Misère de la lâcheté

Etrange climat toujours… Ce matin, à l’heure de plus grande écoute, la radio nous bassine longuement avec un recueil de lettres de parents d’élève à des professeurs, puis la manière dont les joueurs de football chantent ou ne chantent pas la Marseillaise. Zidane l’aurait entonnée, paraît-il, à tel match tant il était ému. Quant à Platini, nous est-il révélé, comme un secret d’Etat enfin dévoilé, il l’aurait susurré une fois dans sa vie… Et franchement, qu’est-ce que cela peut bien nous faire? Nous venons d’apprendre ce matin que la banque centrale européenne organise le blocus monétaire de Chypre pour que l’île accepte son plan de prélèvement impératif sur les comptes bancaires, menaçant ainsi le pays d’effondrement économique. Comment cela s’appelle-t-il? Un coup de force, sur un mode « non violent ». Autrefois, on appelait cela « doctrine de la souveraineté limitée. » Priver un Etat de liquidités, n’est-ce pas aussi efficace que lui envoyer une division blindée? Les politiques de droite et de gauche sont muets face à un événement de cette ampleur, comme sous l’effet d’une terreur indicible, celle de rompre avec  la ligne officielle. La BCE appliquerait-elle les mêmes méthodes à l’Allemagne par exemple? J’en doute,  elle préfère s’en prendre à un tout petit pays. Lâcheté, quand tu nous tiens… En tout cas, ce n’est pas une bonne manière de « faire aimer l’Europe ». Mais jusqu’où pensent-ils pouvoir aller ainsi?

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Misère de la lâcheté

  1. Koufra dit :

    On peut être patriote et suisse ! 🙂

    La suisse n’est pas le meilleur endroit pour planquer de l’argent, la suisse n’accueille que de l’argent blanc ou déjà blanchi depuis longtemps. Malte, Chypre, le Liban, c’est déjà plus exotique.

    Bon plus sérieusement, personne n’a encouragé qui que ce soit a planquer de l’argent en suisse, mon argent est en France, on fait de l’évasion fiscale avec de l’argent gagner a l’étranger, on ne peut pas sortir directement l’argent vers la suisse.

    Mon propos est plutôt de dire qu’il n’y a aucune raison pour que beaucoup vivre a nos crochets et en plus déteste ce qui gagnent mieux leur vie qu’eux.

    La répartition de l’addition sera un sujet crucial, si elle est mal repartie, ça débouchera sur des heurts sociaux importants, si tant est qu’on puisse les éviter.

    Peux tu stp citer stp qui a dit cela et comment cela a été encourage?

    Je n’en ai pas trouve trace!

  2. pod dit :

    Sympa de voir sur ce blog des gens qui se disent « patriotes » et qui recommandent « de planquer son argent en Suisse » – tout en étant chaleureusement félicités par l’hôte de ces lieux. Le Général, dont si je ne m’abuse vous invoquez les mânes, doit se retourner dans sa tombe.

  3. Koufra dit :

    « L’art de l’imposition consiste a plumer l’oie pour en obtenir le plus possible de plumes avec le moins possible de cris. »

    Jean-baptiste Colbert

    L’oie commence a crier fort me semble t il …
    Je travaille 10 heures par jour minimum en étant salarié. Je n’ai pas des conditions de vie exceptionnelles loin de la malgré un bon salaire, le coût de la vie et du logement en région parisienne étant prohibitif.

    Je vois qu’on offre a d’autres ce que je me tue a payer par moi même a ma famille.

    On parle d’égalité pour dire assistanat, les prestation sociale était les mêmes pour tous et tous cotisés a hauteur de leurs revenus. Quand seul une partie de la population cotise pour une autre grande partie de la population, ce n’est plus de l’égalité, c’est un sens unique. On achète la paie sociale et loin de vous en remercier, la partie bénéficiaire vous méprise…

    Il va falloir qu’une partie de la population française accepte le déclassement social car nous ne paierons plus longtemps pour qu’ils accèdent au même niveau de capacité de consommation que nous.

    Par ailleurs, j’ai été choque de voir la police française passer a la bombe lacrymo des familles, des personnes âgées, des enfants ce week-end. Ce n’étaient pas des marins pêcheurs en colère arrachant des feux tricolores pour s’en servir comme bélier…

    Le gouvernement persiste a :
    _ Maltraiter ceux qui financent le pays
    _ surmaterner les minorités en tous genres
    _ acheter a court terme la paix sociale a coup d’assistanat.

    D’une part la partie assister finie par considèrera l’assistanat comme un du, d’autre part l’état ne pourra financer cela a moyen terme.

    On ne pourra plus couper les coûts de fonctionnement de l’état sans l’amoindrir, reste deux solutions :
    Réduire les niches fiscales
    Réduire les prestations sociales

    On ne va quand même pas vendre l’équipement de notre armée, la transformant en garde suisse nucléarisée pour pouvoir payer des Nike et rebook en banlieue?

    Le peuple est en train de se scinder, l’état sans moyens va se retrouver entre les deux, dans une situation exceptionnelle dirigée par un monsieur normal devenu président.

    Quelle est la durée de vie de cette politique ?

    Des que les taux d’intérêts de la France remonteront, il faudra bien choisir entre plumer l’oie violemment, elle se rebellera alors et trancher violemment dans les prestations sociales plongeant une partie de la population dans la précarité, habituée à être couvée, cette partie de la population se rebellera.

    A court moyen terme, la France devra prendre des décisions qui mettront fin à la paix sociale et risque de scinder l’état. L’armée peut elle accepter que la nation se mette en danger en minimisant celle-ci, elle trouvera une amie , l’oie.

    Les dangers a venir sont donc grands.

    Cordialement

    Koufra

  4. Florence dit :

    Petite anecdote totalement véridique :
    au moment du plus fort de la crise financière de 2008, rappelez-vous, on nous conseillait fortement de ne pas retirer l’argent de nos comptes. Les Français, tout comme moi, ont eu l’esprit civique et ont été raisonnables. Jusque là, tout va bien. Or, il se trouve que j’ai appris de source sûre, une fois la période critique passée, qu’une de mes relations, assez riche et ayant un gros poste dans une grande banque française, avait retiré tout son argent et l’avait mis dans un coffre au fond de sa cave. J’ai vite compris qu’il ne devait pas être le seul dans sa banque, ni en France.
    En cas de problème, les petits seront plumés et les gros auront pris leur précautions dans le plus grand secret.
    Voilà comment ça se passe.

  5. Florence dit :

    Je pense qu’il n’est pas besoin d’être économiste pour comprendre ce qui se passe à Chypre. J’en parlais mardi avec la femme de ménage portugaise de ma mère. Elle a parfaitement bien compris le problème : notre argent n’est plus en sécurité dans les banques et « ils » sont prêts » à tout , « ils » feront ce qu' »ils » voudront pour nous prendre notre argent, quand « ils » voudront. Si on a de l’argent, il faut le mettre à l’abri, en Suisse par exemple.
    La situation est très grave et le manque d’informations par les médias en est un signe : « ils » veulent éviter la panique. Cela dit, la panique serait catstrophique pour tout le monde. Au moins, cela nous laisse un peu de temps pour prendre nos dispositions. Petit problème : quelles sont donc les dispositions à prendre ? Enterrer des liasses de billets dans le jardin ?

  6. sourisgrise dit :

    bonjour anonyme .
    je pense comme vous ….confiscation , c’est le mot …ça commence par des taxes de toutes sortes et puis petit à petit …..
    amitié ..Chris .

  7. Annick dit :

    Bonsoir Koufra,

    Compte tenu de la situation de mise en danger immédiat de la souveraineté de la France, mon vote ira a un parti qui combattra l’Europe actuelle et l’euro.

    And me too !
    Nous serons au moins deux sur ce blog.

    Bien à vous,

  8. Annick dit :

    Bonsoir Maxime,

    Nous venons d’apprendre ce matin que la banque centrale européenne organise le blocus monétaire de Chypre pour que l’île accepte son plan de prélèvement impératif sur les comptes bancaires, menaçant ainsi le pays d’effondrement économique. Comment cela s’appelle-t-il?

    Ah ! Maxime, enfin vous en parlez ! Je n’osais pas bifurquer des sujets présentés, mais je bouillais.
    Pour répondre à votre question, en termes clairs et concrets : cela s’appelle LA GUERRE.
    La contrainte de se soumettre aux diktats de la Troïka, un revolver sur la tempe, et tant pis pour la souveraineté, tant pis pour la nation qu’on écrase et assassine.
    Tant pis aussi pour l’assurance de la préservation de la propriété, de l’épargne, etc. Tout ce que, pourtant, déclamaient les traités, ça vole en miettes.
    Bref, bienvenue eu €URSS !

    Nous étions le 19 mars, et je n’ai pu m’empêcher d’y voir un signe avec la corrélation d’un certain 19 mars 1962 qui, théoriquement et sur papier dûment signé, garantissait à plus d’un million de Français d’Algérie que leurs droits, leurs propriétés, leur sécurité et donc leurs vies… seraient garantis. Foi de Raminagrobis !
    De cela, il me reste au moins une chose : si la Marseillaise disparaît, me restera toujours « Les Africains », hymne national de ma terre natale, chant de ralliement des amoureux de la France.
    Je serai moins orpheline que vous.

    Pour mieux apprécier ce qu’il se passe à Chypre, autant consulter les VRAIS économistes, pas ceux payés pour « enfumer » les peuples d’Europe.

    Avec tableaux et analyse :

    La 1° bombe atomique de la nomenklatura euro-zonarde

    Piquer le fric là où il est, telle est la solution toujours rêvée de tous les militants socialistes les plus extrémistes. La nomenklatura euro-zonarde a osé le faire ce jour-là à Chypre.

    Les droits élémentaires (de propriété) des malheureux Euro-zonards ne sont plus respectés. C’est grave : c’est la spoliation organisée présentée comme légale.

    http://chevallier.biz/2013/03/la-1%C2%B0-bombe-atomique-de-la-nomenklatura-euro-zonarde/

    Bolchévisme de l’€URSS et Laiki bank

    Les Izvestia qui sont évidemment les plus grands spécialistes survivants du bolchévisme ont bien reconnu en l’€URSS le digne successeur de l’URSS dans ses pires moments : quand les soviets bolchéviques pouvaient imposer leur dictature, c’est-à-dire leurs lois en toute impunité, sans respect de leurs adversaires ni de quelque principe de droit ni de liberté.

    La zone euro n’est plus un pays civilisé. C’est une zone de non-droit où règne la loi de la jungle, où un acte barbare et sauvage peut être pris à tout moment par la nomenklatura.

    http://chevallier.biz/2013/03/bolchevisme-de-l%E2%80%99eurss-et-laiki-bank/

    La nomenklatura de l’€URSS a imposé cette solution à Chypre samedi matin. C’est un précédent.

    A l’avenir, elle peut recommencer une telle opération pour des pourcentages de prélèvements supérieurs dans d’autres pays !

    C’est le stade suprême du communisme !

    http://chevallier.biz/2013/03/du-bolchevisme-au-communisme-de-l%E2%80%99eurss-chypre-et-les-depots/

    La nomenklatura a montré qu’elle ne recule pas devant les solutions les plus extrêmes : piquer l’argent là où il est, dans les dépôts bancaires des entreprises et des gens, sans aucun respect des lois élémentaires et des libertés fondamentales.

    Pour l’instant, « Il ne sera pas nécessaire d’imposer une taxe sur les dépôts bancaires dans d’autres pays de la zone euro que Chypre, a déclaré mardi le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem ».

    Ouf !

    Tout va bien, pour le moment. La plage est toujours très belle avant un tsunami.

    http://chevallier.biz/2013/03/bolchevisme-communisme-socialisme-nationaliste-allemand-europeaniste%E2%80%A6/

    http://chevallier.biz/2013/03/du-bolchevisme-au-communisme-de-l%E2%80%99eurss-chypre-et-les-depots/

    Ce qui se passe en ce moment à Chypre est très important, car c’est ce qui se passera inévitablement un jour en France et aussi ailleurs dans la zone euro.

    http://chevallier.biz/2013/03/chypre-france/

    Chypre: Plus qu’un crime, une faute
    Auteur, Charles Gave

    Tout le monde se souvient de l’assassinat « légal » du Duc d’Enghien par Napoléon. Le forfait accompli, Fouché, le redoutable ministre de la police de l’Empereur eut ce mot terrible : » C’est plus qu’un crime, c’est une faute »

    Je crois que l’on peut appliquer cette phrase à ce qui vient de se passer à Chypre.

    Les déposants dans les banques locales vont être taxés de 6.5 % de la valeur de leurs dépôts s’ils avaient moins de 100.000 Euros et de 10 % au dessus. Ceci devrait rapporter environ 10 milliards d’Euro, la Troïka avançant de son coté 10 milliards d’Euro également.

    La justification « morale » de ce qu’il faut bien appeler une expropriation serait que Chypre aurait servi de plaque de recyclage pour l’argent de la Mafia Russe. Une question s’impose: ou bien la BCE le savait depuis longtemps et n’a rien fait, et dans ce cas la, pourquoi? Ou elle ne le savait pas et c’est totalement inexcusable, surtout après ce qui s’est produit en Grèce

    Dans les deux cas de figure la BCE a perdu toute crédibilité… Mais ce désastre de relations publiques n’est que mineur comparée aux implications de ce qui vient de se passer.

    Il est trop tôt pour essayer de juger des conséquences à long terme de cette décision, mais rien n’interdit de réfléchir à quelques conséquences logiques.

    Les voici…

    La suite : http://institutdeslibertes.org/chypre-plus-quun-crime-une-faute/

    Bien à vous,

  9. Anonyme dit :

    ils vont aller au maximum jusqu’à la censure de gens comme vous (nous), et la confiscation des biens matériels…

  10. Koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Ce n’est pas forcément de la lâcheté uniquement, ça peut être une manière de mettre en difficulté des états plus importants qui auraient soutenu cette mesure pour Chypre mais ne l’accepterait pas pour eux même. Le budget de la France va passer ou est déjà passé (les journalistes sont étonnamment muets a ce sujet) sous contrôle de la commission européenne.

    Il n’y aura donc plus besoin de rentrer en guerre monétaire contre des états qui auront déjà perdu leur souveraineté.

    Compte tenu de la situation de mise en danger immédiat de la souveraineté de la France, mon vote ira a un parti qui combattra l’Europe actuelle et l’euro.

    J’espère que l’UMP changera sa position vis a vis de l’Europe actuelle ou qu’il y aura scission autour de ce sujet.

    L’humiliation et la mise sous tutelle des nations européennes devient intolérable. A qui profite le crime? A l’Allemagne, aux USA ou au deux?

    La proposition de fusion économique entre l’UE et les USA ne profitera pas aux états européens. L’Allemagne sera le bey de Berlin comme le bey d’Alger vis a vis du Maghreb dans l’empire ottoman?

    Tout se fait hors du peuple, par une minorité et contre le peuple.

    Amicalement

    Koufra

  11. Freddie dit :

    … jusqu’à une combinaison du « Meilleur des mondes » et de « 1984 ». Tout est en cours : Etat européen non élu omnipotent, déracinement des individus (par l’intermédiaire du cortège de conséquences du mariage gay qui vont aboutir à la négation de l’importance de la parenté biologique comme dans le cas autrichien récemment jugé par la cour européenne des droits de l’homme), réécriture de l’histoire dans les manuels scolaires, etc. L’idée européenne était une idée que l’on croyait idéaliste (plus de guerres en Europe) ou pragmatique (avoir une assise solide pour affronter la concurrence des autres continents) mais qui a négligé un composant essentiel : l’effet que le pouvoir produit sur les hommes. Toute concentration de pouvoirs aboutit nécessairement à des abus, voire à une dictacture.

  12. carine005 dit :

    Mais ils iront jusqu’où nous les laisserons aller…

  13. sourisgrise dit :

    bonjour Maxime , bonjour à tous

    le climat était aussi tendu hier matin …il suffisait d’écouter l’invité , ce patron de cette presse infâme , et on laissait brûler nos tartines , on avalait de travers le café ……cette presse là est terriblement dangereuse ….
    j’ai bien un nom à lui donner pour appelez le lieu , mais ça ne se dit pas , ça se pense très fort …
    je ne sais pas ce qui se passe , entre ce que nous savons sur les directives de notre gvt , mais ce que nous ne savons pas est certainement bp plus vaste encore , et je me demande à quel point certains journalistes qui essaient d’aller un peu plus loin , ne sont pas carrément muselés , pour laisser la place à tous ceux qui défrayent l’actu en ce momement , et il y en a un paquet ….
    quand à parler de banque européenne, donc de l’u ….on prend des risques avec des satellites , qui sont là pour redresser tous les coms sur les sites et blogs , qui n’auraient pas une position flatteuse sur l ‘u …
    c’est dire que ça va loin , et que la déprime s’installe , la tristesse de voir notre monde partir en rillettes ….de sentir qu’on va être muselés ….oui c’est dur ..mais il faut continuer ……
    amitié Maxime, amitié à tous .
    Chris .

  14. Willy dit :

    Bonjour Maxime,
    Cela s’appelle faire manger des briques à la sauce cailloux à ceux qui écoutent encore les sornettes des journaleux. Après nous avoir bassiné avec le menteur des finances, on change de registre. mais cette fois, je pense que cela sera un peu plus que du vent.
    La Marseillaise, chanté ou pas par une paire de pieds plus ou moins capable de supporter une tête pourvue du QI d’une huitre farcie.. mais qu’est ce qu’on s’en fout. A la limite ils sont peut être capable de remuer les lèvres s’il ne retiennent pas les paroles.
    Mais en fait le problème n’est pas là. Le conspirationniste que je suis renifle une odeur de lynchage.
    elui de la Marseillaise!!
    De plus plusieurs années déjà certains s’émeuvent du caractères violent des paroles de NOTRE hymne nationale. Relayé par des BOBO sans dignité, les nouveaux français comme ceux qui ne le seront jamais ni dans le coeur ni par les papiers, de plus en plus de voix s’élèvent contre ce qui, avec le drapeau tricolore, est le symbole de ce qui reste de NOTRE pays.

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/je-debecte-la-marseillaise-28968

    http://www.bondyblog.fr/201303111417/la-marseillaise-le-prof-et-letudiante/

    Bonne journée

    • Willy, oui, à un moment ou à un autre, ces fous furieux vont s’en prendre aux paroles de la Marseillaise, mais alors, joli scandale…
      MT

  15. Jacques dit :

    Bonjour Maxime,
    Vous avez raison concernant de se prendre à un petit pays comme Chypre: nous ne savons pas ce qui s’est passé avec les grandes fortunes russes qui se sont implantés sur l’Ile. Ce que je peux vous dire c’est que Larnaca et particulièrement Limassol sont remplis de personnes venant de Russie. Vous trouverez les meilleurs restaurant russes la-bas. Vous entendez parler russe dans les coins de rues. Ayant parlé avec des Chypriotes, on m’as dit que certaines familles de haut rangs préféraient faire venir leur familles avec leurs maison, leurs écoles et professeurs la-bas pour éviter les kidnappings. Les russes se sentent tout permis ayant la franchise d’entrer dans des magasins chypriote et de s’adresser en russe…

    Il est beaucoup plus facile de parler de banalités et d’être lâche que tenir la route…et c’est facile aussi de critiquer quand nous sommes pas en position de décision.
    Bruxelles..facile de dire que c’est aussi la faute de Bruxelles quand nous ici en France sommes pas capable de prendre les décisions qui s’imposent. C’est un peu comme autrefois..c’était la fautes des américains, des italiens, des allemands quand chez nous, nous étions incapables de prendre des décisions nous concernant.

    • Jacques, vous avez raison, il faut éviter le genre de raisonnement consistant à prendre Bruxelles pour bouc émissaire, mais en même temps, il ne faut as faire l’impasse sur les folies de Bruxelles qui a la différence des gouvernement, n’est pas sanctionnable par le suffrage universel… Délicat équilibre.
      Bien à vous
      MT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s