Mélenchon et l’immigration

Le programme de M. Mélenchon en matière d’immigration est des plus simples: « Jean-Luc Mélenchon (FG) propose de régulariser tous les sans-papiers, de dépénaliser le séjour irrégulier, de fermer les centres de rétention administrative, de rétablir le droit au séjour pour raison médicale ainsi que la carte de séjour unique de dix ans. » (citation du Point le 8 avril). Cela signifie, pour être clair, que toute personne accédant au territoire français a droit, si elle le demande, à une régularisation par la remise d’un titre de résident de dix ans, avec tout ce qui s’y rattache: faire venir sa famille, toucher les allocations familiales, le RSA, etc. Dans un monde où deux milliards de personnes vivent avec moins de deux dollars par jour, on imagine la ruée massive vers l’Eldorado français. On voit bien aussi « l’hiver migratoire » qui en résulterait: files d’attentes de centaines de milliers de gens devant les centres d’hébergements, hôpitaux, établissements scolaires sinistrés, des foules misérables dans les rues et les quartiers, les trottoirs et les espaces verts se couvrant de biddonvilles, les finances publiques  devastées, l’Etat en faillite, puis les logements de particuliers réquisitionnés, les violences, l’appel à l’armée pour rétablir l’ordre, etc. Dramatisation excessive? Jouer sur les peurs et les fantasmes? Non, lucidité et réalisme car si M. Mélenchon appliquait son programme, c’est exactement ce qui se produirait en quelques mois. Ceux qui en ont les moyens, notamment la bourgeoisie de gauche, fuiraient massivement; mais les autres, les moins favorisés, se verraient pris au piège de ce chaos. Les premières victimes du programme de M. Mélenchon en matière d’immigration, seraient évidemment les classes populaires, les plus pauvres et les plus fragiles, de toutes les origines.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

35 commentaires pour Mélenchon et l’immigration

  1. Koufra dit :

    L’immigration n’est pas un problème

    La haine des étrangers, la chasse aux immigrés défigurent notre République : il faut en finir !

    -> Quelle chasse aux étrangers? Le fait de ne pas accepter pas accepter les clandestins sur notre sol est tout à fait normal. A mon sens, si on va chez quelqu’un, on demande la permission. Si j’essaye de franchir la douane de l’aeroport de Tunis sans m’arrêter pour présenter mes papiers à la douane, je serai reconduis manu militari à la frontière et ils auraient bien raison. Faut il rappeler qu’il y a 6 milliards d’habitants sur terre, si 1% décident de venir vivre en France parce qu’il n’y aurait plus de contrôle, on serait 120 millions en France… La Nation ne peut tout simplement pas porter ce poids en maintenant un niveau de vie correct pour ses citoyens, ce qui est sa première responsabilité avant de s’intéresser aux ressortissants d’autres nations.

    Les flux migratoires se développent dans le monde, ils mêlent des motivations diverses. La France ne doit pas les craindre, elle ne doit pas mépriser l’immense apport humain et matériel qu’ils lui ont déjà procuré. Non, la présence des immigrés en France n’est pas un problème.

    -> C’est un apport de main d’oeuvre manuel et/ou intellectuel certes utile en période de prospérité mais faut il rappeler que 25% des jeunes français sont au chômage, 10-11% de français en général et cela sans tenir compte de la précarité d’emploi et des formations que beaucoup d’entre nous connaissent.
    Par ailleurs, faut il considérer que l’immigration est définitive dès lors qu’une personne a travaillé une fois en France?

    L’immigration zéro est un mythe qui divise et affaiblit notre pays.

    -> Sans parler d’immigration 0, il parait normal d’ajuster l’offre à la demande, la situation économique fait qu’il n’y a plus beaucoup de demande, et nous n’arrivons plus à intégrer les immigrés qui arrivent en France depuis longtemps, nous construisons donc une communauté étrangère en France, ce qui il va de soi ne peut que diviser le peuple.

    Même s’ils seront peut-être moins importants que dans le passé, la France continuera à connaître comme tous les pays du monde des flux migratoires.

    -> Compte tenu de la situation économique mondiale et de la situation politique dans les pays maghrébins et levantins il est probable que ces flux augmentent.

    Il faut donc mener des politiques refusant de ghettoïser la société, qui ne soient pas guidées par l’obsession du refoulement des étrangers.

    -> La ghettoïsation serait une politique volontaire de mettre les physiquement les étrangers dans certains quartiers. Il est évident que cela se fait par critère économique, Si on veut éviter ce problème, il faut justement pouvoir continuer à intégrer, c’est à dire, laisser le temps à ce qui sont en France de le faire, sans cumuler cela avec de nouveaux flux.

    Nous rétablirons la carte unique de 10 ans et le droit au regroupement familial, conditions d’une vie digne.

    -> Dans ce cas là, pourquoi ne pas faire directement un carte à vie? La France a t elle le droit de réguler ses flux d’immigration? Que faut il conclure si elle ne le peut plus? Que c’est une immigration qui ne se fait plus suite à une invitation.

    Nous abrogerons les lois successives sur l’immigration adoptées par la droite depuis 2002 et nous procéderons à une refonte
    du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (Ceseda).

    -> M Mélenchon veut donc détruire le cadre légal qui permet de réguler l’immigration

    Nous régulariserons les sans-papiers dont le nombre a augmenté du seul fait des réformes de la droite.

    Notre vision de l’avenir de la France s’appuiera sur un nouveau Code de la nationalité, fondé sur le respect intégral et
    automatique du droit du sol dès la naissance et sur un droit à la naturalisation permettant à tous les étrangers qui le
    souhaitent d’acquérir la nationalité française au-delà de cinq ans de résidence.

    -> Les sans papiers vont donc se retrouver directement avec une carte de séjour de 10 ans et un droit à être naturaliser au bout de 5 ans. Il s’agit ni plus ni moins que de refuser toute personne sur le territoire nationale et de se créer de fait massivement un électorat. Pour les français de souche, cela signifie purement et simplement qu’ils seront plus maître dans leur pays, avec un état qui abandonnerait la volonté même de contrôle.

    Nous décriminaliserons le séjour irrégulier, nous fermerons les centres de rétention, nous rétablirons le droit au séjour pour raison médicale.
    Nous respecterons scrupuleusement le droit d’asile qui sera déconnecté des politiques migratoires.

    Tout le champ des discriminations sera pris en compte (lieux publics, école, travail, logement, accès aux biens et
    services…), qu’elles soient fondées sur l’engagement syndical ou politique, qu’elles soient racistes, sexistes, fondées sur
    les convictions religieuses, l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, qu’elles stigmatisent des jeunes, des immigrés,
    des gens du voyage, des personnes en situation de handicap, qu’elles touchent à l’âge ou à l’origine sociale.

    -> No comment…

    Avec un tel programme, si il venait à être mis en oeuvre, pour palier à ce qui serait l’abandon de l’état, il ne resterait plus d’autres solutions que de reprendre le contrôle violemment.

    J’aime

  2. georges dit :

    Si ça c’est pas du populisme,on comprend pourquoi le vote des étrangers (ceux qui n’ont pas encore la nationalité française) peut devenir une affaire juteuse pour ceux qui racolent allègrement communautarisme ,que ne ferait-on pas pour un mandat juteux qui permettrait de renforcer un patrimoine déjà conséquant.Préparons-nous à subir (si ces comiques arrivent à leurs fins)de nouvelles vêpres siciliennes….

    J’aime

  3. Carlucci dit :

    pourquoi autoriser tout les immigrés a rentrer en france? Comme si y avait pas assez de bordel comme sa…pas d’accord

    J’aime

  4. Anonyme dit :

    La terre est surpeuplée. Même la France est déjà trop peuplée. Non à la pensée unique selon laquelle plus la France sera peuplée, mieux ce sera. Non à la politique nataliste de la France et non à l’immigration, à part éventuellement une toute petite immigration choisie. Nous sommes déjà bien assez nombreux en France.
    Et oui à une propagande anti-nataliste dans les pays à trop forte croissance démographique.

    J’aime

    • Anonyme, tout dépend des régions…
      Bien à vous
      MT

      J’aime

    • michel43 dit :

      Allez voir a PARIS LYON MARSEILLE et partout en FRANCE
      puisque nous avons perdu, ayons le courage de dire POURQUOI.
      35 ans à vivre à crédit: à ce jours combien a-t-on versé d’intérets de la dette ?Que d »erreurs commises; que de mensonges; de trahisons;et les godillots qui votaien tout et n’importe quoi! Et le RSA RMI, le DROIT au logement: pour faire plaisir ces trotskistes.
      A avoir mis la charrue avant les boeufs, on le paye forcément un jour.
      je ne regrette pas d »avoir voter pour lui;je savait qu’on allais droit dans le mur.
      je regrette que les godillots du premier cercle,n’aient jamais voulu le contrarier;
      je regrette que notre premier ministre n’ait pas été à la hauteur d’un tel poste;
      Reste l »avenir de l’UMP, la droite national à renouveler entièrement.

      J’aime

  5. pifou dit :

    Bonjour,
    Maxime TANDONNET a écrit que le taux de chômage des français est de 10% et que plus de 20% des étrangers sont sans emploi. Etonnée par ce dernier chiffre je suis allée sur un site de gauchistes mélenchonnistes (l’INSEE) et là j’ai trouvé une étude de 2010 qui établit une différence de 0,5 points entre taux de chômage des français et des étrangers….. Est ce que pour gonfler les chiffres vous prenez en compte les enfants et les vieillards ???
    http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATnon03323

    J’aime

  6. Cambronne dit :

    Cher Monsieur,

    je partage totalement votre analyse, et j’insisterais meme sur votre conclusion, a savoir que les premieres victimes seraient les classes populaires. En effet, une immigration de masse et non controlee fait inevitablement concurrence a la main d’oeuvre peu qualifiee francaise ainsi qu’une forte pression a la baisse sur les salaires. C’est d’ailleurs pourquoi Melenchon est loin d’etre le candidats des classes populaires.

    Votre blog est excellent, et represente bien ce que j’essaie de developper avec le mien:
    http://lemotdecambronne.blogspot.com

    Bonne continuation,

    Cambronne

    PS : je vous prie de m’excuser pour les fautes de typo, je suis actuellement sur un clavier qwerty

    J’aime

  7. bernard dit :

    La gauche c´est:

    « Les routes de l´enfer sont pavées de bonnes intentions »…..

    « Dieu rit des gens qui chérrissent les causes mais qui detestent leurs conséquences »…..

    « Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir »……

    J’aime

  8. Gil dit :

    Alors d’abord bonjour monsieur, je vous dirais que je ne suis absolument pas d’accord avec ce que vous avancez. Vous dites que régulariser les travailleurs sans papier sur le territoire français est mal. Jusqu’ici rien de nouveau, Marine Le Pen nous fait la même leçon tous les jours. Voyons maintenant cela sous un autre angle. Qu’est-ce réellement qu’un travailleur immigré ? Une personne qui possède un travail en France et qui ne possède qu’une chance infime d’etre expulsé, c’est aussi un travailleur sous-payé aux conditions de travail exécrables en France. Aucune charges sociales pour l’employeur et aucun impôt pour celui-ci. Maintenant imaginez que les travailleurs immigrés aient des papier, ils auraient donc le droit de toucher un salaire plus élever, l’entreprise payerait des cotisations sociales et ne pourrait plus employer de la main-d’oeuvre low-cost, elle réfléchirait donc un peu plus et engagerait donc de la main-d’oeuvre plus qualifiée qu’est le français. De plus, les travailleurs paieraient alors des impôts, pourraient réaliser des choses pour le pays sans la crainte d’etre expulsés, il pourraient donc oeuvrer main dans la main avec les autres français pour continuer d’écrire l’histoire de ce pays ! Car qu’est-ce que la France sinon un mélange de toutes les couleurs, un arc-en-ciel multiculturel. J’affirme donc monsieur que la volonté de régulariser les travailleurs sans papiers serait bénéfique à la fois pour notre économie, pour notre société, pour notre image, pour notre histoire et enfin pour notre culture ! Merci d’avoir pris le temps de me lire.

    J’aime

    • Bonjour Gil, nous sommes dans un pays qui compte 10% de sa population active au chômage, et plus des 20% des étrangers sans emploi. Donc, on s’efforce de limiter l’immigration ou la maitriser ce qui est bien normal, comme tous les pays du monde, sans exception. Certains forcent la porte, entrent quand même en violation des régles de la République. Si on les régularise, cela signifie que la République cède et accepte que ses lois soient bafouées, par les filières criminelles et les patrons voyous qui organisent ces trafics, par les migrants eux-mêmes qui viennent en France en sachant qu’ils n’y ont pas droit, qu’on favorise l’exclusion, les cités ghettos, la fragmentation de la société. Quand vous dites que la France est une nation « arc-en-ciel, c’est beau, c’est gentil, mais allez jeter un coup d’oeil sur les collèges de quartier où 80% des élèves sont d’origine immigrée, beaucoup non francophones, mettez-y vos enfants, vous verrez si c’est si simple…
      Bien cordialement
      MT

      J’aime

    • michel43 dit :

      La faute à qui?
      Comme pour nos dettes, à la gauche et la droite.
      qui avait le courage de le dire, il y a plus de 30 ans?
      Regardez les reportages a la télé, M6 W9 hier soir: qui se trouve dans nos tribunaux,nos prisons, perturbe la vie des lycées? ; desjeunes qui sont obliger d’y rester jusqu »a 16 ans;une perte de temps: retour a 14 ans.
      Pourquoi de très nombreux profs préférent mettre leurs enfants dans le privé; 30 élèves et 18 nationalité différentes,
      la CMU, l’aide médical d’état; le droit du sol, les aides ; tout cela fait de la FRANCE une terre d »accueil intéressante
      comme nous le savons TOUS; on a perdu le pouvoir.
      POURQUOI?
      Tout bêtement parce que les politiciens ne sont pas capables d »imposer leur pouvoir; même si ils sont majoritaires a l »assemblée
      les structures de l’état sont socialiste et collectivistes; où les hauts fonctionnaires et les syndicats sont les vrais patrons
      le plus dur est à venir.

      J’aime

  9. Pourtant dans son programme, il y a marqué ceci –>
    Notre vision de l’avenir de la France s’appuiera sur un nouveau Code
    de la nationalité, fondé sur le respect intégral et automatique du droit
    du sol dès la naissance et sur un droit à la naturalisation permettant à
    tous les étrangers qui le souhaitent d’acquérir la nationalité française
    au-delà de cinq ans de résidence.

    Donc si les sans-papiers sont depuis moins de 5 ans de résidence en France, ils seront renvoyés chez eux s’ils n’ont aucune raison (médicale, asile politique…) de rester en France.
    Me suis-je trompée dans la lecture ?

    J’aime

    • non, pas du tout, dans son système, tout étranger en situation irrégulière sur le territoire français a droit à une régularisation, une carte de résident de 10 ans, sans condition, puis au bout de 5 ans, il devient français si il le souhaite. Il n’y a plus d’expulsion, tout homme qui le souhaite peut résider en France et obtenir la nationalité française. C’est d’une débilité profonde, totalement irréaliste il le sait sûrement mais tout est bon pour faire des voix.
      MT

      J’aime

  10. Apokrif dit :

    @Elkana: à ma connaissance, Sarkozy n’agit pas sérieusement contre l’immigration, ni d’ailleurs contre l’islam. Il a, au contraire, flatté les musulmans: « l’Islam, c’est le progrès, la science, la finesse, la modernité », a-t-il déclaré: http://www.elysee.fr/president/les-actualites/discours/2008/pose-de-la-premiere-pierre-des-nouvelles-salles.2068.html

    J’aime

  11. BONO dit :

    a propos d’immigration on dit souvent tout et son contraire , voir par exemple cet article qui compare le Medef et le NPA sur ce probleme
    http://2ccr.unblog.fr/2012/04/04/immigration-npa-medef-meme-combat/

    J’aime

  12. c’est bien pour ca qu’en réalité, Mélenchon sait au fond de lui qu’il ment comme un arracheur de dents. Le socialisme ne peut qu’etre nationaliste. Il ne peut pas y avoir de politique ultra étatiste en univers ouvert. Le chancelier allemand en 1933 l’avait bien compris ^^.

    J’aime

  13. Drakkar dit :

    Que n’avez-vous ouvert les yeux de votre patron …

    J’aime

  14. Anatole Defrance dit :

    Pour surenchérir (de mémoire): « Dans ma VIème république, la France ne sera plus une nation occidentale […] ».
    No comment.

    J’aime

    • Anatole Defrance, que la France ne soit plus une nation occidentale, c’est le vieux rêve communiste qui renaît de ses cendres sous d’autres formes…
      Merci et bien cordialement
      MT

      J’aime

  15. Chris dit :

    « Froid dans le dos »…
    Nous allons tous retomber dans l’obscurantisme moyen-âgeux, mais ne sommes nous pas déjà en marche avec le concours de l’Education Nationale ? Plus de Culture, plus d’éducation, plus de morale, plus de religion, plus de bon sens… ( Nous sommes prêts pour la charia).
    Comment réveiller nos compatriotes ? (La MEVILUDES pourrait se pencher sur le cas d’une France malade de la « bien-pensance » et qui est au bord du gouffre)

    J’aime

  16. Gérard dit :

    Bonjour Maxime

    A lire absolument  » le camp des saints  » de Jean Raspail, dont voici un extrait.

     » La Gauche n’a jamais compris et c’est pourquoi elle n’est que dérision haineuse. Quand elle crache sur le drapeau, pisse sur la flamme du souvenir, ricane au passage des vieux schnocks à béret, pour ne citer que des actions élémentaires, elle le fait d’une façon épouvantablement sérieuse, « conne » dirait-elle si elle pouvait se juger. La Gauche est un incendie qui dévore et consume sombrement.  » Les mêmes, heureux de voir débarquer les damnés de la terre, disent clairement comment, par une perversité ahurissante, ils en sont venus à préférer l’autre à celui qui leur est proche :

     » C’est bon ! Demain, on ne reconnaîtra plus ce pays. Il va naître.
    – Avez-vous vu ceux qui arrivent, ceux des bateaux ?
    – Oui
    – Et vous croyez que vous leur ressemblez ? vous avez la peau blanche. Vous êtes sans doute baptisé. Vous parlez français, avec l’accent d’ici. Vous avez peut-être des parents dans la région ? – Et alors ? Ma famille, c’est celle qui débarque. Me voilà avec un million de frères, de sœurs, de pères, de mères et de fiancées. Je ferai un enfant à la première qui s’offrira, un enfant sombre, après quoi je ne me reconnaîtrai plus dans personne. «
    Les mêmes, toujours, vomissant leur haine de la culture, de la civilisation et se réjouissant d’en voir détruire jusqu’aux vestiges, à la manière des Talibans détruisant les Bouddhas de Bamiyan :
    « C’est chez vous, ici, que je conduirai les plus misérables, demain. Ils ne savent rien de ce que vous êtes, de ce que vous représentez. Votre univers n’a aucune signification pour eux. Ils ne chercheront pas à comprendre. Ils seront fatigués, ils auront froid. Ils feront du feu avec votre belle porte de chêne. Ils couvriront de caca votre terrasse (comme d’autres s’essuient le derrière, déjà, avec notre drapeau, ndlr) et s’essuieront les mains aux livres de votre bibliothèque. […] Chaque objet perdra le sens que vous lui attachiez, le beau ne sera plus beau, l’utile deviendra dérisoire et l’inutile, absurde. […] Cela va être formidable !  »

    A méditer, Bonne Journée Maxime.

    Gérard

    J’aime

  17. Willy dit :

    Bonjour Maxime,

    Restons sérieux…
    Aprés le clown joyeux avec un nez rouge, ou plutot des lunettes rouges, maintenant on a un clown jovial tout rouge.
    Allez je vous laisse deviner quel autre triste sire va t on avoir d’ici peu et qui fera les pieds au mur pour détourner un peu plus l’attention.

    Bien à vous

    J’aime

  18. elkana dit :

    Mélenchon et Joly proposent l’ouverture totale des frontières. Hollande et ses alliés donneront aux étrangers le droit de se présenter et de voter aux élections locales.
    Le choix est simple: freiner l’expansion de l’islam en France en maitrisant l’immigration en votant Sarkozy ou accepter de prendre le risque d’une République islamique dans quelques décennies en votant Hollande. Ce ne sont pas les membres de l’UOIF, et Tariq Ramadan qui me contrediront.
    N.Sarkozy a la vision la plus claire des dangers qui guettent la France, alors que, de Mélenchon à Bayrou, ils dénient le problème ou n’osent pas l’affronter.

    J’aime

  19. michel43 dit :

    je ne dirais mot
    puisque HOLLANDE l »ignore ROYALEMENT?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.