NKM et Charles Maurras

L’événement politique d’hier, dans la presse et les médias, c’était la déclaration de NKM, ancienne ministre de l’Ecologie, et porte parole de Nicolas Sarkozy pendant la campagne selon laquelle : « Patrick Buisson ne voulait pas faire gagner le président mais Charles Maurras ». Cette déclaration souligne une lacune historique de l’ancienne ministre. Charles Maurras était, dans la première moitié du XXe siècle, le chantre du « nationalisme intégral », prônant avant tout la restauration monarchique, la régionalisation, le corporatisme. Où a-t-elle vu des traces de ces idées dans le programme et les déclarations du candidat qui bien au contraire a fustigé les corps intermédiaires? Par ces déclarations, elle fait mine de s’en prendre à un conseiller mais vise de plein fouet l’ancien président, auquel elle doit absolument tout. « Les voluptés de l’ingratitude » disait un auteur français du XIXe siècle…  En effet, M. Buisson n’a jamais pris la parole pendant la campagne. Dès lors, les accusations de NKM ne peuvent que porter sur des déclarations du chef de l’Etat dont elle prête l’inspiration  à son conseiller. Sa déclaration vise ainsi l’ex-Président qu’elle accuse indirectement d’avoir défendu des idées maurrassiennes. D’ailleurs, le propos de NKM, reprenant le cliché véhiculé par la presse de gauche,  sous-tend que l’ancien président était une sorte de marionnette manipulée sur le plan idéologique par l’un de ses conseillers. Rien n’est plus faux et inepte. L’ancien chef de l’Etat a toujours assumé ses propos et dit ce qu’il pensait lui-même, après s’être entouré de différents avis. Il faudrait qu’elle en dise plus. A quoi pense-t-elle ? Aux déclarations du candidat Sarkozy sur la nécessité des frontières ? De mieux maîtriser l’immigration ? De revoir les accords de Schengen ? Mais cela n’a rien à voir avec Maurras ! C’est le bon sens même et cela correspond à l’attente de 80% des Français quelle que soit leur préférence idéologique ! La vérité, c’est que NKM revêt le costume des pires clichés de la gauche socialiste française pour tenter de plaire aux médias et de s’imposer ainsi. Elle est bien mal partie, et avec elle l’ensemble de l’opposition si cet état d’esprit l’emporte dans ses rangs.  

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

52 commentaires pour NKM et Charles Maurras

  1. berdepas dit :

    @maximetandonnet:
    Une parmi tant d’autres…François Hollande, premier secrétaire du PS : « Nous vivons un règne, mais il est déjà sur sa fin. Cela le rend plus absolu encore »
    LE MONDE | 12.07.04 | 13h06
    Pour le dirigeant du PS, « M. Chirac a retrouvé depuis 2002 la pratique monarchique de la Ve République ».
    Le texte de cet entretien a été relu et amendé par M. Hollande

    Avec la nomination annoncée de Philippe Seguin à la présidence de la Cour des comptes, le président de la République nomme un proche de plus à la tête d’une institution de l’Etat. Comment réagissez-vous ?

    Jacques Chirac a retrouvé depuis 2002 la pratique monarchique de la Ve République mais sans le principe de responsabilité si cher à de Gaulle et avec tous les comportements liés à un règne finissant.

    Il y a d’abord le recyclage des anciens ministres qui fait de M. Delevoye un médiateur de la République le jour même de son éviction du gouvernement et de M. Ferry un président d’un comité de plus dont le gouvernement prétendait, il y a peu, faire la chasse. Mais le plus choquant est à venir, avec l’adoption, au Sénat, d’une disposition de circonstance permettant de relever la limite d’âge de la présidence des entreprises publiques. Le premier ministre est bien aujourd’hui le seul à prétendre que cette loi de circonstance n’est pas faite pour Francis Mer.

    La monarchie c’est aussi de récompenser d’anciens dignitaires du RPR, Yves Guéna à l’Institut du monde arabe, Jacques Toubon, nous dit-on, pour le futur musée de l’immigration et Philippe @Seguin à la présidence de la Cour des Comptes. Je n’oublie pas le Conseil constitutionnel et le CSA entièrement contrôlés par des proches du président. Nous vivons donc un règne, mais il est déjà sur sa fin. Cela le rend plus absolu encore.

    Ressentez-vous ces nominations comme une fin ?

    Oui, tous les comportements attestent d’une forme d’indifférence à l’égard de l’expression de la démocratie et du pluralisme : obstination à maintenir le premier ministre malgré son impopularité record ; protection des proches dans la gestion de l’affaire Juppé ; méfiance à l’égard du prétendant, le ministre d’Etat qu’il a lui-même choisi ; et enfin nomination des fidèles à tous les postes. L’idée est bien celle de la protection personnelle et de l’irresponsabilité collective.

  2. berdepas dit :

    Je pense que les prises de position récentes de NKM et de Bachelot sont significatives d’une dérive d’une partie de la Droite actuelle, qui sombre dans une certaine forme de nostalgie de l’ère Chirac, que personnellement j’ai toujours considéré comme un « faux-cul », une sorte de rad-soc, qui s’est toujours efforcé de brider la Droite, en mimant lui-même l’Homme de Droite qu’il n’a jamais été.
    Le Chiraquisme semble être de retour, et même Hollande, qui n’a pas ménagé l’ancien Président, quand il était lui même premier secrétaire du Parti Socialiste, se croit obligé de surfer à son tour sur cette vaguelette.
    Quand à l’évocation de Charles Maurras par NKM, elle dénote tout simplement une totale méconnaissance de ce qu’a été l’oeuvre de ce brillant esprit,ainsi que ses positions politiques.
    Maurras, et d’autres avec lui, faisait partie de ceux qui se sont opposé à la politique d’aventures coloniales préconisées par une Gauche française qui se croyait investie d’une mission, celle de faire bénéficier les peuples colonisés, de l’oeuvre « civilisatrice de la France ».
    L’allusion à Charles Maurras, se fonde, chez NKM, sur le cliché qui classe Maurras dans la catégorie des symboles d’une « Doite repoussoir »….

  3. marguerite dit :

    Les deux ministres du gouvernement qui ,après la défaite de Sarkozy ,se sont permis de se soustraire de la ligne de l’UMP l’une par un livre l’autre par des déclarations tout à fait incongrues devraient être rejetées du parti pour avoir failli à leur devoir de réserve surtout si peu de temps après une défaite si courte .Puisqu’elles n’étaient pas d’accord avec la ligne suivie par Sarkozy, il aurait été plus honnête qu’elles démissionnent en donnant leurs arguments . Mme Bachelot ,ministre de la Santé ,n’a pas été si brillante dans ses achats de vaccins anti grippe que la France a dû brader par la suite pour éponger une partie des stocks inemployés ; une telle bévue qui a couté si cher aux contribuables n’a pas été sanctionnée par le Gouvernement ; cette dame aurait dû se cacher, se taire pour se faire oublier quant à NKM , porte- parole du Président ,pendant la campagne électorale ,elle ne manque pas de culot d’étaler ses impressions sur la droitisation prise par N Sarkozy sous l’emprise de son conseiller dont il n’aurait pas su se démarquer? Sarkozy était-il donc un pantin ? dans ce cas ,il n’y avait qu’une chose à faire : démissionner .Aujourd’hui où l’UMP cherche à se recomposer ,ces débats d’arrière garde laissent l’électeur de Droite amer et furieux à la fois .Copé lui- même est intervenu pour dire ce qu’il en pensait c’est dire s’il n’a pas apprécié. La victoire est belle mais que d’ignominie dans la défaite !

    • Marguerite, je suis bien d’accord avec vous, les deux, Bachelot et NKM, ont eu des comportements de policiennes de bas étage. Pour les avoir vues à l’oeuvre, je n’en suis pas vraiment surpris.
      Bien à vous
      MT

  4. Plume dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Grande déception à la lecture de la position de M. Eric Ciotti sur le site internet du Figaro, aujourd’hui 02/07/12. Il soutient M. Fillon, alors qu’il fait parti, il me semble, de la Droite Populaire. Peut-être n’est-ce qu’un cas isolé, mais, si même ce courant de la droite a peur de son ombre, alors il est à craindre que nous allions vers une Droite plutôt centriste, donc plus proche de la non-décision et/ou de la gauche. Cela ne va pas du tout, mais pas du tou,t dans le bon sens et l’intérêt de notre pays décidément bien à la dérive…

    • Plume, je ne crois pas qu’Eric Ciotti fasse partie de la droite populaire. Il y a des manoeuvres et des calculs qui nous échappent. Moi, je ne crois plus vraiment à aucun parti en ce moment, ce n’est pas là que ce joue l’avenir me semble-t-il…
      Bien à vous
      MT

  5. elkana dit :

    Des politiciens de droite, tels que NKM ou Bachelot, semblent vouloir passer sous les fourches caudines de la bien-pensance pour se faire adouber. Cette idéologie de la bien-pensance est confuse et a besoin d’être mise en lumière. Son but est de faire passer les Français qui veulent garder la maîtrise du destin de leur pays et désirent un avenir pour la communauté nationale française pour de dangereux « racistes », alors qu’une immigration maîtrisée rend l’accueil et l’intégration plus harmonieux.
    Un des aspects de cette idéologie est le multiculturalisme masquant le communautarisme qui fait le jeu de l’islamisme.
    Un autre aspect de cette idéologie bien pensante est l’idéologie anti-raciste.
    Cette idéologie anti-raciste fait des différences entre les races par son anti-racisme sélectif. Le « racisme anti-blanc ou anti-français » est considéré par eux comme une « notion de l’extrême-droite identitaire », donc c’est une idée abstraite qui n’a pas de réalité. Les seuls racismes réels à combattre sont ceux dont les victimes ne sont pas blancs. Cette conception raciale de l’anti-racisme est une conception idéologique et raciste. Si une victime blanche veut faire reconnaître son agression comme une agression raciste, cette accusation se retourne contre elle, car elle devient un raciste d’extrême-droite.
    Pour ces idéologues, toutes les victimes n’ont pas la même dignité, la même valeur. Toutes les violences racistes n’ont pas la même gravité. Le racisme de cette idéologie doit être dénoncé.
    Je vous invite à lire ces deux liens où le MRAP reconnaît l’existence du racisme anti-blanc et se fait attaquer par les idéologues de l’anti-racisme (Houria Bouteldja qui a parlé de « sous-chiens » pour parler des « blancs » en fait partie, 3ème lien vidéo, 36 sec). Et cet autre où la LICRA le reconnaît aussi.
    http://www.rue89.com/2012/06/15/racisme-anti-blanc-le-texte-de-la-mrap-preoccupant-232670
    http://www.marianne2.fr/Alain-Jakubowicz-helas-le-racisme-anti-blanc-existe_a199318.html

  6. caroff dit :

    Il semblerait, selon des observateurs attentifs que Mme NKM ait été élue grâce à la communauté musulmane dans l’Essonne, plus exactement à Longjumeau, qui a appelé au vote en sa faveur eu égard à ses prises de position anti FN…
    NKM préfère le PS à l’UMP « de droite » (Buisson et C°). il ne lui reste qu’un étroit chemin à parcourir pour rejoindre l’autre camp et aller à la soupe!

  7. Mich dit :

    Zemmour encore excellent et en plein sur notre sujet !

  8. elkana dit :

    Dérive droitère? De quoi parle-t-on?
    Les mots sont piégés.
    Sous le beau mot de « multiculturalisme », on a la réalité du « communautarisme ».
    Sous le beau mot « d’anti-racisme », on a la réalité de « l’anti-racisme sélectif », qui accepte ou même justifie le racisme anti-blanc. Si « l’anti-racisme » discrimine entre les racismes, il devient objectivement raciste.

    • Elkana
      Je suis entièrement d’accord avec vous, les termes de dérive droitière ne servent qu’à diaboliser la volonté de dire les choses comme elles sont et d’agir en conséquence.
      Bien à vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s