais son détournement à des fins personnelles dans un formidable halo d’hypocrisie. Tous les politiques ne sont pas à mettre dans le même sac bien sûr: pensons à ces dizaines de milliers d’élus anonymes qui se consacrent corps et âme à l’intérêt public. Pourtant, à tort ou à raison, l’impression d’une caste politico-médiatique verrouillée et protégée par une sorte d’omerta est dévastatrice dans l’opinion. Nul ne sait pas comment cela va se terminer, mais cette fois-ci, nous sommes  au bord du gouffre, face à la perspective d’une crise de régime, et il faut se préparer au pire en attendant, je l’espère, de reconstruire la vie politique sur des bases nouvelles.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Au bord du gouffre

  1. drazig dit :

    Vos délits de « sale gueule », notamment à l’encontre de …. sont indignes

    • drazig, délit de sale gueule, c’est excessif, mais vous avez raison; surtout, ne pas devenir aussi c.. que ces gens-là: j’ai retiré la phrase en question.

  2. Koufra dit :

    Maxime,

    Cela démarrera peut être comme mai 68 mais cela ne tournera pas aussi bien.

    A l’époque :
    _ malgré les slogans, il y avait quand même un certain respect minimum de l’état, de la police, aucun groupe de musique n’aurait appeler au meurtre de policiers a l’époque
    _ les manifestants étaient de futures bourgeois avec un avenir et un forte progression sociale en vue
    _ les armes de guerre n’étaient pas massivement accessibles
    _ la France n’était pas si communautarisee.
    _ la conscription crée malgré tout un lien entre le peuple et l’armée
    _ la capacite militaire et policière laissait une marge de manœuvre au gouvernement.
    _ mai 68 ne s’est pas produit durant une période de crise économique politique et morale.

    Par ailleurs, vous devez savoir ce a quoi s’entraîne la sécurité civile sur le site de Versailles satory régulièrement depuis quelques années.

    Le scénario le plus vraisemblable est selon moi que l’état perde physiquement le contrôle de certaines zones et qu’un autre pouvoir de mette en place de manière concurrente.
    La confrontation pourrait alors devenir obligée.

    Si j’ai raison, il serait important de mettre en place une réflexion de pre contre insurrection si on veut éviter un scénario a la syrienne.

    C’est très inquiétant de voir tout ces pays qui perdent leur structure étatique et n’arrivent plus a la reconstruire faute de pouvoir s’imposant.

    Amitiés

    Koufra

  3. Anton dit :

    « nous sommes au bord du gouffre, face à la perspective d’une crise de régime, et il faut se préparer au pire… »

    Pourriez-vous, s’il vous plaît, préciser ce que vous entendez par « pire » ?
    Que voyez-vous venir exactement, et quelle en serait la mécanique, les étapes successives?

  4. Nous pouvons être de droite ou de gauche, (un descriptif que je déteste, et qu’il ne veut plus rien dire)..le fait c’est qu’il ya eu mensonge au plus haut de l’État..et l’ironie c’est que l’homme impliqué était celui qui détenait la façon que notre argent était dépensé..un comble.!
    .
    Je pense que les politiques qui devraient être demis de leurs fonctions ne le serons pas..on va continuer a mettre un bandeau sur les yeux..car cela a toujours été le cas…et pourquoi cela devrait-il changé?…..

    Pendant ce temps, la France continue a sombrer…avec des politiciens qui cherche que le pouvoir sans penser au pays ou a ces citoyens…c’est a être malade et a vomir

  5. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    Il faut dire que Cahuzac a fait fort : coup double, Trafalgar et Waterloo.
    Lui qui s’apprêtait à torpiller nos portefeuilles, le voilà digne d’être cité au au Guiness des records.

    Mais je suis encore plus outrée par la pantalonnade des Ponce Pilate du sommet de l’état qui prétendent avoir tout ignoré.
    Si tel est le cas, bien que ce soit douteux, c’est alors la preuve par neuf d’un pouvoir défaillant, imprudent, non seulement incapable d’assumer sa mission, mais -plus grave- totalement inapte à prendre des mesures de sauvegarde pour protéger les Français, tant il fait preuve d’une coupable imprévoyance.

    Voilà donc un gouvernement où l’on rentre comme dans un moulin, où personne ne se soucie de la qualité des personnels engagés, où l’on recrute le premier raton-laveur venu, et où les fripons peuvent s’en donner à cœur joie, tandis que les autres dorment du sommeil du juste, drapés dans une morale d’airain pour le coup carnavalesque. Extravagantes manières au parfum d’amateurisme.

    A présent, que Hollande se comporte comme un président et qu’il assume la responsabilité de sa charge ! Dans une équipe, c’est le chef qui va au charbon. C’est lui qui se met d’abord en cause. Qu’a-t-il fait pour traquer les fraudeurs avant de former son gouvernement si mal ficelé ?

    Dès lors, c’est à lui et à son super-premier-ministre de s’expliquer sur l’incurie qui règne au sommet de l’état. Ce sont eux qui sont garants des hommes de leur gouvernement et du bon fonctionnement des institutions, personne d’autre.

    La plus élémentaire élégance, pour le respect du peuple français, serait de rendre leur tablier.
    De Gaulle l’aurait fait (et je ne suis pas gaulliste !)

    Ils vont avoir du mal à mettre le couvercle sur la marmite , nous ne sommes pas prêts à suivre de tels zozos qui continuent les années sombres mitterrandiennes que personne n’a oubliées -en tout cas pas moi- avec le pompon du scandale socialiste, que vous avez oublié, Maxime, que fut l’affaire du Carrefour du Développement, et puis le pillage du Crédit Foncier, et tant d’autres…

    Bien à vous,

  6. Fleur dit :

    Vous oubliez Guérini et la mafia. Les journalistes ne voient ni ne dénoncent: les flux d’argent public/privé, notamment dans le bâtiment, la formation professionnelle et l’énergie, à travers les communes et les conseils généraux, les organismes d’Etat type ONF, hôpitaux, syndicats, associations etc, où on s’échange subventions et achats publics; la traite d’esclaves organisée pour nourrir le BTP (allez voir qui organise les squats et qui les habite! De vrais réseaux mafieux se sont installés); le blanchiment d’argent et le trafic de drogue jusque sous notre nez. Depuis 40 ans on nous apprend à ne pas dénoncer les voleurs et les criminels, sous peine de passer pour des fascistes délateurs, et de retomber dans les heures les plus noires de notre histoire. La majorité des Français a fermé les yeux. « La justice est aveugle » d’accord, mais je crois que beaucoup de gens ont pris cette maxime au pied de la lettre! Mais savent-ils encore lire? (Eh bien non, à l’école: cours obligatoires de sexe et de tri des poubelles mais aucun apprentissage par coeur de tables de multiplication, argh ça m’énerve)

  7. Cyril45 dit :

    Pour ma part, je pense à ces milliers d’élus, maires et conseillers municipaux, qui dans de nombreuses petites communes, se donnent généreusement à une tâche de plus en plus ardue, submergés qu’ils sont par la paperasserie et les normes (400.000 au dernier recensement), avec le risque d’une mise en examen pour d’obscurs motifs parfois. Alors ne mettons pas forcément tout le monde dans le même panier.

  8. Freddie dit :

    Cela peut paraître personnel, mais je viens de sortir d’une assemblée générale de copropriété qui a démontré par A plus B, comme celle de l’an dernier d’ailleurs, que le conseil syndical ne fait que combines et mensonges, avec les félicitations de la plupart des copropriétaires qui ne veulent surtout pas se donner la peine de vérifier les dossiers. Alors, vu le comportement quotidien des Français, peut-on s’étonner de celui de nos représentants politiques ?

  9. T83000@msn.com dit :

    je me marre ,,de tout temps ,les tripatouillages et magouilles existes, de gauche ou de droite, CAHUZAC me fait penser a CHIRAC, comment le ministre des finances, le premier ministre et le président n’était pas au courant,,,bizarrement c »est sa femme qu »il a quitter qui a donner la casette a son pire ennemie de droite,,Allons ;osez la vérité au dieu de faire les « hypocrites ,,la justice a condamner plus de 80 responsables politique, ,avec sursis,,,ben voyons ,,de tout temps les valises arrivais de l’Afrique ,des contrats d’armement, comment certains partis on payer leurs sièges, la décadence moral,se n »est pas d » aujourd’hui, QUI va profiter de ce scandale,,M LE PEN et elle sera désormais indispensable pour 2017 ;6000 électeurs de plus au second tours, MERCI copé –fillion de votre guéguerre, ,on voie le résultat, triste tout cela

  10. L'Amiral dit :

    Bonjour à tous,
    J’ai participé aux « deux manifs pour tous » et j’ai été frappé de voir le changement d’ambiance entre les deux, la première étant démonstrative, la deuxième transpirant une exaspération physiquement perceptible dans l’échantillon de peuple qui était là. J’en suis reparti inquiet, en me disant qu’on était sans doute à la veille de grands troubles. Je n’ai pas eu longtemps à attendre. Le tsunami qui s’est abattu sur nous hier aura des conséquences cataclysmiques car il arrive comme une étincelle dans une atmosphère explosive. Notre République n’en sortira pas grandie et en tous cas ce qui est sûr c’est que nos dirigeants politiques, quelle que soit leur famille, ne sont pas à la hauteur des enjeux. Ils sont enfermés dans leur monde artificiel, ne comprennent rien à la vraie vie quotidienne du citoyen qui s’inquiète pour sa fin de mois et l’avenir de ses enfants avec le sentiment confus qu’il va devoir subir la catastrophe que nos parents ont malheureusement connue lorsque les élites trahissent.
    Nous avons propagé pendant des décennies la culture du mensonge et du « pas vu, pas pris » et nous n’avons que ce que nous méritons. Me revient en mémoire la parole d’un vieux prêtre de jadis qui disait « Il faut passer le Père Noël à la sulfateuse » car il est inacceptable de mentir aux tous petits et que le mensonge n’a pas d’avenir. Cet homme sage était sans doute prophétique mais personne ne l’a écouté.
    Si on arrive à identifier un vrai Homme d’Etat, peut-être pourra-t-on rebondir mais où est-il? Sûrement pas dans un parti politique……

  11. Frederic_N dit :

    Bonjour Monsieur
    Je ne pense pas , hélas, que nous soyons au bord du gouffre Il nous faudra encore du temps pour que nous nous en apercevions, et cette affaire va simplement reculer le moment fatidique. La preuve ? Lisez la parole publique ; certes elle est déformée, elle survalorise la pensée de la gauche traditionnelle. Mais elle donne des indications : notamment sur la dette, et l’économie.
    Que nous perdions du poids politique en Europe, car nous ne sommes pas capable de maîtriser notre dette est devenu le cadet des soucis de ceux qui s’expriment.. Cela continuera donc, car les autres pays n’ont aucun intérêt à voir la France couler : on nous laissera de nouveaux privilèges ,on nous aidera « en douce », sans comprendre ce pays si habile dans l’art de se cacher la réalité. Mais nous perdrons encore plus de crédit ..
    Quant à la France , elle est bien partie pour un round d’autointoxication sur le thème de « la croissance contre l’austérité » . Et l’affaire Cahuzac est bien partie pour y aider .
    désolé de vous decevoir .

  12. socratex1 dit :

    J’avoue que , dans le registre du mensonge d’ Etat devant la nation et ses représentants, j’ai plus d’indulgence pour la maladresse de M Cahuzac , empêtré dans un mensonge originel relatif à une erreur déjà ancienne et qui n’implique après tout que lui-même, que pour la morgue assumée d’un Valls ou d’un Hollande mentant effrontément et  » à froid » aux français sur le décompte des manifestants de LMPT et sur leurs propres défaillances et turpitudes vis-à-vis de la protection de manifestants pacifiques, y compris des vieillards , des femmes et des enfants , ainsi que sur les enjeux et conséquences de la loi qu’ils promeuvent au titre du mariage gay .

    Par contre, j’ai le plus grand mépris pour un président ( avec un  » p ») qui aura encore le toupet d’affirmer  » je ne savais pas » et refusera d’ assumer ses responsabilités . Pour le prochain attentat ou agression sur notre sol , « il » ne saura pas, non plus ? Et c’est à un pitre de ce niveau que nous confions la clé du feu nucléaire ? Au secours….

  13. Lazare dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à toutes et tous

    pffffffff !!!

    que dire ?

    j’ai l’impression d’avoir eu un ministre délinquant, tel le voleur pris en flagrant délit, la main dans le sac de la mamy, et qui dit  » je ne volais pas son porte monnaie, je lui remettais !!! «  »

    voilà j’ai eu un ministre ressemblant à n’importe quel délinquant qui m’est passé dans les mains en garde à vue !!!

    et que va-t-il rester de tous ces super menteurs politiciens ?????

    des Coppé, Le pen, Mélanchon …..???

    vite du changement, démission des gouvernants actuels !!!!

    le Moscovici était informé forcément et le Président (( celui qui veut imposer le mariage pour tous et n’en veut pas pour lui ??? )) aussi suite aux recherches diligentées par ces derniers chez les Helvètes !!!! et le maire , pardon, le prem minister !!!

    tous complices à mon avis et tous dehors !!!

    allez je me ré endors, ça ne vaut pas la peine que je me fatigue pour ces ….( censuré )… j’en ai eu assez entre les mains pendant 28 ans des ..xxxcwxx …malhonnêtes !!!!

    patrick

  14. Willy dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Pour avoir fraudé ou menti, peu importe!! Cela se finira comme d’habitude.
    Il a fait ça à l’insu de son plein gré, faisant de l’intérêt supérieur de la nation et de la mission aux finances qui lui avait été confié, une priorité.
    Dans quelques années, quand le mouton français aura oublié, il sera reconnu responsable mais pas coupable par un tribunal 1 compétent.
    Là ou mon avis diffère du votre n’est pas dans le fait qu’ils aient peur que cela fasse le jeu des extrêmes, mais plutôt que les français pensent que tous les politiciens soient pourris. Pour qui nous prennent ils? On sait comment certains tout en évitant d’être des cumulards de mandat, sont des cumulards de salaires. On sait la nature des liens qui unissent, dans 90% des cas, politiciens et journalistes. On connait les passe droits et avantages que de tous bords ils sont capables de s’octroyer sans la moindre bagarre verbale. S’il est vrai que celui qui ne dit mots consent, il ne faudrait quand même pas pousser mémé dans les orties!!!
    Tous ces maires, députés-maires, sénateurs-maires, qui achètent une partie de leur électorat en déguisant des dons d’argent public en subventions. Ils nous prennent pour des poires?
    Quand un Fabuis continu l’œuvre de Jupé en subventionnant des rebelles à l’étranger, pendant que notre pays est en crise et qu’on cherche tous les moyens pour taxer un peu plus le peuple français, qu’on réduit à portion congrue le budget de la défense, c’est ça le changement?

    NON, je crois bien qu’aucun de ces pantins n’a aucune estime pour le pays exsangue qu’ils continuent à dépecer.

    Bonne journée

  15. Koufra dit :

    Je dois dire que j’ai été surpris, je le pensais innocent compte tenu du fait qu’il ait nie les yeux dans les yeux du peuple français et risque ainsi des sanctions morales sociales et judisciaires plus lourde, tout en ne faisant que retarder l’échéance, mais bon c’est fait.

    Quelles sont les conséquences :

    Pour le chef de l’état :
    Soit il était eu courant et il a commis une faute grave mettant en cause sa probité, il devra démissionner car il ne peut se raccrocher à un leadership affirmé

    Soit il n’était pas au courant et il a commis une faute, les services secrets peuvent facilement vérifié ce type d’information, il n’a pas demande d’enquête et est tombé bêtement dans un piège simple, son leadership et sa capacite a dirigé le pays en lui évitant des pièges plus compliqués sont mis en cause.

    Par ailleurs, si il est avéré que le nom de Cahuzac figurait sur les listes de français détenant des comptes en suisse que détient l’administration fiscale, il sera difficile au chef de l’état de s’en sortir.

    Deuxième volé de l’affaire, d’où venait cet argent ? Si il y a en plus corruption par des laboratoires pharmaceutiques ou autres, cet affaire va durer des mois et affaiblir durablement la capacite d’action de l’état.

    Pour la droite :

    On pourrait penser qu’elle en profite mais cela va donner du crédit a tord ou a raison contre Nicolas Sarkozy et cette histoire de 50 millions de dollar avec Khadafi. Étant déjà mis en examun sur l’affaire bettencourt, cela risque de compromettre tout retour possible.

    Finalement, c’est peut être jean François cope et le FN qui vont en sortir gagnant.

    La gauche comme la droite risque donc de se retrouver discrédités et sans leader contrairement au front de gauche et FN.

    Il serait quand même intéressant de connaître les motivations réelles de mediapart. Je ne crois pas a leurs belles paroles pourtant cette affaire les accréditent et leur donne donc une capacité de nuisance forte, mais que restera t il de la vie politique si on sort tous les cadavres, c’est la boîte de Pandore qu’on est en train d’ouvrir.

  16. noop dit :

    Bonjour Maxime,
    personnellement je n’étais pas prostré. .. pas réellement surpris. Juste une colère un peu plus grande, qui m’entraîne à chaque fois un peu plus vers une certaine radicalité que j’assumerai.
    Les extrêmes n’inspirent pas du mépris au Français, mais de la méfiance et même de la crainte à juste titre. Mais devant ce spectacle permanent ou la tartufferie est portée à son paroxisme, les extrêmes ont le goût de la colère (et non de la peur comme aime le répéter les médias) le goût de la révolte, peut être même de la révolution. Oui autour de moi j’entends des gens, citoyens lambda, se demander ouvertement où l’on va et si l’on ne devrait pas « renverser la table » comme pour accélérer et abréger cette dégringolade, ce « tunnel » qui semble ne pas avoir de fin.

  17. Sceptique dit :

    Et si notre pays payait sa phobie de la vérité, sa phobie de l’argent, sa phobie de la réussite? La fonction du compte en Suisse est universelle: planquer de l’argent qu’on risque de se faire prendre. Ça permet d’avoir les avantages de la Suisse sans être obligés d’émigrer! Nous ne sommes pas hypocrites pour rien. Ce n’est pas sans raisons que prospère la Française des Jeux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s