Réflexions diverses de fin de campagne

1) D’après les sondages, le taux d’abstention pourrait atteindre 30%. Si on y ajoute le vote en faveur de candidats dits anti-système, Mme Le Pen 15%, M. Melanchon 15%, cela donne 60% d’électeurs qui ne se reconnaissent pas dans institutions, dans la classe dirigeante, et a contrario, 40% de Français, une petite minorité seulement qui croient en la politique. Ce constat désastreux ne s’explique pas seulement par la crise économique mais par le comportement des élites dirigeantes et cette impression toujours plus profonde de coupure entre la France « d’en haut » et la France « d’en bas ». Un simple exemple, anecdotique mais parlant: celui des voitures de fonction avec chauffeurs qui dispensent les membres des cabinets ministériels de prendre les transports en commun. Quelle erreur! Comment sentir un pays, son peuple, en étant coupé de sa vie réelle? Moi je pense qu’il est impossible de comprendre ce qui se passe en France, sans prendre le métro ou le bus aux heures de pointe.  Une mesure toute bête, toute simple: supprimer, sans aucune exception, les voitures de fonction avec ou sans conducteur…

2)-Dans toutes les situations de marasme, il y a des profiteurs qui s’en sortent mieux que les autres. Pendant les grandes pénuries de la guerre de 1940-1944, nombreux sont ceux qui ont fait fortune par le marché noir. L’autre jour, une amie malheureuse, la quarantaine, sans emploi, larguée par son mari, m’a raconté qu’elle n’arrivait plus à gérer la situation avec son jeune fils, un gamin perdu et déboussolé. En désespoir de cause, elle se rend auprès d’un pédopsychiatre de son quartier qui lui a été chaudement recommandé. Une demi-heure d’entretien: 140 euros, c’est-à-dire un dépassement de plus de cent euros sur le tarif de la sécurité sociale. Effondrée, mon amie doit s’acquitter de cette somme et son enfant ne sera pas soigné. Ce n’est évidemment pas un cas isolé mais un simple exemple car les profiteurs prolifèrent  sur les décombre de notre solidarité nationale et contribuent au rejet du système. Ils devraient être sévérement punis, comme tous les voyous.

3)-A-t-on bien réalisé que dans un mois, la France sera peut-être le seul pays au monde avec la Corée du Nord et Cuba à avoir des ministres communistes à son gouvernement? (Je ne compte pas la Chine, pays le plus capitaliste de la planète). Le communisme? Entre Lénine, Trotsky, Staline, Mao, Pol Pot, soixante millions de morts, au bas mot. Et nous risquons de retrouver dans quelques jours à des postes clés au commandes de l’Etat, des ministres labellisés communistes. Ce qu’on éprouve, ce n’est pas de la peur: les chars soviétiques ne sont plus là pour menacer la liberté; mais une sorte de honte, de sentiment de ridicule, d’absurdité. Seuls au monde avec la Corée du Nord et Cuba…

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour Réflexions diverses de fin de campagne

  1. Huluberlu dit :

    La France est malade du syndrôme de l’égalité. Pour fonctionner et produire, une société a besoin de hiérarchies (administratives, juridiques, artisanales, commerciales, etc ). Qui dit hiérarchie, dit inégalité, mais cette dernière est insupportable au Français moyen.
    Cordialement.

    • Huluberlu, je pense que c’est encore plus compiqué que cela, la société française se caractérise par une course éperdue à l’égalitarisme au sens du nivellement, qui voile une recrudescence des privilèges, des égoïsmes, des chasses gardées, des droits acquis et des profiteurs…
      Bien cordialement

  2. Michel43, non, je n’oublie rien.

    Je suis espagnol et aucune sympathie pour un régime qui pendant 40 ans et après un million et plus de morts en s’attaquant a une République sortie des urnes et avec l’aide des fascistes italiens et allemands. Santiago Carrillo on peut lui faire tous les reproches du monde mais a contribué amplement a la démocratisation de l’Espagne post-franquiste.

    Saludos

  3. Bonjour Maxime et merci de votre réponse a ma participation en effet un peu à contre courant…de beaucoup d’opinions que je lis.

    «  » »Alors, vous n’êtes pas choqué de penser que des gens qui se rattachent idéologiquement aux auteurs de tant de monstruosité, qui ne renient pas la bannière du communisme, puissent peut-être revenir à la tête de notre pays?
    Bien à vous
    Merci » » » » »

    Je reprends juste ceci car bien entendu que je n’ai jamais été en accord ou en sympathie ou empathie avec tous ces évènements ni personnages…. mais Maxime de l’autre côté n’y a t il pas non plus des rattachements idéologiques ? J’ai le grand défaut de toujours voir des deux côtés !

    Quand je vois ce que le Juge Garzon a subi de la part des instances espagnoles et pourtant… qui gouverne aujourd’hui l’Espagne ?

    Joyeuses Pâques

  4. gottex dit :

    Vos remarques 1 et 2 sont des cartouches bien pertinentes que vous tirez contre le système.
    Cela fait bien longtemps que des gens sensés essaient de nous mettre au courant de toutes les aberrations de notre système qui est une véritable usine à gaz avec des dérives financières incroyables et ahurissantes. Voir entre autre les efforts d’informations politiquement incorrectes de TOCQUEVILLE MAGAZINE de Michel de Poncins, http://www.libeco.net/ et il y en a bien d’autres.
    Aussi déçu, par les promesses non tenues de Nicolas Sarkozy, le non respect de mon vote contre l’Europe et le personnage, etc.., je voterai Marine Le Pen. Je trouve qu’elle parle judicieusement avec franchise et clarté tous les problèmes qui se posent actuellement en France. La majorité de ses solutions me semblent bien fondées et réalistes.

  5. Il me semble que l’épouvantail « communisme » a fait son temps non ? Des drapeaux rouges… et alors ? J’en ai même vu a Toulouse de la République Espagnole…. c’est se démarquer c’est tout. Quelle couleur n’aurait pas « choqué » ?
    Encore du bleu qui est déjà largement utilisé a droite… comme à gauche ?

    Depuis quarante ans et quelques que je vis en France, tout en n’étant pas français et que je suis avec intérêt, sans voter, la vie politique française. Je n’ai jamais vu un Ministre étiqueté communiste mettre en péril la République. Ni 81 ni Grenelle en 68 furent une catastrophe pour le pays. Je précise que je suis chef d’entreprise.

    Par contre, je suis scandalisé et surpris des agissements de ceux sortants et si foutoir existe c’est bien a eux que l’on le doit ! Le dernier exemple en date étant l’agitement anti-terrorisme islamiste dont on dirait qu’ils découvrent soit le danger soit l’ampleur possible a 15 jours d’un premier tour. Cinq ans de Ministère de l’Intérieur et autant de Présidence et on l’ignorait ? La liste serait longue d’exemples du même type.

    C’est amusant de voir les promesses n’engageant que ceux qui y croient et les accommodements raisonnables du type horaires de piscines pour grappiller des voix dans les sondages….

    Sincèrement, si j’avais pu voter, j’aurais voté Coluche. Il n’est plus là, mais il reste d’une actualité brûlante.

    • Jose, merci d’intervenir un peu à contre courant de la tonalité de ce blog. Il y a une chose que je ne comprends pas et peut-être pouvez vous m’éclairer. Nous sommes à l’air de la repentance tous azimuts: esclavagisme, colonisation, Vichy, guerre d’Algérie, comme si nous étions tous coupables de ce qui s’est passé jadis. Alors, pourquoi notre époque ferme-t-elle les yeux sur les crimes du communisme, ceux de Lénine, Trotsky, Staline, Mao, Pol Pot. Les massacres de masse, la torture, le Goulag, les hôpitaux psychiatriques, les camps de rééducation en Chine, l’évacuation de Pnom Pen par les Khmers rouges, les « champs de la mort », tout cela a bel et bien existé n’est-ce pas? Alors, vous n’êtes pas choqué de penser que des gens qui se rattachent idéologiquement aux auteurs de tant de monstruosités, qui ne renient même pas le nom de communisme sous la bannière duquel elles ont été commises, puissent peut-être revenir à la tête de notre pays?
      Bien à vous
      Merci

    • michel43 dit :

      vous semblez oublier volontairement mon ESPAGNE
      la pasionaria et son acolyte Santiago

    • Je ne comprends pas ce que vous voulez dire?

    • michel43 dit :

      Sur les communistes en ESPAGNE,la guerre civile,
      on aurait vu la même chose,si il avait réussi a prendre le pouvoir,
      vaste débat.

  6. ninimizou dit :

    Bonjour monsieur TANDONNET, que cela sonne juste !!! comme je le disais dans un précédent message quel dommage qu’il n’y est pas plus d’hommes de votre trempe. Comment les français peuvent-ils se laisser avoir part le discours de Mélenchon, ont-ils si peu de mémoire pour gober un programme d’une autre époque ? Ce type ne sait que vociférer , sa seule préoccupation anéantir Marine Le Pen .Quelle haine dans son regard et ses propos. Pourvu que les sondages se trompent pour éviter à la France cette régression . Pour ma part je préfère encore me serrer un peu plus la ceinture( à condition que l’état donne l’exemple) plutôt que de succomber au chant des sirènes conduisant au naufrage de mon pays.
    Bien cordialement

  7. nooptot dit :

    Bonjour, Maxime Tandonnet

    1) La démocratie rerésentative dans notre pays est malade, très malade. L’esprit même de la démoratie s’absente au sein de l’élite mais aussi au sein de la population. Il faudrai effectivement adapter les institutions répubicaines, mais il faudrait je le pense aller en sens inverse des promoteurs de la 6e république,qui eux il me semble veulent institutionnaliser cet absentement démocratique et non le combattre.

    2) Il y aura toujours des profiteurs. Ils profitent surtout du renversement et de l’inversement des valeurs qui fondent une société. Voir par exemple l’aristocratie du 17e et 18e siècle.

    3) Le communisme est un idéal tentant pour certains. Cela peut se comprendre. Le problème majeur c’est qu’il ne peut être mis en place et être maintenue sans une très forte regression démocratique et sans une atteinte nette des libertés, dont la libertés d’expressions, qui rendent rapidement ces sociétés « carcérales ».
    D’où le petite vacherie faite par le comique Gaspard Proust à Clémentine Autain un jour sur un plateau télé.

  8. michel43 dit :

    Nous somme le seul pays au monde,ou pour se faire élire,
    un candidat MENT a ses électeurs et s’apprête à faire le contraire de son programme
    Un peu de sérieux: HOLLANDE se FOUT de mélenchon, il l’ignore royalement.
    Beaucoup de gens font une overdose de SARKOZY, c’est clair.
    Nous savons que les dés sont pipés: il n’avait AUCUNE chance dès le début.
    Sans langue de bois,qui avait intérêt a lui faire subir le sort de jospin?
    le couple d’amis; copé-jacob pour 2017:
    30 ans pour réussir à mettre notre pays en faillite,
    pourtant,entouré d’experts, d’éconnomistes, de conseillers et de hauts fonctionnaires de BERCY,
    et de politiciens de tout bord.
    On croule sous les dettes, le chomâge, la fermeture d »entreprises,sous les taxes, impôts,les prix de l »alimentation, des carburants,du gaz,de l’électricité,du prix des péages,des mutuelles,des assurances,de l »augmentation de la TVA; de l’immigration illégale, l’accueil de 800 000 familles et de leurs enfants ,alors que nous n’avons ni travail, ni logements, plus les réfugiés politiques,les interventions militaires a crédit,ect ect
    pour NOUS, le privé qui savons gérer de petites entreprises, c’est incompréhensible:
    des nuls, point barre.
    Dupont de droite, dupont de gauche, des incapables qui ont berné les veaux.
    Alors ,quelle chance pour redresser notre pays?
    Le plus dur est à venir, avec HOLLANDE, Mélenchon et les communistes, les trotskistes vont se charger de mettre le foutoir dans notre pays
    triste tout cela, mais se sont les veaux qui dans les urnes qui décideront de ceux qui vont diriger le pays.

  9. fredi maque dit :

    Sans doute nous faudrait-il voter pour un candidat vraiment populaire, un authentique représentant du peuple français.
    NS par exemple ?

  10. Charlie dit :

    Mélenchon surtout fait peur, les drapeaux dans ses meetings sont rouges comme le sang, il y a du rouge partout, je le sens capable de ressortir la guillotine pour éliminer tous les ennemis qu’il aura perçus comme tels, il va tout prendre de force, museler par la force les opposants en multipliant les lois dites antiracistes, en les accusant d’être des ennemis du peuple qui empêchent le bonheur d’advenir sur Terre. Il va massacrer au nom du Bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s